TICHRI 2019-5780

100 % des sommes récoltées sont redistribuées aux familles !

"120 familles nécessiteuses que nous aidons régulièrement en Israël, en majorité francophones, comptent à nouveau sur nous, sur vous !
Les actions de Hessed envers nos frères en difficulté sont des mérites perpétuels de protection et de bénédiction pour nous et nos familles."

 

 

Rav Ron Chaya 


Rabbi Moché Aharon PINTO - La joie du Chabbath...!

rabbi Moché Aharon PINTO

La joie du Chabbath n'est pas une chose compliquée. Il s'agit de mettre ses plus beaux habits, de manger des repas copieux et surtout de les accompagner de multiples chants de joie. En se forçant à chanter, on atteint par la suite une joie véritable (c'est à dire que la joie forcée se transforme en joie authentique) et on enlève de son esprit toutes les contrariétés de la semaine passée. Cette Sim'ha resplendit aussi sur toute la famille et ancre fermement chez les enfants le goût du Chabbath, ce qui les aidera à ne pas quitter le clan de la sainteté quand ils seront plus tard confrontés aux pièges du monde extérieur. A ce sujet, un des grands de notre génération, Rav Shakh, qui a vu son fils chuter dans son judaïsme, a reconnu publiquement que c'est parce qu'il ne prenait pas le temps de chanter des chants pendant Chabbath.



Voila une histoire qui est arrivée au saint Kabbaliste Rabbi Moché Aharon Pinto zatsal :



« Quelques instants avant l'entrée du Chabbath, son fils d'un an 'Haïm, prénommé d'après son illustre ancètre Rabbi 'Haïm Pinto, mourut tragiquement. Rabbi Aharon, dévoré par la douleur, ne laissa pas sa tristesse envahir le Chabbath. Il déposa le bébé sur son petit lit et ferma à clef la porte de la chambre. Il ordonna à sa femme de ne pas du tout entraver la joie du Chabbath et de se comporter comme à l'habitude, sur ce il partit à la Synagogue. Quand il revint, il vit les bougies allumées et une merveilleuse table préparée en l'honneur du Chabbath, avec du poisson et de la viande. Un spectateur non averti n'aurait pas pu deviner le malheur du Tsadik tellement celui-ci se comportait avec joie, comme si de rien n'était. Il en fut de même pour le repas du lendemain ainsi que le troisième repas. Une fois le Chabbath terminé, Rabbi Aharon revint de la Synagogue et entama la prière de la Havdalah, il sentit les épices, contempla ses doigts à la lueur d'une bougie et termina en buvant le verre du Kidouch. Ensuite il s'adressa à sa femme: "Maintenant tu peux te rendre dans la chambre de 'Haïm". Elle s'y rendit immédiatement et c'est avec des mains tremblantes qu'elle ouvrit la porte. Les tremblements redoublèrent quand, s'approchant du lit, elle entendit des petits cris étouffés. Quand elle se pencha sur le berceau, elle vit le petit corps de 'Haïm qui remuait, en parfaite santé. Elle prit son fils et le serra de toutes ses forces puis courut vers son mari pour lui annoncer le miracle. Le Tsadik acquiesça plein de joie et lui dit: "Sais-tu pourquoi notre fils est revenu du monde de la vérité? C'est par le mérite de mon saint père dont il porte le nom et c'est par le mérite du Chabbath dont nous n'avons pas transgressé la sainteté. Parce que tu as oublié ta tristesse et t'est occupé de la tenue du Chabbath comme d'habitude (dans la joie). C'est grâce à cela que 'Haïm est vivant!".


Le message est donc clair, s'efforcer au maximum d'être joyeux à Chabbath ne peut avoir que de bonnes répercussions sur la semaine, jusqu'au miracle.

Ecrire un commentaire

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Commentaires sur Blog : Rabbi Moché Aharon PINTO - La joie du Chabbath...!

Anonyme, le

WOW!!!
MAIS QUELLLE histoire!! quel niveau de reve a atteindre! magnifique boost pour aprecier encore plus chabat! merci
qu'hashem soit benit de nous offrir le chabat!
passez tous des chabats remplis de simcha! de chant! d'excellent repas! et des plus beaux habits pour ce delicieux avant gout de gan eden!!!


Anonyme, le

Moi aussi j'ai eu des frissons en lisant cette histoire.
On se rend compte a quel point le niveau d'un tsaddik est élevé.

Combien d'entre nous auraient réagi de la meme façon?
Nous sommes si petits....


Anonyme, le

Merci pour tout ce que vous faites - excellent blog !


Anonyme, le

Merci pour cette histoire


Anonyme, le

j'en ai des frissons..

Ah quel bonheur Ce Chabat, merci Hashem de nous avoir offert ce jour de simha qui peut etre si intense..BAROUH HASHEM

ca donne vraiment un élan de serenité, une sorte de boufée d'oxigène immense,

merci rav, ca fait vraiment du bien d'écouter ou de lire ces histoires..

alors, je vous souhaite à tous un très joyeux chabat
chabat chalom le'haverim


Les Dernières vidéos

Les + vues

Les + commentés

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Rabbi Yaakov disait : Ce monde n'est que le vestibule du monde futur ; prépare-toi dans le vestibule, pour que tu puisses entrer dans l'intérieur du palais."

(Pirké Avot 4,16)