La plus grande Mitsva de Pessah 2019 - 5579

Aidez-nous !

« Cette année, c'est ensemble que nous permettrons à ces centaines d'hommes, femmes et enfants francophones de vivre une merveilleuse fête de Pessah.  Leur joie sera votre mérite éternel ! »

Chers amis,

Je me permets de vous solliciter personnellement en faveur de plus de 120 familles, en majorité francophones, très démunies, n’ayant pas les moyens de faire face aux dépenses quotidiennes, et chez qui le manque devient très critique à l’approche de la fête de Pessa’h.


Chaque année, nous les aidons et cette année encore, ces familles comptent sur nous.
Nous voulons et devons les aider.

C’est pourquoi je fais appel à votre générosité pour la plus grande mitsva de « Kim’ha Dépiss’ha ».

    - Nous transmettrons l’intégralité des sommes que nous recevrons :

    - Une partie leur sera directement versée.

L’autre partie servira à faire des achats « en gros » (à prix réduits) des produits nécessaires pour la fête.

"Tous les membres d'Israël sont garants l'un de l'autre".

Je bénis, du plus profond de mon cœur, tous nos frères qui voudront être nos associés pour réaliser cette si belle mitsva.

Que D.ieu leur octroie avec une grande générosité : bonheur, réussite, paix, santé, joie et Sa grande proximité.

Amen !

  • Reçu Cerfa délivré pour déduction de vos impôts à hauteur de 66%

Rav Ron Chaya


2

Jours restants

La "coupe de cheveux" avant l'âge de 3 ans ?!

Question de Albert :


Chalom,


"A 17 mois, mon bébé possède de multiples et magnifiques bouclettes sur sa petite tête d'ange, ainsi que de longues mèches chatoyantes qui souvent, au grand désespoir de sa maman, cache ses magnifiques yeux dont elle est si fière (en plus du reste évidement,connaissant les mamans juives, pourrait-il en être autrement ?!).


Impatiente donc, de voir la tête de son fils "dégagée de tout encombrement capillaire" et sachant que "la coupe" des cheveux a trois ans est une coutume, je me trouve à cours d'arguments techniques pour la convaincre du sens mystique profond que nous a legué le Ari Hakadoche.


Pour faire simple, ma question est donc celle-ci :


Quel est il ce sens caché mystique profond ?!


Espérant que cette question sera suffisamment pertinente pour retenir votre attention, j’espère vous lire très bientôt, d'autant plus que la question se répand autour de nous (effet domino), touchant aussi notre cercle amical où de nombreux papa espèrant sauver des cisailles, les chevelures de nos futurs."


La réponse du rav Ron CHAYA :


Cher Albert,


"A l'âge de trois ans, l'enfant devient « éducable », c'est l'age d'éducation.
Pour bien marquer cela, nous commençons par lui faire la mitsva des péot, chaque juif doit laisser les cheveux dans la région de la tempe d'une longueur minimale de cinq millimètres.
Et pour pratiquer cette mitsva en y mettant plus de relief, nous laissons un peu plus que les cinq millimètres requis par la halakha, c'est une coutume que de les laisser plus longs.


A cette fin, nous laissons pousser les cheveux jusqu'à l'âge de trois ans, âge auquel on coupe le reste des cheveux de la tête pour mettre en relief les péot.


Il faut bien comprendre que tout cela n'est qu'une coutume, s'il y a la moindre nécessité de couper les cheveux avant, il n'y a aucun problème à le faire."


Au revoir,
Rav Ron Chaya


Agav

Ecrire un commentaire

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Commentaires sur Blog : La "coupe de cheveux" avant l'âge de 3 ans ?!

Anonyme, le

"Minag Israel Thora hi", une coutume juive, c'est la Thora elle-même!


Anonyme, le

Bonjour,

Si je peux me permettre d'ajouter une autre raison entendue à ce propos.
Rentrer dans une période de compréhension amène les parents à pouvoir commencer à transmettre des messages de Torah à son enfant.
C'est une grande joie qui marque la fin d'une période où les cheveux étaient longs; ce sont les endeuillés (et les personnes ayant fait voeu de nézira) qui se laissent pousser les cheveux.

Bien sur, l'enfant ne comprends pas tout cela, mais il peut toutefois constater qu'il a des péoths (comme son père?...).

(Il est aussi bon que l'on ne décharge pas tous les messages à transmettre et les responsabilités des parents sur "la fête des enfants"; comme Simhat Torah qui se transmorme parfois hélas en investissement pour la fête des enfant et des bonbons plutôt qu'à se prendre prendre en main pour la "faites !" ou "faîte" de la Torah.)

Chalom.


Les Dernières vidéos

Les + vues

Les + commentés

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Lorsqu'on a coutume d'être salué par son prochain, on doit essayer de devancer son salut."

(Midrach Rabba)