Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

93

Jours restants

La fête de POURIM


Ce cours vous a plu ? Soutenez Leava.fr en faisant un petit don :
26 € Revoir la vidéo

Cliquez ici pour faire la Mitsva et diffuser la Torah avec le Rav Ron Chaya 


Nous vous rappelons la mitsva obligatoire de donner le zekher léma’hatsit hashékel avant le lundi 09 mars 2020 au soir, c’est-à-dire le jour de Pourim, avant la lecture de la Méguilat Esther.
En accomplissant votre Mitsva avec le Rav Ron Chaya, vous soutenez l'étude de Torah pour tous les francophones du monde entier
Leava, c'est une yéchiva à Jérusalem, mais aussi plus de 100 pays connectés, plus de 1000 réponses individuelles et 500 000 vues ce dernier mois...
Vos dons renforcent les actions du rav ron Chaya !
Cliquez ici pour faire la Mitsva et diffuser la Torah avec le Rav Ron Chaya 
Partagez à vos amis


Le jour de Pourim, même s'il n'est pas conseillé de travailler, il est permis de faire des mélakhot (par exemple de prendre la voiture). De plus, les mitsvot de ce jour sont apparemment des actes banaux, qui ne semblent pas procurer une élévation extraordinaire. Et pourtant, Pourim est considérée comme la fête la plus importante de l'année. En effet, le Arizal disait au sujet du jour de Kippour qu'il est kéPourim (comme Pourim) ; et la Torah nous dit qu'à la fin des temps, toutes les fêtes seront annulées, sauf Pourim. Essayons donc de comprendre ce que cette fête a de si particulier et de si important à partir d'un commentaire de Rav Moché Shapira.










Le Whatsapp du Rav Chaya




Soutenez le Rav Chaya




A partager ....


 


#TorahIsraël #RavRonChaya #Leava #Judaïsme #Torah #antisémitisme #Sionisme #Chabbat #Tsédaka #libreArbitre #Middot #Chovavim #Prières #Actualité #Dieudirigelemonde #Pourim
#SensDeLaVie #Profondeur #ToujoursMieux #Vol #Perte #Halakha #Ethique #Argent #Egoisme #argent #Hessed #confianceenHachem #ToratChat #Kadimaonair #Tsaddikim #Internet
#Kadima #actualité #Israël #Machiah #Téchouva #Paracha #Jérusalem #Kotel #Cacherout #Tsahal #Amour #ChémaIsraël #Hachem #Chiddoukh #Âmesœur #Mariage #Jugement #Arizal
#Maindedieu #Machiah #libertedexpression #Sortiedegypte #Histoirejuive #répercussions #Babasalé #miracles #grandshommes #humilité #humble #éducation #hinoukh #famille
#Chalom #shoa #matérialité #Penseejuive #Moussar #aimersonprochain #Business #mitsva #arnaque #Mondefutur #Lumieredivine #Matière #Contrôledesoi #Halakha #Profanation
#Lachonehara #mitsva #patience#travailcacher

Ecrire un commentaire

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Commentaires sur La fête de POURIM

Beti, le

ce cours Rav Ron Chaya est splendide!!!!
on approche de pourim et baroukh Hashem on le vivra avec profondeur grace à vous BH.
Merci infiniment d'être qui vous êtes!


Anonyme, le

Juste un petit mot, si vous me le permettez, qui doit sonner comme un encouragement...
Pourquoi dire que, pour les chrétiens, le peuple juif n'existe plus ? Pour la chrétienté affichée et officielle mondiale, oui, c'est vrai, mais permettez-moi de vous proposer de faire une différence entre les chrétiens et la chrétienté... :
En ce temps où Israël n'a même plus l'amitié totale des USA, il faut qu'il sache qu'il a toujours l'amitié des chrétiens, et ce ne sont pas que des mots.
Les vrais chrétiens n'ont jamais oublié la prophétie des ossements desséchés... ni le fait qu'elle concerne et annonçait la restauration d'Israël en cours aujourd'hui.
Sans le pasteur William Hechler, Théodore Herzl n'aurait peut-être pas été convaincu de sa mission de "nouveau Moïse pour Israël"... Et le congrès de Bâle n'aurait sans doute pas eu les retombées historiques connues depuis... Et qui est ce William Hechler ? Un pasteur ! Un chrétien, convaincu de la réalité des prophéties bibliques pour Israël... Un chrétien ne peut pas croire qu'Israël est "fini"... : ce n'est pas ce qui "sa" Bible...
Et que dire des mouvements comme les "Amis d'Israël", aujourd'hui, par exemple, et tant d'autres mouvements et associations chrétiens à travers le monde évangélique actuel ?
Plusieurs de ces mouvements viennent en aide à Israël aujourd'hui encore (dons de camion de pompier, aides financières, ... et soutien dans la prière, ce qui n'est pas rien non plus (je vous parle comme à des hommes de foi, ici) !).
Alors, permettez-moi de vous dire : non, les chrétiens ne peuvent pas penser qu'Israël est fini, remplacé, etc. C'est impossible, à moins de couper la branche sur laquelle ils se trouvent eux-mêmes en sécurité. Nous choquons le monde païen avec nos positions qu'ils qualifient de sionisme chrétien, et nous choquons même Israël en nous sentant rattachés au Judaïsme.
Nous sommes un dilemme, comme une sorte de contradiction pour tous, mais nous ne pouvons qu'aimer le peuple qui nous a donné la vie : Israël. Même Jésus l'a affirmé : "le salut vient des Juifs". Un vrai chrétien peut-il aller à l'encontre de ses paroles ?
En un sens, oui, ceci est donc un message de contradiction de ce que vous avez dit, si vous voulez le lire ainsi. Mais bien au-delà, et bien davantage, c'est surtout et au final un message d'espoir et d'encouragement pour Israël, si vous entendez aussi cela de la part de ces chrétiens dont je suis qui aiment Israël et croient aux prophéties que Dieu a données relatives à votre restauration sur votre terre et dans l'ère messianique qui vient.
Même s'il peut y avoir des Juifs antichrétiens, il ne peut pas y avoir de vrais chrétiens antisémites : une telle attitude serait un non-sens, une aberration, une idiotie, et même un blasphème de la part de celui qui, se disant chrétien, serait antisémite.
Bien au contraire, un vrai chrétien ne peut regarder Israël, et quiconque en fait partie, qu'avec le regard d'espoir qui est inscrit dans les lettres des mots de chaque prophétie biblique.
Je souhaitais juste "rectifier" une erreur d'appréciation de votre part quand vous dites que les chrétiens vous considèrent comme inexistants, remplacés, etc.
Puissiez-vous le prendre comme un vrai message de soutien, et constater qu'il existe de vrais chrétiens (des gens qui ont une relation vraie avec Dieu et avec Sa Parole, la Bible), qui sont à ne pas confondre avec la chrétienté (qui n'ont qu'une religion totalement en dehors du Judaïsme et en renient tout héritage et tout lien, jusqu'à nier l'élection du peuple Juif comme toujours actuelle --l'apôtre lui-même dénonce une telle hérésie dans sa lettre aux Romains...--).
Sachez aussi que beaucoup de chrétiens écoutent ce que disent les rabbins sur internet... Nous n'oublions pas où sont nos racines quant à la foi en Dieu... ni que Jésus (Yeshoua) est Juif.


Anonyme, le

Enfin un cours qui nous explique avec brio pourquoi Pourim est considéré par nos sages comme le jour le plus grand du calendrier juif ! Merci beaucoup.


Anonyme, le

Merci pour ce cours. J aurais aimé en savoir plus sur cette Massehet Meguila. Le nom de D... n apparait pas dans la Méguila le nom d'Esther pas dans le Talmud sauf peut etre Esther ecrit avec un Hé ce qui voudrait dire "voilé" "caché". En effet, tout a un sens et Aman qui ne croyait qu'au hasard explique le mot pourim au pluriel. Il y a deux visions de la vie celle d'Aman qui croit au hasard et la notre celle du Clal Israel que dans toute chose il y a une explication de l'existence d'Hakadosh Barouh Hou. Et c est ceci qui positionne notre vie et nos devoirs vis a vis de la Torah et des mitsvot. Nos petites certitudes et notre égocentrisme doivent disparaitre surtout à Pourim, on doit offrir à ceux auquels on ne pensait pas offrir un Michloah Manot et se rapprocher ainsi de l autre. La Irat chamaim est le seul sentiment qu'Il ne nous insufle pas on décide ou pas de Le craindre et si on choisit mal on peut passer a coté de sa vie. Alors déguisez vous et passez un bon Pourim faites tsédaka aussi. Hag sameah et merci Rav Chaya pr tout cela.


Vidéos Associées

Les Dernières vidéos

Les + vues

Les + commentés

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Qui est riche? Celui qui est satisfait de ce qu'il a, dit Rabbi Meir. "

(Chabbat 25b)