Bo : l'Exil et la Délivrance de l'homme


Ce cours vous a plu ? Soutenez Leava.fr en faisant un petit don :
26 € Revoir la vidéo

Ecrire un commentaire

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Commentaires sur Bo : l'Exil et la Délivrance de l'homme

Anonyme, le

Razak


Anonyme, le

Bonjour
Merci, en particulier pour cette histoire de baleine qui est fort belle ; j’entends bien à son propos votre interprétation et j’y entends aussi des questions.
De quel rivage partent ceux qui embarquent ?
A priori je ne sais pas.
Comment avance la barque ?
Peut être au moyen de rames, ou à l’aide de voiles, ou portée par des courants, ou par une combinaisons de deux au moins de ces moyens.
L’on peut entendre que ces voyageurs sont à l’étude puisque la Thora est comme de l’eau, ils sont portés par leur étude.
L’on peut penser que lorsqu’ils voient un îlot, leur étude change de densité, ce qui les porte, de liquide devient solide.
Ou encore qu’il sont arrivé à une question particulièrement dense, peut être plus difficile, plus périlleuse, que celles qu’ils rencontraient pendant la navigation.
Ils s’apprêtent donc à manger, ils allument un feu et là une braise tombe.
Pourquoi ? Ont ils été trop rapides, trop maladroits ? Ont-ils cru trop tôt à la terre ferme?
Avec le débarquement sur l’île, un mouvement qui sur la mer été horizontal est interrompu,
en un sens l’horizon est là.
La cuisson des aliments implique elle, un mouvement vertical du bas vers le haut, en effet le méchoui devrait produire de la fumée.
Une braise tombe ? Mouvement du haut vers le bas. Une braise c’est du solide en feu.
Ne peut on entendre qu’il y aurait un danger de chute au moment même où l’étude devient solide et incandescente ? Au moment ou quelque chose peut être élevé et assimilé.
Un danger au moment même où l’on pense pouvoir manger un morceau après avoir vu un îlot.
La braise tombe, l’îlot était une baleine.
Et si la braise n’était pas tombée ? Faut il toujours que la braise tombe ?
L’îlot était une baleine. Est-ce à dire que ce qui semble la terre peut se révéler un animal vivant, un animal aquatique ? Que tout animal est de la terre et de l’eau, qu’une braise peut mettre en mouvement, animer ?
Et si je tiens à la fois ce que vous dites et ce que je viens de dire, si ceux qui sont sur la barque sont en étude et en exil, alors l’étude ne serait elle pas aussi une forme d’exil ?
Une forme différente certes mais une forme.
Tout cela me semble en effet bien renversant.
Peut on penser qu’après avoir été secoués les voyageurs sont remontés sur leur barque ?
Peut être est ce là, la réponse à la question de quel rivage partent ceux qui embarquent ?
Vraiment c’est une bien belle histoire, existe t il une traduction en français des pages d’où elle provient ?
Merci.


Vidéos Associées

Les Dernières vidéos

Les + vues

Les + commentés

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Vois, J'ai placé devant toi la vie et la mort....choisis la vie afin que tu vives" "

((Deutéronome 30-19))