Le "erev rav"


Ce cours vous a plu ? Soutenez Leava.fr en faisant un petit don :
26 € Revoir la vidéo

Ecrire un commentaire

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Commentaires sur Le "erev rav"

Anonyme, le

bonjour,
je souhaiterai savoir qui est Martines de Pascally (ou pascualis), maître de louis claude de saint martin, qui a laissé le "traité de la réiintégration des êtres". J'ai essayé de connaître son origine mais je n'y parviens pas. Je crois que le pire est que des juifs enseignent à qui il ne faut pas, sauf aux juifs anciens. L'occident recommence et est en train d'appliquer le programme de destruction de l'humanité (ex : mariage gay par exemple), aux fins de fabriquer une race nouvelle, celle des golems... fabriqués génétiquement, sans patrimoine génétique retraçable, sans histoire généalogique, sans origine... et sans héritage.
Je suis artiste peintre, je suis très pauvre, et ne trouve pas le secours que j'attendais auprès des juifs des synagogues de France, et je pense même parfois que les rabbins et les hommes politiques juifs français travaillent contre les juifs, et qu'ils déshonorent notre race ; je pense que soit ils se veulent aveugles et sourds, soit ils ne veulent pas voir.
Il faut d'urgence réunir les juifs en grande assemblée afin que l'assimilation et la destruction de notre jeunesse cesse, et que les pauvres ou les femmes seules parmi les juifs soient aussi bien reçues que les riches, qui se sont compromis avec des mafias francmaçonnes et sectes en tout genre.
Nous ne pourrons rien faire quand les nuées implacables, telle un voile invisible s'abattant avec une force et une vitesse indescriptible sur toutes les terres du monde. J'ai eu cette vision effroyable en novembre 2011.
Les tentacules de l'hydre de Lerne s'agitent et on perçoit ses frémissements quand on sait analyser tous les évènements qui arrivent depuis plus de quinze ans. Le Vatican compte sur l'apocalypse naturelle et humaine pour reprendre son pouvoir illégitime... Les nazis sont plus forts que jamais.
Je vous invite à lire également le Crocodile ou la guerre du bien et du mal (france, bnf, gallica).
Ecoutez et voyez ce qui passe dans le ciel, dans les océans, dans les fleuves, au sein même des terres polluées ; regardez les arbres qui se flétrissent par manque de lumière, les oiseaux crever de faim. Le peuple juif doit décréter la fin du sacrifice animal, et doit proclamer le changement de la loi ; la Thora est un livre doté de lettres qui recèlent la vie et la transmutation nécessaire à opérer le changement. Nous devons proclamer le jeüne, et ne plus manger de viande qu'exceptionnellement. En Israel, les sectes et associations prétendant représenter la francophonie et la recherche doivent être freinées dans leur propagande.
Les juifs connaissent -ils la réalité et la stratégie qui consiste à perdre la culture et l'intégrité de chaque peuple à travers les enfants dont on détruit les mamans par diverses ruses et mesures éducatives en France ?
Carole
Artiste peintre


Anonyme, le

Que Le D-ieu d-Israel vous bénisse et vous protège.


Anonyme, le

Cours extrèmemant profond et intéressant. Ce concept de "grand mélange" expliquerait sans doute pourquoi la direction laïque du peuple juif lors de son retour en terre sainte a tellement exploité les symboles juifs tels que le talit pour le drapeau, la ménora pour l'emblème, les fêtes juives telles que 'hanouka travesties en victoires militaires etc.


Anonyme, le

Excusez-moi RAv votre hypohèse est trop facile ! Pas suffisant de faire tchouva. Lorsque les goyim de la famille du machiah s'acharnent sur lui pour le détruire par des moyens iniques. le mensonge, l'atteinte à son intégrité spirituel etc, la révélation de sa tchouva dénigrée. Comment le mashiah peut détruire le mal tout en restant dans la Torah ? Ne pas mourrir sous toutes ses agressions ? Sinon SVP arrêter d'utiliser le mot religieux. HM nous a donner un enseignement pour nous libérer du mal. La pratique des misvoth permet de s'auto corriger. Rien à voir avec les religions. Les goyim ont tenté de nous piquer la Torah et en ont fait des religions, alors stop avec les mots des goyim. HM n'est pas une religion, ILest lavie.


Anonyme, le

rav chaya,
vous dites qu'après la Shoah, la sainteté d'Israel s'est déplacé en Amérique. Je voulais vous demander s'il n'y avait pas de sainteté chez les Sépharades (il n'y a pas un seul sépharade, ou presque, aux Etats-Unis). Et en plus profond, quelle est la nature spirituelle de la séparation entre Sépharades et Achkénazes, étant donné que je ressens de plus en plus la domination du monde Achkénaze sur le monde Sépharade, dans le monde orthodoxe. Et d'après la manière dont vous décrivez le erev rav en Israël, il s'agirait essentiellement d'Aschkénazes, étant donné qu'ils sont à la tête matérielle du peuple juif depuis plusieurs siècles.
Merci de m'éclairer sur ce point et pour vos cours passionants.


Vidéos Associées

Les Dernières vidéos

Les + vues

Les + commentés

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

http://www.torah-box.com/chavoua-tov/promo/373_Houkat-5777.jpg
/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

Citation du jour

""Là ou il n y'a aucun homme, efforce toi d'en être un" "

(Hillel, Pirke Avoth II - 5)