Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

31

Jours restants

Etudiants des yéchivot à l'armée?


Ce cours vous a plu ? Soutenez Leava.fr en faisant un petit don :
26 € Revoir la vidéo

Depuis peu, certains députés à la knesset veulent voter un décret obligeant les étudiants en yéchiva à faire l'armée. Et il est vrai que l'on peut y voir un argument recevable : pourquoi ne devraient-on pas tous participer à la protection indispensable de notre pays au lieu de laisser une partie de la population au chaud sur leurs bancs tandis que d'autres risquent leur vie sur le terrain ? Mais, au delà de cet argument, n'oublions-nous pas quelque chose ?...

Pour la guérison complète de Ethan Aharon ben Sandra Yaël

Ecrire un commentaire

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Commentaires sur Etudiants des yéchivot à l'armée?

Anonyme, le

Cher Rabbi
Je ne comprenais pas pourquoi les bahourim yeshiva n allaient pas a l armee,Barouh Achem vous m avez facilment convaincu je vous en remercie Kol tov


Anonyme, le

Bonsoir Rav Chaya,
Je vous remercie de votre intervention pour crier au monde "ALERTE ROUGE" quant à l’importance de l’étude de la Torah.
J’attendais avec impatience que vous réagissiez et j’étais sûre que vous le feriez.
Je suis choquée, scandalisée et surtout profondément attristée de voir que certains dirigeants en Israël exigent que les étudiants des Yéchivot fassent l’armée.
Je vis en France et suis sidérée de voir que personne en diaspora ne réagit et HURLE sa désapprobation !
Je lance un appel à tous les juifs, croyants ou non croyants, pratiquants ou non pratiquants, à tous les juifs qui ont l’estime d’eux-mêmes et un tant soit peu de respect de leurs racines, à se mobiliser et à manifester contre cette exigence inepte et irresponsable !!!!
Si en terre d’Israël, des juifs empêchent d’autres juifs d’étudier la Torah, sous le prétexte fallacieux de l’équité dans l’effort de défense, les conséquences seront catastrophiques pour notre peuple et ce partout dans le monde !
Je ne parle pas de l’impact spirituel et de ses conséquences dramatiques, non pas parce que je doute un instant du caractère FONDAMENTAL de l’étude de la Torah pour la pérennité du peuple juif, mais parce que ce discours ne touchera pas ceux qui veulent en ignorer la puissance, voire même l’existence.
Quelle légitimité aux yeux du monde, le peuple juif aura-t-il encore d’habiter cette terre, si elle est dépourvue de son essence ?
Il faut être aveugle pour ne pas voir en occident l’ascension des partis antisionistes, qui prennent bien soin de dissocier le sionisme du judaïsme, pour ne pas être traités d’antisémites.
Pourquoi les autres états se priveraient-ils de brider les juifs dans la pratique de leur religion, quand un si détestable exemple est donné par les juifs eux-mêmes, sur leur terre ?
Nous en voyons déjà les prémices par les débats autour de l’abattage rituel, déjà interdit dans certains pays européens et plus récemment par la condamnation de la circoncision dans un tribunal de Cologne.
Pourquoi les juifs se battraient-ils pour Israël, si ce n’est parce qu’elle est La Terre Promise ?
Promise à QUI ? Promise par QUI ? Promise POURQUOI ?
Il suffit de se poser ces questions pour se rendre à l’évidence des réponses.
Pourquoi les juifs en diaspora soutiennent-ils Israël ?
Par sentiment de culpabilité ? Pour se donner bonne conscience ? Par peur de se voir chassés un jour du pays où ils vivent ?
Ou bien, par fraternité et amour de ces religieux QUI SE BATTENT CHAQUE JOUR, pour la pérennité de notre peuple et pour porter haut notre seul et véritable étendard, un étendard infini et éternel : LA TORAH.
Je tiens à préciser que je ne suis pas très pratiquante, mais depuis peu… je me soigne…
Mes parents me disaient, si un juif oublie qu’il est juif, il y aura toujours quelqu’un pour le lui rappeler !
Si VOUS qui réclamez que l’on déserte les lieux de prière, vous ne savez pas ou avez oublié ce qu’est être juif, alors au nom de vos mères, grands-mères, arrière-grands-mères, au nom de ces femmes qui vous ont porté, chéri et protégé tout au long de leur vie, SOUVENEZ-VOUS !
L’âme d’Israël est dans les Yéchivot !
D.ieu vous bénisse !!!


Anonyme, le

Quelle arrière pensée se cache vraiment derrière ce coup politique ?
Les guerres modernes ne se gagnent plus au nombre de soldats portant l'uniforme mais à la suprématie technologique et à la qualité du renseignement.
Je ne connais pas l'armée israélienne en détail mais je suis sur que moins de 50% du corps militaire est réellement combattant.
D'ailleurs bien avant la guerre du Liban II Shaoul Mofaz voulait réduire la durée du service obligatoire.
Pour ce qui est de l'égalité de chacun devant l'obligation du service militaire l'idéal serait que n'importe quel citoyen ait le droit de choisir entre service militaire ou yéshiva ou service civil ou .... pas de service du tout.
Finalement il semble que techniquement et pragmatiquement parlant l'incorporation des "yeshivistes" est matériellement quasi impossible.
Ceux qui soutiennent ce projet d'incorporation des yeshivistes veulent tout simplement faire exploser la société israélienne.


Anonyme, le

Bonjour Rav Chaya,
Tout vos arguments sont évidemment justes. Cependant, l'unité du peuple juif est aussi d'une importance capitale, et le monde de la tora doit être le moteur de celle ci. Au dela des raisons politiques , En Intégrant les étudiants dans l'armée , n'est ce pas une opportunité pour diffuser la Tora aux gens qui en sont éloignés ? N'est il pas opportun également que des gens étudient au sein même de l'armée, à une cadence militaire, afin que tous les soldats se sentent concernés par cette étude ?
N'est ce pas une opportunité que de faire cotoyer des Bahourim Yeshivot avec des Hilonim afin de créer un lien entre eux, qu'il apprennent à se connaître au dela des préjugés ?
Si les Bahourei Yeshivot de 18 à 21 ans devait être incorporés , quel part sur le total des étudiants cela représenterai t'il ?
Parmi tous les Bahourei Yeshivot de 18 à 21 ans , combien y'en à t'il qui étudient 18 heures par jours ? En temps de guerre combien sont il à dormir 2 heures par nuit sur le lieu d'études pour soutenir les soldats au front ?
Si a court termes ( esperons ) l'objectifs est que tout les soldat étudient, alors peut être doit introduire la Tora dans l'armée à travers les Bahourim ?
Le cohen pour purifier de l'impureté de mort avec les cendres de la vaches rousse , ne s'impurifie t'il pas lui même jusqu'au soir ?
Vous même , ne descendez vous pas dans la fange de l'internet pour y apporter les lumières de la Tora ?
Merci vos cours , Respectueusement


Vidéos Associées

Les Dernières vidéos

Les + vues

Les + commentés

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Ne reporte pas l'étude pour plus tard de crainte que tu n'en trouves pas le temps" "

(Pirke Avoth 2-5)