Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

18

Jours restants

Un mal pour un bien


Ce cours vous a plu ? Soutenez Leava.fr en faisant un petit don :
26 € Revoir la vidéo
La Choa a fait de très nombreuses victimes. La Torah les considère comme des juifs morts "al kidouch Hachem", en sanctification du Nom de D.ieu. Ils ont péri parce qu'ils étaient juifs. Ils méritèrent pour cela une place particulière au monde futur. Une question se pose toutefois : comment ont-ils eu ce mérite bien que tous n'étaient pas forcément des justes ? Retour sur ces notions importantes.

Guésion complète de Yaacov Shimon Haïm ben Aicha

Ecrire un commentaire

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Commentaires sur Un mal pour un bien

Anonyme, le

Bonjour Rav, vous dites que la Shoah a été horrible et que ce n'est pas possible qu'Hachem nous punisse de cette manière là, il y a d'autres exemples de Pogrom (qui, à l'époque n'était pas médiatisé) où des milliers de juifs sont morts dans des conditions atroces (écartelés, brûlé vif, démembré.....). Comment sont morts nos Tsadikims : Rabbi Akiva et les 9 autres ?
Les souffrances du corps ne sont-elles pas faites pour expier les fautes les plus graves ? L'assimillation, n'est-elle pas une des fautes les plus graves ??


Anonyme, le

La bénédiction vient très souvent après avoir vécu la souffrance. Je suis en harmonie avec vous, Voici ce que je dis: les parents d'un enfant veulent accorder le cadeau à leur enfant. c'est une bicyclette. Mais les parents jugent que l'enfant est trop jeune et ce serait courir à sa perte de lui offrir tout de suite cette bicyclette car les dangers sont éminents qu'il pourrait avoir un grave accident là où ils demeurent à cause des voitures. Les parents attendent alors deux ans avant de répondre à la demande de leur enfant. L'enfant pendant tout ce temps d'attente il souffre le martyr ils croit que ses parents ne l'aiment pas , il désire de plus en plus cette bicyclette. Mais quand vient le jour de recevoir cette fameuse bicyclette , l'enfant apprécie à sa juste valeur ce cadeau. Si non on donne à l'enfant sur le champs ce qu'il désire et on observe cette politique familiale accorder à l'enfant tout ce qu'il désire est de faire de lui un enfant roi ! Dr. Spoke... Vous voyez les conséquences d'aimer mal notre enfant en lui accordant tout de suite ce qu'il demande??? Dieu est un père parfait Il nous enseigne comment faire apprécier Ses cadeaux.... À nous maintenant d'imiter Dieu dans l'éducation de nos enfants...
Je dirais même plus explicitement que Dieu nous désire en meilleure relation avec Lui , et durant notre course sur terre Il nous regarde et désire nous bénir et nous accorder certaines bénédictions très importantes mais pour cela, nous devrons passer à travers certaines épreuves qui seront un outils par lequel Dieu sera glorifié par notre conduite à travers cette épreuve, et cette épreuve sera nécessaire pour que nous puissions apprécier Sa bénédiction. Pas de souffrance pas de victoire, pas de souffrance pas de consolation, pas de récompense....
Merci
Robert du Québec


Anonyme, le

Bonjour, J'apprécie grandement ces cours qui sont à la disposition du plus grand nombre Via l'internet. BRAVO !!! un bon pédagogue.
Je suis à écrire un livre sur le sujet : un mystère de la Parole de Dieu que Dieu m'a révélé et qui s'explique par la Parole, donc Vérifiable. J'ai demandé l'autorisation de citer certains passages de vos cours dans mon livre , en prenant soin d'écrire clairement la source. N'ayant pas eu de réponse j'en conclus que j'en obtiens votre permission. sinon me le faire savoir par une réponse via courriel.
Aussi en écoutant le cours "un mal pour un bien" j'entends qu'il faudra au juif de passer par un purgatoire pour obtenir pleinement ses récompenses... et du même souffle que vous croyez à la réincarnation. J'apprécierais avoir toutes les références biblique sur lesquels cet enseignement est basé.
Personnellement je croyais à la réincarnation autrefois mais plus maintenant, j'ai été enseigné par la religion catholique à croire au purgatoire. mais depuis le jour où je me suis converti j'ai cessé de croire à la réincarnation et au purgatoire, de plus l'Église catholique admet qu'il n'y a pas de purgatoire.
Y-a-t-il un de vos cours qui explique avec les preuves de la Parole de Dieu cet enseignement?
Merci de prendre la joie de me répondre
Robert du Québec


Anonyme, le

Bonjour Rav,
j'aimerai savoir où trouver qu'il est parlé de réincarnation dans la Torah,
merci


Anonyme, le

bonjour rav savez vous comment est machiah sur son physique et son aparence et si il a des signe sur la peau ou la couleur de ses yeux sa taille ce quil portera et je voulai vous demandé ossi prq mavé vous pas repondu sur le reve que je vous et raconté bon je vous le raconte et dite moi cetai un endroit majestueu et il y avait un escalier qui montai ver le ciel toute les marche de cet escalier était en or en m aprochant de cet escalier jy vus que sur chaque marche était gravé quelque chose en hébreux ne sachant pas lire l hébreu mais le reconaitre a l écriture me demandant ce qui etai gravé une vois se fit entendre et me dit que cetait le nom des prophete alor que je montai sur c marche a chaque marche que je montai le nom qui etai inscri sur cette marche prenai vie et le visage de ceu prophete se formait je me rappelle jute de ca merci de me répondre sinon je demanderai a qlq dotre je parle raement de mes reve mais vou m inspiré quelque de confience aurevoir


Vidéos Associées

Les Dernières vidéos

Les + vues

Les + commentés

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Ne reporte pas l'étude pour plus tard de crainte que tu n'en trouves pas le temps" "

(Pirke Avoth 2-5)