Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


3

Jours restants

Honte de sa Téchouva ?!?


Ce cours vous a plu ? Soutenez Leava.fr en faisant un petit don :
26 € Revoir la vidéo

De nouveau confronté à sa famille, ses amis, pourquoi aurait-on honte d'avoir fait téchouva ? Nous sommes dans le vrai et nous avons fait le choix de suivre une voie de vérité, pourquoi se sentir en marge ? Faire face à son entourage avec respect et tolérance.

Ecrire un commentaire

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Commentaires sur Honte de sa Téchouva ?!?

Yvette, le

Bonjour Rav,


Svp, expliquer moi pourquoi vous dites que serrer la main a une femme n est pas bien?
Même sa propre cousine !
Quelles en sont les conséquences ?


Et une autre question bizarre :


Pourquoi vous vous balancez constamment sur votre chaise quand vous parler ?


Merci,
Que Dieu vous bénisse. 


Réponse du Rav :


Chalom Yvette,


Il est absolument nécessaire qu’il y ait un grand éloignement entre les hommes et les femmes.
Pour comprendre cette nécessité, consultez le cours « Pitié pour les enfants » ainsi que cette réponse.


En ce qui concerne votre deuxième question, c’est ainsi que font tous les orthodoxes lorsqu’ils prient et lorsqu’ils étudient.
Ils ont un balancement d’avant en arrière, ce n’est pas une chose voulue, c’est une sorte de réflexe.


J’imagine que cela est dû à un courant, un flux de vie qui passe de l’âme divine dans le corps et qui provoque ce balancement.


Pessa’h Cacher vésaméa’h


Au revoir,
Rav Ron Chaya


Vidéos Associées

Les Dernières vidéos

Les + vues

Les + commentés

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"« L’humilité est la grandeur de l’homme lorsque son être est lié à sa source (L’âme), [tandis] que l’orgueil provient du corps qui est [par nature] éloigné d’Hachem. »"

(Rabbenou Tsadok Hacohen de Loublin)