Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


Moins de 1

jour restant

La Torah orale (1ère partie)


Ce cours vous a plu ? Soutenez Leava.fr en faisant un petit don :
26 € Revoir la vidéo
En général, tout le monde est d'accord de croire en la Torah écrite, reçue par Moïse au Mont Sinaï. Mais la polémique est autre lorsqu'il s'agit des lois de la Torah orale. Ce qu'elle est et les raisons pour lesquelles elle est indivisible de la Torah écrite ? Explications.

Ecrire un commentaire

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Commentaires sur La Torah orale (1ère partie)

Anonyme, le

Réponse à Adeline du 18/06/2008
Bonjour Adeline,
L’apprentissage de l’hébreu n’est pas obligatoire pour une personne qui pratique la religion juive. Cependant, cela est extrêmement conseillé car les prières essentielles (Chema et Chmona essré) doivent si possible être dites en hébreu et être comprises. Ce n’est pas obligatoire mais extrêmement conseillé, et cela est valable aussi pour une personne désirant se convertir.


Anonyme, le

Apprendre l'hébreu est-il obligatoire dans la vie d'une personne paratiquant la religion juive? ou désirant se convertir? Les prières sont-elles plus fortes?
Merci.


Anonyme, le

je me permets de repondre au message de sim'ha, la reponse est dans ta question :
" pourquoi seuls les fils et petits fils de RELIGIEUX... "
alors que d'autres fils et petits fils de religieux ont prefere l'ASSIMILATION, c'est tout simple, nos parents et grands-parents qui etaient eux ! religieux ne sont responsables en rien encore moins le consistoire, cette organisation que nous approchons seulement le jour de notre mariage... mais ! ensuite l'approchons-nous pour leur demander le comment nous instruire et etre guides ? tout depend de chacun et de son libre-arbitre. s'il y avait eu des ecoles juives, aurions-nous accepte de les frequenter ? les religieux qui envoient leurs enfants dans ces ecoles ne debordent pas non plus de richesses je pense mais debordent surtout par le desir que leurs enfants emettent a aller etudier dans ces ecoles. sans oublier qu'a l'epoque, ces ecoles etaient surtout des pensions et tous les parents n'etaient certainement pas pres a etre separe de leurs progeniture pendant une longue semaine. sans oublier non plus les restrictions faites par les differentes republiques " laics" quant au nombre d'etablissements religieux juifs. actuellement ces republiques se trouvent confrontees avec les musulmans, faut-il ou non autoriser l'ouverture d'ecoles musulmannes et si oui, combien ?
pas facile de vivre en galout.
faut faire attention que les enfants des familles qui vivent encore parmi les nations n'arrivent un jour a poser la question suivante : pourquoi ne sommes-nous pas montes en eretz ISRAEL... question que je posais a mon pere zal. apres avoir fait mon alyah... " papa pourquoi apres avoir quitte la tunisie tu n'as pas pris la direction d'israel au lieu de la france " ? il me repondit que attendre qu'enfin la surnouth lui donne la possibilite de monter en israel sans lui dire clairement combien de temps cela prendrait, il lui etait difficile pour une famille de 7 nefachoth de vivre dans une petite chambre d'hotel a marseille et c'est pour cela qu'apres avoir quitte la tunisie precipitemment en 1949, sans biens et sans argent, il prit la direction de paris ou les freres de ma mere nous attendaient... he,
pas facile la vie du juif errant.


Anonyme, le

pourquoi pour nous qui sommes en galout ce message ne nous a pas été transmis aussi clairement! pourquoi notre cher consistoire de Paris n'a pas instauré des écoles juives consistoriales gratuites pour tous les Juifs de France??? Pourquoi seuls les fils et petits fils de religieux n'ont eu droit à cet enseignement si riche et si important pour un Juif?


Vidéos Associées

Les Dernières vidéos

Les + vues

Les + commentés

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"“Une heure de Téchouva et de bonne action en ce monde est meilleure que toute la vie du monde à venir" "

(Pirké Avoth (chap. IV, 22))