DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Lycianthes rantonnetii du Vendredi 05 novembre 2010

Rester concentrer dans sa téfila et le petit mikvé avec les mains.
,

Bonjour,

J'ai plusieurs questions :

  1. Il est vrai que l'on doit penser à certaines choses pendant la téfila (l'immensité de D. ,la soumission total à D. ...) ,mais il n'est pas évident de garder cette idée en tête pendant toute la téfila ou du moins la amida ?

    J'ai l'habitude de réfléchir et de faire une sorte de "dialogue" avec D. ou plutôt le dialogue entre mon yetser hara et mon yetser hatov cela me permet de plus me concentrer mais après je pense plus à ma réflexion qu'aux mots que je prononce est-ce mieux qu'une téfila sans concentration ?

  2. Mon autre problème est le problème de zéra lébatala parfois après l'avoir fait, je pense que je n'arriverai pas a faire minh'a ou arvit,ne pouvant rentrer chez moi au moins pour me changer et je ne sais pas si je dois renoncer à faire minh'a ou le faire dans ces conditions (sachant qu'une fois chez moi il ne sera plus l'heure...).

Merci

,

Chalom,

  1. On ne doit pas penser à l'immensité de D. et à la soumission de D. pendant la tefila, on doit le faire avant la tefila.

    Pendant la tefila, on doit penser à ce que l'on dit et on doit penser qu'on le dit à D., c'est-à-dire d'être en état de supplication :

    Penser ce que l'on dit, en suppliant D.

    • Toute autre pensée, même bonne, dans la tefila, ne s'appelle pas de la tefila.


    Donc, il faut commencer lentement à s'obliger à penser les paroles avec leur sens, au moins pendant la première berakha de la Amida, puis les 3 premières brakhot de la Amida, puis les 3 dernières.
    Puis à la fin de chaque berakha : « Baroukh ata Hachem… » et si possible toute la Amida.

  2. A propos de ta seconde question, s'il n'y a pas de zéra qui touche ton corps lui-même, tu peux faire la prière ainsi.

    Il serait bien que tu fasses néanmoins un petit mikvé avec les mains, comme l'explique le Ben Ich ‘Haï dans parachat Nitsavim :

    • On verse de l'eau avec un ustensile 40 fois sur ses mains.

      • Comment procède-t-on ?
        Il faut imaginer le Nom de D. écrit avec le « remplissage » des lettres c'est-à-dire que le Nom de D. (attention il ne faut pas le prononcer juste le lire) : ‘Youd' et puis ‘' et puis ‘Vav' et puis ‘', si on « remplit » les lettres, elles s'écrivent ainsi :

        • Youd = Youd-Vav-Dalèt 
        • = Hé-Youd 
        • Vav = Vav-Youd-Vav 
        • = Hé-Youd

          On a au total 10 lettres :
          • Youd Vav Dalèt
          • et puis Youd
          • et puis Vav Youd Vav
          • et puis Hé Youd (attention de ne pas prononcer).

    • On commencera à verser l'eau sur la main droite, on pensera à la lettre Youd, ensuite on versera sur la main gauche en pensant à la même lettre Youd.

    • Puis on versera une deuxième fois sur la main droite on pensant à la lettre Vav, ensuite on versera sur la main gauche en pensant la même lettre Vav.

    • Ensuite on versera sur la main droite en pensant la lettre Dalèt, ensuite gauche Dalèt.

    • Ensuite droite , gauche .

    • Droite Youd, gauche Youd, etc…

      • On obtient déjà 20 versements.

    • Ensuite on versera 10 fois de suite sur la main droite en pensant, à chaque versement, à une des lettres :

      • Youd Vav Dalèt ensuite Hé Yod ensuite Vav Youd Vav ensuite Hé Youd,
        • en tout 10.

      • Et de nouveau ainsi sur la main gauche, en tout 40.

    • Cela équivaut à un mikvé lorsqu'on ne peut vraiment pas aller au mikvé
      (bien évidement que pour les hommes et en aucun cas pour les femmes).

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Rester concentrer dans sa téfila et le petit mikvé avec

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Giovanni, Dimanche 12 mai 2019

Bonjour. Que signifie le mot Hashamaïm ? Merci...

Cindy, Dimanche 12 mai 2019

Cher Rav, J’ai une question concernant le perek chira : Aujourd’hui, Chabbat j’ai lu le perek de l’ouverture à la clôture du Perek. Malheureusement, la page de requêtes à lire après la lecture était sur mon téléphone et je n’ai pas pu la lire... La lecture du perek est elle comptabilisée ou dois je recommencer à compter depuis le début ? Merci pour votre aide...

Patience, Vendredi 10 mai 2019

Chalom Rav, Que pensez-vous de l'injonction de Rabbi Nahman de Breslev de faire 1 heure d'hitbodedout par jour au minimum (en disant que c'est le seul moyen de mériter d'être un homme cachère, car via cette heure on peut mériter de tout réparer et de faire téchouva quotidiennement) ; c'est quelque chose qu'on n'entend pas dans les milieux non Breslev . Qu'en pensent les guedolim actuels de cela ? Merci beaucoup Que D. vous bénisse...

Ilan, Vendredi 10 mai 2019

Chalom Rav, Voici ma question : Pendant l'hidbodedout, la connexion avec Hachem est-elle sécurisée, .ou se peut-il que le yetser hara se face passer pour D. et nous envoit des réponses mensongères ? Exemple : Pendant l'hidbodedout, je demande à D. un conseil est c'est le yetser qui répond à travers la brya pour m'induire en erreur.... Toda Raba !...

Lamier, Mercredi 08 mai 2019

Bonjour Rav, Que penser du livre Le Palmier de Débora — édition 'Les Dix Paroles' ? Est-il permis de le lire ? Merci...

Yassine, Mardi 07 mai 2019

Chalom Rav, Je voulais vous poser une question sur la langue hébraïque. L'hébreu est devenu une langue morte mais elle a su revenir a la vie ; est-il possible qu'il y'a une différence de prononciation entre l'ancien et le nouveau ? Je pense notamment dans le cas du Sin et du Chin... En arabe et en araméen beaucoup de mots utilisent le Sin alors que en hébreu le Chin. Exemple : Salam en arabe et Chalom en hébreu. Ysmael en arabe, Ychmael en ...

Anthony, Vendredi 03 mai 2019

Chalom Rav, Est-ce que la lecture du Chomer Emounim et du Taharat haKodesh du Rav Aharon Raté est à la portée de tous ? Ou cela n'est réservé qu'à une minorité de personnes connaissant bien les secrets de la Torah ? Car c'est de la Hassidout et donc je ne sais pas si je suis "autorisé" à lire cela. Si oui, y a t-il des précautions à prendre ? Merci....

Steve, Mercredi 01 mai 2019

Bonjour Rav, Pourquoi le soir du Seder nous commençons à réciter le HALLEL avant le repas et nous poursuivons après le birkat hamazon ? Toda Kol touv...

Tso Ke, Mercredi 01 mai 2019

Chalom Rav, Le Gan Eden est un endroit spirituel ou un endroit situé sur Terre ? Puisque Adam et 'Hava s’y trouvaient donc à priori il serait sur Terre, mais aujourd’hui on parle du Gan Eden comme du Olam Haba... Merci...

Silène, Mardi 30 avril 2019

Bonjour kvod harav, Pendant hol hamoed je suis allée à la patinoire et j'ai constaté que c'était ouvert Chabbat ; j'avais déjà acheté les billets, et mes enfants ont quand même patiné... Il y avait également énormément de gens froum alors je me suis un peu appuyé sur eux pour me dire que c'était permis, mais je conçois que ce n'était ainsi qu'il fallait agir. Du coup, qu'en est-il ? ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Si l'homme était conscient de ce qu'il peut faire en une minute, il ne perdrait jamais son temps" "

(Hafets Haim)