DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Corinne du Vendredi 14 janvier 2011

Je n'adhère pas du tout aux idées du témoignage de Révital.
,

Chalom Rav Chaya

Je voulais vous faire part de mon ressenti concernant la lettre de Revital qui est parue sur votre site.
La diffusion de ce texte me dérange car elle induit l'idée que cette pauvre jeune fille est morte parce qu'elle n'a pas suffisamment été tsnoua.

C'est terrible de pouvoir penser que D.ieu serait aussi cruel pour lui ôter la vie à cause du fait qu'elle souhaitait se faire belle comme toute jeune fille de son âge.
Qu'elle ait pu penser cela avant sa mort, c'est son affaire mais le diffuser comme un témoignage et un garde fou pour les autres au vu de sa fin tragique, j'avoue ne pas adhérer du tout à cela.

Je ne sais pas s'il y a eu d'autres réactions à cela mais en tout cas c'est la mienne.
Quel est votre avis à ce propos ?
Merci de votre réponse

,

Chalom Corinne,

Voici un message à lire...

Et voici mon avis à ce propos :

N'étant ni Hachem, ni Ses anges, ni Son secrétaire, nous ne pouvons pas savoir pourquoi une personne souffre ... 

  • Néanmoins, si cette jeune fille a fait son introspection et pense, ou du moins induit, qu'il y a une relation de cause à effet entre sa souffrance et le fait qu'elle n'était pas pudique, elle a tout à fait le droit de penser que les deux choses sont liées.

  • Nous ne pouvons pas dire ce genre de choses sur une personne extérieure à nous car les raisons de la souffrance sont des choses cachées, et vu que nous ne sommes pas des prophètes pouvant dévoiler les choses cachées, de quel droit pourrions-nous nous permettre d'émettre des hypothèses sur les raisons de la souffrance d'une personne ?

  • En revanche, la personne elle-même peut faire une introspection et sentir qu'il y a un rapport direct entre sa souffrance et une mauvaise action qu'elle aurait faite.

Ceci dit, si sa conclusion est vraie, je ne pense pas qu'il soit juste de dire comme tu dis, « que D. serait aussi cruel pour lui ôter la vie à cause du fait qu'elle souhaitait se faire belle comme tout jeune fille de son âge ».

  • D'abord, la logique nous dicte que même si elle a souffert en expiation du péché de manque de tsniout, il est clair que ce péché n'est pas la seule raison de sa souffrance, il y a eu certainement beaucoup d'autres raisons qui ont provoqué cette souffrance, raisons qu'elle et nous ignorons mais qui peuvent être soit des souffrances d'amours, soit l'expiation d'autres péchés de sa réincarnation présente, soit de vies antérieures.

  • Néanmoins, si elle-même conclut que la non-tsniout y est pour quelque chose, ce n'est pas nous qui avons le droit de l'infirmer, nous pouvons simplement suggérer qu'à part cette raison, il y a eu aussi d'autres raisons qui ont provoqué ces souffrances.

  • Il se peut aussi que ce péché fût vraiment la raison essentielle de cette souffrance (péché de la réincarnation présente seulement ou, plus vraisemblablement il me semble, avec celui de sa/ses réincarnation(s) passée(s)
    (cf. le cours Morts jeunes, pourquoi ?) :

    Tout dépend quelle est la nature de son âme, peut-être est-ce une très grande âme très pure qui, après avoir reçu une éducation religieuse, en s'habillant de façon provocante, a passablement abîmé son âme.

Il faut bien comprendre que la tsniout est le tikoun le plus important qu'une femme peut faire sur Terre comme je l'ai dit dans mes derniers cours de façon orale :

  • Des femmes ayant pris contact avec moi et ayant commis de graves péchés m'ont demandé un tikoun qui assurerait qu'elles arriveront au olam haba sans aucune tâche de leurs péchés.
  • Ne voulant pas prendre la responsabilité sur moi-même d'une chose aussi importante, j'ai contacté une haute autorité rabbinique qui elle non plus n'a pas voulu prendre la responsabilité de la réponse elle toute seule et s'est réunie avec les plus grands kabbalistes de Jérusalem qui ont tranché qu'il était inutile pour ces femmes de faire des tikounim tels que 87 jours de jeûnes de suite si elle a eu une relation nida, 216 jeûnes si elle a eu une relation avec un non-juif, 325 jeûnes si elle a eu une relation adultère, etc.
  • Ils ont répondu que le plus grand tikoun pour une femme était de se renforcer en tsniout.

Nous voyons par cela que la tsniout peut réparer des péchés qui auraient nécessité des milliers de jours de jeûnes de suite (dans le cas où elle aurait fait plusieurs fois les péchés susmentionnés).
Il s'agit donc évidemment d'une chose extrêmement importante, surtout à notre époque où nous sommes très proches de la fin et le monde est submergé de débauche surtout au niveau des yeux qui sont rivés sur les femmes non pudiques.
Il est clair qu'il s'agit de l'essentiel du tikoun des femmes sur terre.

  • J'ai un élève dont la belle-sœur est décédée à l'âge de 20 ans dans un accident qui m'a raconté que sa belle-sœur est apparue en rêve sa femme, sœur de la défunte, pendant les sept jours de deuil, lui disant qu'au jugement d'en haut, le point sur lequel on était le plus exigeant et pointilleux était la tsniout.

Il se peut donc que cette jeune fille (Revital) qui avait certainement une très grande âme ait souffert à cause de cela, ce n'est pas cruel de la part de D. compte tenu que la souffrance n'est que dans le monde du fini et qu'une tâche dans l'éternité à une valeur éternelle.

Il est possible que pour des personnes qui ont une âme moins élevée, le « nettoyage » de tâche au niveau de la tsniout aurait pu s'obtenir par beaucoup moins de souffrances donc tout dépend de qui on est et de la source de notre néchama.
(Attention, je ne parle que de la souffrance et non de son décès, il se peut qu'elle dût de toute façon mourir jeune, sans souffrances, et que D. ait préféré qu'elle meurt dans les souffrances).

Cette fille, ayant fait son introspection, n'a pas trouvé d'autres péchés que le manque de tsniout duquel faire dépendre sa souffrance. 

Je pense donc que la vérité est plutôt dans le sens qu'elle a évoqué, prenant en compte qu'elle avait une très haute âme, chose exigeant un degré de propreté, de pureté, donc de « nettoyage » beaucoup plus grand compte tenu de sa grande proximité à D. Il se peut que cela nous soit dur à concevoir dans la mesure où nous sommes tellement habitués à voir des femmes non pudiques que ce péché est devenu hélas une chose normale et tout à fait banale.

  • On oublie ainsi bien vite la gravité de ce péché mais le fait est qu'il est extrêmement grave, comme il est écrit dans la torah : « Lo yiré békha ervat davar véchav mé-a'harékha, D. ne verra pas en toi une nudité car il te quittera ».

  • Il est clair que lorsque l'on fait n'importe quel péché, cela provoque que la chékhina quitte 'Am Israël avec tous les malheurs que cela implique.

  • Néanmoins, pourquoi le fait que la chékhina nous quitte n'est marqué dans la Torah que dans le cadre du péché de non-tsniout ?
    Pour nous indiquer que ce péché est celui qui a le plus de capacité de provoquer cela, plus que tous les autres péchés.

En conclusion :

Je ne le répéterai jamais assez, il est évident que la tsniout est une des mitsvot les plus importantes et à nous de bien assimiler cette idée qui habituellement dérange notre yetser hara.

Ceci dit, à propos des réactions, tu peux aller constater sur le site qu'elles sont plutôt positives.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Je n'adhère pas du tout aux idées du témoignage de

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Jeremy, Mardi 30 avril 2019

Hag Sameah Rav Chaya, Si je fais le néder de garder tous les nédarim que j'ai fait au passé, puis-je annuler (faire une Hatarat Nedarim) ces derniers ? Merci...

Gaillet, Dimanche 28 avril 2019

Bonjour Rav, Je voulais savoir lors d'une brit mila, on doit  donner selon le minhag le prénom hébreu du sandak ? jai perdu mon père y'a 1 ans zal, et idéalement j'aimerais lui donner son prénom. vous m'avez dis que shmouel était déconseiller et qu'il valait mieux rajouter derrière un prénom. j'ai donc décidé de rajouter le prénom de mon frère puisque bh si j'ai un garçon ce sera lui le sandak,...

Cirse, Dimanche 28 avril 2019

Pessah Cacher VéSaméah Rav ! J'ai une petite question qui peut paraître anodine mais ça m'a tout de même un peu inquiété. Il y a un Minhag (pas le mien) de jeter du Maror par la fenêtre le soir du Séder de Pessa'h au moment de Chefokh Hamatekha. Le lendemain du premier Seder au matin alors que je marchais dans la rue avec mon fils (âgé seulement d'un an et demi), il a marché sur du Maror qui se trouvait jeté ...

Phycea, Vendredi 19 avril 2019

Chalom, Est-ce que c'est vrai qu il est marqué dans le Talmud que le peuple juif n'a plus le mérite des 3 patriarches ? Merci...

Muphrid, Vendredi 19 avril 2019

Bonjour Rav, Peut-on parler, écouter, penser avant d'avoir dit modé ani pendant le lever ? Peut-on parler, écouter, penser après avoir fait kiryat chema al hamita au coucher ? Merci...

Robert, Jeudi 18 avril 2019

Bonjour Rav, Est ce une mitsva que de se laisser pousser la barbe ? Lévitique 19:27 Vous ne couperez point en rond les coins de votre chevelure, et tu ne raseras point les coins de ta barbe. Merci...

Mekbuda, Mardi 16 avril 2019

Chalom Rav, Il est écrit dans Le Choulkhan Aroukh qu'on a pas le droit de marcher 4 amot la tête haute ("בקומה זקופה"), même je regarde le ciel ou les étoiles etc. ? Merci beaucoup Rav Chaya d'avoir pris votre temps de lire....

Stéphane, Dimanche 14 avril 2019

Chalom Rav, Pourquoi la "Reicha" dans une berakha est à la 2ème personne du singulier alors que la "Seifa" est à la 3ème personne du singulier ? Exemple : "Baroukh Ata"..... (2ème personne du singulier) - puis - "chéakol niya bidevaro" (3ème personne du singulier). Logiquement on aurait du dire "Chéakol niya bidvarékha" (et c'est le cas pour la majorité de Berakhot). Merci Rav et je vous souhaite un Pessah Casher vé...

Rana, Dimanche 14 avril 2019

Kvod HaRav, Concernant l'expression "je suis descendant de Yossef et le mauvais œil n'aura pas d'emprise sur moi" mais nous ne sommes pas sûr d'être descendant de Yossef ? Merci beaucoup pour vos réponses....

Chicorée, Jeudi 11 avril 2019

Chalom, J'aimerais savoir pourquoi on fait des prières sur les tombes des Tsadikim alors que le Deut 18 interdit de communiquer avec les morts... Merci pour votre réponse....

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Il n'est de pauvreté que pour ce qui est de la connaissance." "

(Abbayé )