DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Gwallgof du Dimanche 30 décembre 2012

Le rouge et le jaune vifs sont-ils interdits selon les critères de tsniout ?
,

Monsieur bonjour,
Je vous remercie pour vos réponses car elles sont très utiles, et j'ai d'autres questions à vous poser :

  1. Question tsniout :

    a) Voila certain m'ont dit qu'une femme n'avait pas le droit de porter du rouge ou du jaune mais je ne comprend pas parce que dans le texte eshet ayil il est écrit "be argamane levousha" et argamane c'est du rouge, et un autre rabbin m'a dit qu'il n'y avait aucune interdiction, donc j'aimerais donc avoir un autre avis ;

    b) ont dit que la tsniout c'est bien et je suis d'accord mais le problème c'est que les vestige historique qui représente le peuple ne la montre pas du tout comme aujourd'hui, on représente la femme avec une robe jusqu'au genoux certes mais le haut est beaucoup plus léger c'est comme une sorte de drap que l'on attache à une épaule, et j'ai lu certains livres ou il est écrit que la loi était juste que le torse de la femme ne sois pas avec un tissu transparent, et que tout le reste n'était que tradition et encore on peux se poser des questions si ce n'est pas des traditions arabes, j'aimerais avoir donc plus de détails sur ce sujet car on est vite un peu perdu

  2. Il est interdit de faire fleurir une autre terre qu'Israël, est-ce que cela signifie que l'on n'a pas le droit d'avoir un jardin ou un potager à l'étranger ?

  3. Je vous ai parlé la dernière fois que la dérive des continents était mentionné et cela est vrai j'ai relue un article qui en parlait, après c'est une source internet donc la retrouver n'est pas évident mais je suis sûr de mon affirmation.

  4. Il y a longtemps je vous ai également mentionné qu'une femme si elle travaillait avait le droit de garder tous son salaire à condition qu'elle s'entretienne elle même et qu'aux cas ou cela ne serais pas suffisant le mari se devait de l'aider et les frais du ménage restait à la charge de celui-ci, et vous ne m'avez pas répondu mais le problème c'est que cette loi n'est pas mentionné dans vos réponses pour des questions similaires, j'aimerais donc savoir pourquoi ?

  5. J'ai une autre question concernant les héritages car j'ai lu pas mal de commentaires la dessus :
    Que la femme ne recevait pas d’héritage car elle recevait une dote avant le mariage et pour d'autres raisons ;
    De nos jours la loi française et israélienne impose l’héritage égale entre fille et garçon et on dit que la loi du pays est loi, donc logiquement il n'y a plus de problème à ce sujet du fait que la loi israélienne à été faite car à l’époque il n'y avait pas réellement d'autorité compétente pour ce sujet ?

    Car ce serais bien de publier un peu mieux les droits de la femme dans le judaïsme car ce qui m'agace le plus c'est que les sites arabes prenne ce manque de publication et raconte ensuite beaucoup de mensonges !!

Merci

,

Chalom,
 
Voici les réponses à tes autres questions :
 
  1. A propos de la tsniout, je ne pense pas que le argamane soit un rouge vif mais plutôt un rouge soit bordeaux soit pourpre foncé mais certainement pas une couleur éclatante.

    Consulte le lien suivant tirés du livre Oz Véhadar qui est le must en la matière de tsniout en français qui explique les critères de tsniout concernant les couleurs voyantes telles que le rouge ou le jaune.

    Je ne sais pas quelle importance il faut accorder aux vestiges dont tu parles qui très souvent peuvent être celui des fantasmes du peintre ou du sculpteur qui a créé cette œuvre.
    Nous avons notre tradition et les écrits de ‘Hazal qui montrent que les bné israël étaient super pudiques, ne serait-ce que l'histoire du roi David qui danse devant l'arche sainte qu'il est en train de faire amener à Jérusalem et lorsqu'elle rentre chez lui sa femme Mikhal lui reproche d'avoir dévoilé de sa chair face aux serviteurs et aux servantes.
    (Chmouel 2 chap.6 verset 20
    Attention, la traduction française n'est pas très bonne).

    Or, il ne s'agissait que de la chair d'un homme, et combien aurait-il pu bien dévoiler sa chair en dansant ?!
    Le bas de sa tunique s'est un peu levé, on a vu un peu de sa cheville peut-être un peu du mollet et c'est ce que lui reproche sa femme Mikhal !

    Hazal nous ont aussi transmis que lorsqu'Avraham a dit à sa femme (Béréchit chap.12 verset 11) :

    « Voici, je sais que tu es une femme belle », ce n'est qu'à ce moment qu'il s'est rendu compte de sa beauté de par la pudeur qu'il y avait entre les deux et à l'époque Avraham avinou avait au moins 75 ans !
    D'ailleurs à vrai dire, je ne sais pas de quels vestiges tu parles, s'ils existent je serai curieux de les voir.

    Mieux que cela, dans Isaïe chap.3 verset 16, D.ieu se plaint de l'impudeur des filles de Tsion.
    Et quelle est cette impudeur ?
    « Elles s'avancent le cou dressé, lançant des regards provocants puisqu'elles marchent à pas mesurés en Me fâchant avec leurs pieds ».
    On parle donc de cou et de pieds, pas plus, et cela déjà suffit pour attiser le courroux céleste.

    Donc tu as là une preuve à quel point les lois de pudeur à l'époque étaient certainement au moins comme celles d'aujourd'hui et vraisemblablement bien plus rigoureuses que celles que nous avons aujourd'hui.

  2. Il n'est pas interdit de faire fleurir une autre terre que celle d'Israël, c'est une erreur.

  3. Oui, je suis tout à fait au courant de la Pangée, d'ailleurs consulte ce lien pour plus de détails à ce sujet.

  4. Je ne parle pas de l'éventualité où la femme garde le fruit de son labeur et s'entretient elle-même car l'immense majorité des femmes ne sont pas intéressées par cette éventualité.

  5. Il est vrai que la Torah préconise que les lois du pays ont force de loi mais jamais si cela va contre la Torah.
    La loi du pays a force de loi, en ce qui concerne des lois telles que les impôts, les droits de douane, le code de la route et choses du même type mais au grand jamais quand cela va contre la Torah que ce soit en Israël ou hors d'Israël.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav ...

Réagir sur Le rouge et le jaune vifs sont-ils interdits selon les

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Benjamin, Lundi 16 septembre 2019

Chalom, Dans or'hot tsadikim chaar techouva, c'est marqué que ceux qui ne regrettent pas leurs fautes avant de mourir restent éternellement dans le guehinam ! Comment on peut savoir ça ? Aussi, dans chaar yire chamayim, le Rav dit que l'homme qui a trop obéi aux roua'h et nefech, sa néchama viendra s’écraser à terre à sa mort... Qu'est ce que ça veut dire ? Merci...

Dan, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom Rav, Merci de votre retour. Pouvez-vous clarifier cette partie de votre réponse => mais il n'a pas répondu à la question « Qu'est-ce qu'on devient ». Que voulez-vous dire par "qu'est-ce qu'on devient ?" Ce n'est pas très clair... Merci d'avance, Kol Tov, et Chabbat Chalom...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Ylang-ylang, Mercredi 11 septembre 2019

Chalom Rav, J'ai trouvé sur ce lien Hidabroot une ségoulah pour une bonne parnassa. Seulement, j'ai l'impression qu'il y a une faute de frappe dans la prière, à la 8ème ligne en partant de la fin. Je copie-colle la phrase en question ici : קְדֻשַּׁת שְׁמֶךָ, וְהָסֵר כָּל ה מְסָכִים הַמַּבְדִּילִים בֵּינִי לְבֵינְךָ Il y a une lettre Hé en "plein milieu", et je ne sais pas si c'est un...

Yts'hak, Lundi 09 septembre 2019

Chalom Rav Chaya, Où le Gaon de Vilna a écrit que lorsque les bateaux russes traverseront le canal du Bosphore, on pourra revêtir les vêtements de fête ? Merci...

Nabus, Lundi 09 septembre 2019

Bonjour, Comment Billam pouvait-il être antisémite alors qu'il avait une grande proximité de D. et de la vérité ? Merci...

Edelweiss, Dimanche 08 septembre 2019

Chalom, Excusez moi de vous déranger , voici quelques questions : Est-ce obligatoire d'avoir un keli pour netilat avec deux anses ? A la fin de la berakha des bougies de Chabbat, j'ai vu que quelque fois il y était ajouté "Kodèch", et d'autres fois, cela n'est pas mentionné... Alors on le dit ou pas ? Je suis séfarade et j'aimerais savoir si je doit acheter (plus tard, si D. veut) un Sefer Torah chez les 'Habbad (ou ailleurs)... Pouvez-vous me ...

Chardon, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Que pensez des 'Habad, Breslev et Sionistes ? A-t-on le droit de lire des livres de ces 3 catégories de personnes ? A-t-on le droit de devenir 'Hassid de n'importe quelle 'Hassidout ? Merci...

Cirse, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Un ba'hour qui durant les vacances ne fait qu'étudiez, mais qui se voit proposer de travailler se faire un peu d'argent (et avec cet argent, il compte s'acheter des livres) : Vaut t-il mieux ne pas avoir ces livres et rester étudier (mais pouvoir les avoir dans tous les Baté Midrachot (mais ils sont loin)) Ou vaut-il mieux arrêter d'étudier pour pouvoir se les acheter ? Merci...

Elie, Lundi 02 septembre 2019

Bonjour Rav, Connaissez vous des Yéchivot francophone pour balé batim où on peut venir étudier le matin ou le soir ? D'où vient la coutume de faire la halaké d'un enfant à meron ? Quelle est sa signification ? Toda...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Les sottises ressemblent par contre à un sac de jute, facile à tisser et dur à déchirer""

(Avoth de Rabbi Nathan 31)