DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de David du Mardi 09 décembre 2008

Si je donne 20 % du maasser en tant que ségoula, est-ce qu'elle marche à 100 % ou parfois oui, parfois non ?
,

Bonjour Rav,

Dans votre vidéo ségoula vous avez parler du maasser.

Je voulais savoir dans le cas où je donne 20% de ce que je gagne en maasser, est ce que cette ségoula marche à 100% ou bien elle est comme les autres ségoulot (dès fois oui et dès fois non).

Merci

,

Chalom David,

Il est écrit dans la Guemara Taanit page 9a :

  • « A dit Rabbi Yo'hanan :
    Quel est le sens du verset (Devarim, 14) :

    « Assér taassér »
    (pourquoi il y a-t-il une répétition du mot « assér ») ?

    Pour nous enseigner ceci: donne le maasser « chétithachér », « afin que tu deviennes riche ».

Le Rav ‘Hida, dans son livre Brit olam sur Sefer ‘hassidim, chap. 395, pose la question suivante :

  • On a vu des personnes qui étaient riches, qui ont fait beaucoup de tsédaka et de ‘hessed, qui néanmoins ont fait faillite, et leur descendance est dans la misère, et personne ne comprend cela, étant donné que D. a promis la richesse à tout ceux qui feraient la tsédaka.

Il répond que si l'argent n'était pas de l'argent propre, par exemple résultat de vol ou de vente mensongère, la promesse de D. peut ne pas se réaliser.

D'autres grands d'Israël ont cité d'autres raisons qui peuvent empêcher la réalisation de cette promesse :

  1. La personne qui donne la tsédaka transgresse des péchés qui sont sanctionnés par la pauvreté.

    Par le mérite de la tsédaka qu'il donne il ne devient pas pauvre, mais néanmoins il paye les péchés qu'il a commis par le fait qu'il ne peut pas devenir riche

    (Ahavat ‘hessed du ‘Hafets ‘Haïm, tome 2, chap. 19, dans la hagaha).

    Rav ‘Haïm Kaniewsky Chalita dit aussi que s'il a des dettes envers D. qui se paieront par des souffrances après la mort, mais que d'un autre côté il devait devenir riche, D. lui fait souvent payer dans ce monde les souffrances qu'il aurait du avoir après la mort, par le fait qu'il ne deviendra pas riche.
    Pas forcément pauvre, mais forcément pas riche.

  2. Il aurait dû mourir, mais D., dans Sa miséricorde infinie, remplace la mort par la pauvreté, comme il est écrit qu'un pauvre est considéré comme un mort

    (le ‘Hafets ‘Haïm sur la Torah, page 59).

  3. Il a donné la tsédaka, mais pas suffisamment par rapport à sa richesse

    (Ahavat ‘Hessed, tome 2, chap. 7, sur les bases de la Guemara dans Ktoubot page 66b).

  4. Il donne le maasser du bénéfice, mais au début il n'a pas donné le maasser du capital

    (responsa Afkat rokhel de Rabbi Yossef Karo, chap. 3).

  5. Vu que c'est une personne pure, que D. aime, Il préfère le payer dans le olam haba, dans une monnaie éternelle, plutôt que dans le olam hazé avec de l'argent

    (Rabénou Yona dans Chaarei techouva, portail 3, chap. 30).

  6. Il a fait des affaires avec l'argent qu'il devait donner à la tsédaka, et lorsque des pauvres sont venus lui demander de l'argent, il n'a pas pu le retirer car il était investi

    (Sefer ‘hassidim, chap. 1030).

  7. Il donne la tsédaka pour se parer d'honneurs

    (sur les bases de la Guemara Ktoubot, page 67a, le Réma dans Choul'han aroukh, yoré déa, chap. 249, alinéa 13).

  8. Il a suffisamment d'argent, mais D. ne veut pas lui donner plus d'argent, car les personnes à qui il donnerait l'argent de tsédaka ne le méritent pas

    (Rav Moché Solovetchik, dans le livre Ha-ich moché, tome 1, page 206).

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav ...

Réagir sur Si je donne 20 % du maasser en tant que ségoula, est-ce

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Benjamin, Lundi 16 septembre 2019

Chalom, Dans or'hot tsadikim chaar techouva, c'est marqué que ceux qui ne regrettent pas leurs fautes avant de mourir restent éternellement dans le guehinam ! Comment on peut savoir ça ? Aussi, dans chaar yire chamayim, le Rav dit que l'homme qui a trop obéi aux roua'h et nefech, sa néchama viendra s’écraser à terre à sa mort... Qu'est ce que ça veut dire ? Merci...

Dan, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom Rav, Merci de votre retour. Pouvez-vous clarifier cette partie de votre réponse => mais il n'a pas répondu à la question « Qu'est-ce qu'on devient ». Que voulez-vous dire par "qu'est-ce qu'on devient ?" Ce n'est pas très clair... Merci d'avance, Kol Tov, et Chabbat Chalom...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Ylang-ylang, Mercredi 11 septembre 2019

Chalom Rav, J'ai trouvé sur ce lien Hidabroot une ségoulah pour une bonne parnassa. Seulement, j'ai l'impression qu'il y a une faute de frappe dans la prière, à la 8ème ligne en partant de la fin. Je copie-colle la phrase en question ici : קְדֻשַּׁת שְׁמֶךָ, וְהָסֵר כָּל ה מְסָכִים הַמַּבְדִּילִים בֵּינִי לְבֵינְךָ Il y a une lettre Hé en "plein milieu", et je ne sais pas si c'est un...

Yts'hak, Lundi 09 septembre 2019

Chalom Rav Chaya, Où le Gaon de Vilna a écrit que lorsque les bateaux russes traverseront le canal du Bosphore, on pourra revêtir les vêtements de fête ? Merci...

Nabus, Lundi 09 septembre 2019

Bonjour, Comment Billam pouvait-il être antisémite alors qu'il avait une grande proximité de D. et de la vérité ? Merci...

Edelweiss, Dimanche 08 septembre 2019

Chalom, Excusez moi de vous déranger , voici quelques questions : Est-ce obligatoire d'avoir un keli pour netilat avec deux anses ? A la fin de la berakha des bougies de Chabbat, j'ai vu que quelque fois il y était ajouté "Kodèch", et d'autres fois, cela n'est pas mentionné... Alors on le dit ou pas ? Je suis séfarade et j'aimerais savoir si je doit acheter (plus tard, si D. veut) un Sefer Torah chez les 'Habbad (ou ailleurs)... Pouvez-vous me ...

Chardon, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Que pensez des 'Habad, Breslev et Sionistes ? A-t-on le droit de lire des livres de ces 3 catégories de personnes ? A-t-on le droit de devenir 'Hassid de n'importe quelle 'Hassidout ? Merci...

Cirse, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Un ba'hour qui durant les vacances ne fait qu'étudiez, mais qui se voit proposer de travailler se faire un peu d'argent (et avec cet argent, il compte s'acheter des livres) : Vaut t-il mieux ne pas avoir ces livres et rester étudier (mais pouvoir les avoir dans tous les Baté Midrachot (mais ils sont loin)) Ou vaut-il mieux arrêter d'étudier pour pouvoir se les acheter ? Merci...

Elie, Lundi 02 septembre 2019

Bonjour Rav, Connaissez vous des Yéchivot francophone pour balé batim où on peut venir étudier le matin ou le soir ? D'où vient la coutume de faire la halaké d'un enfant à meron ? Quelle est sa signification ? Toda...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Là ou il n y'a aucun homme, efforce toi d'en être un" "

(Hillel, Pirke Avoth II - 5)