DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Moshé du Lundi 13 juillet 2009

Dans quelle mesure s'actionne notre libre-arbitre ? Aller voir un Rav qui a roua'h hakodech est-il plus efficace que de lui parler par téléphone (Berakha ou e-brakha) ?
,

Bonjour Rav,

  1. A-t-on le libre arbitre pour choisir entre 2 boulots 'Hol, si a priori un travail n'est pas plus Torah que l'autre.
    Par exemple, si on a raté ou réussi un entretien de recrutement, est-ce Hachem ou le recruteur goï qui décide ?

  2. A-t-on le libre arbitre de faire plus ou moins d'enfants, puisqu'on peut utiliser la contraception?
    Est-ce nous ou Hachem qui décide ?
    On dit que la berakha et parnassa viennent avec les enfants, mais je constate que c'est au contraire plus difficile financièrement...

  3. J'ai écouté le cours sur le libre arbitre, mais à quand un cours plus détaillé ?

  4. Si on demande une berakha à un Rav qui a Roua'h Hakodech par téléphone ou par l’intermédiaire d'une personne, est-ce aussi efficace que si on se déplace personnellement ?

Merci infiniment pour vos cours, Hachem vous bénisse

,

Chalom Moshé,

Voici les réponses à tes questions :

  1. Notre libre arbitre ne s'exerce que si on a le choix entre une chose qui est conforme à la Torah et une chose qui l'est moins.
    Dans cette mesure, ce ne sera pas notre libre arbitre qui décidera entre deux activités 'hol.

    Néanmoins, il est clair que ce sera Hachem qui décidera de cela (et il mettra dans la tête du recruteur l'idée de oui ou non te recruter), car il est clair qu'à travers la nature de notre travail, beaucoup d'impacts de Torah peut avoir lieu, tels que les rencontres que nous faisons, notre parnassa, etc.

  2. Etant donné que d'après la Torah il y a une mitsva d'amener des enfants au monde
    (pour réaliser la mitsva de la Torah, il faut avoir un garçon et une fille, et il y a après la mitsva dérabanan d'avoir plus d'enfants).
    Dans cette mesure, on a le libre arbitre de faire plus ou moins d'enfants, il ne sera permis d'utiliser des moyens de contraception qu'avec l'autorisation d'une autorité rabbinique compétente, et uniquement des contraceptifs féminins mais pas masculins.

    La berakha de la parnassa vient effectivement avec les enfants.
    Ce que tu crois constater, « que c'est le contraire », est faux.
    Qui sait quelle parnassa tu aurais eue sans enfants ?
    Peut-être pire.

    En plus, la parnassa ne se traduit pas par l'argent qui nous revient en fin de mois, mais par la santé, par le bonheur que nous avons dans notre couple et par nos enfants, et par la proximité de D.

    La parnassa et la berakha se quantifient par tous ces paramètres.
    Il est donc très difficile de savoir ce qu'il y aurait eu s'il n'y avait pas eu d'enfants.
    Il est clair que dans ce cas D. aidera moins, étant donné qu'il ne doit aider que nous nous-mêmes ou nous et notre femme.
    Mais lorsque nous sommes père de famille, nous avons une plus grande responsabilité, donc nous avons besoin d'une plus grande aide à laquelle D., certainement, répond.

    Agav

  3. Il y a deux cours sur le sujet qui viennent de paraître sur le site : Le but de la vie.

    Agav

  4. Il semblerait qu'il soit quand même plus efficace de recevoir une berakha lorsque le rabbin nous voit en cher et en os.
    Je pense qu'il se sent plus concerné et fait la berakha de façon plus optimale.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Dans quelle mesure s'actionne notre libre-arbitre ? Aller

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Muscari, Vendredi 24 mai 2019

Chalom, Pourquoi les lettres de "Achirim" sont celle de "réchaïm" ? Pourquoi l'ami harea, c'est les lettres ha-râ, Et on dit vé ahavta réakha kamokha ? Merci...

Chirel, Mercredi 22 mai 2019

Bonjour Rav, Concernant Soucot, on repousse Barek Alénou en 'houl pour ne pas que les personnes souffrent de la pluie... Alors pourquoi à Pessa'h on ne dit pas Barekh Alénou avant la fête pour que les juifs puissent monter à Jérusalem plus facilement ? Merci beaucoup...

Jeremy, Lundi 20 mai 2019

Bonjour Rav, Je me permets de vous adresser les questions suivantes : Une personne qui m’est proche me demande de justifier la légitimité de la loi rabbinique. Je précise que je ne remets personnellement aucunement au cause l’autorite Rabbinique. J’aurais aimé savoir comment je peux démontrer par les textes ( le Tanah ou même la Torah ( Orale ou écrite ) le fait que remettre en question l’ordre Rabbinique revient ...

Ancolie, Dimanche 19 mai 2019

Chalom Rav, J’ai plusieurs questions : Est-il interdit dans la Torah de boire de l’alcool ou de fumer ? Est-il interdit dans la Torah de jouer aux jeux vidéos notamment les jeux de guerre ? (sachant que la personne n’éprouve évidemment aucun plaisir à tuer des personnes mais juste car il aime bien le jeu) Est-ce que toute erreur est pardonnée par Hachem ? Par exemple, si on insulte quelqu’un ou qu’on s’énerve ...

Mikael, Vendredi 17 mai 2019

Chalom Rav, Pourquoi à la place de faire la Ségoula du Plomb on ne demande pas directement à Hachem "S'il te plait Hachem enlève tous les Ayin Hara qui planent sur moi" ? Il ne fera pas ce geste pour nous, mais que pour les grand Tsadikim ? Merci...

Cexing, Mercredi 15 mai 2019

Rav Bonjour, Demain, c'est mon anniversaire en loazi. Est-ce que je dois marquer le coup et si je fais cheehiyanou (sur un fruit nouveau ou un nouvel habit) ou est-ce interdit ? Merci...

Caph, Mercredi 15 mai 2019

Chalom Rav, J'ai vu un arc en ciel Chabbat dernier, bien distinct, avec les différentes couleurs etc... Puis ce Chabbat encore le même ! Même moment, même horaire, même endroit, et meme forme... Est-ce normal ? Y a-t-il une signification ? Merci a vous, kol touv...

Adrian, Mardi 14 mai 2019

Chalom, Il y a de ces moments dans la vie où notre avenir est contraint par le destin à faire un choix entre deux voies radicalement différentes... C'est dans ce genre de situations où on aimerait bien être prophète pour connaitre les desseins de D.ieu ;-) Malheureusement, comme ni moi, ni vous (ni sans doute personne) n'est prophète de nos jours sous notre soleil, il faudra bien se rapporter à des méthodes plus accessibles au commun...

Simiram, Lundi 13 mai 2019

Bonjour, Si on est né à une date provoquée par le médecin (accouchement provoqué ), est-ce que le mazal occasionné par cette date deviens réellement notre mazal (que ce soit pour les bonnes choses de cette date-là ou pour les mauvaises choses) ? Même question pour le mazal provoqué par l'heure de l'accouchement... Est-ce que provoquer un accouchement s'il n'y a pas de cas de force majeure provoque en défaut dans le ...

Hélianthème, Lundi 13 mai 2019

Bonjour Rav, En quoi consiste concrètement le issour de létsanout ? C'est dire des paroles légères ou Rigoler quand des sujets de Torah Et de Avodat Hachem sont abordés ? Merci beaucoup pour votre aide...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Si je ne suis pas pour moi, qui le sera? Et si je suis pour moi, qui suis-je? Et si ce n'est maintenant, quand ce sera?" "

(Pirke Avoth (1-14))