Hiloula de Baba Salé - 2020

"Avec l'aide d'Hachem, je me rendrai à Nétivot sur la tombe du Tsaddik Baba Salé, accompagné de tous mes élèves et les noms qui nous seront transmis y seront rappelés"*

Rav Ron Chaya

*Remplissez vite le formulaire de demande de Bérakha en cliquant ici


2

Jours restants

Question de Savonnier de Chine du Samedi 07 novembre 2009

Quelle est la signification des rituels de la havdala ?
,

Chalom,

Quelle est la signification des berahot qu'on fait dans Havdala ?

J'ai entendu qu'on approchait les doigts de la lumière pour montrer qu'ils ne sont pas sales et donc souligner qu'on n'a pas travaillé Chabbat ; est-ce fondé ?

Merci

,

Chalom,

Dans la havdala on fait quatre brakhot.

La première est le guéféne sur le vin, car le vin étant une boisson de valeur, on l'associe souvent à une mitsva qu'on fait, tel que le kidouch, une brit mila, un mariage, etc.
Ce sera le cas aussi pour la havdala.

Ensuite on fait la berakha sur une bonne odeur car motsé Chabbat, le supplément de nefech-roua'h-néchama (différentes âmes que nous recevons en supplément Chabbat) nous quitte, cela provoque une certaine tristesse au niveau de l'âme, or aucune chose matérielle ne peut réjouir l'âme, par contre l'odeur étant une chose très fine au niveau de sa matière, elle est donc plutôt spirituelle et a ainsi une capacité de consolation de l'âme.

Ensuite on fait la berakha « boré méoré ha-ech » « qui crée les lumières du feu ».
Au niveau du sens simple, motsé chabbat de la création, l'homme a créé le feu, à son instar nous faisons la berakha chaque motsé Chabbat sur une flamme.
Il y a des raisons plus profondes pour cette berakha telles qu'elles sont exposées dans le Zohar, Béréchit, tome 1, page 20b et Vayakhél, tome 2, page 208b.

Ensuite on fait la havdala à proprement dite, c'est-à-dire la différenciation entre Chabbat et les jours profanes.

D'après certains décisionnaires il s'agit d'une mitsva de la Torah, comme le kidouch qui, à l'entrée du Chabbat, est dit pour faire la différenciation entre les jours profanes et l'entrée du Chabbat, ainsi on aura la même mitsva de le faire.
D'autres décisionnaires considèrent que cette mitsva est dérabanane.

Je pense que la raison que tu as entendue comme quoi on approchait les doigts de la lumière pour montrer qu'ils ne sont pas sales et donc souligner qu'on n'a pas travaillé Chabbat est fausse.
D'abord parce qu'on peut faire beaucoup de travaux interdits Chabbat sans se salir les doigts, de même on peut faire des travaux permis Chabbat qui salissent beaucoup les doigts.

Les raisons ramenées dans les décisionnaires pour lesquelles on approche les doigts de la lumière sont les suivantes (il faut préciser que ce ne sont pas les doigts qu'on approche de la lumière, mais bien les ongles, on doit rabattre les ongles à l'intérieur de la paume, sur le pouce, et ainsi regarder le reflet de la lumière dans les ongles, j'en profite aussi pour informer ce que peu de gens savent, qu'il est préférable de d'abord voir la lumière dans les ongles et ensuite seulement faire la berakha, et non le contraire, néanmoins a posteriori le contraire est valable aussi) :

  • Le Rav Haye Gaon (10ème siècle de l'ère vulgaire) dit au nom des Sages qu'il y a un signe dans la paume de la main par lequel on est béni, à ce titre on regarde la paume de la main motsé chabbat durant la havdala (comme j'expliquais, une fois qu'on a rabattu les doigts vers l'intérieur de la paume, quand on regarde les ongles on verra en même temps la paume de la main).

  • De même, Rabénou Yona (13ème siècle) dit qu'on regarde les ongles car il y a en eux un signe de bénédiction par le fait qu'ils grandissent toujours, et dans cette mesure aussi nos biens et nos enfants grandiront toujours.

  • Le Mordekhi (13ème siècle) et le Tikouné Zohar écrivent qu'en regardant les ongles on se souvient des ongles du premier homme qui étaient lumineux (effectivement, il est écrit que le talon du premier homme était tellement lumineux que le soleil semblait sombre par rapport à lui, à plus forte raison le corps du premier homme était lumineux).
    En fait, le premier homme était entièrement recouvert d'ongle (le mot tsiporène, ongle en hébreu, est une contraction de deux mots, « tsipouy », revêtement, et « or », lumière).

  • Dans le Zohar aux pages susmentionnées, sont évoquées les raisons profondes pour lesquelles on regarde précisément les ongles, et surtout pas l'intérieur des doigts :
    Durant la semaine, il existe deux sortes de lumières spirituelles qui s'épanchent dans les mondes spirituels, une très haute appelée méoré or (lumières de lumière), et une plus basse qui s'appelle méoré ech (lumières de feu).
    Durant le Chabbat, ces lumières disparaissent et se « rechargent », et lorsque le Chabbat sort elles réapparaissent à nouveau.
    L'être humain étant créé à l'image de D., chaque partie de notre corps correspond à des parties de ces mondes divins, or nos doigts correspondent à ces lumières, l'intérieur de nos doigts correspond aux lumières élevées (méoré or) et nos ongles, c'est-à-dire la partie arrière de nos doigts, correspond aux lumières de feu.
    Les lumières de lumière étant extrêmement hautes, on n'a pas le droit de les voir, comme il est écrit dans le verset (Chemot, chap. 33, verset 23) :

    « Et tu Me verras par derrière, mais Ma face ne peut être vue ».

    Lorsque nous allumons le feu de la havdala, ce feu correspond à ces deux lumières spirituelles, mais vu que nous n'avons pas le droit de regarder la lumière haute car elle est beaucoup trop haute et intérieure, et nous ne pouvons qu'observer la lumière plus basse (méoré ha-ech), à ce titre nous ne devrons regarder que l'extérieur de nos doigts et non l'intérieur, l'extérieur de nos doigts étant la partie où il y a les ongles.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Quelle est la signification des rituels de la havdala ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Mary, Dimanche 12 janvier 2020

Bonjour, Je suis une jeune femme issue d’une famille « multiculturelle » ancêtres Chrétiens, Orthodoxe et pour les plus anciens ... Juifs. Il y a quelque temps, j’ai donc décidé d’étudier les religions. Plus petite, j’ai vécu des expériences dites « paranormales » (je ne veux blesser personne si beaucoup n’y croient pas!) ; j’ai cependant une question : Est-ce que le ...

Raphael, Vendredi 13 décembre 2019

Chalom Rav, Je me suis toujours posé certaines questions dans le domaine de l’étude de la Torah sur YouTube, sans jamais la faire part a un Rabbin. Est-ce que l‘Etude de la Torah a travers des cours en ligne est considérée au même niveau que celle d’aller a la synagogue et de s’asseoir devant un livre ? J’aimerais savoir aussi si l’étude a travers le Web, a un temps fixe, tout les jours peut être ...

Tom, Lundi 09 décembre 2019

Chalom Rav Ron Chaya Mes questions portent sur L'alimentation : S'il y a sur Terre  : Des animaux que l'on peut manger et d'autres non ; Des fleurs ou plantes qui soignent et d'autres qui détruise ou même tue. Si tout se que l'on ingère joue sur notre âme et notre corps, vu que notre âme et notre corps se nourrissent de l'intégrité que contient ce mets, si dans tout choix il y a le bon ou le mauvais, le pur et l'impur... Ma question ...

Xanthium, Mardi 03 décembre 2019

Bonsoir Rav, Selon les écrits, l'Univers est-il fini, infini, ou bien les deux à la fois ? Merci...

Naphtali , Vendredi 22 novembre 2019

Bonjour Rav, Pourriez vous m'expliquer pourquoi le Lachon Hara équivaut aux 3 fautes les plus graves : Meurtre, Idolâtrie Et débauche ? Merci...

Xanthium, Mardi 19 novembre 2019

Bonsoir Rav, Quelles sont les halakhot lorsque la femme ne va pas tarder à accoucher ? Merci....

Samuel, Mercredi 13 novembre 2019

Chalom, D'apres ce que j'ai compris le fait de jeûner permet de faire un grand tikoun ; est-ce que le fait de jeûner seulement sur la nourriture est une alternative possible (donc seulement boire de l'eau disons), ou cela n'a aucun effet, comme si l'on n'avait pas jeûner ? De plus , si je jeûne , dois-je préciser pourquoi je jeune par une phrase ou même en ne disant rien le tikoun se fera seul ? Merci pour tout ....

Jonc, Dimanche 10 novembre 2019

Chalom Rav J'ai une question pour savoir si fumer était permis ? Je voudrais des sources car mon ami veut arrêter mais à part lui dire que ça nuit à la sante, je sais pas quoi répondre (surtout que le Rav en classe a dit que le Rav Yts'hak Yossef permet 5 à 6 cigarettes par jour), et que même un Rav qui était malade à cause de la cigarette continue tout de même à fumer... Alors, c'est permis ? Et pour la ...

Naël, Lundi 04 novembre 2019

Bonjour Rav, En lisant dans plusieurs sidourim séfarades différents, je me suis rendu compte qu’il y a souvent des différences au niveau des mots avec la deuxième personne du singulier. Par exemple : A la fin de la Amida dans Élohai Nétsor, on trouve tantôt « osse lema’an shémékha » (par exemple dans Ich Matslia’h) tantôt « osse lema’an shémakh » ...

Julien, Dimanche 03 novembre 2019

Bonjour Rav, Il y a plusieurs questions que je me pose relative à la Torah ; je vous serais très reconnaissant si vous pouviez m'éclairer : Le troisième Temple sera-t-il reconstruit selon le modèle et les dimensions du second ou bien selon les descriptions données par Ezéchiel ? Si les péchés peuvent être pardonnés sans que le Temple existe, à quoi servira le troisième Temple ? Est-il exact qu'avant ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Meilleure est la blancheur des dents que l'on offre à son ami qu'un bon verre de lait" "

(Ketouboth 111b)