DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Savonnier de Chine du Samedi 07 novembre 2009

Quelle est la signification des rituels de la havdala ?
,

Chalom,

Quelle est la signification des berahot qu'on fait dans Havdala ?

J'ai entendu qu'on approchait les doigts de la lumière pour montrer qu'ils ne sont pas sales et donc souligner qu'on n'a pas travaillé Chabbat ; est-ce fondé ?

Merci

,

Chalom,

Dans la havdala on fait quatre brakhot.

La première est le guéféne sur le vin, car le vin étant une boisson de valeur, on l'associe souvent à une mitsva qu'on fait, tel que le kidouch, une brit mila, un mariage, etc.
Ce sera le cas aussi pour la havdala.

Ensuite on fait la berakha sur une bonne odeur car motsé Chabbat, le supplément de nefech-roua'h-néchama (différentes âmes que nous recevons en supplément Chabbat) nous quitte, cela provoque une certaine tristesse au niveau de l'âme, or aucune chose matérielle ne peut réjouir l'âme, par contre l'odeur étant une chose très fine au niveau de sa matière, elle est donc plutôt spirituelle et a ainsi une capacité de consolation de l'âme.

Ensuite on fait la berakha « boré méoré ha-ech » « qui crée les lumières du feu ».
Au niveau du sens simple, motsé chabbat de la création, l'homme a créé le feu, à son instar nous faisons la berakha chaque motsé Chabbat sur une flamme.
Il y a des raisons plus profondes pour cette berakha telles qu'elles sont exposées dans le Zohar, Béréchit, tome 1, page 20b et Vayakhél, tome 2, page 208b.

Ensuite on fait la havdala à proprement dite, c'est-à-dire la différenciation entre Chabbat et les jours profanes.

D'après certains décisionnaires il s'agit d'une mitsva de la Torah, comme le kidouch qui, à l'entrée du Chabbat, est dit pour faire la différenciation entre les jours profanes et l'entrée du Chabbat, ainsi on aura la même mitsva de le faire.
D'autres décisionnaires considèrent que cette mitsva est dérabanane.

Je pense que la raison que tu as entendue comme quoi on approchait les doigts de la lumière pour montrer qu'ils ne sont pas sales et donc souligner qu'on n'a pas travaillé Chabbat est fausse.
D'abord parce qu'on peut faire beaucoup de travaux interdits Chabbat sans se salir les doigts, de même on peut faire des travaux permis Chabbat qui salissent beaucoup les doigts.

Les raisons ramenées dans les décisionnaires pour lesquelles on approche les doigts de la lumière sont les suivantes (il faut préciser que ce ne sont pas les doigts qu'on approche de la lumière, mais bien les ongles, on doit rabattre les ongles à l'intérieur de la paume, sur le pouce, et ainsi regarder le reflet de la lumière dans les ongles, j'en profite aussi pour informer ce que peu de gens savent, qu'il est préférable de d'abord voir la lumière dans les ongles et ensuite seulement faire la berakha, et non le contraire, néanmoins a posteriori le contraire est valable aussi) :

  • Le Rav Haye Gaon (10ème siècle de l'ère vulgaire) dit au nom des Sages qu'il y a un signe dans la paume de la main par lequel on est béni, à ce titre on regarde la paume de la main motsé chabbat durant la havdala (comme j'expliquais, une fois qu'on a rabattu les doigts vers l'intérieur de la paume, quand on regarde les ongles on verra en même temps la paume de la main).

  • De même, Rabénou Yona (13ème siècle) dit qu'on regarde les ongles car il y a en eux un signe de bénédiction par le fait qu'ils grandissent toujours, et dans cette mesure aussi nos biens et nos enfants grandiront toujours.

  • Le Mordekhi (13ème siècle) et le Tikouné Zohar écrivent qu'en regardant les ongles on se souvient des ongles du premier homme qui étaient lumineux (effectivement, il est écrit que le talon du premier homme était tellement lumineux que le soleil semblait sombre par rapport à lui, à plus forte raison le corps du premier homme était lumineux).
    En fait, le premier homme était entièrement recouvert d'ongle (le mot tsiporène, ongle en hébreu, est une contraction de deux mots, « tsipouy », revêtement, et « or », lumière).

  • Dans le Zohar aux pages susmentionnées, sont évoquées les raisons profondes pour lesquelles on regarde précisément les ongles, et surtout pas l'intérieur des doigts :
    Durant la semaine, il existe deux sortes de lumières spirituelles qui s'épanchent dans les mondes spirituels, une très haute appelée méoré or (lumières de lumière), et une plus basse qui s'appelle méoré ech (lumières de feu).
    Durant le Chabbat, ces lumières disparaissent et se « rechargent », et lorsque le Chabbat sort elles réapparaissent à nouveau.
    L'être humain étant créé à l'image de D., chaque partie de notre corps correspond à des parties de ces mondes divins, or nos doigts correspondent à ces lumières, l'intérieur de nos doigts correspond aux lumières élevées (méoré or) et nos ongles, c'est-à-dire la partie arrière de nos doigts, correspond aux lumières de feu.
    Les lumières de lumière étant extrêmement hautes, on n'a pas le droit de les voir, comme il est écrit dans le verset (Chemot, chap. 33, verset 23) :

    « Et tu Me verras par derrière, mais Ma face ne peut être vue ».

    Lorsque nous allumons le feu de la havdala, ce feu correspond à ces deux lumières spirituelles, mais vu que nous n'avons pas le droit de regarder la lumière haute car elle est beaucoup trop haute et intérieure, et nous ne pouvons qu'observer la lumière plus basse (méoré ha-ech), à ce titre nous ne devrons regarder que l'extérieur de nos doigts et non l'intérieur, l'extérieur de nos doigts étant la partie où il y a les ongles.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Quelle est la signification des rituels de la havdala ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Zack, Mercredi 23 octobre 2019

Bonjour Rav, Faut-il toujours suivre ses envies lorsque celles ci n'enfreignent pas la Torah ? Peut-on en effet les interpréter comme venant du Ciel ? Par exemple, lorsque quelqu'un ressent une envie de changer de poste, de déménager... et que cela n'enfreint pas la Torah. Merci beaucoup Cordialement...

Carline, Dimanche 06 octobre 2019

Bonjour Rav , Est-ce que regarder des vidéos de cours de Torah équivaut à de l’étude de la Torah ? Chabbat Chalom...

Scorsonère, Jeudi 03 octobre 2019

Bonjour Rav, J'ai entendu qu'il était fortement déconseillé d'avoir des rapports conjugaux durant certains jours de Yom Tov, notamment Roch Hachana et Chavouot ; et qu'au contraire c'était conseillé pour les jours tels que Souccot et Pessa'h. Est-ce vrai ? Et pourrais-je avoir plus de détails à ce sujet ? Merci, Kol Touv...

Yassine, Dimanche 29 septembre 2019

Chalom Rav, J'aimerais savoir d'où vient la source des musulmans sur Adam.... Je parle du fait que des anges se prosternent devant Adam et que "Iblis" refuse. Avons nous des Midrachim qui parle de cela ? Le Coran raconte cette histoire dans un contexte ou il y'a des juifs. Par conséquent ces juifs devaient connaitre ces histoires. Le Gaen Eden est-il terrestre ou celeste ? Est-ce que le coran peut-être un considéré comme une "révélation" ...

Stéphane, Jeudi 26 septembre 2019

Chalom Rav, Quelle la différence entre le Gan Eden et le Olam Haba ? Merci....

Echinops, Mardi 24 septembre 2019

Chalom Rav, Donner de l'argent pour financer des brit milot (comme à l'association "worldbrit" du Rav Kadosh), est-ce que ça rentre dans le maasser ou pas ? Toda !...

Isaac, Lundi 23 septembre 2019

Rav, Est-il vrai que si on touche un chien, nos prières ne sont pas entendus pendant 40 jours ? Merci...

Benjamin, Lundi 16 septembre 2019

Chalom, Dans or'hot tsadikim chaar techouva, c'est marqué que ceux qui ne regrettent pas leurs fautes avant de mourir restent éternellement dans le guehinam ! Comment on peut savoir ça ? Aussi, dans chaar yire chamayim, le Rav dit que l'homme qui a trop obéi aux roua'h et nefech, sa néchama viendra s’écraser à terre à sa mort... Qu'est ce que ça veut dire ? Merci...

Dan, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom Rav, Merci de votre retour. Pouvez-vous clarifier cette partie de votre réponse => mais il n'a pas répondu à la question « Qu'est-ce qu'on devient ». Que voulez-vous dire par "qu'est-ce qu'on devient ?" Ce n'est pas très clair... Merci d'avance, Kol Tov, et Chabbat Chalom...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""La bouche du sot est sa ruine" "

(Proverbes 18-7)