Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


2

Jours restants

Question de Mathieu du Mardi 23 mai 2017

Doit-on obligatoirement donner quelque chose en "échange" à celui qui nous offre un cadeau ? Donald Trump au Kotel ?!?
,

Chalom rav Ron Chaya,

Si cela ne vous dérange pas, j'aimerais vous poser quelques questions :

  1. Dernièrement, mon père m'a donné un couteau en cadeau car il n'en avait plus besoin.
    Au début, j'ai refusé mais puisqu'il a insisté et qu'il allait le jeter si je ne le prenais pas, j'ai accepté.

    Par contre, je me sens mal car j'ai l'impression que je dois lui donner quelque chose en "échange" alors qu'il ne m'as rien demandé.
    Est-ce le cas ?
    Doit-on obligatoirement donner quelque chose en "échange" ( guise de remerciement ) à celui qui nous offre un cadeau ?
    Ou non ?

  2. Que pensez-vous du fait que Donald Trump soit le premier président en poste à avoir visité le Kotel ?
    Est-ce bon signe ?
    D'ailleurs, allez-vous faire un cours sur l'actualité prochainement ?

Merci infiniment, que D.ieu vous bénisse !

,

Bonjour Mathieu,

Voici les réponses à tes questions :

  1. Il est écrit : « Soné matanot yi’hyé », « celui qui a la haine des cadeaux vivra ».

    Dès lors que nous recevons un cadeau, nous avons une dette de reconnaissance.
    Cette dette est très élevée.

    Le Rav de Brisk a dit :
    « Le prix le moins élevé à payer pour annuler une dette de reconnaissance est l’argent ».
    Cela signifie qu’il n’est pas bon de prendre une chose gratuitement.

    Il est clair que cela ne concerne que des personnes de haut niveau spirituel.
    Le commun des mortels n’hésite pas à recevoir des choses gratuites, mais les grands Tsadikim veillent à ne pas le faire.
    Celui qui offre un cadeau est quelque part extrêmement gratifié par le fait qu’il crée une dépendance de reconnaissance envers lui de la part de celui à qui il l’a offert.
    Une dépendance de reconnaissance qui peut être éternelle.

    Par rapport aux parents, la question ne se pose pas car nous leur devons de toute façon une reconnaissance éternelle pour tout le bien qu’ils ont pu faire pour nous et toute la souffrance qu’ils ont endurée pour nous.

  2. Je ne sais pas s’il faut y voir des signes.
    En général, Donald Trump est pro-israélien, bien que dernièrement, il ne le montre pas.
    L’homme semble assez versatile et impulsif.
    L’avenir nous le dira.

    Je suis convaincu qu’Hachem l’a placé pour les derniers actes de la fin des temps.
    Attendons et nous en saurons plus très bientôt béézrat Hachem.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Doit-on obligatoirement donner quelque chose en "échange"

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Shlomo, Mercredi 17 juillet 2019

Chalom, Y a-t-il une Mitsva qui correspond à l'organe de la bouche ?  Merci...

Nathan, Vendredi 12 juillet 2019

Réaction à Si tout est prévu depuis la naissance, qu'est ce qui est décidé exactement à Roch Hachana ? Chalom Rav Chaya. Merci de votre réponse. Donc prier pour la parnassa fera en sorte que notre qualité de vie soit améliorée (pas de perte d’argent, de contrôle fiscale ou autres) ; Cependant cela sert-il à quelque chose de prier pour la réussite ou de demander à Hachem de nous aider ...

Xanthium, Vendredi 12 juillet 2019

Chalom Rav, Un converti ne peut être juge dans le Sanhédrin. Un descendant de converti qui serait né après la conversion de ses parents, pouvait-il à l'époque être juge au Sanhédrin ? Merci...

Grebera, Mardi 09 juillet 2019

Chalom rav, Dans ce cours, vous parlez de 400 000 ans de guéhinam. Je pensais que cela se limitait à 12 mois, pouvez m'expliquer s'il vous plaît ? Merci...

Rémy, Vendredi 05 juillet 2019

Bonjour Rav Ron Chaya, Je suis un goy, j'ai découvert vos vidéos par hasard il y a quelques mois, et je les regarde très régulièrement. Je m'imprègne du contenu de vos cours car j'en apprécie tant le fond que la forme. A propos de vidéo, dans celle intitulée "LES HÉROS SE TAISENT" publiée ce 4 juillet, vous indiquez, à 2 minutes 30, que dans le temple, n'étaient sacrifiés que les animaux qui ...

Léopold, Jeudi 04 juillet 2019

Chalom, Y a-t-il une berakha à faire avant de couper la première mèche de cheveux lors de upsherin (ou 'halaka) ? Je pensais que "Mitsvotav vetsivanou al Orla", même si je ne l'ai jamais lu nulle part... Ou bien haets Mais je crains que ce ne soit qu'une berakha levatala car on ne consomme pas les cheveux... Mais il me semblait qu'il y avait une bénédiction pour tout alors je pensais que dans un événement fort comme celui ci il y ...

Pivoine, Lundi 24 juin 2019

Tres cher Rav Tout d abord qu'Hachem vous bénisse et vous protège, Amen ! Je voudrai avoir la définition précise d'un racha, d'un bénoni et d'un Tsadik. Tout ça en relation avec la manne : que le Tsadik recevait devant sa porte le bénoni un peu plus loin Et le racha tres loin Merci par avance Chabbat Chalom...

Caryophyllaceae, Vendredi 21 juin 2019

Bonjour Rav Ron CHAYA, Sauf que comme je vous ai dit ma mère de la mère de ma mère était chrétienne, mais je voudrais savoir si j'ai un lien avec le peuple juive en sachant que j'ai du sang juive qui coule dans mes veines. Oui mais en terme d'ethnie ? Par exemple les gens disent les juifs et les arabes et arabe n est pas une religion mais une ethnie une langue une culture Quand vous parler de la Russie par rapport a l' antisémitisme en ...

Scorsonère, Jeudi 20 juin 2019

Bonjour Rav, Dans Berakhot 59a, on nous parle de la maison d'un nécromancien d'ossements. Dans mon Talmud il y a des petites notes explicatives qui expliquent qu'il existe des sorciers capables de communiquer avec les mort à l'aide des os. Je cite "il procède, en général, en rappelant de la tombe l'esprit du défunt ...". Comment une âme au Gan Eden peut elle redescendre à cause d'un sorcier (Exemple Chemouel haNavi) ? Une âme au ...

Narcisse, Mardi 18 juin 2019

Chalom Rav ! J'ai entendu dire qu'il existe une halakha qui stipule qu'une personne habitant en Israël ne peut plus en sortir après sauf pour trouver un conjoint, un travail, libérer des Juifs captifs par les Goyim, ou donner des cours de Torah à l'étranger. Mais par exemple, interdit de partir en vacances ailleurs. Du coup à me ralentit fortement pour la alya. Cela signifie donc qu'une fois résident en Israël, par exemple, on ne pourra plus...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Le seul bonheur qui existe est celui que l'on porte en soi...Une vie intérieure riche, elle seule, rend l'homme heureux" "

(Rav Dessler)