Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

28

Jours restants

Question de Jonc du Dimanche 10 novembre 2019

Je voulais savoir si quand on donne un cadeau a une femme si il n'y a pas un problème de faire des kidouchin ?
,

Chalom Rav

  1. J'ai une question pour savoir si fumer était permis ?

    Je voudrais des sources car mon ami veut arrêter mais à part lui dire que ça nuit à la sante, je sais pas quoi répondre (surtout que le Rav en classe a dit que le Rav Yts'hak Yossef permet 5 à 6 cigarettes par jour), et que même un Rav qui était malade à cause de la cigarette continue tout de même à fumer...

    Alors, c'est permis ?

  2. Et pour la drogue ?

  3. Je voulais savoir si quand on donne un cadeau a une femme si il n'y a pas un problème de faire des kidouchin ?
    A-t-on le droit de faire un cadeau a une femme, et si oui, sous quelles conditions ?

  4. Est ce que vous conseillez de faire 4 daf de guemara par jour en bekiout (sans rachi Tossefot) en plus du seder du jour ou faire 1 seul daf et le revisser 4 fois car il y a marqué que tous ce que l'on a pas étudier ici bas on ne pourra pas l’étudier en haut.
    Mais d'un autre côté il y a une Guemara qui dit que celui qui étudie mais ne révise pas et comme celui qui sème mais qui ne récolte pas...

  5. Je suis en 1ère et je suis pas fort en traduction ; de ce fait j’étudie énormément mais que en français.
    Je voulais savoir si vous me conseillez d’étudier en hébreu de ce fait je vais m’améliore mais ce que j’étudierais je ne comprendrai moins...
    Et il y est écrit que notre tikoun sur Terre, c'est d’étudier ce par quoi on est attiré, mais moi, je n'aime pas étudier en hébreu... Alors faut-il vraiment que je me force ?

,

Chalom,

Voici les réponses à vos questions :

  1. Il est écrit dans la Torah (Devarim, chapitre 4, verset 15) :

    « Vous ferez très attention à vous-même ».

    De là on apprend d'obligation de la Torah de ne pas faire des choses contraires aux lois de la santé.
    Dès lors, pour savoir si une chose est permise ou pas, il faut demander à des médecins spécialistes ce qu'il en est :

    Est-ce que la cigarette nuit à la santé ou pas ?

    Si oui, c'est interdit.
    Si non, c'est permis.

    Ceci dit, les Rabanim ont édité il y a quelques années déjà un Pessak Halakha disant que ceux qui fument doivent tenter d'arrêter, et ceux qui ne fument pas n'ont pas le droit de commencer.

    Cela veut dire qu'ils n'ont pas voulu mettre dans une situation très difficile ceux qui sont déjà dépendants de la cigarette ; ils ne leurs ont pas dit qu’ils n’avaient pas le droit de continuer, mais qu’ils doivent tenter d’arrêter.
    Mais néanmoins, ils ont bien écrit qu'on n’a pas le droit de commencer, et tout le monde en comprend les raisons.

  2. En ce qui concerne la drogue, c'est bien plus grave car il est évident que même ce qu'on appelle « les drogues douces » sont reconnues aujourd’hui comme étant des « drogues dures » dans la mesure où elles bouillent passablement les neurones et bouillent complètement à la personnalité, même à très faible dose…

  3. Il n'y a pas de problème de Kidouchin à donner un cadeau à une femme ; néanmoins, il y a en cela manque de pudeur, et la la coutume est de ne pas agir ainsi.
  4. Il vaut mieux étudier un seul daf et le réviser 4 fois.
    Ensuite, il faut mettre en place un système de révisions qui fera qu'on n'oubliera pas trop rapidement ce qu'on a étudié.

  5. Force-toi à étudier en hébreu. 

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Je voulais savoir si quand on donne un cadeau a une femme si

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Grebera, Lundi 17 juin 2019

Bonjour Rabbin Chaya, Pourriez-vous m'expliquer ce que veut dire "son prochain" ? (C'est une expression qui revient souvent dans vos cours) . Pour les juifs et pour les non-juifs, bien-sur si la définition est différente pour vous et pour nous. Sans vouloir ni vous vexer ou vous fâcher : Il y a de plus en plus de femmes Rabbin dans les synagogues " libérales", mais aussi dans les synagogues "orthodoxes" paraît-il... Le messie que vous attendez peut-il ...

Naphtali, Dimanche 16 juin 2019

Bonjour Rav, Ma question se pose sur le port du chapeau. Du peu que j'ai étudié, tout le principe du port du chapeau est en rapport à un habit honorable, de la même manière que les dirigeants des peuples du monde s'habillent en tant que tel. Or de nos jours, les présidents des pays ne portent en aucun cas un chapeau, seulement un costume, avec parfois cravate. Et si c'est pour se différencier des non-juifs, le costume avec la kippa noir suffit ...

Myosotis, Dimanche 16 juin 2019

Chalom Rav, Le temps s'écoule-t-il également dans le Gan 'Eden ? Par exemple, une personne décédé dans l'Antiquité est-elle consciente qu'elle est morte sur Terre depuis, par exemple, 5000 ans ? Seul Hachem est au-dessus temps, ou tous les mondes supérieurs entre Lui et nous sont aussi hors du temps ? Concrètement, que font les morts dans le Gan 'Eden depuis tout ce temps ? Ok, les Juifs étudient la Torah, mais ils ne font ...

Éliahou, Dimanche 16 juin 2019

Kvod Harav, Y a-t-il une Mitsva BIKOUR 'HOLIM quand des parents sont au chevet d'un nourrisson de 15 jours qui vient de subir une opération du cœur ? Merci...

Daniel, Mardi 04 juin 2019

Chalom Rav, Dans le traité Berakhot page 53b, nous lisons que Rabba bar Bar 'Hanna déclare avoir oublié une colombe en or pour pouvoir réciter le birkat hamazon là où il a prit son repas alors que Beit Hillel l'autorisait à réciter le Birkat hamazon ailleurs que là où il avait mangé (en cas d'oubli)... Peut-on en déduire qu'il est permis de mentir pour accomplir une mitsva ? Même si celle-ci n'est pas ...

Cindy, Mardi 04 juin 2019

Bonsoir Rav, J’arrive dans la dernière semaine du Perek Chira. J’essaie de le faire le plus possible le matin, mais aujourd’hui j’ai repoussé la lecture à cause du travail. Ce soir j’ai une une alerte dans la Tête... j’ai fait le Perek Chira quelques minute avant l’entrée de Chabbat, mais je l’ai fini quelques minutes après... Est-ce que je dois recommencer les 40 jours ou nous pouvons compter le jour ? Nous...

Kalmie, Dimanche 02 juin 2019

Bonjour, Pourquoi ne pas fêter Yom Yerouchalaïm ? Quelle est la raison que les 'haredim ne font rien de spécial ce jour là ? Ne faut-il pas remercier Hachem pour les miracles qu'Il nous a fait ? Merci...

Benjamin, Dimanche 02 juin 2019

Kavod HaRav, De quoi à besoin la néchama ? Merci...

Jérôme, Mardi 28 mai 2019

Chalom Rav, Pourriez vous me dire quand (jour du mois, mois hébraïque, année hébraïque) est né et est mort Rabbi Akiva et dans quelle ville il est né et est mort ? En effet, suivant les sources, je trouve différentes dates, sans être vraiment sur de la bonne réponse. Pouvez vous m'aider sur ce point ? Merci d'avance...

Thierry, Lundi 27 mai 2019

Réaction suite à cette Question-Réponse : A l'endroit, les lettres c'est bien, dans l'autre sens, l'être l'est moins (et vice versa) ? Chalom Rav CHAYA, Si je suis votre raisonnement, comment expliquer le mot Mikdach avec la capitale de la Syrie qui est Damachek ? Merci Rav de votre réponse....

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""L'homme ne peut acquérir la Torah que lorsqu'il trébuche." "

(Traité Guitin 43a)