DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Nadata gibbosa du Jeudi 10 mai 2018

Plusieurs questions sur la lecture de la hachkava...
,

Réaction à J'aimerais savoir si on peut dire une hachkava tout seul quand on monte au cimetière sur la tombe de ses parents.

Bonjour,

Plusieurs questions sur la lecture de la hachkava...

  1. Tous les soirs j'allume des bougies pour les hiloulot des tsadikim.
    Est-ce bien de lire la hachkava pour les tasdikim?
    Si oui puis-je le faire le soir au moment où j'allume les nerot ou vaut-il mieux attendre le lendemain matin ?

  2. Puis-je faire une seule hachkava en incluant les noms de tous les tsadikim dont c'est la hiloula ou est-il préférable de recommencer pour chaque tsadik (par respect et honneur)?
    Si je fais une hachkava générale (pas forcement pour les tsadikim, même pour des personnes de ma famille) quels sont exactement les mots à mettre au pluriel après avoir mentionné tous les noms ?

  3. J'allume une bougie à la mémoire de mon père chaque veille de Chabbat.
    Puis-je lire la hachkava à chaque fois pour mon père ou est-ce uniquement réservé pour le jour de sa hazkara ?
    En allumant cette bougie et à défaut de hashkava existe-t-il une prière ou une phrase particulière à dire (en hébreu) en dehors de "léilouye Nichmat (prénom de mon père) BEN (prénom de sa mère)" ?

  4. Puis-je lire la hashkava sur une tombe n'importe quand et pour n'importe quel défunt aux périodes où on peut se rendre au cimetière ?
    Et quelles sont les périodes où on ne doit pas se rendre au cimetière ?

    Par exemple si je me rends sur la tombe de mon grand père et qu'il me prend l'envie de lire également la hachkava sur les tombes voisines dont je ne sais absolument rien des personnes qui y reposent, puis-je le faire ou y a t-il un risque que le moment ne soit pas approprié (rapport à la date de décès, mois, année, etc...) ?

  5. Si je ne connais pas le nom du père ou de la mère du défunt est-ce que je peux uniquement citer son prénom + nom?

J'ai conscience que de répondre point par point à toutes mes questions risque d'être long aussi je vous remercie grandement et par avance pour le temps que vous consacrerez à rédiger votre réponse.

Kol Touv,

,

Chalom,

  1. Il ne faut pas dire une hachkava pour les Tsadikim le jour de leur hilloula ou un autre jour de l’année.
    On allume simplement une bougie en disant qu’on agit ainsi en l’honneur de tel Tsadik.

    Il est bien de réciter le verset « Ner Ado-naï nichmat adam ».

  2. Lorsqu’on fait une hachkava pour plusieurs personnes à la fois, on dira :

    « Haméra’hèm al kol briyotav hou ya’houss véya’hmol vira’hèm al néfèch roua’h ounechama chel haniftarim (et non niftar) mine haolam (on mentionne ici tous les noms) roua’h Ado-naï téni’ham (et non téni’héhou) bégane édèn ».
    Ce sont les seuls changements.

  3. Il ne faut pas faire la hachkava trop souvent, j’ai entendu d’un TalmidHakham qu’il est mauvais d’agir ainsi car cela peut causer du mal au défunt.
    Par conséquent, on ne récitera la hachkava que le jour même de l’anniversaire de décès ainsi qu’au moment de monter à la Torah le même jour ou le jour précédent et/ou le Chabbat précédent, mais pas plus.

  4. Idem lorsque tu te rends au cimetière et que tu vois les tombes des personnes, il ne faut leur faire une hachkava.

    Par ailleursil n’est pas bien d’aller souvent au cimetière car beaucoup d’âmes impures s’y trouvent ; on ne s’y rendra que pour le jour anniversaire de décès d’un proche.
    D’ordinaire, on ne va pas au cimetière durant ‘Hol Hamoèd ni pendant tout le mois de Nissan.

  5. Si on ne connait pas les prénoms des parents du défunt, on dira ben Sarah Imménou.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Et à voir agav ...

Réagir sur Plusieurs questions sur la lecture de la hachkava...

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

David, Lundi 09 mars 2020

Bonjour, Une personne vous avait posé la question de savoir comment discerner un faux prophète d'un vrai. Vous aviez répondu que la seule caractéristique était la véracité d'une annonce sur un événement futur. Mais il s'avère que certaines personnes autoproclamées prophètes, ont prédit des choses qui se sont réalisées sur ce qu'on peut appeler ''des coups de chance''. Dans ce cas, n'y a ...

Mary, Dimanche 12 janvier 2020

Bonjour, Je suis une jeune femme issue d’une famille « multiculturelle » ancêtres Chrétiens, Orthodoxe et pour les plus anciens ... Juifs. Il y a quelque temps, j’ai donc décidé d’étudier les religions. Plus petite, j’ai vécu des expériences dites « paranormales » (je ne veux blesser personne si beaucoup n’y croient pas!) ; j’ai cependant une question : Est-ce que le ...

Raphael, Vendredi 13 décembre 2019

Chalom Rav, Je me suis toujours posé certaines questions dans le domaine de l’étude de la Torah sur YouTube, sans jamais la faire part a un Rabbin. Est-ce que l‘Etude de la Torah a travers des cours en ligne est considérée au même niveau que celle d’aller a la synagogue et de s’asseoir devant un livre ? J’aimerais savoir aussi si l’étude a travers le Web, a un temps fixe, tout les jours peut être ...

Tom, Lundi 09 décembre 2019

Chalom Rav Ron Chaya Mes questions portent sur L'alimentation : S'il y a sur Terre  : Des animaux que l'on peut manger et d'autres non ; Des fleurs ou plantes qui soignent et d'autres qui détruise ou même tue. Si tout se que l'on ingère joue sur notre âme et notre corps, vu que notre âme et notre corps se nourrissent de l'intégrité que contient ce mets, si dans tout choix il y a le bon ou le mauvais, le pur et l'impur... Ma question ...

Xanthium, Mardi 03 décembre 2019

Bonsoir Rav, Selon les écrits, l'Univers est-il fini, infini, ou bien les deux à la fois ? Merci...

Naphtali , Vendredi 22 novembre 2019

Bonjour Rav, Pourriez vous m'expliquer pourquoi le Lachon Hara équivaut aux 3 fautes les plus graves : Meurtre, Idolâtrie Et débauche ? Merci...

Xanthium, Mardi 19 novembre 2019

Bonsoir Rav, Quelles sont les halakhot lorsque la femme ne va pas tarder à accoucher ? Merci....

Samuel, Mercredi 13 novembre 2019

Chalom, D'apres ce que j'ai compris le fait de jeûner permet de faire un grand tikoun ; est-ce que le fait de jeûner seulement sur la nourriture est une alternative possible (donc seulement boire de l'eau disons), ou cela n'a aucun effet, comme si l'on n'avait pas jeûner ? De plus , si je jeûne , dois-je préciser pourquoi je jeune par une phrase ou même en ne disant rien le tikoun se fera seul ? Merci pour tout ....

Jonc, Dimanche 10 novembre 2019

Chalom Rav J'ai une question pour savoir si fumer était permis ? Je voudrais des sources car mon ami veut arrêter mais à part lui dire que ça nuit à la sante, je sais pas quoi répondre (surtout que le Rav en classe a dit que le Rav Yts'hak Yossef permet 5 à 6 cigarettes par jour), et que même un Rav qui était malade à cause de la cigarette continue tout de même à fumer... Alors, c'est permis ? Et pour la ...

Naël, Lundi 04 novembre 2019

Bonjour Rav, En lisant dans plusieurs sidourim séfarades différents, je me suis rendu compte qu’il y a souvent des différences au niveau des mots avec la deuxième personne du singulier. Par exemple : A la fin de la Amida dans Élohai Nétsor, on trouve tantôt « osse lema’an shémékha » (par exemple dans Ich Matslia’h) tantôt « osse lema’an shémakh » ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Si je ne suis pas pour moi, qui le sera? Et si je suis pour moi, qui suis-je? Et si ce n'est maintenant, quand ce sera?" "

(Pirke Avoth (1-14))