TICHRI 2019-5780

100 % des sommes récoltées sont redistribuées aux familles !

"120 familles nécessiteuses que nous aidons régulièrement en Israël, en majorité francophones, comptent à nouveau sur nous, sur vous !
Les actions de Hessed envers nos frères en difficulté sont des mérites perpétuels de protection et de bénédiction pour nous et nos familles."

 

 

Rav Ron Chaya 


Question de CLARA du Mardi 23 décembre 2008

Pourquoi enferme t-on les élèves de yéchiva dans un même mode de pensée avec pour seul regard sur les textes saints que celui des grands sages ? On leur fait croire qu'ils réfléchissent !
,

Bonjour Rav Chaya,

Ce n est pas une question que je viens vous poser mais une constatation par rapport au monde des yechivots !

Il y a une mode aujourdhui c'est la Yéchiva presque incontournable, et je trouve que l'enseignement transmis ds les yechivots est un enseignement qui ne permet pas au jeune de s'ouvrir au monde, on ne pense qu a travers les grands sages qui ont interprété les textes rien d autre n est a envisager !
Que fait-on de la science, de la philosophie , de la psychologie , de la géographie et j'en passe, les jeunes en ressortent ou pas complétement absorbés par cela !

Bien sur me direz vous c est un endroit ou on enseigne l’étude des textes, mais c est peut être là ma question pourquoi ne pas transmettre d'autres regards sur les écritures saintes que le regard des grands talmudistes, l'intérêt est que différents regards se croisent sur un même domaine et non pas faire croire a ces jeunes qu on leur permet de réfléchir puisque tout a déjà été pensé pour eux ?

C EST DOMMAGE ! ON EN FAIT DES JEUNES GENS FERMES même si leur savoir est grand , ils n ont pas accès a d autres savoirs et si on ne permet pas cet accès alors on se sclérose c est un monde de la pensée unique, le monde du MÊME quand ouvrira t on les yeux et les oreilles et permettre t on la différence sans pour autant perdre de vue votre objet d étude qu est le talmud on leur fait croire qu ils réfléchissent librement mais cela est faux ils réfléchissent a partir d interprétations de commentateurs différents et on les orientent insidieusement là ou on veut les mener !

Transmettez leur toute la dimension symbolique des textes , ne les laissez pas coller au texte , c est ce qui fait que pour certains d entre eux ils en deviennent des fanatiques !

Ce serait trop long et prendre trop de votre temps que de continuer voila c est une réflexion que j avais envie de vs faire partager même si je sais par avance que vs ne serez pas d accord !

Merci et a bientôt
Clara

,

Chalom Clara,

Vous devez bien comprendre que le peuple d'Israël est un peuple miraculé.

Chaque année, le soir du seder, nous lisons un passage de la Haggada (rédigée il y a 2000 ans) :
« Chaque génération, on se lève pour nous anéantir, et D. nous sauve de leur main ».

Il n'y a pas de génération où ne s'est pas levé un ennemi d'Israël puissant, dangereux, et chaque fois, par miracle, il disparaît, et nous survivons.

Grâce à quoi ?
Il est écrit dans les textes de la Torah que c'est grâce à UNE SEULE CHOSE : l'étude de la Torah ; ceci est la garantie de notre pérennité.

Donc il est clair qu'elle a priorité sur la science, la philosophie, la psychologie, la géographie, etc.
Car si on donnait la priorité à ces dernières, il n'y aurait plus de juifs qui pourraient les étudier, car il n'y aurait plus de juifs.
Si un jour, une personne adulte qui a reçu le minimum de connaissances de Torah dans le monde des yechivot, veut aller étudier la science, la géographie, ou une autre discipline, cela est possible dans une certaine mesure, mais les dirigeants du peuple juif doivent s'inquiéter en premier lieu de la pérennité de ce peuple, et nous sauver de nos ennemis.

C'est pour cela que la priorité sera donnée à l'étude de la Torah.

Permettez-moi de vous prouver à quel point l'étude de la Torah des Yechivot est notre garantie de pérennité par une circulaire … de la gestapo !

Dans une lettre datée du 23 novembre 1940 écrite à l'attention des gouverneurs des districts des régions conquises de l'Est, un officier nazi du nom de I.A. Eckart interdit l'émigration des juifs de ces régions vers un pays étranger.

Or une question se pose :
les allemands voulaient une Allemagne "Judenrein" (purifiée de juifs), alors pourquoi interdirent-ils leur émigration ?
Nous savons aujourd'hui que l'extermination des juifs a coûté très cher dans l'effort de guerre allemand.
Il y a eu des débats très houleux entre Hitler et ses généraux à l'état major.
Les généraux voulaient utiliser les trains pour transporter des troupes et des munitions en renfort sur le front Est, et Hitler voulait que les trains soient utilisés pour amener les juifs dans les camps.
Himmler demande clairement qu'on arrête de l'embêter avec cette question des trains: les trains sont destinés aux juifs!
Lors du procès de Nuremberg, un des généraux inculpés déclara que s'ils avaient réussi à stabiliser le front Est, ils auraient alors gagné la guerre.
Nous voyons donc qu'Hitler a quelque part préféré perdre la guerre, pourvu que les juifs soient tués.

Dès lors, une question se pose :
pourquoi les allemands voulaient-ils tellement tuer les juifs ? Ils savaient bien qu'ils ne pouvaient pas tuer les juifs du monde entier. Ils auraient mieux fait de les mettre dehors, ils auraient alors eu une Allemagne "Judenrein", puissante, et capable de gagner la guerre.

Quel avantage y avait-il à garder ces juifs au prix de perdre l'Allemagne ?
La lettre susmentionnée répond :
"Une émigration des juifs de l'Est entraînerait une régénération spirituelle et durable du judaïsme mondiale, car de part leur approche religieuse orthodoxe, il y a parmi eux une majorité de rabbins et enseignants de Talmud".
La gestapo elle-même a donc compris que si les allemands voulaient exterminer le peuple juif, il fallait toucher sa Torah.
La lettre poursuit: "Chaque juif orthodoxe de l'Est apporte un renfort important à ces organisations juives dans leurs efforts…"

Je vous demande de bien méditer ces phrases écrites par les pires de nos ennemis.

Si eux ont compris, avons-nous le droit, nous, d'oublier ?
Lorsque vous dites que tout a été pensé pour eux, cela est faux, car dans chaque étude du Talmud il y a de la nouveauté et chaque élève, aussi jeune soit-il, peut vraiment innover.
Et au contraire, il n'y a pas de terrain permettant plus l'innovation que celui de la Torah. D'ailleurs il est dit :
« Ein beit-midrach beli ‘hidouch », il n'y a pas de lieu d'étude sans innovation.

On le voit bien dans les yechivot, on étudie à deux dans un vacarme terrible.

Pourquoi dans un vacarme ?
Car on n'est jamais d'accord.
Par définition, le juif apprend à développer son esprit critique et à ne pas être d'accord. Donc le monde des yechivot est le monde qui ouvre les yeux.

A propos de ce que vous dites sur « la dimension symbolique des textes », il y a erreur, il n'y a pas de symbolique dans les textes de la Torah.

Il y a effectivement 4 niveaux d'études - le sens simple, les signes, l'allégorie, et les secrets de la Torah - mais pas de symbolique.

Afin de rentrer dans les domaines plus profonds, il est nécessaire d'abord de bien maîtriser le premier domaine qui est le sens simple, c'est ce que nous enseignons dans les Yechivot.
Après quoi, ÉNORMÉMENT d'élèves s'orientent vers les profondeurs de la Torah, et pour beaucoup, deviennent des êtres humains dignes de ce nom, à l'image de D., et non les « fanatiques » dont vous parlez.

Je serai heureux d'entendre votre point de vue sur de ma réponse.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Pourquoi enferme t-on les élèves de yéchiva dans un même

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Dan, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom Rav, Merci de votre retour. Pouvez-vous clarifier cette partie de votre réponse => mais il n'a pas répondu à la question « Qu'est-ce qu'on devient ». Que voulez-vous dire par "qu'est-ce qu'on devient ?" Ce n'est pas très clair... Merci d'avance, Kol Tov, et Chabbat Chalom...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Ylang-ylang, Mercredi 11 septembre 2019

Chalom Rav, J'ai trouvé sur ce lien Hidabroot une ségoulah pour une bonne parnassa. Seulement, j'ai l'impression qu'il y a une faute de frappe dans la prière, à la 8ème ligne en partant de la fin. Je copie-colle la phrase en question ici : קְדֻשַּׁת שְׁמֶךָ, וְהָסֵר כָּל ה מְסָכִים הַמַּבְדִּילִים בֵּינִי לְבֵינְךָ Il y a une lettre Hé en "plein milieu", et je ne sais pas si c'est un...

Yts'hak, Lundi 09 septembre 2019

Chalom Rav Chaya, Où le Gaon de Vilna a écrit que lorsque les bateaux russes traverseront le canal du Bosphore, on pourra revêtir les vêtements de fête ? Merci...

Nabus, Lundi 09 septembre 2019

Bonjour, Comment Billam pouvait-il être antisémite alors qu'il avait une grande proximité de D. et de la vérité ? Merci...

Edelweiss, Dimanche 08 septembre 2019

Chalom, Excusez moi de vous déranger , voici quelques questions : Est-ce obligatoire d'avoir un keli pour netilat avec deux anses ? A la fin de la berakha des bougies de Chabbat, j'ai vu que quelque fois il y était ajouté "Kodèch", et d'autres fois, cela n'est pas mentionné... Alors on le dit ou pas ? Je suis séfarade et j'aimerais savoir si je doit acheter (plus tard, si D. veut) un Sefer Torah chez les 'Habbad (ou ailleurs)... Pouvez-vous me ...

Chardon, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Que pensez des 'Habad, Breslev et Sionistes ? A-t-on le droit de lire des livres de ces 3 catégories de personnes ? A-t-on le droit de devenir 'Hassid de n'importe quelle 'Hassidout ? Merci...

Cirse, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Un ba'hour qui durant les vacances ne fait qu'étudiez, mais qui se voit proposer de travailler se faire un peu d'argent (et avec cet argent, il compte s'acheter des livres) : Vaut t-il mieux ne pas avoir ces livres et rester étudier (mais pouvoir les avoir dans tous les Baté Midrachot (mais ils sont loin)) Ou vaut-il mieux arrêter d'étudier pour pouvoir se les acheter ? Merci...

Elie, Lundi 02 septembre 2019

Bonjour Rav, Connaissez vous des Yéchivot francophone pour balé batim où on peut venir étudier le matin ou le soir ? D'où vient la coutume de faire la halaké d'un enfant à meron ? Quelle est sa signification ? Toda...

Yohann, Lundi 02 septembre 2019

Chalom Rav, Je vois sur plusieurs Talith Gadol, avec au niveau de la tête une frange ornée de bijoux. Quelle en est la signification ? Toda...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Là ou il n y'a aucun homme, efforce toi d'en être un" "

(Hillel, Pirke Avoth II - 5)