TICHRI 2019-5780

100 % des sommes récoltées sont redistribuées aux familles !

"120 familles nécessiteuses que nous aidons régulièrement en Israël, en majorité francophones, comptent à nouveau sur nous, sur vous !
Les actions de Hessed envers nos frères en difficulté sont des mérites perpétuels de protection et de bénédiction pour nous et nos familles."

 

 

Rav Ron Chaya 


Question de Sprekelia Linda du Dimanche 07 septembre 2008

Qui était concerné par le recensement du peuple d'Israël ? Que deviennent les âmes de personnes divorcées ? Pourquoi devoir s'excuser d'haïr quelqu'un qui nous a fait du mal ?
,

Bonjour Rav Ron Chaya,
Tout d'abord, je vous remercie pour les réponses que vous m'avez données.

J'en ai quelques autres à vous soumettre :

  1. Dans Les Nombres, j'ai lu que le recensement que D. a demandé de faire concerne les hommes et les enfants.
    Je souhaite connaître la raison de l'absence des femmes dans ce dénombrement.
    D'autant plus que cela paraît aller de soi, car "La Voix de la Torah d'Elie Munk" est très riche en commentaires de personnes illustres, or il n'y a personne qui ait relevé ce point.

  2. Comme je vous l'ai dit, j'ai divorcé.
    Dans la continuité de la 1ère question, j'aimerais savoir ce qu'il en est des âmes des hommes et des femmes divorcés.
    Que se passe t il au niveau de l'âme d'un homme et de celle d'une femme s'ils se remarient avec d'autres conjoints ou s'ils ne se remarient pas.

  3. J'étais en train de ré-écouter vos cours sur la haine.
    Notamment vous dites que si on hait quelqu'un et que cette haine s'est traduite par un acte, on doit lui demander pardon.

    Or, en général, quand on hait quelqu'un c'est qu'il y a une raison.
    Donc c'est à celui qui a provoqué cette haine de s'excuser en 1er pour les torts causés.
    Je ne comprends pas comment on peut aller s'excuser auprès de quelqu'un qui vous a fait du mal parce qu'on le hait pour le mal qu'il nous a fait.

    Par ailleurs comment concilier cette mitsva de ne pas haïr son prochain avec la loi du talion toutes deux exprimées clairement dans la Torah ?

Merci

,

Chalom,

Voici les réponses à tes questions :

1. Le recensement ne concerne que les hommes aptes à aller à l'armée, c'est-à-dire ceux qui ont entre 20 et 60 ans, comme cela est clairement écrit dans Bamidbar chap 1 verset 3:

"Depuis l'âge de 20 ans et au-delà,
tous les israélites aptes au service militaire,
vous les classerez selon leur légion, toi et Aaron".

Or les femmes ne font pas de service militaire
(du moins dans la Torah).

2. Une fois qu'une femme a reçu le guet de son mari, elle est séparée de lui dans ce monde et dans le monde à venir, et elle n'aura plus jamais aucun contact avec lui.
Le fait de se remarier avec un autre homme n'a aucune incidence là-dessus.

3. Je constate une confusion dans tes paroles.

  • Tu écris:
    "Vous dites que si on hait quelqu'un et que si cette haine se traduit par un acte, on doit lui demander pardon".

  • Ensuite, tu écris:
    " Je ne comprends pas comment on peut aller s'excuser auprès de quelqu'un qui vous a fait du mal, parce qu'on le hait pour le mal qu'il nous a fait".

En fait, il y a deux interdits que nous sommes amenés à transgresser :

  1. Haïr une personne pour un mal qu'elle nous a fait,

  2. et faire un acte agressif envers cette personne
    (parler mal d'elle, l'insulter, la frapper, etc.).

Je n'ai pas dit qu'il fallait s'excuser de le haïr, j'ai dit que si on a fait un acte agressif envers lui, on doit s'excuser pour cet acte, mais pas pour la haine qu'on a pour lui.

Par contre, il est vrai qu'on doit faire disparaître la haine de notre cœur car elle est contraire au désir de D.
Comme je pense l'avoir dit dans le cours, la seule condition qui 'permette' de continuer à haïr, c'est si on a fait une tokhékha à la personne qui nous a fait du mal.
(c'est à dire qu'on lui a expliqué gentiment, sans haine, le tort qu'elle nous fait.
Si elle reconnaît son acte mais ne s'en excuse pas, dans ce cas on peut la haïr).

La loi du talion ne permet pas non plus la haine.

  • Elle dit simplement que si un dommage physique a été fait contre une personne, on doit la dédommager (ce n'est pas ce que les gens pensent d'habitude, que l'on devrait couper le bras à celui qui a coupé un bras.
  • D'après la Torah, celui qui a coupé le bras de son prochain doit le dédommager avec de l'argent, après évaluation du dommage causé).
  • Et même si la personne blessée excuse celui qui lui a causé le tort, il est néanmoins logique que ce dernier lui rembourse le dommage physique.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Qui était concerné par le recensement du peuple d'Israël

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Benjamin, Lundi 16 septembre 2019

Chalom, Dans or'hot tsadikim chaar techouva, c'est marqué que ceux qui ne regrettent pas leurs fautes avant de mourir restent éternellement dans le guehinam ! Comment on peut savoir ça ? Aussi, dans chaar yire chamayim, le Rav dit que l'homme qui a trop obéi aux roua'h et nefech, sa néchama viendra s’écraser à terre à sa mort... Qu'est ce que ça veut dire ? Merci...

Dan, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom Rav, Merci de votre retour. Pouvez-vous clarifier cette partie de votre réponse => mais il n'a pas répondu à la question « Qu'est-ce qu'on devient ». Que voulez-vous dire par "qu'est-ce qu'on devient ?" Ce n'est pas très clair... Merci d'avance, Kol Tov, et Chabbat Chalom...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Ylang-ylang, Mercredi 11 septembre 2019

Chalom Rav, J'ai trouvé sur ce lien Hidabroot une ségoulah pour une bonne parnassa. Seulement, j'ai l'impression qu'il y a une faute de frappe dans la prière, à la 8ème ligne en partant de la fin. Je copie-colle la phrase en question ici : קְדֻשַּׁת שְׁמֶךָ, וְהָסֵר כָּל ה מְסָכִים הַמַּבְדִּילִים בֵּינִי לְבֵינְךָ Il y a une lettre Hé en "plein milieu", et je ne sais pas si c'est un...

Yts'hak, Lundi 09 septembre 2019

Chalom Rav Chaya, Où le Gaon de Vilna a écrit que lorsque les bateaux russes traverseront le canal du Bosphore, on pourra revêtir les vêtements de fête ? Merci...

Nabus, Lundi 09 septembre 2019

Bonjour, Comment Billam pouvait-il être antisémite alors qu'il avait une grande proximité de D. et de la vérité ? Merci...

Edelweiss, Dimanche 08 septembre 2019

Chalom, Excusez moi de vous déranger , voici quelques questions : Est-ce obligatoire d'avoir un keli pour netilat avec deux anses ? A la fin de la berakha des bougies de Chabbat, j'ai vu que quelque fois il y était ajouté "Kodèch", et d'autres fois, cela n'est pas mentionné... Alors on le dit ou pas ? Je suis séfarade et j'aimerais savoir si je doit acheter (plus tard, si D. veut) un Sefer Torah chez les 'Habbad (ou ailleurs)... Pouvez-vous me ...

Chardon, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Que pensez des 'Habad, Breslev et Sionistes ? A-t-on le droit de lire des livres de ces 3 catégories de personnes ? A-t-on le droit de devenir 'Hassid de n'importe quelle 'Hassidout ? Merci...

Cirse, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Un ba'hour qui durant les vacances ne fait qu'étudiez, mais qui se voit proposer de travailler se faire un peu d'argent (et avec cet argent, il compte s'acheter des livres) : Vaut t-il mieux ne pas avoir ces livres et rester étudier (mais pouvoir les avoir dans tous les Baté Midrachot (mais ils sont loin)) Ou vaut-il mieux arrêter d'étudier pour pouvoir se les acheter ? Merci...

Elie, Lundi 02 septembre 2019

Bonjour Rav, Connaissez vous des Yéchivot francophone pour balé batim où on peut venir étudier le matin ou le soir ? D'où vient la coutume de faire la halaké d'un enfant à meron ? Quelle est sa signification ? Toda...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""L'homme ne peut acquérir la Torah que lorsqu'il trébuche." "

(Traité Guitin 43a)