TICHRI 2019-5780

100 % des sommes récoltées sont redistribuées aux familles !

"120 familles nécessiteuses que nous aidons régulièrement en Israël, en majorité francophones, comptent à nouveau sur nous, sur vous !
Les actions de Hessed envers nos frères en difficulté sont des mérites perpétuels de protection et de bénédiction pour nous et nos familles."

 

 

Rav Ron Chaya 


Question de Stéphane du Dimanche 23 décembre 2018

Un malade, même sans danger, a-t-il le droit de manger de la momie ?
,

Chalom Rav,

J'ai 2 questions :

  1. Je suis en train d'étudier les volumes du Yalcout Yossef sur la cacheroute et j'ai vu une Halakha qui dit que selon certaines opinions un malade même sans danger à le droit de manger de la momie et il précise bien qu'il s'agit de chair humaine embaumée avec des aromates.
    Pourquoi Rav Ovadia ramène une telle halakha et d'où provient cette halakha aussi étrange ?

  2. On nous demande de juger l'autre le Kaf Zhout.
    Mais n'y a-t-il pas un danger ?

Je m'explique :

  • On voit quelqu'un bafouer la Torah en public,
    puis on le juge le Kaf Zhout en disant par exemple qu'il est ignorant 
    (alors que nous savons pertinemment que cette personne sait que ce qu'elle fait est interdit).
    C'est quand même la Torah qu'il bafoue.

    Hachem ne pourrait-il pas en contre-partie quand on se plaint d'une personne qui nous fait du mal "penser" de la sorte :

    "Tu vois quelqu'un bafouer ma Torah et tu lui trouves des circonstances atténuantes ?
    Moi aussi celui qui t'as fait du mal je lui trouverai des circonstances atténuantes."

  • Où encore comment un père pourrait-il que se plaindre que sa fille est maltraitée par son mari si quand la fille de D. est maltraitée, bafouée ou méprisée il trouve toutes les raisons pour justifier cette maltraitance ou ce mépris ?

Merci à vous et béatslaha pour vos initiatives.

,

Chalom Stéphane,

Voici les réponses à tes questions :

  1. Cette question de halakha demandant s’il est permis ou pas de consommer de la chair humaine ne concerne pas réellement des cas pratiques actuels, elle reste dans le domaine de la théorie, comme c’est le cas au niveau des discussions de Torah qui traitent souvent de sujets hilkhatiques n’ayant aucune incidence sur la réalité.

    Néanmoins, le fait d’étudier ce genre de sujets nous procure aussi du mérite car ils font partie de la Torah.

  2. Il y a une erreur sur la définition de juger son prochain favorablement.
    Cette mitsva ne s’applique que dans des cas où on a un doute si une personne a commis un péché.

Par exemple :

Si on voit une lumière s’allumer et s’éteindre dans la maison d’un juif pendant Chabbat, on peut :

  • Soit penser que c’est le juif qui faute,
  • Soit se dire qu’il y a un non-juif chez lui qui allume et éteint la lumière.

Dès lors, étant donné qu’on doute si un péché a effectivement été commis, la mitsva de kaf zekhout s’applique (cela ne concerne que les personnes cachères).

En revanche, si on voit clairement une personne commettre un péché tel que :

  • consommer du porc,
  • bafouer la Torah
  • ou maltraiter quelqu’un d’autre,

vu que cette faute est commise devant nous, il n’y a aucune mitsva de kaf zekhout en pensant qu’elle n’a peut-être pas fauter.

Par contre, ce qu’il est bien de faire afin que D.ieu nous juge aussi favorablement, c’est se dire qu’elle a peut-être des circonstances atténuantes, mais cela ne nous empêche pas de la réprimander et de la corriger.
Et si elle bafoue la Torah en public, on peut même la bafouer à son tour.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Un malade, même sans danger, a-t-il le droit de manger de

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Benjamin, Lundi 16 septembre 2019

Chalom, Dans or'hot tsadikim chaar techouva, c'est marqué que ceux qui ne regrettent pas leurs fautes avant de mourir restent éternellement dans le guehinam ! Comment on peut savoir ça ? Aussi, dans chaar yire chamayim, le Rav dit que l'homme qui a trop obéi aux roua'h et nefech, sa néchama viendra s’écraser à terre à sa mort... Qu'est ce que ça veut dire ? Merci...

Dan, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom Rav, Merci de votre retour. Pouvez-vous clarifier cette partie de votre réponse => mais il n'a pas répondu à la question « Qu'est-ce qu'on devient ». Que voulez-vous dire par "qu'est-ce qu'on devient ?" Ce n'est pas très clair... Merci d'avance, Kol Tov, et Chabbat Chalom...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Ylang-ylang, Mercredi 11 septembre 2019

Chalom Rav, J'ai trouvé sur ce lien Hidabroot une ségoulah pour une bonne parnassa. Seulement, j'ai l'impression qu'il y a une faute de frappe dans la prière, à la 8ème ligne en partant de la fin. Je copie-colle la phrase en question ici : קְדֻשַּׁת שְׁמֶךָ, וְהָסֵר כָּל ה מְסָכִים הַמַּבְדִּילִים בֵּינִי לְבֵינְךָ Il y a une lettre Hé en "plein milieu", et je ne sais pas si c'est un...

Yts'hak, Lundi 09 septembre 2019

Chalom Rav Chaya, Où le Gaon de Vilna a écrit que lorsque les bateaux russes traverseront le canal du Bosphore, on pourra revêtir les vêtements de fête ? Merci...

Nabus, Lundi 09 septembre 2019

Bonjour, Comment Billam pouvait-il être antisémite alors qu'il avait une grande proximité de D. et de la vérité ? Merci...

Edelweiss, Dimanche 08 septembre 2019

Chalom, Excusez moi de vous déranger , voici quelques questions : Est-ce obligatoire d'avoir un keli pour netilat avec deux anses ? A la fin de la berakha des bougies de Chabbat, j'ai vu que quelque fois il y était ajouté "Kodèch", et d'autres fois, cela n'est pas mentionné... Alors on le dit ou pas ? Je suis séfarade et j'aimerais savoir si je doit acheter (plus tard, si D. veut) un Sefer Torah chez les 'Habbad (ou ailleurs)... Pouvez-vous me ...

Chardon, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Que pensez des 'Habad, Breslev et Sionistes ? A-t-on le droit de lire des livres de ces 3 catégories de personnes ? A-t-on le droit de devenir 'Hassid de n'importe quelle 'Hassidout ? Merci...

Cirse, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Un ba'hour qui durant les vacances ne fait qu'étudiez, mais qui se voit proposer de travailler se faire un peu d'argent (et avec cet argent, il compte s'acheter des livres) : Vaut t-il mieux ne pas avoir ces livres et rester étudier (mais pouvoir les avoir dans tous les Baté Midrachot (mais ils sont loin)) Ou vaut-il mieux arrêter d'étudier pour pouvoir se les acheter ? Merci...

Elie, Lundi 02 septembre 2019

Bonjour Rav, Connaissez vous des Yéchivot francophone pour balé batim où on peut venir étudier le matin ou le soir ? D'où vient la coutume de faire la halaké d'un enfant à meron ? Quelle est sa signification ? Toda...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""On connaît un homme par son vin, son porte-monnaie et sa colère." "

(Talmud de Babylone Traité 'Erouvin 63a)