Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

92

Jours restants

Question de Al Thalimain du Lundi 11 mars 2019

Comment aujourd'hui, sans dévoilement d'Hachem, peut-on dire naassé vénichma ?
,

Bonjour Rav,

Les Bné Israël dans le désert, avant de dire naassé vénichma ont eu un dévoilement intense de la ché'hina ; dès lors, on comprend leur naassé vénichma...

Mais nous, aujourd'hui, sans ce dévoilement d'Hachem, comment peut-on dire naassé vénichma ?
Quel doit-être le moteur de notre naassé vénichma ?

Il y a un déséquilibre par rapport à la génération du désert...

Merci

,

Chalom,

Nous avons un avantage par rapport à la génération du désert :

Celui d’avoir déjà reçu la Torah.

Ainsi, nous avons reçu une grande néchama, donc dans notre inconscient génétique, se trouve la marque selon laquelle nous avons vu Hachem au mont Sinaï, ce qui nous facilite grandement la reconnaissance de la véracité de la Torah.

Néanmoins, nous n’avons pas besoin de cela car aujourd’hui, les choses sont tellement claires et évidentes qu’il faut vraiment vouloir être aveugle pour ne pas voir la Main de D.ieu, ne serait-ce que dans les miracles quotidiens auxquels nous assistons en Israël au niveau sécuritaire.

  • En effet, comment avons-nous pu survivre cernés de toute part par des ennemis féroces bien plus puissants aussi bien en nombre qu’en armement alors que toutes les projections rationnelles quant à l’espérance de vie de l’État d’Israël il y a 60 ou 70 ans étaient estimées tout au plus à 20 ou 30 ans ?

Plus que cela :

  • Nos ennemis arabes, en tout cas leur puissance, a disparu.
    Aujourd’hui, plus aucun pays arabe ne peut nous menacer en tant qu’État ; il ne reste que l’Iran, mais ce ne sont pas des arabes, et ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’ils ne disparaissent eux aussi.

Ensuite,

  • le miracle des miracles :
    Notre survie en exil durant 2 500 ans, comme l’a écrit le Yabèts dans son siddour Beth Yaakov il y a 300 ans.
    Il était l’un des grands de la génération de l’époque.

    Je cite ses paroles :

    « Par ma vie, je jure que chaque jour supplémentaire dans cet exil constitue en soi un miracle plus grand que tous ceux de la sortie d’Égypte.

    Comment ce peuple parvient-il à survivre en exil sans armée en étant en permanence sous la menace d’ennemis qui veulent sa fin ?

    A chaque génération, on se lève pour nous anéantir, mais nous survivons, et au final, ce sont eux qui disparaissent ».

Aujourd’hui, les prophéties de la Torah et les écrits de la Guémara se réalisent sous nos yeux :

  • Le retour du peuple sur la terre d’Israël
    (début du 30ème chapitre de Devarim, 36ème chapitre de Yé’hezkel et dans la Guémara à de nombreuses reprises),

  • La terre qui devient fertile
    (la Guémara écrit (traité Sanhédrin 98a) au nom de Rabbi Aba qu’il n’y a pas de signe plus clair de la fin des temps que le fait que la terre d’Israël donne ses fruits abondamment, ce qui est le cas aujourd’hui),

  • Et la cerise sur le gâteau :

La téchouva.

  • En effet, il n’y a jamais eu de mouvement de téchouva aussi grand du peuple d’Israël que celui qui existe de nos jours, si ce n’est à l’époque des évènements de Pourim, mais c’était à cause d’une menace.
    Or, aucune menace n’a motivé le mouvement de téchouva actuel, et il est écrit qu’il s’agit d’un signe de la fin au début de Dévarim et au 36ème chapitre de Yé’hezkel.

  • De plus, Maïmonide écrit (Hilkhot téchouva) que la Torah a promis qu’à la fin de leur exil, les Bné Israël feraient téchouva et qu’ils seraient ensuite immédiatement sauvés.

Lorsqu’on constate que ce scénario écrit il y a 2 500 ans se déroule sous nos yeux (le retour en terre d’Israël, la terre qui devient fertile, la disparition du monde arabe qui nous menaçait, la Perse qui vient nous attaquer (cela est aussi clairement écrit) et la téchouva), il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas voir la Main d’Hachem au quotidien en notre faveur.

Kol touv Séla.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Comment aujourd'hui, sans dévoilement d'Hachem, peut-on

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

David, Lundi 10 février 2020

Chalom Rav J'ai une question : Lors de la plaie des ténèbres, Hachem a tué 4/5 du peuple juif, soit 12 millions de personnes... Comment cela est il possible ?, juste parce qu'ils n'ont pas voulu sortir ? Comment se fait-il que Moché, le défenseur d'Israël n'ait rien fait pour empêcher ça ? Il ne s'est pas trouvé quelqu'un comme Avraham pour négocier et demander a Hachem d’épargner son peuple pour 50 Tsadikim ou 45...

Benjamin, Mercredi 01 janvier 2020

Chalom Rav! J’ai entendu plusieurs fois dans vos cours par rapport à la guerre de Gog ouMagog que Magog serait la Russie. Or je viens de lire un article qui parle à ce sujet qui dit que ce serait probablement la Turquie actuelle. Cette personne dit : Méschec se rapproche de Mushki, ancienne Phrygie, à l’ouest de la Turquie actuelle. Tandis que Tubal doit plutôt désigner l’antique Tabal, à l’est de la Turquie. Gomer...

Graig, Dimanche 15 décembre 2019

Chalom Rav, Et si Gog OuMagog venait de Turquie et non de la Russie... Car des nouvelles inquiétantes montrent qu’Erdogan a de plus en plus d’envie d’expansion (encore aujourd’hui, la Turquie a repoussé un navire de recherche Israélien, et se montre menaçant pour s’octroyer les ressources de la Méditerranée menaçant également Chypre), et on sait que les guerres commencent comme ça. Israël n’a ...

Graig, Mercredi 27 novembre 2019

Bonjour Rav, J’ai vu vos cours et vous insistez beaucoup sur la guerre Iran/Israël. Bien que vous avez montré dans les textes une confrontation usa/Iran, il se peut aussi que la confrontation se limite à l'économie et que l’indécision sur le gagnant se reflète encore aujourd’hui. D’une part les usa ont coulé l’Iran économiquement donc peut être le vainqueur mais aussi l’Iran peut ...

Nicolas, Dimanche 03 novembre 2019

Bonjour, J'ai vu quasiment toutes vos vidéos sur le Machia'h, et j'aurais quelque interrogations ; mes meditations sont les suivantes : Qu'est ce qui particularise le Machia'h dans ses traits spirituels et physiques ? Est-ce que le Machia'h dans cette incarnation a des souvenirs de son éternité par bribes et dans la totale ignorance de ce qu'il fait ici bas ? Et comment lui faire comprendre ce qu'il est facilement ? Existe-t-il un test facile pour savoir si une ...

Graig, Jeudi 31 octobre 2019

Bonjour Rav, Comment ne pas être déçu quand on croit fortement à l’arrivée du Machia'h mais qui n’arrive pas alors qu’on fait des efforts pour cela ? Merci...

Joshua, Mercredi 23 octobre 2019

Chalom Rav, Je suis vos cours depuis maintenant plusieurs années et j'admire beaucoup votre travail. Il y a cependant une question qui m'interpelle : D. a créé ce monde avec une notion très importante pour tout juif : le temps ! Je comprends très bien que tout juif ayant une certaine émouna se doit d'avoir cette "espérance" du Machia’h, mais ne doit pas s'efforcer de trouver une date ou même un nom ? Il est important de ...

ZZzzz, Mercredi 02 octobre 2019

Chalom Rav Ron Chaya, Juste une question : Si Machia'h venait vous voir et qu'il vous disait qu'il est prêt pour commencer sa mission, mais que pour cela et il vous demandait qui rejoindre pour obtenir asile et protection, que lui conseilleriez-vous ? Qui rejoindre, à quelle adresse ? Merci...

Ciboulette, Jeudi 26 septembre 2019

Chalom bonjour Rav Ron Chaya, Vous aviez dit que Benjamin Netanyahou sera le dernier premier ministre d'Israël avant Machia'h. Aujourd'hui le président Rivlin a choisi Netanyahou pour former une coalition (et non Gantz ; ce dernier est au coude à coude aurait pu être choisi, et non). Cela va dans le sens de ce que vous disiez... Merci. A bientôt Cordialement...

Albert, Mardi 24 septembre 2019

Chalom Rav, Concernant votre cours, vous avez comme on dit la tête dans le guidon. Je ne dis pas que vous avez tort. Mais rendez-vous compte de ce que cela signifie ? Si vous avez raison, vous seriez le prophète qui aurez vu l'arrivée du Machia'h avant l'heure. Je ne dis pas que vous ne pouvez pas être prophète. Mais avez vous l'impression que D.ieu vous a parlé ces derniers temps ? Si c'est le cas, vous n'auriez pas un soupçon de doute pour ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"«Qui est l'homme qui désire la vie.....écarte-toi du mal et fais le bien, demande la paix et poursuis-la.» "

(Roi David dans Téhilim)