Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


2

Jours restants

Question de Al Thalimain du Lundi 11 mars 2019

Comment aujourd'hui, sans dévoilement d'Hachem, peut-on dire naassé vénichma ?
,

Bonjour Rav,

Les Bné Israël dans le désert, avant de dire naassé vénichma ont eu un dévoilement intense de la ché'hina ; dès lors, on comprend leur naassé vénichma...

Mais nous, aujourd'hui, sans ce dévoilement d'Hachem, comment peut-on dire naassé vénichma ?
Quel doit-être le moteur de notre naassé vénichma ?

Il y a un déséquilibre par rapport à la génération du désert...

Merci

,

Chalom,

Nous avons un avantage par rapport à la génération du désert :

Celui d’avoir déjà reçu la Torah.

Ainsi, nous avons reçu une grande néchama, donc dans notre inconscient génétique, se trouve la marque selon laquelle nous avons vu Hachem au mont Sinaï, ce qui nous facilite grandement la reconnaissance de la véracité de la Torah.

Néanmoins, nous n’avons pas besoin de cela car aujourd’hui, les choses sont tellement claires et évidentes qu’il faut vraiment vouloir être aveugle pour ne pas voir la Main de D.ieu, ne serait-ce que dans les miracles quotidiens auxquels nous assistons en Israël au niveau sécuritaire.

  • En effet, comment avons-nous pu survivre cernés de toute part par des ennemis féroces bien plus puissants aussi bien en nombre qu’en armement alors que toutes les projections rationnelles quant à l’espérance de vie de l’État d’Israël il y a 60 ou 70 ans étaient estimées tout au plus à 20 ou 30 ans ?

Plus que cela :

  • Nos ennemis arabes, en tout cas leur puissance, a disparu.
    Aujourd’hui, plus aucun pays arabe ne peut nous menacer en tant qu’État ; il ne reste que l’Iran, mais ce ne sont pas des arabes, et ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’ils ne disparaissent eux aussi.

Ensuite,

  • le miracle des miracles :
    Notre survie en exil durant 2 500 ans, comme l’a écrit le Yabèts dans son siddour Beth Yaakov il y a 300 ans.
    Il était l’un des grands de la génération de l’époque.

    Je cite ses paroles :

    « Par ma vie, je jure que chaque jour supplémentaire dans cet exil constitue en soi un miracle plus grand que tous ceux de la sortie d’Égypte.

    Comment ce peuple parvient-il à survivre en exil sans armée en étant en permanence sous la menace d’ennemis qui veulent sa fin ?

    A chaque génération, on se lève pour nous anéantir, mais nous survivons, et au final, ce sont eux qui disparaissent ».

Aujourd’hui, les prophéties de la Torah et les écrits de la Guémara se réalisent sous nos yeux :

  • Le retour du peuple sur la terre d’Israël
    (début du 30ème chapitre de Devarim, 36ème chapitre de Yé’hezkel et dans la Guémara à de nombreuses reprises),

  • La terre qui devient fertile
    (la Guémara écrit (traité Sanhédrin 98a) au nom de Rabbi Aba qu’il n’y a pas de signe plus clair de la fin des temps que le fait que la terre d’Israël donne ses fruits abondamment, ce qui est le cas aujourd’hui),

  • Et la cerise sur le gâteau :

La téchouva.

  • En effet, il n’y a jamais eu de mouvement de téchouva aussi grand du peuple d’Israël que celui qui existe de nos jours, si ce n’est à l’époque des évènements de Pourim, mais c’était à cause d’une menace.
    Or, aucune menace n’a motivé le mouvement de téchouva actuel, et il est écrit qu’il s’agit d’un signe de la fin au début de Dévarim et au 36ème chapitre de Yé’hezkel.

  • De plus, Maïmonide écrit (Hilkhot téchouva) que la Torah a promis qu’à la fin de leur exil, les Bné Israël feraient téchouva et qu’ils seraient ensuite immédiatement sauvés.

Lorsqu’on constate que ce scénario écrit il y a 2 500 ans se déroule sous nos yeux (le retour en terre d’Israël, la terre qui devient fertile, la disparition du monde arabe qui nous menaçait, la Perse qui vient nous attaquer (cela est aussi clairement écrit) et la téchouva), il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas voir la Main d’Hachem au quotidien en notre faveur.

Kol touv Séla.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Comment aujourd'hui, sans dévoilement d'Hachem, peut-on

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Oeillet, Mardi 24 septembre 2019

Bonjour Rav Il y a quelques années, j’avais suivi un de vos cours, ou vous parliez de la guerre entre Edom et la Perse, vous aviez citée un Rabbin qui annonçais que les deux parties serait victorieuse, Edom en Perse, et la Perse en dehors de son pays via des cellules dormantes qui pourrait effectuer des attentats. Quel est ce Rabbin qui avait annoncé cela ? Voici ce que titre la presse... Pensez vous que c’est ce dont parlais ce Rabbin ? Merci pour votre...

Saponaire, Dimanche 22 septembre 2019

Chavoua tov Rav Chaya ! N'ayant pas trouvé sur le moteur de recherche, B'HM pouvez-vous svp m'expliquer 2 points dans Chemot, chapitre XII : 12-1 L'Éternel parla à Moïse et à Aaron, dans le pays d'Égypte, en ces termes: 12-2 "Ce mois-ci est pour vous le commencement des mois; il sera pour vous le premier des mois de l'année. 12,3 Parlez à toute la communauté d'Israël en ces termes: Au dixième jour de ce mois,...

Sainfoin, Dimanche 15 septembre 2019

Shalom Rav, Dans la Guémara Sanhédrîn 100a, il y a une discussion entre les Maîtres sur la hauteur qu'atteindra l'homme en amot. Je me suis souvenu de votre cours qui traite du Midrach, en disant qu'on parle dans ces cas-là d'hauteur spirituelle et non physique (sinon un homme de 200 amot comme dit Rabbi Méir dans cette Guémara, ce serait bien haut !). Mais voilà que la suite de la Guémara m'a "déboussolé" ! En ...

Jean-Claude, Dimanche 08 septembre 2019

Chalom Rav, J’ai lu une publication scientifique disant que d’ici 30 ans maximum, la science parviendrait à éradiquer la mort : En guérissant les cancers et autres maladies par thérapie génique En envoyant dans le corps des micros robots capables de déboucher les vaisseaux et artères  Et en régénérant les cellules des organes pour stopper le vieillissement et la mort (personne ne parle encore de ...

Ononis, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Quelle sera le but de la vie après la venue du Machia'h ? Aujourd’hui le but de la vie repose sur des objectifs même minime à atteindre. Il est difficile de concevoir une « vie » sans finalité. Parfois des pensées angoissantes me traversent l esprit. Comment savoir qu on existe vraiment ? Et qu’on a pas été formaté à voir ce que l'on voit ? La question est quelque peut ...

A demi-Mimosa, Mardi 03 septembre 2019

Chalom Rav, Je voulais savoir pourquoi doit-on attendre Mchia'h puisque on a été envoyer sur Terre pour si on peut dire récolter des mérites en faisant la mitsva puis après son "salaire" sera utile pour le Olam Haba. Mais pourquoi va-t-n prier pour quelque chose qui va nous empêcher de récoltez des mérites puisque quand Machia'h sera là, il n'y aura plus de yetser hara donc il y aura beaucoup moins de mérites a faire les ...

Vincent, Vendredi 30 août 2019

Bonjour Rav, Actuellement les tensions au niveau mondiale sont extrêmes : Au niveau politique comme au niveau climatique. En effet, en matière de politique les grosses puissances se menacent mutuellement (Russie/USA par exemple ou encore Inde/Irak et même Israël/Iran). En matière climatique, les incendies se multiplient, la température de la Terre ne fait qu’augmenter, des espèces disparaissent et actuellement l’Amazonie est ...

Calla, Dimanche 25 août 2019

Chalom Rav Chaya, J'espère que vous allez bien. Voici ma question concernant l'époque messianique : Je me demandais pourquoi attendons nous le 3ème Temple ? A part le fait que cela nous permettait de faire toutes les mitsvot liées aux sacrifices, Cela permettait à D. d'avoir une résidence parmi nous. Mais lorsque Machiah viendra, La présence de D. sera sur la Terre entière, Y aura-t-il quand même besoin d'une ...

Solidage, Lundi 19 août 2019

Chalom Rav, Je souhaiterais savoir et vous demander, comme je suis toujours en exil... J’ai entendu dire que juste avant Tisha BéAv, plusieurs personnes ont vu des renards qui se sont baladés sur le mont du Temple (Zion). J’ai moi-même regardé une vidéo filmé par un anonyme. Est-ce que c’était passé vraiment comme cela ? Concernant La Lamentation 5:18 qui parle des renards, pouvez vous m’éclairer ...

Ononis, Mardi 13 août 2019

Rav, Comment faite vous pour garder la même énergie et le même enthousiasme concernant la venue du Machia'h ? Loin de moi l'idée de pas y croire, mais j'ai beaucoup moins la pèche que vous ces dernières années... Je vous suis depuis l'age de 20 ans ; aujourd'hui j' en ai 32. Quel est votre secret ?...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""La journée est courte, la tâche est immense..." "

(Pirké Avot - Mishna II, 15)