TICHRI 2019-5780

100 % des sommes récoltées sont redistribuées aux familles !

"120 familles nécessiteuses que nous aidons régulièrement en Israël, en majorité francophones, comptent à nouveau sur nous, sur vous !
Les actions de Hessed envers nos frères en difficulté sont des mérites perpétuels de protection et de bénédiction pour nous et nos familles."

 

 

Rav Ron Chaya 


Question de Clostera pigra du Mercredi 18 avril 2012

Je suis le genre de personne qui s'écrase, ne dit jamais rien. Quel est le juste milieu entre l'estime de soi et l'humilité ?
,

Kavod HaRav,

J'ai écouté plusieurs cours où vous parlez du fait qu'il faut s'écraser plutôt que de réagir dans la majorité des situations.
Je ne comprends pas exactement l'équilibre qu'il faut avoir entre s'affirmer (avoir une certaine estime de soi) et s'écraser.

Par exemple, je suis le type de personne qui ne dit rien ni ne réagit ('a l’extérieur) quand quelqu'un prend ma place, fait quelque chose de désobligeant, j'attends en ligne quand tout le monde me coupe, etc.
J'ai toujours pensé, et on m'a dit, que je ne devrais pas me laisser marcher dessus, je ne devrais pas être aussi gênée, etc.

  • Est-ce qu'il est bon d'agir comme je le fais, ou devrais-je dire quelque chose ?
  • Est-ce qu'il existe l'estime de soi dans les notions juives ?
  • Si Moché Rabbenou disait qu'il n'était rien, doit-on penser qu'on est quelqu'un, nous ?

Merci

,

Chalom,

Il existe une nuance entre deux choses qu'il faut très bien comprendre :

  • Moché Rabbénou écrit dans la Torah qu'il n'y a pas d'homme plus humble que lui sur Terre.

  • Moché Rabbénou n'est pas amnésique, il sait très bien qu'il est l'homme le plus grand qu'il y a sur Terre, le seul avec qui D. parle face à face, le seul qui a reçu la Torah d'Hachem et qui l'a transmise au peuple d'Israël. 

Nous sommes obligés de comprendre que le fait de reconnaître ses qualités n'est pas contraire à l'humilité, alors si c'est ainsi qu'est-ce que l'humilité ?
C'est de savoir que les qualités que nous avons ne nous ont été données que par Hachem, et que nous n'y sommes pour rien.
Dès lors, aucun honneur ni aucune louange ne nous reviennent.

  • Il est vrai que nous pouvons être très grands,
    mais toute la grandeur que nous avons acquise, nous ne l'avons pas acquise grâce à nous-mêmes ;
    donc les honneurs ne nous reviennent pas, ils reviennent à Hachem qui nous a accordé ces qualités.

  • Il n'est donc pas interdit de connaître ses qualités, mais pour rester humble, il faut bien comprendre que nous n'en sommes pas les créateurs. 

Donc l'estime de soi est une chose nécessaire, nous devons savoir que nous avons ces qualités ;
mais l'orgueil, c'est-à-dire penser que nous y sommes pour quelque chose, est à bannir totalement.

C'est pour cette raison que notre comportement doit être très humble, exactement comme vous le citez et même beaucoup plus que cela.

  • Le Talmud, traité Erouvin page 54, dit que pour accéder à la Torah,
    on doit être comme le seuil de la porte que tout le monde écrase.

  • Dans le traité Sota page 21, il est écrit que
    les paroles de Torah ne peuvent subsister que sur une personne qui fait d'elle-même comme si elle n'était pas, tel qu'il est écrit dans Iyov chapitre 28 :
    « La sagesse se trouve du néant ».

  • Traité ‘Houlin page 89 :
    « Mes enfants, Je vous aime, car même lorsque Je vous donne la grandeur, vous vous abaissez ;
    J'ai donné la grandeur à Avraham, il a dit qu'il était de la poussière et de la cendre ;
    j'ai donné la grandeur à Moché et Aharon, ils ont dit :

    « Que sommes-nous ? » ;
    J'ai donné la grandeur à David, il a dit qu'il était un vers et pas un homme ».

  • Traité Chabbat page 88 :
    « Ceux qui sont blessés par les autres et qui ne les blessent pas, ceux à qui on fait honte et qui ne répondent pas ; à leur propos il est dit que les amoureux de D. brilleront comme le soleil dans sa puissance ».

  • Traité Sota page 40 :
    Rabbi Abahou a dit :
    « Au début, je croyais que j'étais humble ; mais lorsque j'ai vu rabbi Aba de Akko qui n'avait pas la force de faire son discours à haute voix, et qu'il le disait à voix basse à une personne qui le répétait en criant au public, lorsque rabbi Aba de Akko lui a dit une chose et que cette personne a changé la teneur de ses paroles, rabbi Aba de Akko n'a pas réagi.
    J'ai alors compris que je n'étais pas aussi humble que je le croyais ».

  • Le ‘Hovot Halévavot (un des plus grands classiques du moussar) vante l'histoire d'un grand Tsadik qui dormait sur le pont d'un bateau ; lorsque quelqu'un a uriné sur lui, il n'a eu aucun ressentiment envers cette personne qui a fait cet acte honteux.

  • Un des plus grands rabbins du Talmud, Rabbi Yossé, dit (traité Chabbat page 118b) :
    « Jamais de ma vie je n'ai passé outre la parole de mes amis ;
    je sais que je ne suis pas un Cohen, mais lorsque mes amis me disent de monter avec les Cohanim pour bénir le peuple, j'y vais » ; or, la réaction de chaque personne serait de dire :
    « Laisse-moi tranquille, je ne suis pas Cohen ».
    Il « s'écrase » face à ses amis.

  • Hillel, qui était le président dirigeant du peuple juif il y a plus de 2 000 ans, était connu pour sa grande humilité ; un jour, il a vu un riche qui était ruiné et qui était habitué à déambuler sur un cheval avec un serviteur qui courait devant lui.
    Hillel lui a payé un cheval et, ne trouvant pas de serviteur pour courir devant le riche ruiné, a lui-même retroussé le bas de son habit et a couru devant lui quelques kilomètres !

  • D. n'a choisi que la montagne la plus petite et la plus insignifiante qui existe pour y donner la Torah au peuple d'Israël, le mont Sinaï ; et il est écrit dans traité Sota page 5 :
    « L'homme doit apprendre à se comporter comme D. car Hachem a refusé de donner la Torah sur les grandes montagnes et a fait demeurer Sa présence sur le mont Sinaï ».

Il existe encore beaucoup d'autres sources à cela, mais je pense que ces
quelques
références
suffiront.

Donc il est clair que la Torah prône beaucoup l'humilité, mais il est évident que les niveaux qu'elle vante sont extrêmement éloignés de notre entendement, néanmoins c'est le chemin qu'elle considère comme juste.
Hachem aime les humbles et hait les orgueilleux.

Attention, cela ne nous désengage pas de l'obligation de faire des remontrances à une personne qui s'est mal comportée envers nous ; la nuance est que nous ne devons pas le faire parce que nous avons du ressentiment mais parce qu'il y a une mitsva de corriger son prochain.
Donc on fera cette remontrance à cette personne de la même manière que si cette personne s'était mal comportée envers une autre personne que nous-mêmes.

Cela exige bien sûr des qualités humaines de très haut niveau.

A voir : Geppeto et Pinochio (l'humilité)

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav ...

Réagir sur Je suis le genre de personne qui s'écrase, ne dit jamais

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Immortelle, Mercredi 04 septembre 2019

Chalom Rav, J'aurais quelques questions sur la notion un peu de libre arbitre svp. Je vais prendre un exemple pour expliquer la question : On dit qu'il existe 2 zivoug pour une personne mais que malheureusement on peut se tromper et ne pas se marier avec son zivoug. Cependant, on dit qu'Hachem fait tout pour le bien, alors si il a fait en sorte que je me marie avec telle personne, c'est que c'était la meilleur chose à faire et donc que mon zivoug n'était pas ...

Epiaire, Lundi 26 août 2019

Bonsoir Rav, Un homme possède 100.000$ qu'il doit distribuer. Il y a 100'000 personnes pauvres. Est-il préférable de : Verser 1$ à chaque personne sachant qu'ils ne pourront pas en faire chose, ou Verser 100$ à 1000 personnes, car cela sera bien plus bénéfiques au moins à eux. Merci pour votre explication....

Benjamin, Lundi 19 août 2019

Chalom, D'où sait on que la prière a un impact sur la réalité si ce n'est de modifier notre conscience ? Seul Hachem sait ce qui est bon pour nous tous. Comment pourrait on demander une modification de cette perfection ? C'est illogique. Merci...

Lunaire, Jeudi 08 août 2019

Chalom Rav, On nous dit qu'il est plus méritoire de pratiquer quelque chose que l'on est obligé de faire, car quand on est obligé, on a tendance à ne pas vouloir le faire, pire à se rebeller. Il est dit que le Tsadik en gros c'est celui respecte la halakha et le 'Hassid (selon la définition du Talmud) c'est celui qui va encore plus loin en s'interdisant ce qui est permis par exemple. Le 'Hassid aura une meilleure place au Olam Haba que le Baal ...

Kalmie, Mercredi 31 juillet 2019

Bonjour Rav, Vous dites dans un cours que Chabtaï Tsvi ou d'autres grands (j'ai pensé à Kora'h par exemple) ont dévié du Emet par le haut... Mais cela est effrayant car ça aurait pu arrivé à toute personne qui essaie d'être dans le Emet , étant donné que personne n'est parfait ? Faudrait-il alors ne pas vouloir aller trop loin dans la avodat Hachem ? Comment se fait il qu'ils soient autant descendus , alors qu'ils ...

Sauge, Vendredi 19 juillet 2019

Chalom Rav, J'ai un ami qui habite loin de la synagogue et qui fait l'effort de prendre une nuit d’hôtel pour rester tout le Chabbat sur place et venir aux offices. Je voudrais faire la mitsva de hakhnassat Or’him comme il se doit afin d’honorer cet ami comme le demande la Torah. Je suis célibataire sans enfants. J'ai un siddour porte de la délivrance, hébreu, phonétique, français mot à mot, Est-ce que je peux lui ...

Liseron, Mercredi 10 juillet 2019

Bonjour Rav, Tout d'abord je vous remercie pour tout ce que vous faites pour nous. C'est une aide précieuse pour tout un chacun. Je vous demande de me répondre car en ce moment je ne sens pas très bien. Je vous explique : En fait, que ce soit pour le choix d'un travail ou autre, Si c'est un succès, je remercie Hachem ; En revanche, si c'est un échec (comme ce fut le cas récemment) hé bien, je me remets en cause, je regrette d'avoir fait...

Perce-neige, Vendredi 05 juillet 2019

Chalom Rav, Pouvez-vous m'expliquer le rôle de la Tefila face à une souffrance qu'envoit Hachem à un homme alors qu'il doit avoir la Emouna que cette souffrance est pour son bien ? Est-ce qu"il doit prier pour que H' lui retire sa souffrance malgré tout si cette souffrance est pour son bien ? Merci par avance ...

Patience, Lundi 24 juin 2019

Bonjour Rav Chaya, Je voudrais savoir comment faire pour renforcer ma Emouna envers Hachem dans le fait que c’est Lui qui décide tout et que l’on est entre Ses mains, peu importe Sa décision ? On entend chaque jour ou presque des mauvaises nouvelle de personnes qui ont la maladie, et ça me crée une certaine angoisse dès qu’une douleur anormale m’arrive ou bien de me dire à qui le suivant ? Pourquoi lui et pas moi ? Je ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Les paroles de Torah ressemblent à un sac de soie, difficile à tisser et facile à déchirer" "

(Avoth de Rabbi Nathan 31)