Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


Moins de 1

jour restant

Question de Obsidienne du Jeudi 13 septembre 2012

Mon fils est particulièrement bon et proche d'Hachem. Pourtant, il est souvent malade depuis petit. Que faire pour qu'il guérisse ?
,

Bonsoir, Rav

Voici mes questions :

  1. Quand le Machia'h viendra, est-ce que les maladies et la souffrance physique disparaîtront ?

    Mon enfant est souvent malade depuis sa naissance, mais jamais son émouna n'a flanchée.

    Il prie D. depuis qu'il est petit, sans cesse
    et n'oublie pas ses berakhot,
    depuis la maternelle, est chomer Chabbat ,
    ne critique personne
    et voit souvent le bien en chacun avec des circonstances atténuantes...

    Il est nettement plus sage que nous, ses parents !
    Je ne l'ai jamais vu faire le mal, sans orgueil de ma part...
    Alors pourquoi ces épreuves vont vers lui, alors qu'il est si proche d'Hachem ?

  2. Je me suis parfois demandée si c'était moi que D. éprouve pour certaines erreurs passées, car je souffre moi de le savoir malade.
    Je prie Hahem sans cesse pour qu'il guérisse et je sais que cela est possible en grande partie, mais il rechute souvent.
    Que puis -je faire pour aider à une guérison ?

    Evidemment, si le Machi'ah venait bientôt, ce qu'on espère, alors ces problèmes seraient-ils résolus ?


    J'ai l'impression ou je me trompe, que beaucoup d'enfants ou adultes handicapés ou malades ont souvent beaucoup de bonté ...?

Merci pour votre écoute et si vous pouviez peut-être expliquer certaines choses ?

,

Chalom,

  1. Oui, quand Machia'h viendra toutes les maladies, toutes les souffrances physiques et morales disparaîtront.

    Votre fils doit certainement avoir une grande âme, dans cette mesure vous voyez qu'il est beaucoup plus pur que d'autres personnes et c'est la raison pour laquelle il souffre aussi plus.

    Il est certainement un grand tsadik qui était venu déjà une fois sur Terre et il y est revenu pour améliorer des petites choses qu'il devait améliorer et prendre sur soi aussi des souffrances pour le bien du peuple d'Israël.

    La souffrance qu'éprouve un tsadik expie beaucoup de péchés du peuple d'Israël.

  2. Il est clair que vous avez aussi votre rôle dans ces souffrances, c'est l'épreuve qu'Hachem vous envoie.
    Vous devez continuer à prier pour lui car là est aussi votre rôle, mais sachez que le mérite de la souffrance est la plus grande chose qu'il puisse y avoir sur Terre.

    Il est vrai que c'est dur à vivre, mais comprenez que pour un peu de souffrance qu'il y a dans ce monde, qui n'est que temporel et limité dans le temps, on reçoit un mérite d'éternité et de proximité d'Hachem infini.

    Si nous en étions capables, nous devrions demander d'avoir beaucoup de souffrances, mais la Guémara nous interdit de faire cela car nous ne savons pas si nous serons capables de les supporter, mais si déjà Hachem les envoie, Il sait que nous sommes capables de les supporter et c'est un grand signe d'amour d'Hachem.

Ceci dit, je pense que Machia'h arrive très très très bientôt, encore plus tôt que ce que vous croyez.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Mon fils est particulièrement bon et proche d'Hachem.

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Lychnis, Jeudi 16 janvier 2020

Chalom Rav, Est-ce que de lire des livres sur le 'hinoukh ou le Chalom bayit comptent comme une étude de Moussar ? Merci Rav...

Gesse, Mardi 26 novembre 2019

Bonjour Rav, Comment travailler le yetser hara du paraître, de la pression de l'image de soi aux yeux des autres, afin d'être libre de rester soi même ? Merci beaucoup...

Ilan, Dimanche 24 novembre 2019

Chalom Rav, Est-il vain de prier Hachem pour recevoir ? Si d’abord nous n'avons pas fais sa volonté (notamment le travail des midot), alors pourquoi Hachem ferait-Il notre volonté si nous on refuse de faire La Sienne ? Par exemple, Hachem me dit : Arrête la paresse Arrête la gourmandise et moi je continue... Et ensuite, je dis à Hachem : Donne-moi ci Ddonne moi çà... N’es-ce pas un manque de respect vis à vis d'Hachem...

Ilan, Mercredi 30 octobre 2019

Chalom Rav, J'ai constaté qu'à chaque fois que je vais à l'encontre de l'une de mes mauvaises midots, Hachem me fait un miracle proportionnel à l’effort que j'ai fait... Pouvez-vous m’éclairer là dessus ? Toda raba !...

Ilan, Jeudi 24 octobre 2019

Chalom Rav, Les objets ont-ils des anges qui leurs sont dédiés ? (Exemple : ma tv ma voiture etc..) Les êtres vivant ont ils un ange aussi ? Si un juif fait Torah et mitsvot, travaille ses midot, etc, a-t-il un pouvoir sur La création ? Toda raba Rav...

Pitaya, Mardi 08 octobre 2019

Bonjour rav chaya Pourriez-vous m’indiquer un ou deux cours dans lesquels vous parlez de emouna en Hachem ? (Que tout est entre les mains de D.ieu que ce soit au niveau de la santé la parnassa ou autre chose Qu’on est des pions en résumé...) Merci beaucoup...

David, Dimanche 29 septembre 2019

Rav Chana Tova, Pourquoi lors des seli'hot on chante on est heureux et pendant alors que pendant Roch Hachana où on se fait juger, on ne fait même pas le Hallel ? Pour qu'Hachem nous guide, Il doit dépendre du temps. Comment peut-Il dépendre d'une chose qu'Il a crée ? Et s'Il n'en dépend pas, comment peut-on comprendre ? Merci d'avance pour les réponses...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Immortelle, Mercredi 04 septembre 2019

Chalom Rav, J'aurais quelques questions sur la notion un peu de libre arbitre svp. Je vais prendre un exemple pour expliquer la question : On dit qu'il existe 2 zivoug pour une personne mais que malheureusement on peut se tromper et ne pas se marier avec son zivoug. Cependant, on dit qu'Hachem fait tout pour le bien, alors si il a fait en sorte que je me marie avec telle personne, c'est que c'était la meilleur chose à faire et donc que mon zivoug n'était pas ...

Epiaire, Lundi 26 août 2019

Bonsoir Rav, Un homme possède 100.000$ qu'il doit distribuer. Il y a 100'000 personnes pauvres. Est-il préférable de : Verser 1$ à chaque personne sachant qu'ils ne pourront pas en faire chose, ou Verser 100$ à 1000 personnes, car cela sera bien plus bénéfiques au moins à eux. Merci pour votre explication....

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Les paroles de Torah ressemblent à un sac de soie, difficile à tisser et facile à déchirer" "

(Avoth de Rabbi Nathan 31)