Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

18

Jours restants

Question de Yoni du Mardi 22 décembre 2009

Même si l'on ne nourrit pas notre néchama de mitsvot quotidiennes, comment peut-on descendre de niveau à un très bas point?
,

Bonjour Rav,

Je suis conscient que Hachem est réel et Emet, et j'ai pu le ressentir a travers plusieurs épreuves que je n'ai surmontée que par ma émouna, et non pas par des actes concrets qui n'auraient rien changé à ma situation.

Ceci dit, comment peut-ton descendre de niveau ?
Au niveau quasi initial, si on ne nourrit pas sa néchama de mitsvot quotidiennes, vu que la Torah est bien Emet, je peux comprendre qu'on puisse soit progresser, soit stagner, mais pas baisser de niveau au point de....

,

Chalom,

Sache Yoni que le yetser hara est très malin et très puissant.
Même des grands rabbins durant l'histoire ont été attrapés par lui et sont tombés très bas. Comme ont dit ‘Hazal :

« Al taamin béatsmékha ad yom motekha
-
N'ais pas confiance en toi jusqu'au jour de ta mort ».

C'est-à-dire que jusqu'au jour de la mort, le yetser hara peut nous faire tomber.

Comment résister contre lui ?
L'antidote numéro 1 et peut être le seul antidote solide, est l'étude de Torah, comme il est écrit dans le traité Soucca 52b :

« Si ce mécréant (le yetser hara) t'a attrapé, traîne-le au Bet Midrach (la maison d'étude).

  • S'il est fait de fer, il éclate ;
  • s'il est fait de pierre, il fond. »

Regarde à quel point l'étude de la Torah en maison d'étude est puissante !

Le Talmud écrit que le fer éclate et non ne fond, et la pierre fond et non n'éclate.
Le feu de la Torah est tellement puissant qu'il peut se battre - et il est le seul à pouvoir le faire - contre le yetser hara.

  • De plus, même quand on n'étudie pas, la Torah qu'on a étudiée nous protège.
    Mais encore une fois, on n'est jamais blindé. 

Si nous voulons pécher, nous pouvons le faire, comme il est écrit :

« Celui qui veut s'impurifier, on lui ouvre la porte ».

Par contre, il est écrit :

« Celui qui veut se purifier, on l'aide ».

Donc D. nous aidera plus à nous purifier qu'à nous impurifier.
Néanmoins, la porte est toujours ouverte…

  • Sache aussi que si on est tombé, rien n'est perdu, il est écrit :

« Sept fois le Tsadik tombe et se relève ».

Le chiffre sept n'est pas déterminant, il suppose l'idée de cycle (comme la semaine de 7 jours).

De façon cyclique, un homme peut tomber : c'est inhérent à l'être humain.

Néanmoins, le Tsadik ne reste pas en bas, il se relève.

Tomber est normal, l'essentiel est de se relever, faire techouva et remonter.

Que D. t'aide,
Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Même si l'on ne nourrit pas notre néchama de mitsvot

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Theemin, Vendredi 01 mars 2019

Chalom Rav, et tellement de merci pour votre investissement pour le klal... 2 questions svp : Où puis-je trouver de nombreuses sources afin de montrer à nos enfants combien de chance on a d'être le klal Israël, les enfants d'Hachem, et surtout des arguments pour développer en eux l'immense fierté d'être juifs ? Ma fille de 12,5 ans remercie Hachem toute la journée avec son propre langage ; du coup, elle ne comprend pas du tout ...

'Has véchalom, Jeudi 28 février 2019

Chalom, Est-ce qu'on peut dire 'has véchalom qu'Hachem S'est trompe sur le monde ? Vu les fautes que les hommes ont toujours faits... 'has véchalom......

Silène, Lundi 25 février 2019

Cher Rav Ron Chaya, D'après ce que j'ai pu comprendre à travers vos cours, si j'ai une maladie c'est que Hachem a voulu qu'il en soit ainsi, alors si de mon côté je demande à Hachem de me guérir, comment pourrait-Il répondre favorablement à mes prières puisque ce que je demande va à l'encontre de ce qu'il a choisi de me faire vivre ? Comment puis je demander à Hachem une choses qui n'est pas Sa volonté ? Cela ...

Astrid, Mercredi 20 février 2019

Bonjour Rav, Lorsque le peuple juif aura terminé son tikoun, le Machia'h pourra se dévoiler. Mais n’y-a-t-il pas un risque que les forces du mal se déchaînent tout à coup, dans un dernier sursaut, de manière brève et intense, entre le dévoilement du Machia'h et sa reconnaissance finale par les sages d’Israël ? Un rabbin contemporain disait que les forces du mal se présentent souvent avec l’apparence du bien et ...

Chertan, Mardi 19 février 2019

Chalom Halechem Rav, Une question qui me trotte dans la tête depuis un certain temps. Posées à plusieurs reprises mais qui reste insatisfaite... Béézrat Hachem que je saches me satisfaire de votre réponse. La Torah est d’origine divine, et comme on le sait, existait avant la création du monde ; ainsi que le dit la Guemara: ‏הסתכל דאורייתא ובארה עלמה. D’après mon humble compréhension, on peut...

Sarah, Lundi 18 février 2019

Bonsoir Rav, je me pose une question : Nous sommes nous le peuple élu, les enfants de D. ; Il nous aime.... Mais je me demande pourquoi Hachem donne la berakha à nos ennemis... La berakha d'avoir des enfants facilement en bonne santé Là où nous galérons parfois des années... Il les aime c'est évident puisque nous sommes tous Ses enfants, mais pourquoi tant de pays, parnassa avec le pétrole, enfants nombreux et sains... Nous ...

Cayrel, Dimanche 17 février 2019

Bonjour Rav, Je suis pas quelqu'un qui étudie toute la journée et tous les jours, mais j'essaie. Cependant on a une obligation de בכל דרכיך דעהו, c'est à dire qu'il faut vraiment l'intégrer dans nos actes comme dans le ויקחו לי תרומה. Alors voilà j'ai besoin que vous m’éclairiez un peu pour intégrer tout ça dans mon travail par exemple. Car oui si je vais faire un acte de bien alors oui je vois bien que je ...

Alpha Eridani, Lundi 11 février 2019

Chalom Rav Chaya, Merci pour tout ce que vous faites. Voici ma question : J'ai un petit "pincement" au cœur quant à l'obligation d'attendre le Machia'h et de souhaiter sa venue imminente. En effet, d'une part je sens fortement que je ne me suis pas encore assez accompli au plan spirituel dans ma vie, et que si le Machia'h vient demain BH je serai peut-être passé à côté de mon potentiel d'accomplissement du bien dans ce monde. Et d'autre part, je ...

Yéhoudit, Lundi 11 février 2019

Chalom Kavod Harav, J’essaye de travailler ma taava sur la nourriture ; j’ai lu plus choses là-dessus (Alé Chour du Rav Wolbe qui met la barre très très haut ; les articles du Rav Zamir Cohen de « La révolution » et « Des clés pour réussir » ; l’introduction du livre « Les bénédictions » du Rav Shalom Baroukh, deux trois lignes dans un ...

Arashiyama, Jeudi 07 février 2019

Bonjour Rav J’avais entendu une fois dans un de vos cours que dans la Torah il est écrit que l’épreuve de la richesse est plus grande que celle de la pauvreté ? Est ce bien cela que vous aviez dit ou peut être je me trompe ? (C’était un cours que j’ai écouté il y a longtemps donc je ne me souviens plus trop) Si c’est le cas pourriez vous un jour faire un cours sur cette citation justement et étayer les ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Un homme doit être souple comme un roseau et non pas rigide comme un cèdre" "

(Traité Chabbath 33b)