Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


4

Jours restants

Question de Thierry du Dimanche 07 août 2016

N'y a -t-il pas un moyen de comprendre ce qui nous arrive afin de mieux l' accepter ?
,

Chalom Rav CHAYA,

Je souhaite réagir à "si une personne a reçu une souffrance une ou plusieurs années"....
Allez, allons plus loin depuis qu' elle est née jusqu'à la fin de sa vie.

Comment dans cette situation peut on percevoir que Hachem nous aime?
Et si c' est par amour, alors comment ne pas se voir comme un rasha car si on porte cette charge négative à réparer c' est que l' on en est un.

La emouna seule ne peut pas tout solutionner dans un monde ou le questionnement est primordial.
Le mystère de la souffrance est une souffrance rajoutée à la première.

N'y a -t-il pas finalement un moyen de comprendre ce qui nous arrive pour mieux l' accepter, sachant que quoi qu'il arrive, on est croyant et acceptant que Hachem est un, bien qu' il soit très difficile de l' intégrer surtout au niveau du sentiment ?

Merci de votre réponse.
Bon rosh 'hodesh.

,

Chalom Thierry,

Lorsqu'une personne souffre, que ce soit un petit moment ou durant toute sa vie, il y a toujours deux raisons possibles légitimant ces souffrances :

  • Soit il s’agit de souffrance d'amour c'est-à-dire que D.ieu veut donner beaucoup de mérite à cette personne dans le olam haba, donc Il la fait souffrir dans ce monde car la souffrance donne des mérites extraordinairement grands.
    Ne serait-ce que lorsqu'on fait une mitsva : il est écrit qu'une mitsva faite avec souffrance vaut plus que cent mitsvot du même type faites sans souffrance.
    Mais même la souffrance en soi, même lorsqu'on ne fait pas une mitsva donne un mérite extraordinaire.

  • Deuxième solution :
    Elle vient réparer les péchés que nous avons fait. 

Aujourd'hui, on peut dire que dans 99 % des cas (et peut-être plus), il s'agit de la deuxième option. 

Comment expliquer qu'une personne souffre depuis qu'elle est petite jusqu'au jour de sa mort ?
Tout simplement par le fait qu'elle est une personne réincarnée et qu'elle répare, par cette souffrance, les péchés qu'elle a fait lors de sa ou ses réincarnations passées.
À ce titre, consultez le cours Morts jeunes : pourquoi ?.

Au revoir, 
Rav Ron Chaya 

Agav ...

Réagir sur N'y a -t-il pas un moyen de comprendre ce qui nous arrive

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Hélianthème, Mercredi 08 mai 2019

Bonjour Rav, Pensez-vous que pour réviser mes examens, il serait mieux : De travailler comme si tout dépendait de moi et faire tout ce que je peux pour tout finir, en essayant de me persuader en pensée que ça dépend pas de moi ? Dans ces cas là le travail de bitahon ne serais que un travail de pensée ? Ou bien me fixer un programme qui montre bien que le résultat viendra d'Hachem et pas de mes révisions ? Par exemple me fixer des ...

Fumeterre, Mercredi 08 mai 2019

Bonjour, On dit souvent que le phénomène de techouva n'existe plus de nos jour car les choses étant dévoilé, depuis les année 90, les personne qui rentrent dans un processus de techouva apprenne quelque chose qui leur était déjà révélé (peut-être par le fait que cela correspond au démarrage de l'Internet qui a tout mis en contact). Alors pourquoi entrer dans un processus de techouva pour ...

Why oh Why, Lundi 06 mai 2019

Chavoua tov, Je suis très pratiquante ; plus je fais la Torah et plus je suis très durement punie. Et cela fait 6 ans que ça dure. Par exemple : Même le fait de donner la tsedaka, entraîne à chaque fois des pertes d'argent peu de temps après contrairement à ce qui est écrit dans la Torah. J'ai donc décidé de moins faire la Torah car je ne me sens même pas de l'arrêter tant je suis habituée à ...

Ononis, Lundi 06 mai 2019

Bonjour Rav, Je ne peux vraiment pas me passer de la musique ; comment puis-je faire pendant la période du Omer ? Merci...

Prise de conscience, Jeudi 11 avril 2019

Chalom, Pouvez-vous nous expliquer pourquoi il serait juste de faire une année de Yéchiva après le bac ? Merci...

Leiolepis, Jeudi 04 avril 2019

Chalom Kavod Harav, Je ne suis pas un garçon à histoire, mais il me suis emporté envers quelqu'un car j'ai senti qu'il profitait un peu trop de ma gentillesse, et depuis, je ne lui adresse plus la parole. Beaucoup de personnes me disent qu'il ne faut laisser cette situation comme ça... Mais pour ma part, je ne sais pas quoi penser. Auriez-vous un conseil à me donner ? Merci...

Lychnis, Jeudi 04 avril 2019

Chalom Rav , voici mes questions : Une personne m'a dit qu'elle a recu la meilleure nouvelle de sa vie lorsqu'elle a lu le passage suivant d'un livre Breslev : " On sait que l'attribut de rigueur plane au-dessus de celui qui souffre des yeux ou du ventre ( Sefer aMdidot , adoucir les jugements 14 ) . Ne verront pas l'enfer : Ceux qui souffrent de la pauvreté ou des intestins , qui sont poursuivis par les créanciers ou sont esclaves des exigences étatiques . ...

Etoile des glaciers, Jeudi 04 avril 2019

Bonsoir Rav, J’aime vraiment vos cours je pourrais passer 24h sur 24 à les écouter, et je fais le maximum pour mettre en oeuvre ce que vous dites concernant la Torah les mitsvot, et pour la bonté d’Hachem... Mais je vous assure je perds espoir, car je trime sans cesser je me remets tous le temps en question. Je suis bloqué pour le travail ; j’ai pris un temps partiel pour Chabbat (je suis dans la fonction publique, et en France, on ne peut mettre la ...

Raphael, Mercredi 03 avril 2019

Bonjour Rav Je veux savoir c’est quoi le secret de la Sim'ha et comment combattre sa mauvaise humeur tour les jours... Merci...

Amaryllis, Dimanche 31 mars 2019

Chalom Rav, J'ai une question difficile à vous poser... Je ne comprend pas le douleurs et les malheurs que j'ai depuis mon plus jeune âge. Je reviens de loin, et J'ai cassé, j'ai brûlé, et j'ai jeté hors de ma vie tout ce qui touchait à l’idolâtrie (christianisme et islam). J'ai des problèmes avec la parnassa, et je regarde les goyim qui n'aiment pas les Juifs, qui ne prie pas le Maître de Monde, et pourtant, tout ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Lorsqu'on a coutume d'être salué par son prochain, on doit essayer de devancer son salut."

(Midrach Rabba)