DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Why oh Why du Lundi 06 mai 2019

Plus je fais la Torah et plus je suis très durement punie...
,

Chavoua tov,

Je suis très pratiquante ; plus je fais la Torah et plus je suis très durement punie.
Et cela fait 6 ans que ça dure.

Par exemple :

  • Même le fait de donner la tsedaka, entraîne à chaque fois des pertes d'argent peu de temps après
    contrairement à ce qui est écrit dans la Torah.

J'ai donc décidé de moins faire la Torah car je ne me sens même pas de l'arrêter tant je suis habituée à pratiquer !

Bien cordialement

,

Chalom,

Je comprends très bien votre questionnement, mais sachez que la réponse est relativement simple.

En tant que juifs, nous avons droit au olam haba, un monde éternel de bonheur incommensurable.
Si on pouvait réunir dans une seringue tous les plaisirs de chaque être humain et de toute l’Histoire, cela ne vaudrait pas une seconde de plaisir d’une seule personne au olam haba.

Cependant, pour pouvoir y accéder, nous devons accomplir des mitsvot, et plus elles sont difficiles, plus nous acquérons du mérite.
Nous devons même parfois souffrir car la souffrance en elle-même accorde un très grand mérite.

Cela dit, même chez les juifs, il y a deux clans :

  • Certains choisissent le olam hazé (les plaisirs de ce monde-ci)
    donc ils n’auront pas le olam haba,

  • Tandis que d’autres choisissent le olam haba
    donc ils ont forcément moins de olam hazé.

Car en effet, la construction de l’un correspond à la destruction de l’autre.

C’est comme si on proposait à quelqu’un le choix suivant :

  • Préfères-tu être milliardaire pendant un mois et être ensuite dans la misère durant toute ta vie
  • ou le contraire ?

Il est clair que tout le monde opterait pour le contraire.

C’est exactement la même chose ici, et dans des proportions bien plus élevées car il ne s’agit pas de faire un choix entre un mois et une vie (dont la période est limitée) mais entre le monde fini et le monde infini et éternel.

Donc il faut choisir votre camp :

  1. Celui de ceux qui ont part au olam haba et qui ont nécessairement moins de olam hazé.
    En effet, à chaque fois que vous faites une mitsva, il se peut vous ayez moins de olam hazé, mais c’est un mérite considérable car grâce à cela, vous recevez de l’infini.

    Pour une petite souffrance ici-bas, vous recevez des milliards de milliards de milliards etc.,
    une récompense inimaginable et infinie : La vérité.

  2. Celui de ceux qui veulent le olam hazé au détriment du olam haba.
    Ils préfèrent le futile agréable et immédiat, mais complètement éphémère, et donc faux.

C’est exactement ce que D.ieu écrit dans la Torah (avant-dernier verset de la Paracha Vaét’hanan (Devarim, 7-10)) :

« D.ieu ne tarde pas à récompenser les mécréants 
[c’est-à-dire dans ce monde] ».

Effectivement, les mécréants ont aussi des mérites donc ils ont une vie agréable ici-bas en tant que récompense de ces mérites, mais ils n’ont plus de olam haba.

Dès lors, le choix vous appartient :

  • Opterez-vous pour ce monde mensonger, futile et éphémère
    ou
  • Pour le monde de l’éternité et de la vérité ?

De plus, il est clair que c’est le yétser hara qui veut vous faire tomber.
Si vous tenez bon et surmontez l’épreuve, alors au bout d’un moment, le yétser hara lâche prise et vous recevrez ainsi beaucoup de bénédictions d’Hachem.

En revanche, si vous cédez aux tentations du yétser hara, il paye bien au début, mais par la suite, les factures sont généralement extrêmement salées et causent tellement d’amertume, que D.ieu nous en préserve…

Je vous recommande aussi beaucoup de vous renforcer sur la véracité de la Torah.
À ce titre, consultez les cours intitulés « La Preuve irréfutable » et « Guermamia ».

Si votre questionnement persiste après cela, n’hésitez pas à me réécrire.

‘Hodèch Tov Oumévorakh

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav ...

Commentaire d'un internaute :

Chalom Rav CHAYA,

Pour confirmer la véracité de vos dires, voici ce qu'il est écrit dans le 'Hovot halévavot , porte du 'hechbon hanéfech, la 25ème manière de le faire:l'homme doit faire le 'hechbon hanéfech quelle sera sa fin dans les 2 mondes (celui ci et celui d'après) et quelle sera sa fin dans ces deux demeures, et par cela il devra éloigner de son cœur l'amour de ce monde et d'aimer le monde qui vient, car ces deux amours sont opposés l'une à l'autre, comme il est écrit : le feu et l'eau ne peuvent pas coexister ensemble, ainsi il en est de même entre le olam hazé et olam haba.
Comme il est écrit, que soit à tes yeux ce monde ci et le monde qu vient comme si l'on avait deux femmes, si on satisfait l'une la seconde se mettra en colère.

Chabbat Chalom.

Réagir sur Plus je fais la Torah et plus je suis très durement

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Astrid, Mercredi 20 février 2019

Bonjour Rav, Lorsque le peuple juif aura terminé son tikoun, le Machia'h pourra se dévoiler. Mais n’y-a-t-il pas un risque que les forces du mal se déchaînent tout à coup, dans un dernier sursaut, de manière brève et intense, entre le dévoilement du Machia'h et sa reconnaissance finale par les sages d’Israël ? Un rabbin contemporain disait que les forces du mal se présentent souvent avec l’apparence du bien et ...

Chertan, Mardi 19 février 2019

Chalom Halechem Rav, Une question qui me trotte dans la tête depuis un certain temps. Posées à plusieurs reprises mais qui reste insatisfaite... Béézrat Hachem que je saches me satisfaire de votre réponse. La Torah est d’origine divine, et comme on le sait, existait avant la création du monde ; ainsi que le dit la Guemara: ‏הסתכל דאורייתא ובארה עלמה. D’après mon humble compréhension, on peut...

Sarah, Lundi 18 février 2019

Bonsoir Rav, je me pose une question : Nous sommes nous le peuple élu, les enfants de D. ; Il nous aime.... Mais je me demande pourquoi Hachem donne la berakha à nos ennemis... La berakha d'avoir des enfants facilement en bonne santé Là où nous galérons parfois des années... Il les aime c'est évident puisque nous sommes tous Ses enfants, mais pourquoi tant de pays, parnassa avec le pétrole, enfants nombreux et sains... Nous ...

Cayrel, Dimanche 17 février 2019

Bonjour Rav, Je suis pas quelqu'un qui étudie toute la journée et tous les jours, mais j'essaie. Cependant on a une obligation de בכל דרכיך דעהו, c'est à dire qu'il faut vraiment l'intégrer dans nos actes comme dans le ויקחו לי תרומה. Alors voilà j'ai besoin que vous m’éclairiez un peu pour intégrer tout ça dans mon travail par exemple. Car oui si je vais faire un acte de bien alors oui je vois bien que je ...

Alpha Eridani, Lundi 11 février 2019

Chalom Rav Chaya, Merci pour tout ce que vous faites. Voici ma question : J'ai un petit "pincement" au cœur quant à l'obligation d'attendre le Machia'h et de souhaiter sa venue imminente. En effet, d'une part je sens fortement que je ne me suis pas encore assez accompli au plan spirituel dans ma vie, et que si le Machia'h vient demain BH je serai peut-être passé à côté de mon potentiel d'accomplissement du bien dans ce monde. Et d'autre part, je ...

Yéhoudit, Lundi 11 février 2019

Chalom Kavod Harav, J’essaye de travailler ma taava sur la nourriture ; j’ai lu plus choses là-dessus (Alé Chour du Rav Wolbe qui met la barre très très haut ; les articles du Rav Zamir Cohen de « La révolution » et « Des clés pour réussir » ; l’introduction du livre « Les bénédictions » du Rav Shalom Baroukh, deux trois lignes dans un ...

Arashiyama, Jeudi 07 février 2019

Bonjour Rav J’avais entendu une fois dans un de vos cours que dans la Torah il est écrit que l’épreuve de la richesse est plus grande que celle de la pauvreté ? Est ce bien cela que vous aviez dit ou peut être je me trompe ? (C’était un cours que j’ai écouté il y a longtemps donc je ne me souviens plus trop) Si c’est le cas pourriez vous un jour faire un cours sur cette citation justement et étayer les ...

Glendalough, Mercredi 06 février 2019

Kvod HaRav Chlita Quel sefer étudier lorsqu'on est une femme pour mieux ressentir l'amour exceptionnel qu'Hachem nous porte ? Et surtout faire passer cette connaissance de l'intellect dans le coeur, et à notre tour aimer Hachem très fort... MERCI pour votre travail extraordinaire pour nous rapprocher de Lui... MERCI...

Seymour, Mercredi 06 février 2019

Chalom Rav, Comment définir en termes intelligibles le "EMET" ? N'y a-t-il qu'une seule réponse ? Est-ce que le EMET peut être différent d'un homme à l'autre ? Est-ce que c'est une sensation ou autre chose ? Merci...

Celb-al-Raï, Mercredi 06 février 2019

Bonjour Rav , La émouna ( je crois que Hachem est présent dans chaque instant de ma vie et dans le monde) ne parait pas naturellement évidente pour l'homme ! Est-elle innée ou nécessite-t-elle des efforts permanents afin de réaliser la réalité d'Hachem et Sa présence au quotidien ? Peut-on transmettre à nos enfants la émouna ? Le bitahone (qui me semble être un niveau supérieur car Hachem est ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"« Le monde ne se maintient que par le souffle des enfants qui étudient la Torah » "

(Chabbath 119b)