Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


Moins de 1

jour restant

Question de Bombyx de la molène du Jeudi 31 mai 2018

Pourquoi ma mère doit-elle souffrir autant ?
,

Rav,

Pourquoi ma mère doit toujours être en difficulté ?
Pourquoi elle doit toujours tout gérer à elle seule ?
Pourquoi ni mon père ni son ex mari du 2e mariage il faut les pousser à l’aider jusqu’à les supplier comme des mendiants sachant que l’ex mari du 2e mariage ne veut pas donner 1 seul euro et ne pas aider ?

Pourquoi ?

,

Chalom,

Si ces hommes-là sont coupables de ne pas donner ce qu'ils devraient donner, alors D.ieu les jugera, mais ce n'est ni l'affaire de ta mère, ni la tienne, car il est clair que tout ce qui nous arrive vient d'Hachem.
Et les ex-maris qui ne donnent pas sont des envoyés d'Hachem ; par rapport à nous, ce sont des anges, car tout ce qui nous arrive ne peut nous arriver que si Hachem l'a voulu. 

Il est vrai que D.ieu a utilisé des gens mauvais pour réaliser son dessein que des choses mauvaises nous atteignent.
Mais ce n'est pas notre affaire :
Ces gens mauvais seront jugés par Hachem.
Nous ne devons pas du tout avoir de ressentiment contre eux, nous devons comprendre que tout vient d'Hachem. 

Pourquoi maintenant cette souffrance nous vient ?
Pourquoi ta mère souffre ? 

Il peut y avoir des milliers de raison à cela.
D'habitude, Hachem envoie des souffrances par amour, parce qu'Il veut nous rapprocher de Lui.
La souffrance est un très grand moyen de se rapprocher d'Hachem, si bien sûr on utilise ce levier / ce tremplin de la bonne façon. 

Lorsque tout va bien, on croit en Hachem mais on est loin de Lui. Lorsque tout va mal, on crie vers Lui, on se rapproche de Lui ; et cela a une valeur absolument colossale.
Nous voyons bien que pendant vingt ans, Its’hak et Rivka n'ont pas eu d'enfants et ont prié Hachem, après quoi ils ont eu un enfant. 

Pourquoi Hachem ne le leur a-t-Il pas donné avant ? 
Ces prières d'Its’hak et Rivka étaient des prières que presque aucun Tsadik dans l'Histoire n'a réussi à faire. 
La réponse dite dans le Midrash est que D.ieu leur a dit : hachmi'ini eth kolekh ki kolekh arève (fais-moi écouter ta voix car ta voix est agréable).

Ces prières-là ont une valeur inestimable, grâce à elles, le monde tient ! 

Donc il se peut que grâce aux souffrances que ta mère a, le monde tient ou en tout cas grâce à cela, ça va mieux pour le peuple d'Israël). 
Ou bien peut-être tout simplement elle-même a aussi des factures, que ce soit de cette réincarnation, ou de réincarnations passées, mais d'habitude, cela ne change rien de savoir pourquoi. La question est de savoir ce qu'on doit faire.
Ce qu'on doit faire, c'est nous rapprocher d'Hachem, et il se peut aussi qu'en nous rapprochant de Lui, toute ces souffrances disparaîtront.
De tout façon, Machia’h arrive très bientôt, et ceux qui auront souffert auront un mérite énorme. 

On ne doit pas demander les souffrances, mais lorsqu'elles viennent, on ne doit pas les rejeter, car elles sont un très grand cadeau d'Hachem, que nous ne savons absolument pas valoriser car il fait partie des valeurs infinies.
Or comment nous, qui sommes dans le monde du fini, pourrions-nous avoir une idée de l'infini ?
C'est un cadeau énorme ; c'est le plus grand cadeau qu'Hachem puisse donner à quelqu'un !

Encore une fois, on ne demande pas les souffrances, ni pour nous-mêmes ni pour personnes (seulement pour nos ennemis les pires), mais si elles viennent, c'est un très très grand cadeau. 

Avec toutes mes bénédictions, que ça aille mieux pour ta mère.
D'ailleurs, transmets-moi stp ses prénoms usuels ainsi que les prénoms usuels de sa mère, afin que je prie pour elle. 
Espérant de bonnes nouvelles, au revoir et à bientôt. 
Rav Ron Chaya

Réagir sur Pourquoi ma mère doit-elle souffrir autant ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Lychnis, Jeudi 16 janvier 2020

Chalom Rav, Est-ce que de lire des livres sur le 'hinoukh ou le Chalom bayit comptent comme une étude de Moussar ? Merci Rav...

Gesse, Mardi 26 novembre 2019

Bonjour Rav, Comment travailler le yetser hara du paraître, de la pression de l'image de soi aux yeux des autres, afin d'être libre de rester soi même ? Merci beaucoup...

Ilan, Dimanche 24 novembre 2019

Chalom Rav, Est-il vain de prier Hachem pour recevoir ? Si d’abord nous n'avons pas fais sa volonté (notamment le travail des midot), alors pourquoi Hachem ferait-Il notre volonté si nous on refuse de faire La Sienne ? Par exemple, Hachem me dit : Arrête la paresse Arrête la gourmandise et moi je continue... Et ensuite, je dis à Hachem : Donne-moi ci Ddonne moi çà... N’es-ce pas un manque de respect vis à vis d'Hachem...

Ilan, Mercredi 30 octobre 2019

Chalom Rav, J'ai constaté qu'à chaque fois que je vais à l'encontre de l'une de mes mauvaises midots, Hachem me fait un miracle proportionnel à l’effort que j'ai fait... Pouvez-vous m’éclairer là dessus ? Toda raba !...

Ilan, Jeudi 24 octobre 2019

Chalom Rav, Les objets ont-ils des anges qui leurs sont dédiés ? (Exemple : ma tv ma voiture etc..) Les êtres vivant ont ils un ange aussi ? Si un juif fait Torah et mitsvot, travaille ses midot, etc, a-t-il un pouvoir sur La création ? Toda raba Rav...

Pitaya, Mardi 08 octobre 2019

Bonjour rav chaya Pourriez-vous m’indiquer un ou deux cours dans lesquels vous parlez de emouna en Hachem ? (Que tout est entre les mains de D.ieu que ce soit au niveau de la santé la parnassa ou autre chose Qu’on est des pions en résumé...) Merci beaucoup...

David, Dimanche 29 septembre 2019

Rav Chana Tova, Pourquoi lors des seli'hot on chante on est heureux et pendant alors que pendant Roch Hachana où on se fait juger, on ne fait même pas le Hallel ? Pour qu'Hachem nous guide, Il doit dépendre du temps. Comment peut-Il dépendre d'une chose qu'Il a crée ? Et s'Il n'en dépend pas, comment peut-on comprendre ? Merci d'avance pour les réponses...

Esparcette, Vendredi 13 septembre 2019

Chalom rav Chaya, Dans quelle optique doit-on pratiquer les mitsvots ? Doit-on davantage se concentrer sur le fait d'avoir un bon olam haba ou dans le but d'améliorer le monde et d'apporter un flux de lumière ? Somme nous obligé d'avoir un maître pour apprendre la torah ? Ne peut on pas apprendre en autodidacte ? Que faire si l'on ne trouve pas sa place dans une Yéchiva et que notre vision du monde diffère totalement des personnes qui s'y trouvent....

Immortelle, Mercredi 04 septembre 2019

Chalom Rav, J'aurais quelques questions sur la notion un peu de libre arbitre svp. Je vais prendre un exemple pour expliquer la question : On dit qu'il existe 2 zivoug pour une personne mais que malheureusement on peut se tromper et ne pas se marier avec son zivoug. Cependant, on dit qu'Hachem fait tout pour le bien, alors si il a fait en sorte que je me marie avec telle personne, c'est que c'était la meilleur chose à faire et donc que mon zivoug n'était pas ...

Epiaire, Lundi 26 août 2019

Bonsoir Rav, Un homme possède 100.000$ qu'il doit distribuer. Il y a 100'000 personnes pauvres. Est-il préférable de : Verser 1$ à chaque personne sachant qu'ils ne pourront pas en faire chose, ou Verser 100$ à 1000 personnes, car cela sera bien plus bénéfiques au moins à eux. Merci pour votre explication....

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Vois, J'ai placé devant toi la vie et la mort....choisis la vie afin que tu vives" "

((Deutéronome 30-19))