Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

29

Jours restants

Question de Liane de jade du Jeudi 10 mars 2016

Quand je fais une mitsva qui me demande un effort et que je ne la fais que pour me faire pardonner mes fautes envers Hachem, est-ce lichma ? Et si je l'ai faite pour juste faire plaisir à Hachem, est-ce lichma ?
,

Bonsoir Rav

Quand je fais une mitsva qui me demande un effort et que je ne la fais que pour me faire pardonner mes fautes envers Hachem (payer ma facture) est ce lichma ?

Et si je l'ai faite pour juste faire plaisir à Hachem, c'est lichma ?

Car si j'ai bien compris, chaque mitsva me fait travailler une partie de moi-même, m'aide à devenir une personne meilleure...
Donc aucune mitsva n'est réellement lichma !

Exemple :
On m'a demandé d'apporter quelque chose à quelqu'un qui venait d'accoucher.
Je n'avais ni le temps ni envie, mais je me suis forcée car je sais que cette demande venait d'Hachem, et cela m'apprend à devenir plus altruiste.
Donc j'en tire un profit finalement !

Ou puis je dire que comme j'ai voulu faire plaisir à Hachem, alors c'est lichma car j'ai rendu service, utilisé mon temps et rien reçu en contrepartie ?

Autre exemple :
Faire le Chéma pour clamer la royauté de Hachem.
Quand je fais cela, est ce lichma ?

Merci beaucoup de m'éclairer, je voudrais tant faire quelque chose pour Hachem vraiment lichma...

,

Chalom,

Lorsqu’on fait une mitsva juste pour faire plaisir à Hachem, il est clair qu’il s’agit d’une mitsva lichma
(c’est-à-dire réalisée de façon désintéressée et par amour pour Hachem, le plus haut niveau d’accomplissement d’une Mitsva).

Si vous faites une mitsva qui vous demande un effort et que vous ne le faites que pour vous faire pardonner vos fautes envers Hachem, tout dépend de la raison pour laquelle vous désirez expier ces fautes.

  • Si cela est fait par amour pour Hachem car vous savez qu’Il n’aime pas que vous ayez des fautes à votre actif et qu’Il voudrait que vous soyez propre de tout péché, alors cela est complètement Lichma.

  • Si cela est fait par crainte de l’enfer ou pour avoir davantage de paradis, alors cela est déjà moins Lichma.

Bien que lorsque vous fassiez une mitsva de manière totalement lichma, cela vous fera de toute façon travailler une partie de vous-même en la sanctifiant et en la purifiant, néanmoins cette mitsva reste complètement lichma.

C’est comme si vous étiez amoureuse de votre mari, que vous lui fassiez un acte qui lui fait très plaisir, et que vous soyez très heureuse de cela  car vous l’aimez, bien qu’il soit clair que par cela, vous vous sanctifiez également, car il est bien que la femme donne à son mari, surtout si cela nécessite un effort ; néanmoins, le fait de vous sanctifier ainsi n’a pas été pas la motivation qui vous a poussé à faire cela, mais bien l’amour que vous portez à votre mari.

Donc cela reste une mitsva lichma, bien qu’en fin de compte, vous en retiriez aussi un certain profit.

Si vous avez amené cette chose à quelqu’un qui venait d’accoucher pour faire plaisir à Hachem, c’est une mitsva lichma, bien qu’en passant, vous en retiriez un profit spirituel.
Si le but est le profit spirituel et non pas de le faire par amour pour Hachem, cela est déjà moins lichma.

Idem pour le Chéma :
Si vous le récitez par amour pour Hachem, cela est une grande mitsva lichma, sinon cela est moins lichma.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Quand je fais une mitsva qui me demande un effort et que je

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Xanthium, Dimanche 16 juin 2019

Suite à ce cours, et avec votre permission. Bonjour Rav Chaya, Cela fait 7 ou 8 ans que j’étudie le ‘Hok LeIsrael mais jusqu’à cette année je ne le faisais pas vraiment de manière stricte et régulière, et en plus une grande partie du limoud était en français (ce qui est problématique a plusieurs points de vue et notamment du fait que les traductions pour les sections Zohar et Moussar étaient ...

Benjamin, Jeudi 13 juin 2019

Chalom, Une personne nous fait du mal et ne s'excuse pas après qu'on lui ait dit qu'elle nous a fait du mal. Nous lui pardonnons quand même pour ne pas rester "victime", sachant que nous le disons tout les soirs avant de dormir. Plus tard, celle ci nous redemande un service comme " lui prêter un marteau" et nous nous voulons pas lui offrir un service alors qu'elle ne s'est pas excusé. Est ce de la vengeance ? Nous lui rendons ce service mais en lui disant que...

Ilan, Mercredi 05 juin 2019

Chalom Rav Chaya, Je voudrais savoir si la taava de la nourriture est un obstacle au zivoug, car j'ai entendu un Rav dire que cette taava génère une grande accusation de l'attribut de rigueur.... Toda Raba Rav...

Ména'hem, Dimanche 02 juin 2019

Chalom Rav, Je sais que la Torah nous demande de prendre soin de notre corps et j'ai une petite dizaine de kilos à perdre, je ne suis pas obèse du tout mais je sais qu'il faut que je commence à faire un peu attention. J'aurais trois questions à ce sujet : Y a-t-il, quelque part dans l'enseignement de nos maîtres, des conseils généraux relatifs à la façon de maintenir son corps en bonne santé ? Y a-t-il aussi et ...

Zinnia, Lundi 27 mai 2019

Bonjour Rav, Nous savons que D. sait tout... Alors s'Il sait si nous allons faire la faute avant qu’on la fasse, alors D. peut-Il nous punir pour une faute avant qu’on l'ait effectuée ? Merci et Kol touv...

Alnilam, Lundi 27 mai 2019

Cher Rav, J’ai un conseil à vous demander : Ça fait deux fois qu’on essaye de me cambrioler La première fois grosse tentative d'effraction porté abîmée mais Baroukh Hachem ils n’ont pas reçu à entrer donc rien de voler Aujourd’hui seconde fois en 1 mois ils sont entrés mais Baroukh Hachem l’alarme que nous avons installé suite à la première effraction les a fait fuir et ...

Benjamin, Vendredi 24 mai 2019

Chalom, On dit que la réprimande qu'on fait à quelqu'un qui nous a blessé doit être lechem chamayim ? C'est à dire ? D'abord, le fait d'avoir mal pour cette moquerie ou humiliation est normale mais faudrait il ne rien ressentir ? Sinon c'est considéré comme de l'orgueil ? La réprimande, on le fait pourquoi ? Son perfectionnement ? Pour augmenter la paix entre les humains ? Merci...

Nathaniel, Mardi 21 mai 2019

Chalom Rav, J'ai une question qui me préoccupe... Jusqu'où faut il aller dans le Derekh Erets ? Exemple : Je suis en voiture, et un autre conducteur me coupe la route. Je peux le klaxonner, parce que sa conduite est dangereuse, pour lui en faire prendre conscience et peut être éviter dans le futur qu'il fasse un accident grave. Mais peut être qu'en klaxonnant, je vais réveiller une personne qui dormait chez elle, qui du coup sera ...

Ilan, Lundi 20 mai 2019

Chalom, A chaque fois qu'Hachem veut me faire un cadeau, Il m'envoie une épreuve de émouna (la colère, un pauvre, une humiliation, etc.), ce qui confirme de nombreux cours sur ce sujet. Par contre, de nombreuses personnes reçoivent (parnassa, zivoug, etc.) sans subir ce genre de test... Pourquoi ? Merci Rav Chaya...

Vathorz Prior, Jeudi 09 mai 2019

Chalom, Notre preuve la plus forte de la véracité de la Torah et de son origine Divine est la révélation sur le Har Sinaï, mais peut-être que d'autres religions affirment aussi avoir assiste a une révélation Divine et détenir ainsi la vérité. Comment pourrais je savoir ? (Il y a tellement d'autres religions qu'on ne connait pas, l’hindouisme etc...) D'autre part, comment pourrais je être sûr de ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Le seul bonheur qui existe est celui que l'on porte en soi...Une vie intérieure riche, elle seule, rend l'homme heureux" "

(Rav Dessler)