DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Tourmaline noire du Dimanche 27 janvier 2019

Que signifie le passouk " Ki lo ma'hchévotaï ma'hchévotékhem " qui semble signifier que notre logique n’est pas vrai ?
,

Chalom Rav,

  1. J’ai compris que notre sékhèl  n’est pas "passoul" ; il faut le suivre, mais simplement à cause de nos taavot, parfois nous ne sommes pas droit, et la Torah nous rectifie.
    Mais alors, à ce moment-là, que signifie le passouk " Ki lo ma'hchévotaï ma'hchévotékhem " qui semble signifier que notre logique n’est pas vrai ?

  2. La raison pour laquelle nous acceptons la Torah est que c’est le émet, mais qu'est-ce que cela veut vraiment dire, le Émet ?
    C'est abstrait…
    Est-ce le Bien ?
    Est-ce peut-être le bonheur ?
    Je ne sais pas…
    Pourquoi faudrait-il absolument faire le émet ?
    (Je sais au fond de moi au niveau du régèch que je dois suivre le émet mais je n’arrive pas à le comprendre au niveau de sékhèl)

Merci…

,

Chalom,

  1. C'est un verset de Yéchayahou 55 :

    "Ki lo ma'hchévotaï ma'hchévotékhem".

    C'est très simple :
    J'avais donné l'exemple de la Mer Rouge, où les Béné Israël ne comprenaient pas quel était le plan d'Hachem car il leur manquait des éléments pour le comprendre, et Hachem n'a pas tout expliqué.

    De même, nous, dans le monde, nous ne comprenons pas pourquoi certains Tsadikim souffrent, car nous ne voyons qu'une image très petite de la réalité, celle du olam hazé.

    Nous ne voyons pas le olam haba, nous ne voyons pas la source de l'âme, nous ne savons pas quel est le tikoun de chaque personne.
    Nous pouvons donc penser qu'il y a une injustice, ou qu'Hachem se trompe dans ce qu'Il fait.

    Par conséquent, Il nous dit :

    "Tu ne vois pas tout. Toi, tu es dans le monde fini ;
    Moi, Je suis dans l'infini.
    Je vois toutes les pièces du puzzle, et tu n'en vois qu'une demi.

    Tu peux juger ce dont tu as clairement tous les tenants et aboutissants ; pour cela, tu peux utiliser le sékhèl.
    Mais si une personne prouve médicalement que le porc est très bon pour la santé (par exemple), Je t'interdis quand-même d'en prendre".

    La médecine ne voit que le côté physique du porc, alors que la Torah se focalise sur l'âme, la spiritualité ;
    des choses que nous ne voyons pas.

    En cela, les ma'hchévot d'Hachem ne sont pas les nôtres, et nous ne pouvons pas juger ni donner d'avis car nous n'avons pas tous les tenants et aboutissants.

  2. Nous faisons la Torah parce qu'elle est émet.

Le émet, c'est ce qui est vrai.
Ce qui est vrai, c'est ce qui existe.

Lorsque je dis quelque chose qui existe, je dis quelque chose qui est vrai.

  • Si je te dis "Je suis Ron Chaya.",
    c'est vrai ; car la personne qu'on appelle Ron Chaya, c'est moi.

  • Si je dis : "Je suis Napoléon",
    ce n'est pas vrai, car dans la réalité, je ne suis pas Napoléon.  

Le mensonge, c'est donc de dire une sentence qui est soi-disant réelle mais qui, en fait, ne l'est pas.
Alors que le émet, c'est ce qui est réel. 

On ne veut pas se tromper dans notre vie ; on ne veut pas être dans ce qui n'est pas.

On veut être.

La pulsion la plus puissante de notre néchama est de vouloir être. P
our pouvoir être, il faut adhérer au émet ; si possible, totalement, car chaque distance qu'il y aura entre nous et le émet aura des conséquences sur notre être ; nous empêchera d'exprimer totalement notre potentiel.

Bien sûr, c'est un idéal :

très rares sont les gens qui peuvent être 100% émet.

Mais on veut au maximum y arriver.  

Plus que cela :

  • Tout ce qui est réel n'est pas forcément émet.

Par exemple, un crayon existe, mais sa réalité est extrêmement éphémère :

Après quelques années, il n'existe plus.

  • Une table, après cinquante ans, n'existe plus.
  • Une maison, après quelques siècles, n'existe plus.
  • L'univers, nous savons qu'il ne durera pas plus de six mille ans ;
  • et même d'après les goyim, dans quelques dizaines de milliards d'années, le monde n'existera plus.  

Donc en fait, il n'y a pas de émet qui existe vraiment totalement, si ce n'est Hachem.  

La seule chose qui est vraiment émet, c'est-à-dire qui a une réalité qui ne disparaîtra jamais, qui a une vraie réalité, c'est Hachem.
Tout le reste a une réalité qui est plus ou moins fausse, car au bout d'un certain temps elle n'existe plus.
Donc on ne peut pas investir et compter sur elle. 

Hachem, dans Sa grande bonté, veut nous donner l'occasion d'exister dans la réalité qui existe vraiment.
Et cela se fait en adhérant à Lui, en accomplissant les mitsvot.

Tu as sûrement déjà entendu que le mot mitsva est composé de quatre lettres,

  • les dernières étant "Vav" et "",
    c'est-à-dire les deux dernières lettres du Nom Youd Vav

  • Quant aux deux premières lettres du mot mitsva ("Mèm" et "Tsadik"), elle correspondent en Atbach (un alphabet mystique dans lequel la première lettre de l'alphabet hébraïque
    - Le Alef - correspond à la dernière - au Tav ;
    - Le Beth correspond au Chine,
    - Le Guimel correspond au Rèch,
    - Le Dalet au Kouf etc...)

    Au Youd et au , les 2 premières lettres du Nom de D. 

Par conséquent, lorsque nous faisons les mitsvot, nous créons des réalités de Youd Vav

Youd Vav est non seulement un nom de D.ieu,

Mais c'est aussi une contraction de
Haya, Hové Véyihyé
(Il était, Il est et Il sera).

Cela signifie donc "éternel", "être" total.

  • Lorsqu'on fait des mitsvot, on est.

  • Lorsqu'on fait autre chose,
    on investit dans une chose qui ne va pas rester, dans une chose qui n'est pas ;
    dans du mensonge.  

Par conséquent, étant donné qu'on veut être, qu'on ne veut pas la mort, qu'on veut exister, notre impulsion devrait normalement être de faire les mitsvot.
Mais Hachem a créé un yétser hara, qui cache le émet, qui nous fait croire que le mensonge est la vérité.

  • La force du yétser hara est le mensonge.
  • Le mensonge dit qu'il est la vérité.
  • Un menteur ne dit pas qu'il ment ; sinon, on ne le croirait pas.
    Il dit : "JE suis le émet".

  • Le yétser hara nous dit :
    "Viens avec moi, tu vas kiffer.
    Tu vas ressentir très puissamment que tu vis".
  • Mais en fait, il nous fait vivre des plaisirs éphémères, matériels.  

Lorsqu'une personne mange, combien de temps elle profite ?
Il met une bonne nourriture dans sa bouche et la mâchouille ; cela dure au maximum trente secondes.
Après, il n'y a plus rien.

Rien de rien.

Ni le goût ni le plaisir de ce qu'on a mangé.

Tu n'es pas encore marié, mais il en va de même avec la femme : le plaisir est très très court, et après il n'y a rien.

Le yétser hara nous fait vivre soi-disant des choses vivantes, des choses qui procurent une sensation de vie.
Mais en fait, c'est un grand grand flop.
Et nous, nous voulons vivre vraiment.

On veut réellement être.
"Réellement" signifie "vraiment".

"Vraiment" veut dire "émet". 

Et il n’y a qu’Hachem qui est Émet.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav ...

Réagir sur Que signifie le passouk " Ki lo ma'hchévotaï

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Nacré subalpin, Mercredi 14 novembre 2018

Bonjour Rav, Vous dîtes que tout ce qui se passe se fait par la volonté D.ieu. Mais comment dans ce cas peut-on soutenir qu'un meurtre, un viol d'enfant, ou la Shoa, se font selon la volonté de D.ieu ? Ne peut-on pas plutôt dire que D.ieu choisit du fait même de la création du libre-arbitre de S'éloigner du Monde et donc fait le choix que Sa volonté ne soit plus faite mais celle du libre arbitre des humains. D.ieu ne s'est-il pas mis en ...

Antheraea yamamai, Dimanche 11 novembre 2018

Chalom Rav, Quelles sont les questions à se poser pour se remettre en question et s’améliorer ? Merci...

Hyles dahlii, Vendredi 09 novembre 2018

Bonjour Rav, Sommes nous responsables de surveiller la situation spirituelle de notre entourage (au moins nos proches) et de les aider le mieux qu'on puisse si quelque chose ne va pas ? Je ne parle pas de la façon de faire la tokhe'ha, mais de l'esprit de se soucier sérieusement de la avodat Hachem des autres... Est-ce une obligation ? Car cela paraît très difficile, il y'a tellement de paramètres à prendre en compte pour pouvoir juger l'autre ; de plus ...

Céphale, Jeudi 08 novembre 2018

Chalom, Vous dites que certaines prières se réalisent plus rapidement que d’autres ; existe-t-il une méthode pour que D... les réalisent le plus rapidement possible ? Merci...

Polygonia egea, Mercredi 07 novembre 2018

Bonjour Rav Ron Chaya, Comment créer les énergies positives (le 'hessed) ? Tout est avec la tsédaka et le Chabbat ? Merci...

Tingitane, Mercredi 07 novembre 2018

Bonsoir Rav. J'ai cette impression que toutes les envies sont reliées entre elles et aussi à l'ego... Un exemple : Quand je me travaille sur mes envies de nourriture, Mon Ego diminue en réponse et je suis moins sensible à la colère. Qu'en pensez vous? Est-ce écrit dans les textes ? Merci pour votre contenu sur internet ! Belle journée,...

Voilier géant, Mardi 06 novembre 2018

Chalom rav, Ma question se porte sur l'attente du Machia'h. Ce n'est peut être pas normal, mais bizarrement je ne ressens presque pas l'attente du Machia'h (Bien que le Rambam affirme que celui qui ne l'attend pas est considéré comme hérétique, Hilkhot Melakhim 13). J'ai beaucoup de mal a exprimer une vrai envie de sa venue. Quand je prie ma amida, en général je mets beaucoup d'intentions et de supplications, mais quand j'arrive a "Boné ...

Satyrium ilicis, Mardi 06 novembre 2018

Chalom, Comment peut-on avoir la motivation pour se rapprocher de D. ? Merci...

Hemistola chrysoprasaria, Lundi 05 novembre 2018

Chalom Rav Chaya , J'ai une question concernant la yirat HACHEM. je réétudie le Messilat Yécharim parce que c'est un livre qui m'aide beaucoup dans ma avodat Hachem. J'ai commencé à étudier récemment le livre Rechit 'Hokhma, et ja'i notamment sauté quelques passages dans le Char Ha-yira pour lire massehete gueyinom ... Là-bas, le Rav explique en détail comment est constitué le gueyinom, et pour chaque faute quel ...

Mœlibée, Dimanche 04 novembre 2018

Chalom Rav, J'aurais besoin de votre aide svp, Il y a un groupe de gens qui ont lancé des rumeurs et des gros Mensonges sur moi a cause de leur jalousie et de leur haine gratuite. Il me faut une Ségoulat pour que la vérité sortent et que Justice soit faites, et que leurs Mensonges soit compris par tout le monde et qu'il soit Humiliés et remplies de Honte. Y a-t-il une Segoulat, des Téhillim à lire, contre les Mensonges et complot et fausses ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""On connaît un homme par son vin, son porte-monnaie et sa colère." "

(Talmud de Babylone Traité 'Erouvin 63a)