Question de Habrosyne pyritoides du Jeudi 13 décembre 2018

Qu’est-ce qu'Hachem attend de nous ?
,

Kvod Harav

Je me permets de vous poser une première question et vous remercie sincèrement pour me faire le grand honneur d’une réponse !!

Qu’est-ce qu'Hachem attend de nous ?

  1. Attend-T-il de nous que nous étudions beaucoup sa Sainte Torah au détriment d’une amélioration de nos mœurs/midot...

    J’en vois autour de moi beaucoup /
    qui étudient bien plus que moi mais qui aiment l’argent (taavat mamon),
    qui ont un I-phone dernier cri sans filtre,
    qui aiment les honneurs,
    qui parlent de business et de politique à la synagogue...
    Qui vont à la plage mixte...

    Certains sont dans les affaires et ils agissent avec une dureté de cœur...
    Ils font des affaires en fermant les yeux sur la nature des affaires...

    Ils regardent les femmes...

    Lorsqu’ils ont une difficulté, ils ne voient pas Hachem derrière...

    Bref, au niveau des Midot c’est pas terrible !!!
    Mais du fait qu’ils étudient pas mal, ils se disent quittent de leur avodat Hachem...

    A plusieurs reprises quand j’ai eu une discussion avec l’un d’entre eux, je leur ai dit qu’ils se la racontaient beaucoup et que leur étude ne les dédouanait pas du travail indispensable sur les Midot ?
    Ils mes répondent que c’est moi qui suis à côté de la plaque !
    (mais je sais que ce n’est pas vrai, car comme le dit le Rav Aroush, le but de l’étude est l’application !!! C’est à dire, une amélioration de la émouna (tout dépend de la Emouna a dit le prophète de mémoire Bénie !! : Habacuc) et des midot...)

  2. Hachem Attend il de nous au contraire (c’est ma conviction !!)
    Que nous mettions le paquet sur le travail des Midot pour trouver la force de ne plus regarder la TV,
    De ne plus aller au Cinéma,
    De mettre un filtre cachère à son smartphone,
    De ne plus aller à la plage mixte,
    De ne plus regarder les femmes,
    De ne plus se mettre en colère,
    Être propre (éthique de la Torah...) dans le business

    et vous (et d’autres Rav) nous avez rappelé ses derniers temps dans plusieurs vidéos, que c’est une demande de Hachem, que d’être clean dans le business !
    Que de gagner proprement son argent...
    Et que nous réduisions (même très fortement !!) s’il le faut (si on ne peut pas faire les deux) notre étude !!

    C’est la ce que je pense et c’est au moins ce que vous dites dans le cours la Torah des Ânes (je ne sais si la vérité que vous y dites à changé et n’est plus d’actualité mais au moins au moment du cours ça l’était !!!)

    Quand Machia'h sera là :

    Celui qui lui dira :
    “j’ai étudié la Guémara quelques heures par jours ou semaine
    mais bon,
    la colère,
    le fait de mal parler à ma femmes/enfants,
    sortir avec les copains et laisser ma femme à gérer seule le foyer,
    aller au casino ou jouer au poker (j’en connais qui jouent au poker et vont au casino et étudient pas mal...),
    parler de choses légères / regarder (en semaine) ses mails ou les informations politiques sur son smartphone à la synagogue le Chabbat ou en semaine avec les Téfilines sur la tête...
    Regarder les femmes...
    Le désir de l’argent (Taavat Mamon) et des plaisirs de ce monde...

    Ce travail là, je l’ai délaissé mais c’est pas bien grave Machiah, j’ai étudié c’est l’essentiel, non ???”

    Celui la, Machia'h lui dira t il :
    “oui, tu as fait l’essentiel”
    ou
    “Non, ton étude ne vaut pas grand chose, car la Torah n’est pas une science que l’on étudie sans l’appliquer...”

    Celui qui lui dira :
    “je n’ai que peu étudier,(voir, je n’ai pas étudié du tout) mais je ne vais plus à la plage mixte,
    je ne regarde plus la TV,
    je ne vais plus au cinéma, je me met beaucoup moins en colère,
    je ne parle plus de choses légères à la synagogue,
    les plaisirs de ce monde en très très grande partie j’ai fait une croix dessus dans mon cœur,
    je parle avec respect à ma femme,
    je fais du business selon l’éthique de la Torah même si cela me fait gagner beaucoup moins d’argent...

    Que j’ai peu étudié (voir pas du tut) c’est pas bien grave, j’ai fait l’essentiel en améliorant mes Midot et ma Emouna, et en faisant les Mitsvot dans la Simha et avec autant de Kavanot que possible, non ???”

    Celui la, Machiah lui dira t il :
    “oui, tu as fait l’essentiel”
    ou
    “Non, le travail sur les Midot c’est accessoire, seule l’étude compte...”

    Bien sur il faut faire les deux et c'est le mieux !!
    Mais quand on revient de loin avec des paquets de mauvaises midot/mauvais désirs...
    Comme c’est le cas pour bien des baalé techouva qui ont fait téchouva tardivement !!!

    Et même des religieux avec de longues barbes, avez vous dit (vous et d’autres Rav), sont dans la taava des femmes, la Gaava, la Taava Mamon... (un rav orthodoxe, je ne dis pas son nom pour ne pas faire lachon hara, a même parlé d’un Roch Collel en Dayanout, qu’il a vu rendre un Din Torah dans le sens de l’argent et non de la halakha...”

    Moi (à mon tout tout tout petit petit niveau !!) je déplore que le paquet soit mis pour faire étudier coûte que coûte, au boulot, à la pause déjeuner, le dimanche... Car je reste persuadé que l’étude ne dédouane absolument pas des mauvaises midot et c’est donc sur le travail des midot qu’il faut mettre le paquet...(Car étudier en ayant de mauvaises Midot ou en acceptant ses mauvaises midot, sous couvert de son étude...)

    Vous m’aviez même dit qu’une telle étude, étude pour de mauvaises raisons ou avec de mauvaises midot (le Rav Arouch dans son livre “Le Jardin de la Pureté” écrit même que l’on peut étudier 12 heures par jours, recevoir la bénédiction des Tsadikim, se recueillir sur le Kever des Tsadikim et tout perdre en sortant dans la rue et en regardant les femmes !!...) qu’une telle étude donne des forces au mal, beaucoup de forces !!

Je me permets de vous poser 4 autres questions :

  1. La Birkat Cohanim est la plus grande bénédiction de la Torah, alors pourquoi lorsque l’on va voir un Tsadik, ne fait il pas que la bénédiction des Cohanim ???
    Pourquoi n’y a t il pas comme unique Segoula pour toute demande, la bénédiction des Cohanim ???

  2. Si je dis à une personne par exemple «Hachem te Bénisse» et que je termine par Amen ! / Que j’entends un Rav Bénir en vidéo ceux qui regardent la vidéo par ex et que je dis : Amen :
    Est-ce un Amen Orphelin ?

  3. Lorsque l’on doit se prosterner dans la Amida,on doit le faire en 4 étapes, mais comment se font ses 4 étapes :

Mais comment ?

  1. Rapidement on courbe le dos mais avec le visage on regarde vers le haut, on offre le visage à Hachem
  2. «Ata» on regarde vers le bas
  3. A «Hachem» on commence à remonter doucement le dos
  4. On termine de remonter le dos en regardant vers le haut et en offrant à nouveau le visage à «Hachem»

Ou bien :

  1. Rapidement on courbe le dos mais avec le visage on regarde devant soi
    (et non vers le haut en offrant son visage à Hachem comme en A) )
  2. à «Ata» on regarde vers le bas
  3. A «Hachem» on commence à remonter doucement le dos
  4. On termine de remonter le dos en regardant devant soi,(et non vers le haut et en offrant à nouveau le visage à «Hachem», comme en D) )

Doit on procéder comme décrit en A) ou bien en I) ??

Pardon d’avoir pris de votre précieux temps par ses longues questions !!
Toda Raba pour vos réponses, un Honneur, Kvod Harav !!
Kol Touv !! Chavoua Tov !!

,

Chalom Yann Samuel,

Voici les réponses à tes questions :

  1. Tu as entièrement raison.

    Bien qu’ils étudient, ils ont la nécessité absolue de suivre la volonté d’Hachem, donc cela implique de ne pas aimer l’argent ni les honneurs, ne pas avoir un I-phone dernier cri sans filtre, ne pas discuter business ou politique à la synagogue etc.

    Tout cela correspond à de graves péchés, sans parler de la plage mixte, et il y a une facture pour tout.

    Mon conseil :
    Invite-les à lire du moussar en leur disant :
    « On voit que vous étudiez la Torah mais pas du moussar, car si c’était le cas, vous ne vous comporteriez pas de cette façon ».
    Peut-être qu’en lisant du moussar, ils comprendront à quel point ils sont à côté de la plaque et combien leur guéhinom sera grand, que D.ieu nous en préserve.

  2. Tu as tort.
    On ne peut pas réduire l’étude, il faut beaucoup étudier ; mais le fait d’ajouter à l’étude 20 minutes de moussar par jour et de rester vigilant sur ses actions ne réduit en rien notre étude, les deux sont tout à fait compatibles.

    Hachem nous demande aussi bien d’étudier et de ne pas faire du bitoul Torah que d’améliorer nos midot car les deux sont possibles et nécessaires.

Voici les réponses à tes autres questions :

  1. La birkat Cohanim est la plus grande bénédiction de la Torah lorsqu’elle est faite par les Cohanim mais pas par les autres.
    Néanmoins, il est permis de l’utiliser pour bénir qui que ce soit (et d’ailleurs, nous la faisons pour bénir nos enfants chaque vendredi soir).

  2. Il est clair que répondre amen à un enregistrement vidéo ou audio est interdit.

    Dire amen à sa propre berakha ne se fait pas,
    mais si on dit à la fin « vékhèn yéhi ratson vénomar amen », alors c’est permis.

  3. La façon A1 est juste, mais sans « offrir son visage à Hachem » comme tu le dis.
    Pas besoin de cela, simplement d’abord on ne baisse pas le cou, puis ensuite on le baisse.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Qu’est-ce qu'Hachem attend de nous ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Ména'hem, Vendredi 21 juin 2019

Chalom Rav, J'ai des amis qui se plaignent beaucoup de leur vie. Je prends sur moi pour les écouter, et pour ne jamais m'énerver. Ma question est néanmoins la suivante : Dois-je prendre sur moi de les écouter, d'être là pour eux, de les soutenir même sans trop savoir quoi dire, Ou ai-je aussi le devoir de faire preuve d'un peu de rigueur et de les recadrer si je trouve qu'ils se plaignent trop ? Ou est-ce trop dangereux et dois-je me contenter ...

Lamier, Mercredi 19 juin 2019

Chalom, Peut on contredire quelqu'un qui fait un dvar Torah devant une assemblée qui nous semble faux ? Humiliation ? Merci...

Lysimaque, Lundi 17 juin 2019

Chalom Rav, J'ai 15 ans et j’aimerais me préparer parfaitement afin d’être complètement prêt pour le mariage. Quelles midot dois je travailler ? Que dois je faire ? Merci...

Xanthium, Dimanche 16 juin 2019

Suite à ce cours, et avec votre permission. Bonjour Rav Chaya, Cela fait 7 ou 8 ans que j’étudie le ‘Hok LeIsrael mais jusqu’à cette année je ne le faisais pas vraiment de manière stricte et régulière, et en plus une grande partie du limoud était en français (ce qui est problématique a plusieurs points de vue et notamment du fait que les traductions pour les sections Zohar et Moussar étaient ...

Benjamin, Jeudi 13 juin 2019

Chalom, Une personne nous fait du mal et ne s'excuse pas après qu'on lui ait dit qu'elle nous a fait du mal. Nous lui pardonnons quand même pour ne pas rester "victime", sachant que nous le disons tout les soirs avant de dormir. Plus tard, celle ci nous redemande un service comme " lui prêter un marteau" et nous nous voulons pas lui offrir un service alors qu'elle ne s'est pas excusé. Est ce de la vengeance ? Nous lui rendons ce service mais en lui disant que...

Ilan, Mercredi 05 juin 2019

Chalom Rav Chaya, Je voudrais savoir si la taava de la nourriture est un obstacle au zivoug, car j'ai entendu un Rav dire que cette taava génère une grande accusation de l'attribut de rigueur.... Toda Raba Rav...

Ména'hem, Dimanche 02 juin 2019

Chalom Rav, Je sais que la Torah nous demande de prendre soin de notre corps et j'ai une petite dizaine de kilos à perdre, je ne suis pas obèse du tout mais je sais qu'il faut que je commence à faire un peu attention. J'aurais trois questions à ce sujet : Y a-t-il, quelque part dans l'enseignement de nos maîtres, des conseils généraux relatifs à la façon de maintenir son corps en bonne santé ? Y a-t-il aussi et ...

Zinnia, Lundi 27 mai 2019

Bonjour Rav, Nous savons que D. sait tout... Alors s'Il sait si nous allons faire la faute avant qu’on la fasse, alors D. peut-Il nous punir pour une faute avant qu’on l'ait effectuée ? Merci et Kol touv...

Alnilam, Lundi 27 mai 2019

Cher Rav, J’ai un conseil à vous demander : Ça fait deux fois qu’on essaye de me cambrioler La première fois grosse tentative d'effraction porté abîmée mais Baroukh Hachem ils n’ont pas reçu à entrer donc rien de voler Aujourd’hui seconde fois en 1 mois ils sont entrés mais Baroukh Hachem l’alarme que nous avons installé suite à la première effraction les a fait fuir et ...

Benjamin, Vendredi 24 mai 2019

Chalom, On dit que la réprimande qu'on fait à quelqu'un qui nous a blessé doit être lechem chamayim ? C'est à dire ? D'abord, le fait d'avoir mal pour cette moquerie ou humiliation est normale mais faudrait il ne rien ressentir ? Sinon c'est considéré comme de l'orgueil ? La réprimande, on le fait pourquoi ? Son perfectionnement ? Pour augmenter la paix entre les humains ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Meilleure est la blancheur des dents que l'on offre à son ami qu'un bon verre de lait" "

(Ketouboth 111b)