Pessah 2020 Une campagne exceptionnelle

Aidez-nous !

« Cette année, vu la situation liée à cette terrible épidémie, nous avons décidé de ne pas fixer de limites car, au delà des 120 familles francophones que nous aidons chaque fête, de nombreuses personnes ont perdu leur emploi et les besoins sont immenses»

C’est pourquoi je fais appel à votre générosité pour la plus grande mitsva de « Kim’ha Dépiss’ha ».

Comme chaque année, nous transmettrons l’intégralité des sommes que nous recevrons.

Une partie leur sera directement versée et l'autre partie servira à faire des achats « en gros » (à prix réduits) des produits nécessaires pour la fête.

"Tous les membres d'Israël sont garants l'un de l'autre".

Je bénis, du plus profond de mon cœur, tous nos frères qui voudront être nos associés pour réaliser cette si belle mitsva.

Que D.ieu leur octroie la délivrance avec une grande générosité : bonheur, réussite, paix, santé, joie et Sa grande proximité.

Amen !

  • Reçu Cerfa délivré pour déduction de vos impôts à hauteur de 66%

Rav Ron Chaya


3

Jours restants

Question de Pin'has du Mercredi 09 janvier 2013

Je ne comprends pas le chiffre exhorbitant du nombre de personnes sorties d'Egypte.
,

 

Chalom Rav,

J'ai 3 questions a vous poser :

  1. Dans le traité Sanhedrin 111A, Rabbi Simai fait une analogie et dit que l'entrée des Bnei Israël en Égypte était de 2 sur 600000 ainsi a la sortie d’Égypte il y avait le même rapport de 1 sur 300000.
    Comme on sait que 600000 sont sortis d’Égypte, il y avait donc 180000000000 !
    En tout (en Égypte) et seulement 600000 ne sont pas mort pendant la plaie des ténèbres.

    • Ce nombre me semble invraisemblable et me perturbe réellement pouvait vous me donner une explication

      • Le Ben Ich 'Haï dit que c'est ceux qui sont nés puis mort pendant les 210 ans d'esclavage mais malgré tout ce nombre reste faramineux.

      • Le יעב"ץ dit que ce rapport 1/300.000 représente tout ceux qui se lèveront a la résurrection des morts.
        (voir lien)

        • Mais je comprend toujours pas comment comprendre ce chiffre exorbitant de 180 milliards.

    • Merci de me donner votre avis sur ce chiffre.

  2. Le pharaon qui ne parle pas l'hébreu parle a moise en hébreu comment es-ce possible ?
    La Torah retranscrit-elle les paroles de chacun en lachon hakodech ?
    Si oui, il serait intéressant d'avoir le discours officiel du pharaon en égyptien face à Moïse...

  3. Peut-on être juge civil en Israël sachant que ceux qui vont le voir sont des 'hilonim qui n'iront jamais au Bet Din.

Merci pour vos reposes et continuer à nous enrichir
Kol touv

,

Chalom Pin'has,

Voici les réponses à tes questions :

  1. Je pense tout simplement que comme beaucoup de derachot de ‘Hazal, la compréhension de ce texte ne peut passer que par une explication al pi hassod.

    • Nous savons que bné Israël sont partis en Égypte pour y faire un birour.

      • Lorsque le premier homme a péché ses parties d'âmes sont tombées dans les kelipot et ont données vie aux kelipot donc au mal, or il y a beaucoup plus de mal que de bien.

        • Tant que le mal possède une étincelle de vie c'est-à-dire une étincelle d'âme du premier homme, qui est une étincelle divine, il vit et donc représente une entité de mal active.

    • Par l'esclavage et la souffrance des bné Israël en Égypte il y a eu un birour, une sélection entre ces étincelles de vie et le mal.
      • Chaque fois qu'une de ces sélections est faite c'est-à-dire que l'étincelle de vie a été retirée du mal, ce dernier meurt.

    • Dans les mondes mystiques lorsque l'on parle de la face on parle du bien, lorsque l'on parle de la partie arrière on parle du mal, car le mal ne peut pas puiser sa force de la face car là-bas la lumière divine est beaucoup trop grande.
      • Il ne prend que les restes de cette lumière qui se trouvent dans l'arrière.


    Pharaon se situait à la tête du mal c'est-à-dire au niveau de la nuque (la nuque dans les écrits de nos sages n'est pas l'arrière du cou mais bien l'arrière de la tête, l'endroit où il y a le nœud des tefillins et un peu plus bas tant qu'il y a des cheveux) c'est-à-dire qu'il était à l'endroit le plus haut du mal.

    • C'est donc pour cela que son nom pharaon est une permutation des lettres formant le mot oref qui signifie la nuque, c'est pour cela aussi qu'il était le roi d'Égypte, le mot Égypte est une combinaison de deux mots metser yam signifiant « qui met à l'étroit la mer ».

    • La mer symbolisant la notion d'infini
      • comme il est écrit dans le Talmud traité Yébamot « mayim ché ein lahèm sof », de l'eau qui n'a pas de fin.
        • Ce n'est que par la tête que l'on peut considérer les choses infinies.


    Pharaon se place à la nuque pour couper le contact entre la tête et le corps, donc entre l'infini et le fini, disant qu'il n'y a que la matérialité qui existe, il se pose à l'endroit de l'union entre la tête et le corps l'endroit le plus étroit du corps qui est la nuque, d'où le nom Mitsraïm « étroitesse de la mer » c'est-à-dire étroitesse de l'infini.

    • D.ieu a promis à Avraham Avinou que bné Israël sortiraient d'Égypte avec un grand butin.

      • Il est impossible de comprendre cela d'après le sens simple expliquant qu'ils ont pris quelques habits et quelques plats en or, ce butin légitime-t-il 210 d'esclavages ?!
        • Certainement pas.

      • Nous sommes obligés de dire qu'il s'agissait surtout d'un butin spirituel, celui d'avoir retiré toutes les étincelles de sainteté.

        • C'est pour cela d'ailleurs que Pharaon ne pouvait accepter que bné Israël quittent l'Égypte car il savait quelque part que c'était toute sa substance de vie qui partirait avec eux et que dès lors l'Égypte aurait une dépression d'activité terrible, car leur énergie de vie leur serait retirée, c'est pour cela qu'il était incapable de dire aux bné Israël de quitter l'Égypte et lorsqu'il l'a fait malgré lui il s'est empressé de les poursuivre

        • Chémot chap.14 verset 5 :
          • « Alors les dispositions de pharaon et de ses serviteurs changèrent à l'égard de ce peuple et ils dirent : ‘'qu'avons-nous fait là d'affranchir les israélites de notre sujétion !? ‘' ».

        • Cette sujétion c'est-à-dire cet asservissement était celui des étincelles de kedoucha à la klipa, aux forces du mal dans lesquelles elles étaient emprisonnées.

          • C'est le sens profond aussi de ce que nous disons dans la hagada que si D.ieu ne nous avait pas sorti d'Egypte nous et nos enfants jusqu'à aujourd'hui aurions encore été des esclaves de Pharaon.

            Or tout le monde pose la question :

            • Pharaon est une histoire antique, comment aurions-nous pu être encore ses esclaves ?
              • La réponse est qu'il ne s'agit pas d'une sujétion matérielle, il s'agit de la sujétion spirituelle des étincelles de bien au mal, or le mal peut prendre une forme de Pharaon comme celle d'un césar, d'un tsar, d'un staline, d'un hitler ou d'un ahmaninedjad.
                • Lorsque l'étincelle de sainteté est encore mêlée à la klipa ils ne forment qu'une entité, qu'un seul corps.

      • Lorsque ‘Hazal nous disent que 1/300000 est sorti d'Égypte cela signifie que le rapport qu'il y avait entre l'étincelle et le mal était de 1/300000, une étincelle de sainteté pour 300000 unités de mort.

        • Lorsqu'ils sont sortis d'Égypte les 300.000 qui étaient appelés au nom de l'étincelle de sainteté vu qu'ils étaient mêlés, sont morts, c'est pour cela que ‘Hazal disent que 1/300000 sont sortis d'Égypte le reste est resté là-bas sans plus aucune vie.

        • C'est d'ailleurs à propos de ce butin que la Guémara traité Berakhot p.9B écrit que les bné Israël ont fait de l'Égypte un piège dans lequel il ne restait plus aucun grain de blé, ou aussi comme un fond marin dans lequel il n'y avait plus aucun poisson.
          • C'est-à-dire qu'ils ont retiré du piège et du fond qu'était l'Égypte toute étincelle de vie.

    • D'après cela nous comprenons pourquoi la Torah lorsqu'elle relate l'histoire du monde jusqu'à la descente des juifs en Égypte s'attarde sur certains faits et pas d'autres.

      • Pourquoi elle cite la génération d'Énoch, le déluge, la tour de Bavel, l'histoire de Sodome alors qu'il y a eu des milliers d'autres événements tout aussi intéressants qui ont jalonnés l'histoire pendant les 2000 ans séparant la création du monde et la promesse à Avraham Avinou que sa descendance sera en esclavage.

        • D'après ce que j'ai expliqué les choses sont claires, la Torah n'est pas un livre d'histoire nous racontant des choses « intéressantes », elle ne s'attarde que sur les faits relatifs à l'histoire des âmes du premier homme, leurs descente du paradis ensuite leurs échecs répétés dans l'histoire de l'humanité qui a abouti à l'esclavage d'Égypte et à ce que nous sommes en train de vivre aujourd'hui (car jusqu'à aujourd'hui le travail de récolte et de birour des étincelles de sainteté n'est pas terminé après que bné Israël aient fait le veau d'or dans le désert).

          • Béézrat Hachem il sera très bientôt terminé avec la venue du Machia'h que nous attendons prochainement.

    • Rav Hida, dans son commentaire sur la hagada de Pessa'h, écrit un signe montrant ce que je vous ai écrit dans ce mail :
      • Dans le verset (Chémot chap.6 verset 7) :
        • « Je vous adopterai pour peuple, Je deviendrai votre D.ieu et vous reconnaitrez que Moi l'Eternel je suis votre D.ieu, Moi qui vous ait soustrait aux tribulations de l'Égypte ».

      • Les derniers mots de ce verset « qui vous ait soustrait aux tribulations de l'Égypte » se disent en hébreu « ha-motsi ét'hèm mita'hat sivlot Mitsraïm ».

        • Les premières lettres des 4 avants derniers mots de ce verset montrent en signe le tikoun qu'ont fait bné Israël en Égypte pour réparer les péchés qu'ont fait leurs âmes dans leurs réincarnations passées lors de quatre générations.
      • « Hamotsi » la lettre (1ère lettre du mot)
        • correspond à la génération de Haflaga c'est-à-dire de la tour de Babel ;

      • « Etkhèm » la lettre alef (1ère lettre du mot)
        • correspond à la génération de Enoch ;

      • « Mita'hat » la lettre mèm (1ère lettre du mot)
        • correspond à la génération du Maboul le déluge ;

      • « Sivlot » la lettre samékh (1ère lettre du mot)
        • correspond à la génération de Sodome ;

      • Le dernier mot du verset « Mitsraïm » est la conséquence de ces péchés, l'esclavage en Égypte. D.ieu nous sortant d'Égypte (comme l'explique ce verset) nous sortait en fait (c'est-à-dire nos étincelles d'âmes) non seulement d'Égypte mais de l'empire du mal contractée pendant ces 4 générations.

  2. Pharaon parlait Égyptien, langue que Moché comprenait parfaitement.
    Cependant, lorsque Moché et Aaron s'adressaient à Pharaon, ils le faisaient vraisemblablement en Hébreu, et un traducteur traduisait.

  3. Non, cela est gravement interdit.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Je ne comprends pas le chiffre exhorbitant du nombre de

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Lychnis, Jeudi 13 février 2020

Chalom Rav, J'aimerai savoir si il y a des versets de la Torah qui évoque la Torah Orale (je ne remet pas en cause la Torah Orale je recherche juste une source l'évoquant ) ? Merci...

David, Lundi 10 février 2020

Chalom Rav J'ai une question : Lors de la plaie des ténèbres, Hachem a tué 4/5 du peuple juif, soit 12 millions de personnes... Comment cela est il possible ?, juste parce qu'ils n'ont pas voulu sortir ? Comment se fait-il que Moché, le défenseur d'Israël n'ait rien fait pour empêcher ça ? Il ne s'est pas trouvé quelqu'un comme Avraham pour négocier et demander a Hachem d’épargner son peuple pour 50 Tsadikim ou 45...

Salomon, Vendredi 24 janvier 2020

Chalom rav, Je me pose une question sur ce passage : (32) Alors que les Israélites étaient dans le désert, on surprit un homme qui ramassait du bois le jour du Chabbat. (33) Ceux qui l’avaient surpris à ramasser du bois l’amenèrent à Moïse, à Aaron et à toute la communauté. (34) On le mit sous bonne garde, car le traitement qu’il devait subir n’avait pas encore été fixé. (35 Hachem ...

Hélianthème, Mardi 14 janvier 2020

Bonjour à vous Rav, Pour commencer je voudrais vous demander d'excuser toutes les questions qui vont suivre. Je ne suis en rien la pour discréditer la Torah bien au contraire ; je cherche à me prouver qu'elle est la seule et unique vérité. Alors voilà : La véracité du judaïsme se base beaucoup sur le fait que contrairement aux autres, nous avons tous été témoins du don de la Torah et de Moché comme ...

Valérie, Jeudi 02 janvier 2020

Chalom Rav, Je n'ai pas tout compris concernant Asnath... Dans la Genèse, il est écrit qu'il s'agit de la fille de Potiphéra, comment peut-elle être la fille de Dina ? Je n'ai pas compris le cheminement. Cordialement...

Hellébore, Mercredi 01 janvier 2020

Hanoukka Saméa'h, Voilà durant ces dernières semaines j'essaye de structurer au maximum les preuves pour qu'elles soient claires dans mon esprit, ainsi que le manque de preuves ailleurs, et j'en suis arrivé à un constat, je voudrais votre avis. D'un côté On a un homme qui prétend qu'Hachem lui a parlé et lui a dit ceci ceci cela pourquoi pas, D'un autre On a un homme qui prétend que Hachem lui a dit blabla etc pourquoi pas,...

Grebera, Mercredi 01 janvier 2020

Chalom Rav, Pour 'Hanouka, je viens de lire le premier livre des Maccabim, je l'ai trouvé dans la Septante, c'était extrêmement intéressant et instructif. Comment se fait-il que ce livre ne soit pas dans notre canon biblique du Tanakh ? Je me suis aussi rendu compte qu'il y avait des livres comme Baruch, etc.. N'était-il pas le talmid de Yirmiyahou HaNavi ? Encore une fois, comment se fait-il que ce livre ne soit pas dans notre canon biblique du Tanakh ? ...

Lys, Lundi 23 décembre 2019

Chalom Rav Ron Chaya, Je me permets de vous poser quelques questions : Il est écrit que Abraham est reparti de l'Egypte avec des richesses. Est-ce qu'il s'agissait de richesse matérielle ou bien spirituelle ? Certains disent que la religion juive est née en Egypte. Que celle ci a tout pris de la civilisation égyptienne. Quelles preuves avons nous que le judaïsme existait avant l'exil égyptien ? Merci Bien à vous....

Silène, Jeudi 05 décembre 2019

Chalom Rav, J'ai 2 petites question à propos de la Paracha Toldot : Le tout dernier Rachi de la Paracha compte les années de vie de Yaacov et conclut qu'il a étudier 14 ans dans la Yéchiva de Chem et Ever, et que durant 22 ans, il n'a pas donné de kavod à son père (quand il était chez Lavan pour avoir ses 2 filles). J'ai demandé c'était quoi le manque de kavod, et un Rav ma répondu qu'il aurait dû envoyer une ...

Yoël, Lundi 02 décembre 2019

Chalom Rav, Ra'hel et Léa sont 2 parties de la chekhina ou alors une même chose avec 2 aspects ? Lorsqu'on tape des mains lematek et hadinim, est ce le 'hibour des 2 mains qui crée le mitouk ou alors le bruit produit ? Faut-il avoir une kavana spéciale ? Est-il interdit d effacer le ה s'il n est pas romez à Hachem Yitbarah ou la chekhina ? Est-il interdit d'effacer toutes lettres qui est romezet Hachem (par exemple ma mère a peint un א comme ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Là ou il n y'a aucun homme, efforce toi d'en être un" "

(Hillel, Pirke Avoth II - 5)