Question de Jtika du Dimanche 28 juin 2015

Est-il une réelle mitsva positive que d'aimer son prochain ? Comment peut-on obliger son cœur à aimer son prochain ? Cette obligation est-elle absolue, intangible ?
,

Bonsoir,

Je m'intéresse actuellement aux lois relatives à l'amour du prochain, et plusieurs questions surgissent, lesquelles j'espère vous allez pouvoir y répondre.

  1. Est-il une réelle mitsva positive que d'aimer son prochain (juif) ?
    Ou bien est-ce plutôt une interdiction d'haîr son prochain?

  2. Je sais que cette obligation implique concrètement celle d'aimer son prochain dans son cœur.
    Mais comment cela est-il possible?
    Comment peut-on obliger son cœur à aimer son prochain?

  3. Cette obligation est-elle absolue, intangible ?
    Ou bien au contraire cède-t-elle devant des hypothèses terribles, à certaines conditions ?

    Par exemple, si un juif nous a volé, doit-on essayer de faire la paix pour finalement, tenter de respecter cette mitsva qu'est celle d'aimer son prochain ?

  4. Qu'en est-il du racha?
    De l'apikoross ?

    Doit-on eux aussi les aimer et faire notre possible pour les aimer de tout notre coeur ?

Dans l'attente de vous lire, je vous souhaite un excellent Chabbat.
Merci

,

Chalom,

Voici les réponses à vos questions :

1) Il y a une réelle mitsva positive d’aimer son prochain, comme il est écrit dans la Torah, Vayikra, chapitre 19 verset 18 :

« Ne te venge ni ne garde rancune aux enfants de ton peuple,
mais aime ton prochain comme toi-même :
Je suis l'Éternel. »

Il y a une autre interdiction dans la Torah, celle d’haïr son prochain, dans le même chapitre, verset 17 :

« Ne hais point ton frère en ton cœur :
reprends ton prochain,
et tu n'assumeras pas de péché à cause de lui. »

Vous aurez plus de détails sur les critères de ces interdits en consultant les cours la haine (1/2) et la haine (2/2).

2) Étant donné que la Torah nous oblige d’aimer notre prochain, il existe un moyen de contraindre le cœur à aimer.
Vous aurez la recette en consultant les cours l'amour (1ère partie) et l'amour (2ème partie).

3) On a le droit, et même l’obligation d’haïr le racha ; néanmoins, on ne pourra le faire que si on a rempli 4 conditions*.

Il existe 3 raisons motivant cette obligation :

  • Il fait partie de la crainte de D. que de haïr le mal, donc aussi ceux qui le font ;

  • Pour s’éloigner du racha ;

  • Pour faire pression sur lui pour qu’il se repentisse.

Bien qu’on ait la permission (et même l’obligation) d’haïr le racha, néanmoins on n’a pas le droit de ne pas avoir pitié de lui et de ne pas l’aider quand il en a besoin, mais cela ne concerne que le pécheur qui pèche par envie, mais celui qui se bat pas principe contre la Torah, ou qui ne croit pas en la Torah, ou qui incite d’autres gens à ne pas pratiquer la Torah, nous sommes dispensé de l’ aider même dans ses malheurs.

*Voici les 4 conditions qui donne le droit (voire l’obligation) d’haïr un racha :

  1. Que nous l’avons vu nous-mêmes transgresser un interdit, ou qu’on ait des preuves dans son comportement que ce que disent les gens sur lui qu’il a péché soit vrai.
    On a le droit de croire ce que les gens disent sur lui si ce sont des choses qu’on peut vérifier facilement, et que tout le monde peut voir car les gens n’auraient pas menti de façon aussi grossière.
    On peut aussi croire ce que le gens disent sur lui s‘il y a des rumeurs continues de la majorité des gens de la ville sur cet homme.

  2. On n’a le droit d’haïr cette personne que si le péché qu’il a transgressé est un interdit de la Torah, mais si cette personne n’a pas pratiqué une coutume d’Israël, on ne peut pas la haïr pour cela.
    En ce qui concerne les lois dérabannan, et même les lois déoraïta, mais positives, les avis des décisionnaires divergent.
    Si une personne n’obéît pas aux décisions d’un tribunal rabbinique, on peut la haïr.

  3. Il n’y a pas de limoud zekhout, c'est-à-dire que d’après les lois du limoud zekhout (c'est-à-dire l’obligation de juger son prochain favorablement), dans le cas de ce pécheur, on n’a pas de moyen de le faire.

    Pour connaître ces lois, consulte ces liens, ainsi que les cours Juger favorablement et Jugeons favorablement.

    Si on a vu un Talmid ‘Hakham faire un péché, même si on n’a pas de moyen de le juger favorablement, on doit néanmoins ne pas le haïr car on a la présomption qu’il a fait téchouva, mais si on le voit sans cesse revenir sur ce même péché, cette présomption disparaît.

  4. On ne peut haïr le pécheur que si on est certain qu’il soit conscient de la gravité du péché qu’il fait.
    C’est pour cela que s’il s’agit d’un péché connu de tout le peuple juif, tel que d’avoir une relation interdite avec une non-juive ou une femme mariée, ou de manger du porc, on peut directement le haïr.
    Mais s’il s’agit d’un péché où il y a lieu de croire que le pécheur n’est pas au courant de la gravité du péché, on doit auparavant l’en informer, et si après l’en avoir informé, et qu’il a bien compris qu’il est pécheur en agissant ainsi et que néanmoins il continue à pécher, ce n‘est qu’à partir de ce moment qu’on aura le droit de le haïr.

4) Comme susmentionné, on ne fera pas de distinction entre le racha et l’apikoross dans le droit ou la mitsva de les haïr.
Néanmoins il y a une distinction entre eux si on a le droit de ne pas leur donner l’aide dont ils ont besoin comme susmentionné.
(Attention, il s’agit de racha ou d’apikoross qui sont conscient de la gravité des actes qu’ils font.
Aujourd’hui, comme indiqué dans ce lien, ils ont souvent et d’après certains avis un statut de tinok chénichba).

Néanmoins, il existe un type de pécheur qui même s’il n’est pas au courant de la gravité de ce qu’il fait, nous avons néanmoins la mitsva de le haïr, et même l’interdiction d’arrêter de le haïr :

Il s’agit du messit, celui qui incite les juifs à quitter la Torah, ou de suivre une Torah tronquée.

Pour plus de détails sur ce sujet en général, consultez ces réponses.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Suite

Réagir sur Est-il une réelle mitsva positive que d'aimer son prochain

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Raphael, Mardi 09 juillet 2019

Chalom Rav, Il est écrit qu' il faut mettre des tsitsit à tous vêtements à quatre coins, mais a-t-on l'obligation de mettre un vêtement à quatre coins ? Merci...

Jordan, Lundi 08 juillet 2019

Bonsoir Rav, Depuis plusieurs semaines un musulman m’affirme que l’Alliance que D.ieu avait avec les enfants d’Israël peut être brisée avec pour exemple Samuel I, chapitre 2, verset 30... Qu’en dites-vous ? Merci...

Anteneh, Jeudi 04 juillet 2019

Bonjour, Rav Ron Chaya, Quelle est le lien entre les États Unis et Edom selon la Bible ? Car vous avez cité les usa sont Edom. Pouvez vous me donner les justificatifs biblique ? Merci !...

Vincent, Mercredi 03 juillet 2019

Bonjour chère Rav, Je souhaite vous remercier pour vos cours qui sont très bien fait et ouvert pour tous. J'ai quelques questions à vous poser concernant vos cours : Dans l'un de vos cours, vous avez précisé qu'il y a dans la ville de Carthage une stèle avec une inscription qui explique comment le peuple de Canaan a été chassé par les hébreux. Toutefois je ne retrouve pas d’informations sur ce monument. Pouvez m'en ...

Pierre, Lundi 01 juillet 2019

כבוד הרב Je vous avais envoyé un long mail en réfutation de la thèse selon laquelle les Juifs modernes ne seraient pas originaires d’Israël. Je vous avais envoyé des articles scientifiques qui montrent que l’ADN juif, séfarade ET ashkénaze, en plus d’être intimement lié, provient bien d’Israël, partageant notamment des ressemblances frappantes avec les libanais ou encore les ...

Eden, Lundi 01 juillet 2019

Bonjour Rav, En quoi consiste le issour de ne pas rendre contre son prochain un faux témoignage ? Par exemple dans une querelle prendre parti en apportant un témoignage représenterait ce issour ? Merci beaucoup...

Camélia, Vendredi 28 juin 2019

Chalom Rav Une question concernant les 22 ans où Yaakov Avinou a perdu la prophétie. Clairement la Torah n’est pas un roman mais malgré l’étude et les cours, J’aimerais savoir comment ça se fait que Yossef n’ait pas contacté son père une fois sortie de prison et devenu Roi d’Egypte ! Et même les 10 frères... Quand ils ont vu leurs père dans cet état, personne n’a ...

Nathanael, Vendredi 28 juin 2019

Rav, J'ai une question qui concerne vos cours : A chaque chiour, vous dites une phrase et j'aurai voulu savoir ce que vous dites exactement ? Pourriez-vous me l'écrire, et la traduire svp ? 'Hazak...

Crocus, Mercredi 26 juin 2019

Bonjour Rav, On m'a dit que D.ieu avait proposé la Torah à tous les peuples, et pas seulement aux juifs, mais que seul le peuple juif l'a acceptée... Pouvez-vous m'indiquer où ceci est écrit svp, et surtout si c'était avant Moïse, ou pendant moïse... Merci...

Tseen Foo, Mercredi 26 juin 2019

Chalom, Quelle est la signification sur le fait que lorsque l'on se chausse on commence par le pied droit ? Et lorsque l'on se déchausse on commence par le pied gauche ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""La journée est courte, la tâche est immense..." "

(Pirké Avot - Mishna II, 15)