Hiloula de Baba Salé - 2020

"Avec l'aide d'Hachem, je me rendrai à Nétivot sur la tombe du Tsaddik Baba Salé, accompagné de tous mes élèves et les noms qui nous seront transmis y seront rappelés"*

Rav Ron Chaya

*Remplissez vite le formulaire de demande de Bérakha en cliquant ici


12

Jours restants

Question de Julien du Jeudi 30 mai 2019

Les sages qui ont mis par écrit la Torah orale ont-ils transgressé le commandement de ne pas la mettre par écrit ?
,

Bonjour Rav,
Un très grand merci pour vos dernières réponses qui m'ont éclairé sur plusieurs points importants.

J'aurais des questions relatives à la Torah orale et vous serais très reconnaissant si vous pouviez m'aider à répondre à mes interrogations :

  1. J'ai lu et entendu que les sages qui avaient mis par écrit la Torah orale avaient transgressé un commandement de ne pas la mettre par écrit.
    Est-ce vrai et si oui où figure ce commandement, je ne l'ai pas trouvé dans la Torah ?

  2. Lévitique 18, 30 est parfois interprété comme signifiant "Faîtes une garde autour de ma garde"
    mais alors pourquoi toutes les traductions françaises donnent-elles "Soyez donc fidèle à mon observance" ?

    • Cela n'a pas le même sens et ce qui précède ne fait pas allusion à l'ajout d'observances pour protéger les observances de la Torah écrite.

    • On peut être fidèle aux observances sans ajouter de nouvelles observances. Pourquoi cette interprétation ?

  3. Dans une de vos réponses, vous dîtes que les commandements derabbanan sont une deuxième classe par rapport aux commandements deoraita.
    Cela signifie-t-il qu'il est moins grave de les transgresser ?

    Dans le cas contraire, cela ne revient-il pas à transgresser un commandement explicite de ne rien rajouter en Dt 13, 1 ("Tu n'y ajouteras rien, tu n'en retrancheras rien").

  4. Vous interprétez Devarim chap. 17 verset 8-11 comme une injonction d'obéir aux rabbins et en l'occurrence aux grands de la génération.

    • Pourquoi ne parle-t-on pas alors de rabbins mais des lévites et des juges ?
      Car il n'y a plus de lévite et de juge au sens qu'avaient ces mots quand ce texte de la Torah a été écrit.

    • Ce serait plus facile à interpréter ainsi si on parlait de sages ou de docteurs mais ici il semble qu'on parle de personnes occupant une fonction précise dans des institutions bien identifiées.
      (les lévites et les juges qui commandèrent à Israël).

  5. La notion de prochain ne renvoie-t-elle qu'au juif ou prioritairement au juif ?

    • Si le mot prochain signifie "compagnon", ou personne qui est proche, cela n'induit-il pas une confusion et ne serait-il pas alors plus clair de remplacer le mot prochain par compatriote (juif) ?

    • Souvent des gens se prétendent très généreux en clamant leur amour de leur "lointain", ce qui leur permet de ne pas trop s'occuper de leur femme, de leur collègue, de tous ceux qu'ils croisent dans leur proche entourage (le prochain) tout en se faisant passer pour des gens très bons et généreux en les dispensant de faire des vrais efforts qui prouvent leur "amour".

Très respectueusement.

,

Bonjour Julien,

Voici les réponses à vos questions :

  1. Il s’agit d’un passage du Talmud (traité Guittin p. 60b).

    Le Talmud apprend


    que tout ce qui est écrit doit le rester.

    • La suite du verset est :
      • … car ce sont par ces paroles que J'ai conclu une alliance avec toi et avec Israël.

    En hébreu, le mot « par » se traduit littéralement par « sur la bouche » (al pi). 


    • C’est ainsi qu’on appelle la loi orale, la loi qui est « al pé », c’est-à-dire orale.


    Agav ... 

  2. Dans la Torah, il y a très souvent le sens simple auquel s’ajoute un sens allégorique.

    Ce dernier est aussi tiré du texte mais il ne s’agit pas du sens simple.

    • Ainsi, pour « soyez donc fidèle à Mon observance »,
      • il s’agit du sens simple,

    • mais pour « faites une garde autour de Ma garde »,
      • on prend les mots tels qu’ils sont écrits et on en tire un sens allégorique, car il est vraiment écrit « vous ferez une garde autour de ma garde ».


    A un niveau qui n’est pas allégorique, le sens que veut donner la Torah à ce verset est « soyez fidèle à Mon observance ».

    • Néanmoins, vu qu’il est écrit « garde autour d’une garde »,
      • on apprend aussi de là qu’on doit faire une garde autour de la garde, donc les décrets des Sages d’Israël.

  3. Effectivement, les commandements dérabannan sont une deuxième classe car si on les considérait comme Déoraïta, on commettrait l’interdit de faire des ajouts à la Torah.

  4. Aujourd’hui, beaucoup de rabbins sont des juges rabbiniques.

    De toute façon, lorsqu’il est question de juge, on parle de celui qui doit juger de ce qu’il est juste de faire, donc on parle obligatoirement des Sages d’Israël.

  5. Selon la Torah, un prochain est un juif qui pratique la Torah.
    Dès lors, s’il n’est pas pratiquant, il perd le statut de prochain.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Les sages qui ont mis par écrit la Torah orale ont-ils

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Gustav, Dimanche 12 mai 2019

Bonjour, D'abord merci pour vos réponses aux questions que j'ai pu posé précédemment. Voici celle qu'il y a en moi depuis quelques temps déjà : Prenons N une chose, quelqu'elle soit, qui se trouve forcément soit dans le Ciel, soit sur la Terre, soit dans les eaux sous la terre. Afficher une image de N sur un écran n'est-ce pas faire une représentation de N, et ainsi, si c'est fait pour soi ou à soi, n'est ce pas une ...

Stéphane, Vendredi 10 mai 2019

Chalom Rav, J'aurai 2 questions à vous poser qui n'ont rien avoir l'une et l'autre. La page 25b de Moed Katan parle du décès de Ravina et Rav Achi. Comment peut-on parler de leur disparition alors que ce sont eux qui ont écrit le Talmud Babli ? En ce qui concerne le bichoul goy, cela concerne simplement des aliments qui ne se mangent pas crus. Vous avez dit dans un de vos chiour (si je me rappelle bien) que pour un achkénaze, il suffit qu'un juif allume...

Origan, Vendredi 10 mai 2019

Chalom Rav Comment la Torah explique-t-elle que les singes en particulier les orang-outan ressemblent tant physiquement à des hommes ? Tant même que les occidentaux traitaient les africains de singes ? Y’a t’il une origine ou un lien ? De plus on dit que les singes sont les animaux les plus intelligents cela veut-il dire qu’ils sont les plus proche des hommes en terme d’animaux ? Merci...

Vathorz Prior, Jeudi 09 mai 2019

Chalom, Notre preuve la plus forte de la véracité de la Torah et de son origine Divine est la révélation sur le Har Sinaï, mais peut-être que d'autres religions affirment aussi avoir assiste a une révélation Divine et détenir ainsi la vérité. Comment pourrais je savoir ? (Il y a tellement d'autres religions qu'on ne connait pas, l’hindouisme etc...) D'autre part, comment pourrais je être sûr de ...

Derakrab Boréalis, Mercredi 08 mai 2019

Chalom Rav, Certains musulmans prétendent qu’il y a des Rabbins qui reconnaissent la véracité du Coran car il y aurait un verset (Genèse 17:20) « prouvant » cela… Quelle est la position authentique du judaïsme par rapport à l’Islam ? Merci...

Gustav, Mercredi 08 mai 2019

Chalom, Voici ma question concernant la cacherout : Pourquoi le requin comme le dauphin, de ce que j'ai pu entendre, ne sont pas, disons, mangeable, alors que de ce que je vois, ils ont tous deux deux nageoires chacun … ? Par conséquent, comment et pourquoi les déclarer impurs si Lév 11:9 les déclarent purs ? Merci pour tout interêt que vous porterez à ma question. Bonne soirée. Gustav Berloty...

Daniel, Lundi 06 mai 2019

Réaction à N'est-il pas écrit "Tout ce que je vous prescris, observez-le exactement, sans y rien ajouter, sans en retrancher rien" ? Chalom, Dans ce cas, que signifie le verset : "Tout ce que je vous prescris, observez-le exactement, sans y rien ajouter, sans en retrancher rien" Merci...

Linaigrette, Vendredi 03 mai 2019

Bonjour Rav, Dans Yebamot 63a : Cela enseigne qu’Adam a eu des relations sexuelle avec toutes les bêtes et tous les animaux mais n’a trouvé aucune satisfaction avant de cohabiter avec Ève. J’ai lu sur le site votre commentaire qu'on ne parle pas d'un homme de chair, donc pas de rapport sexuel tel que nous l'entendons, mais d'une connaissance, comme il est écrit à propos du rapport sexuel qu'a eu Adam avec Eve dans le jardin d'Eden ...

Jarosse, Mercredi 01 mai 2019

Bonjour Rabbi, D'où apprend-t-on qu'il faut manger 4 kazait de matsa chmoura le soir de Pessa'h ? Est ce dérabbanan ou DéOraïta ? Pourquoi des kazétot ? Pourquoi pas 4 morceaux de matsa ? Combien de kazetot minimum pour s'acquitter de la mitsva ? Quelle est la signification de cette mitsva ? Par avance merci...

Edouard, Dimanche 28 avril 2019

Kvod haRav, Dans le cadre de Pessa'h qui vient, un ami d'origine tunisienne m'a dit qu'il pouvait manger du riz et que la tradition faisait office de loi... et c'est ce dernier point qui me trouble (pas seulement avec le riz, mais avec beaucoup d'autres coutumes, comme le port de la Kippa, etc.). N'est-il pas écrit : Tout ce que je vous prescris, observez-le exactement, sans y rien ajouter, sans en retrancher rien  Aussi, je me suis souvenu d'un verset dans le livre ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""La bouche du sot est sa ruine" "

(Proverbes 18-7)