DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Julien du Jeudi 30 mai 2019

Les sages qui ont mis par écrit la Torah orale ont-ils transgressé le commandement de ne pas la mettre par écrit ?
,

Bonjour Rav,
Un très grand merci pour vos dernières réponses qui m'ont éclairé sur plusieurs points importants.

J'aurais des questions relatives à la Torah orale et vous serais très reconnaissant si vous pouviez m'aider à répondre à mes interrogations :

  1. J'ai lu et entendu que les sages qui avaient mis par écrit la Torah orale avaient transgressé un commandement de ne pas la mettre par écrit.
    Est-ce vrai et si oui où figure ce commandement, je ne l'ai pas trouvé dans la Torah ?

  2. Lévitique 18, 30 est parfois interprété comme signifiant "Faîtes une garde autour de ma garde"
    mais alors pourquoi toutes les traductions françaises donnent-elles "Soyez donc fidèle à mon observance" ?

    • Cela n'a pas le même sens et ce qui précède ne fait pas allusion à l'ajout d'observances pour protéger les observances de la Torah écrite.

    • On peut être fidèle aux observances sans ajouter de nouvelles observances. Pourquoi cette interprétation ?

  3. Dans une de vos réponses, vous dîtes que les commandements derabbanan sont une deuxième classe par rapport aux commandements deoraita.
    Cela signifie-t-il qu'il est moins grave de les transgresser ?

    Dans le cas contraire, cela ne revient-il pas à transgresser un commandement explicite de ne rien rajouter en Dt 13, 1 ("Tu n'y ajouteras rien, tu n'en retrancheras rien").

  4. Vous interprétez Devarim chap. 17 verset 8-11 comme une injonction d'obéir aux rabbins et en l'occurrence aux grands de la génération.

    • Pourquoi ne parle-t-on pas alors de rabbins mais des lévites et des juges ?
      Car il n'y a plus de lévite et de juge au sens qu'avaient ces mots quand ce texte de la Torah a été écrit.

    • Ce serait plus facile à interpréter ainsi si on parlait de sages ou de docteurs mais ici il semble qu'on parle de personnes occupant une fonction précise dans des institutions bien identifiées.
      (les lévites et les juges qui commandèrent à Israël).

  5. La notion de prochain ne renvoie-t-elle qu'au juif ou prioritairement au juif ?

    • Si le mot prochain signifie "compagnon", ou personne qui est proche, cela n'induit-il pas une confusion et ne serait-il pas alors plus clair de remplacer le mot prochain par compatriote (juif) ?

    • Souvent des gens se prétendent très généreux en clamant leur amour de leur "lointain", ce qui leur permet de ne pas trop s'occuper de leur femme, de leur collègue, de tous ceux qu'ils croisent dans leur proche entourage (le prochain) tout en se faisant passer pour des gens très bons et généreux en les dispensant de faire des vrais efforts qui prouvent leur "amour".

Très respectueusement.

,

Bonjour Julien,

Voici les réponses à vos questions :

  1. Il s’agit d’un passage du Talmud (traité Guittin p. 60b).

    Le Talmud apprend


    que tout ce qui est écrit doit le rester.

    • La suite du verset est :
      • … car ce sont par ces paroles que J'ai conclu une alliance avec toi et avec Israël.

    En hébreu, le mot « par » se traduit littéralement par « sur la bouche » (al pi). 


    • C’est ainsi qu’on appelle la loi orale, la loi qui est « al pé », c’est-à-dire orale.


    Agav ... 

  2. Dans la Torah, il y a très souvent le sens simple auquel s’ajoute un sens allégorique.

    Ce dernier est aussi tiré du texte mais il ne s’agit pas du sens simple.

    • Ainsi, pour « soyez donc fidèle à Mon observance »,
      • il s’agit du sens simple,

    • mais pour « faites une garde autour de Ma garde »,
      • on prend les mots tels qu’ils sont écrits et on en tire un sens allégorique, car il est vraiment écrit « vous ferez une garde autour de ma garde ».


    A un niveau qui n’est pas allégorique, le sens que veut donner la Torah à ce verset est « soyez fidèle à Mon observance ».

    • Néanmoins, vu qu’il est écrit « garde autour d’une garde »,
      • on apprend aussi de là qu’on doit faire une garde autour de la garde, donc les décrets des Sages d’Israël.

  3. Effectivement, les commandements dérabannan sont une deuxième classe car si on les considérait comme Déoraïta, on commettrait l’interdit de faire des ajouts à la Torah.

  4. Aujourd’hui, beaucoup de rabbins sont des juges rabbiniques.

    De toute façon, lorsqu’il est question de juge, on parle de celui qui doit juger de ce qu’il est juste de faire, donc on parle obligatoirement des Sages d’Israël.

  5. Selon la Torah, un prochain est un juif qui pratique la Torah.
    Dès lors, s’il n’est pas pratiquant, il perd le statut de prochain.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Les sages qui ont mis par écrit la Torah orale ont-ils

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Eden, Lundi 01 juillet 2019

Bonjour Rav, En quoi consiste le issour de ne pas rendre contre son prochain un faux témoignage ? Par exemple dans une querelle prendre parti en apportant un témoignage représenterait ce issour ? Merci beaucoup...

Camélia, Vendredi 28 juin 2019

Chalom Rav Une question concernant les 22 ans où Yaakov Avinou a perdu la prophétie. Clairement la Torah n’est pas un roman mais malgré l’étude et les cours, J’aimerais savoir comment ça se fait que Yossef n’ait pas contacté son père une fois sortie de prison et devenu Roi d’Egypte ! Et même les 10 frères... Quand ils ont vu leurs père dans cet état, personne n’a ...

Nathanael, Vendredi 28 juin 2019

Rav, J'ai une question qui concerne vos cours : A chaque chiour, vous dites une phrase et j'aurai voulu savoir ce que vous dites exactement ? Pourriez-vous me l'écrire, et la traduire svp ? 'Hazak...

Crocus, Mercredi 26 juin 2019

Bonjour Rav, On m'a dit que D.ieu avait proposé la Torah à tous les peuples, et pas seulement aux juifs, mais que seul le peuple juif l'a acceptée... Pouvez-vous m'indiquer où ceci est écrit svp, et surtout si c'était avant Moïse, ou pendant moïse... Merci...

Tseen Foo, Mercredi 26 juin 2019

Chalom, Quelle est la signification sur le fait que lorsque l'on se chausse on commence par le pied droit ? Et lorsque l'on se déchausse on commence par le pied gauche ? Merci...

Sarah, Lundi 24 juin 2019

Bonjour Rav, J'ai écouté vos cours et lu une partie des questions/réponses qui sont sur votre site, j'ai lu et étudié plusieurs ouvrages (dont le livre "une vision juive du coran") et j'ai une question : Hachem n'aurait il pas fait également une alliance avec Abraham pour son 1er fils Ychmael et ne serait ce donc pas possible qu'Hachem ait également décidé de donner à sa descendance sa loi divine (donc le coran) par le biais ...

Ononis, Lundi 24 juin 2019

Bonjour Rav, Pouvez-vous m'indiquer le passage ou il est écrit qu'il est interdit de se marier avec un non juif ? Merci...

Vincent, Lundi 24 juin 2019

Bonjour cher Rav, Je reviens vers vous suite à un de vos cours en ligne, car je n'ai pas tous compris. Dans ce cours, il était question que nous, en tant qu'être humain, nous avons notre libre arbitre et c'est la seule chose dont nous avons le contrôle à 100% et ce que Hachem nous dévoile c'est notre libre arbitre qu'Hachem a vu du futur. Toutefois, comme nous vivons dans cette réalité à un moment précis, comment Hachem a t'il ...

Orpin, Dimanche 23 juin 2019

Chalom Rav, j’ai plusieurs questions. Est-il autoriser de manger des gâteaux de Pessah en dehors de la période de Pessa'h ? Dans la Torah, il est écrit que le Machiah viendra juste après le retour des juifs en terre d’Israël. Pourtant ce retour, bien qu’il soit toujours en processus aujourd’hui, s’est surtout marqué par la création des l’état d’israel En 1948... Si il est écrit que le ...

Tussilage, Vendredi 21 juin 2019

Bonjour Rav, J'ai une question concernant la Manne. On dit que chaque personne la recevait selon son niveau. Les tsadikkim l'avaient déjà prête à la porte de leur maison. Les bénonim plus loin et les rechaim encore plus loin, et devait la moudre. Comment se fait-il que les Rechaim ne prenaient pas la part des personne plus qu'eux spirituellement qui se trouvait plus a proximité ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Meilleure est la blancheur des dents que l'on offre à son ami qu'un bon verre de lait" "

(Ketouboth 111b)