DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Kevin du Mercredi 24 avril 2013

Qui était exactement Amalek ?
,

Chalom Rav,

J'aimerai savoir qui était Amalek exactement.
Sur internet je vois que c'est le petit fils d'Essav.
D'autre parle du peuple d'Amalek ( force du mal)...
Qu'en est-il ?

Merci

,

Chalom Kevin,
 
Effectivement, Amalek est le petit fils d'Essav et il a donné naissance au peuple d'Amalek.
Lorsque D.ieu a sorti le peuple d'Israël d’Égypte, tous les peuples ont tremblés en apprenant les miracles qu'a faits D.ieu pour Son peuple.
Amalek n'a pas supporté ce dévoilement de D.ieu et a fait 400 lieues pour se battre contre Israël et casser le mythe d'invincibilité d'Israël.
 
Hazal donnent l'exemple d'un bain bouillant dans lequel personne n'ose mettre son doigt, un voyou se jette à l'eau et se brûle mais au moins il refroidit le bain pour les autres.
Ainsi Amalek a « refroidi » la crainte de D.ieu qu'avait créée la sortie d’Égypte chez les peuples.
Comme cela est relaté dans le chapitre 17 de Chémot, Moché envoie Yéochoua se battre contre Amalek et monte en haut de la montagne, quand il lève les bras en prière vers D.ieu Israël gagne, lorsqu'il les baisse Amalek gagne, pour finir Yéochoua affaiblit Amalek.

Mais ce peuple existera jusqu'à la fin des temps et ce n'est qu'à la fin des temps qu'il disparaitra comme cela est écrit dans Bamidbar chap.24, verset 20, :
« Amalek est le premier des peuples mais à la fin il disparaitra ».

Chaoul le premier roi du peuple d'Israël a reçu l'ordre d'anéantir le peuple d'Amalek mais il a désobéi en laissant vivant Agag le roi du peuple d'Amalek et à cause de cela perdra son droit à la royauté qu'héritera le roi David.
Amalek est le substrat du mal et dans cette mesure il est voué à disparaître lorsqu'il y aura le dévoilement de D.ieu que nous attendons très prochainement, lors de l'époque messianique.
Il est envoyé par D.ieu pour attaquer Israël quand ces derniers se relâchent dans l'étude de la Torah comme cela est dit de façon allusive dans la Torah :
Amalek est venu attaquer à Réfidim, Réfidim est la contraction du mot Raf Yadaïm qui signifie relâchement.
Quand Israël se relâche en étude de Torah alors Amalek a le droit de l'attaquer, cela fait partie des paroles que Its'hak a dit lorsqu'il a tâté les mains de Yaakov qui étaient recouvertes de fourrure.
Its'hak a dit :

« haqol qol ya'aqov véhayadayim yédè ‘essav »,
« la voix est celle de Yaakov
et les mains sont celles d'Essav ».

Hazal ont fait une dracha, c'est-à-dire ont donné un sens allégorique à ces paroles.
Ils ont dit :
« Tant que la voix qu'on entend est celle de Yaakov, c'est-à-dire qu'elle retentit dans les Yéchivot -dans les maisons d'étude- alors les mains ne sont pas celles de Essav ».

Essav a reçu de Its'hak la bénédiction suivante (Béréchit chap.27 verset 40) :
« Tu vivras sur ton épée ».

Donc Essav est un assassin, il assure son pouvoir par la violence, et bien sûr, son ennemi de prédilection est la descendance de Jacob, le peuple d'Israël.

Le peuple d'Israël a une protection :
Tant que sa voix retentit dans les Yéchivot, les mains ne sont pas celles d'Essav, c'est-à-dire que Essav est ligoté et ne peut attaquer Yaakov.

Il y a un problème dans cette dracha, dans cette explication allégorique du verset.

Le verset dit :

la voix est celle de Yaakov et les mains sont celles de Essav.

Or, la dracha dit le contraire :

Tant que la voix est celle de Yaakov, les mains ne sont pas celles d'Essav.

Comment se fait-il que ‘Hazal fassent une dracha tout à a fait contraire au texte qui dit que les mains sont celles d'Essav alors que la voix est celle de Yaakov ?
La réponse est la suivante :
Dans la Torah, le premier mot « la voix » du verset « la voix est la voix de Yaakov » est écrit sans le vav, c'est-à-dire qu'au lieu de lire haqol on peut lire haqèl. Haqèl signifie allège.
Et donc on peut lire le verset ainsi :

« allège la voix de Yaakov, les mains sont celles de Essav ».

C'est-à-dire que non seulement si la voix de Yaakov ne se fait pas entendre, mais même si elle se fait entendre mais qu'elle est un tant soit peu allégée, immédiatement les mains deviennent celles de Essav et il obtient un pouvoir terrible lui permettant de nous anéantir, à D.ieu ne plaise.

Au Revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Qui était exactement Amalek ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Hicham, Dimanche 18 août 2019

Chalom Rav, Les chrétiens disent que dans la Paracha de Vayera Hachem (dieu le fils selon eux) est apparut à Avraham Avinou avec deux anges... Que répondre ? Merci...

Amelanchier arborea, Mardi 13 août 2019

Bonjour Rav, J'espère que vous allez bien. J'avais deux questions à vous poser : A-t-on le droit de mélanger la volaille et le lait ? Je m'explique. J'ai entendu dire qu'à la base on ne devait pas mélanger le lait et la viande mais que la volaille était autorisée et que ce sont les grands sages qui ont finalement décidé que la volaille et la viande ne devaient pas se mélanger avec le lait car nous faisions pas la ...

Phacélie, Mercredi 07 août 2019

Chalom... J'aimerai une traduction mot à mot : וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים, נַעֲשֶׂה אָדָם בְּצַלְמֵנוּ כִּדְמוּתֵנוּ; וְיִרְדּוּ בִדְגַת הַיָּם וּבְעוֹף הַשָּׁמַיִם, וּבַבְּהֵמָה וּבְכָל-הָאָרֶץ, וּבְכָל-הָרֶמֶשׂ, הָרֹמֵשׂ עַל-הָאָרֶץ Merci...

Mau, Lundi 05 août 2019

Bonjour, Je voudrais savoir : Est-ce que toute la Torah orale a été donnée au Har Sinaï puisqu'on voit à la fin de la Paracha de Massé qu’apparemment de nouvelles halakhot qui n'étaient pas connu de Moché Rabénou lui ont été données. En d'autres termes, il en ressort qu'il n'est pas vrai qu'au mont Sinaï, parallèlement à la Torah écrite, aient aussi été ...

Naphtali , Lundi 05 août 2019

Bonjour Rav, J'entends souvent dire que dans l'armée il y a problème de פיקוח נפש et ביטול תורה J'aurai quelques questions à ce sujet : Pourriez vous développer le point du bitoul Torah car il n'est pas très clair à mes yeux... Car selon ça, il serait totalement interdit daller à l'armée, quoi qu'il se passe, sauf pour sauver sa propre peau. Or on voit bien qu'il y a une mitsva (voire même obligation) ...

Didier, Dimanche 04 août 2019

Chalom Rav, Si l'avortement est un meurtre, comment Rivka a-t-elle pu désirer provoquer une fausse couche en marchant sur des ongles qui se trouvent sur le sol lorsqu'elle s'est rendue à la Yéchiva de Chèm et Ever ? Elle a voulu avorter, donc c'est un meurtre non ? Merci de m'apporter l'éclairage qui me manque pour avoir la vérité sur ce sujet :)...

Benjamin, Vendredi 02 août 2019

Kvodharav, Dans la question précédente, je parlais du "drap' que la Torah parle pour prouver la virginité de sa fille ; en quoi consiste cette preuve (ce drap) ? Merci...

Benjamin, Mercredi 31 juillet 2019

Chalom, Dans Devarim, "une fille qui a une relation hors mariage et perd sa virginité s'est "débauchée" dans la maison paternelle", comme nous le dit la traduction française. Qu'est ce que ça signifie ? C'est une honte pour les parents? De plus, la cérémonie pour prouver la virginité de la fille ne se fait plus aujourd'hui, pourquoi ? Ce n'est plus important pour nous ? Pour information, j'ai vu des familles gitans le faire ! Kol...

David, Mercredi 31 juillet 2019

Chalom Rav, J'ai une question concernant le Chéma : Dans le premier paragraphe il est écrit "tu en parleras... à ton coucher et à ton lever...." Pourquoi la Torah commence par dire ton coucher, puis, ton lever ? Pourquoi pas l'inverse, sachant que notre journée commence par la prière le matin puis l’étude. Merci...

Stéphane, Dimanche 28 juillet 2019

Chalom Rav, Dans la Paracha Pinhas Ch.26 v.55, je ne comprend pas du tout le Rachi* qui explique comment est fait le partage de la terre d'Israël. Il donne une exemple d'héritage entre le grand-père, le fils et les petits fils... Cela fait plusieurs années que je ne comprend pas du tout le système. Dans l'exemple de Rachi, il explique le cas de 4 petits fils qui prennent 4 part, puis l'héritage revient au grand père et ils se partagent en part ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Celui qui n'augmente pas sa connaissance la diminue" "

(Pirke Avoth 1-13)