Réussite au Bac 2019

"Avec l'aide d'Hachem, les Rabbanim, mes élèves et moi-même prierons et étudierons à la yéchiva, pour votre réussite !"*

Rav Ron Chaya

*Remplissez vite le formulaire de demande de Bérakha en cliquant ici


3

Jours restants

Question de Arbre légendaire du Vendredi 10 mars 2017

Savez-vous que la légende de Mordekhaï et d'Esther trouve son origine dans deux divinités babyloniennes : Mardok et Ishtar ?
,

Bonjour,

Savez-vous que la légende de Mordekhaï et d'Esther trouve son origine dans deux divinités babyloniennes : Mardok et Ishtar...

,

Bonjour,

Où est le problème si Esther et Mardochée portent des noms babyloniens ou perses (dans la source citée ci-dessus, il est écrit qu'il s'agit de divinités babyloniennes et assyriennes, or rien à voir car Esther et Mardochée vivaient en Perse, une autre culture, une autre langue, une autre religion…). 

Et même en admettant qu'il s'agissait de divinités perses, il est clair que beaucoup de gens portaient des noms voisins des noms de leurs divinités, comme en France aujourd'hui beaucoup de personnes s'appellent Christian, Christine ou Marie, allusion à leurs « dieux ». 
Il n'y a aucun problème non plus à ce que des juifs portent des noms goys, comme aujourd'hui beaucoup en portent un.

Comment peut-on, à l'aide d'un argument aussi léger, dire que toute l'histoire de Mordékhaï et Esther est fausse, alors que depuis cette époque-là -comme cela est écrit dans la Méguilat Esther - chaque année, le peuple d'Israël fête Pourim

Si cette histoire était une légende, et que les Bné Israël n'ont pas pratiqué cette fête dès l'épisode de Pourim, comment quelqu'un, un beau jour, aurait-il pu écrire la Méguilat Esther, qui est une légende, et écrire à l'intérieur de cette Méguila (chapitre 9, verset 27 et suivants), ce texte que nous relisons tous ; hommes, femmes, et enfants, chaque année : 

« Les Juifs reconnurent et acceptèrent pour eux, pour leurs descendants et pour tous ceux qui se rallieraient à eux l'obligation IMMUABLE de fêter ces deux jours là, selon la teneur des écrits à la date fixée, ANNÉE APRÈS ANNÉE, de commémorer et de célébrer ces jours de génération en génération, dans chaque famille, dans chaque province et dans chaque ville de NE PAS LAISSER DISPARAÎTRE CES JOURS de Pourim du milieu des Juifs, NI D'EN EFFACER LE SOUVENIR du milieu de leurs descendants ». 

Comment, si ce texte a été inventé plus tard, et un beau jour présenté au peuple juif, ces derniers ont lu ce texte et n'ont pas jeté ce livre à la figure de celui qui le leur présentait ? 

« Qu'est ce que tu me racontes, des histoires ?
Nous ? On fête depuis des années cette fête ? Jamais de la vie !
On ne connaît pas ce Pourim ! ».

Réfléchis bien à cela et tu verras que c'est une preuve totale et irréfutable comme quoi l'histoire de Pourim a effectivement existée (d'ailleurs, il ne s'agit pas d'une histoire aussi ancienne ; elle a eu lieu environs 500 ans avant l'ère chrétienne. A cette époque, il était très très dur de falsifier la réalité).

Cordialement, Rav Ron Chaya

Agav, à voir aussi sur Pourim ...

Réagir sur Savez-vous que la légende de Mordekhaï et d'Esther trouve

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Crocus, Jeudi 30 mai 2019

Chalom Rav, J'ai des questions périphériques au cours "la Preuve" : Dans ce cours, je pense que vous faites le raisonnement suivant : Dans la Torah on nous explique que 3 millions de juifs ont vu D.ieu. Il y a alors deux cas de figures : Soit quelqu'un écrit ce livre à ce moment-là et le présente au peuple juif de ce moment. Soit, un "beau jour", quelqu'un trouve le livre déjà écrit et le présente alors aux juifs de ...

Esparcette, Mardi 28 mai 2019

Chalom Rav, J'ai deux questions sur La Ketoret. Est-ce-que La prière de la Ketoret est bien dans le Chapitre 30 de l'Exode à partir de 30.34 jusqu'à 30.38 ? Combien de fois est il autorise de la lire ? 2 fois par jours ? Merci...

Benjamin, Dimanche 26 mai 2019

Chalom, Parachat Emor, Pourquoi un Cohen peut s'occuper de le dépouille de sa sœur vierge, non marié et pas de sa sœur marié ? Merci...

Naphtali , Dimanche 26 mai 2019

Bonjour Rav, Pourriez-vous m'expliquer quel est le but des ערכין, à la fin de la Paracha Be'houkotaï ? Merci...

Euphorbe, Vendredi 24 mai 2019

Shalom Rav Chaya ! Une question, un éclairage de votre part svp, sur l'épisode de Kamtsa et Bar Kamsta... Pour ceux et celles ne connaissant pas cet événement, quelques lignes puisées dans la Guemara (Guittin 55b) sur cette "histoire" étant à l'origine de la destruction du second temple et mon interrogation qui en découle : Un homme avait organisé un banquet et y avait invité son ami Kamtsa, par erreur, ce fût son ...

Naphtali , Mercredi 22 mai 2019

Bonjour Rav, J'aimerai avoir des éclaircissements du point de vue de la halakha sur l'obligation de faire l'armée en Israël de nos jours : Est-ce que tous les Grands de la Génération sont d'accord pour dire que faire l'armée de nos jours en Israël est une mitsva, obligation ? Dans le premier verset de Ki tetsé, parlant de la guerre, Rachi dit qu'il s'agit d'une guerre permissive (מלחמת רשות) et que seuls les tsadikkim guemourim ...

Daniel, Lundi 20 mai 2019

Réaction à Le ribit étant un des plus grands interdits de la Torah, comment se fait-il qu'il soit autorisé avec les non-juifs ? Bonjour, Merci pour cet éclaircissement. Si l'on suit cette logique, il serait autorisé d'avoir des relations sexuelles hors mariage avec des non-juifs, vu qu'ils considèrent cela comme quelque chose de normal... Aussi, si un jour il devient normal pour un non-juif de mentir ou de proférer des ...

Linaigrette, Vendredi 17 mai 2019

Chalom Rav, J'ai eu un échange avec une personne de confession musulmane qui tente de montrer que le Coran présente des faits sur la procréation humaine qui étaient inconnus à l'époque. Voici quelques versets qui ont été mentionnés : En effet, Nous avons créé l'homme d'une goutte de sperme mélangé (aux composantes diverses) pour le mettre à l'épreuve. (C'est pourquoi) Nous l'avons fait ...

Amram, Jeudi 16 mai 2019

Chalom, Pourquoi faut-il 10 personnes pour faire un minyan ? Merci...

Eupatoire, Dimanche 12 mai 2019

Merci Rav, Donc ça signifie que D. les a rendu semblables aux singes, mais qui ? Tous les hommes ou juste une partie de la population car ils se comportaient mal ? Je croyais que les africains étaient noir après avoir subi la malédiction du fils de Noa'h ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Une pièce dans une cruche se fait entendre, mais quand la cruche est pleine, on ne l'entend plus" "

(Baba Métsia 85a)