Dédier de l'étude de Torah avec MyLeava et Le Rav Ron Chaya / campagne d'urgence

Dédier de l’étude de Torah, est l'un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Chers internautes et amis

Tout au long de l’année, chacun d’entre-nous a plusieurs occasions pour tourner son coeur vers Hachem afin de lui faire une demande particulière.
L'anniversaire du décès d'un très proche, la recherche de son futur Mazal, la réussite d’un enfant, la guérison, l’alya en Israël  ou bien  la parnassa, autant de causes qui nous tiennent à coeur et dont l'on comprend bien que la réussite est avant tout dans les mains d’Hachem.

Des fois, pour être reçue, la prière doit être accompagnée d’un mérite.
Dédier de l’étude de Torah, est un des plus grands mérites que vous pouvez acquérir et qui profitera forcément à votre prière.

Comme vous le savez surement, la raison d'être de Leava est de diffuser l'étude de Torah pour les francophones à travers le site myleava.fr et les réseaux sociaux :

  • Plus de 80 nouveaux cours édités chaque mois
  • Plus de 1000 questions personnelles répondues par note vocale chaque mois
  • Plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur tous nos supports (3 Sites internet - FB Twitter Youtube Whatsapp Instagram Newsletter)
  • Une chaîne Youtube avec déjà près de 3 millions de vues depuis janvier 2020
  • Une web-radio 24/24
  • Un service d'étude de Torah en Havrouta visio-conférence individuelle - 200 inscrits
  • Un site de prières partagées "prie pour moi"
  • L'installation de filtres pour appareils numériques
  • et depuis quelques mois un troisième site internet Leava pour vos yeux

 

L'ADN de Leava est "la gratuité de ces services" pour éliminer résolument un des moyens préférés du Yetser Hara pour refroidir un juif dans sa relation avec Hachem.

Le cadre de Leava, c'est une yéchiva au cœur de Jérusalem, qui accueille, chaque année, plusieurs dizaines d'étudiants francophones mais aussi des étudiants mariés (Avrekh) qui se consacrent pleinement à l'étude de la Torah.

De nombreux Rabbanim les encadrent sous la direction du Rav Ron Chaya.

Pourquoi cette campagne ?

Aujourd'hui, Je dois à nouveau vous solliciter pour prendre une part active à nos actions.
Les besoins sont tellement plus importants alors que l'on vit une crise jamais vue à ce jour. 
Et quoi de mieux que de vous proposer un projet gagnant-gagnant pour subventionner l'étude de Torah.
Vous gravez votre dédicace pour l’éternité et vous permettez à d'autres, qui n'ont peut-être pas encore pu le faire , de commencer ou de renforcer leur étude de Torah et de se rapprocher d’Hachem.
Certains reçoivent, parce que d’autres qui étaient receveurs, deviennent à leur tour des donneurs.
C'est le cycle de la vie qui mène notre monde vers la délivrance finale.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tout simplement à continuer et augmenter nos actions de rapprochement dans le monde entier.
Plus de dépenses techniques, dépenses marketing et dépenses d'enseignement pour permettre de créer et diffuser plus de cours, répondre à plus de questions, offrir plus de cours particuliers ... diffuser la Torah francophone aux quatre coins du monde.

Vous pouvez devenir nos associés dans ce grand projet à travers plusieurs formules.
Les sommes récoltées seront consacrées à la diffusion de l'étude de Torah, en votre nom et pour votre mérite éternel.
Bien sûr, si vous êtes en France, vous pouvez recevoir un reçu Cerfa qui vous permettra de déduire jusqu'à 66% de votre don. Si vous êtes en Israël, vous pouvez recevoir un reçu fiscal de type 46.

Le mot du Rav

Aidez-nous, aidez Leava, aidez nos frères et sœurs qui n'ont pas eu encore la chance de se rapprocher d’Hachem.
Sans votre soutien, je ne peux rien faire. Vous êtes l'élément clé du succès de notre action.
Le temps presse et nous devons consacrer toutes nos forces et tous nos moyens à la diffusion du nom d’Hachem dans le monde.
Je bénis que vous puissiez multiplier à l’infini ces mitsvot et vos mérites, dans une vie de bonheur, de santé, et de Torah, qu’Hachem vous bénisse, vous et vos proches, avec toutes Ses berakhot dans toutes vos entreprises, qu’Il réalise tous vos souhaits pour le bien, qu'Il permette à ceux qui sont encore à l'étranger de faire leur Alya et qu’Il vous octroie Sa grande proximité, en espérant l’avènement du Machia’h biméra béyaménou, Amen !

Rav Ron Chaya

Rav Ron Chaya
 
 

19

Jours restants

Question de Saponaire du Dimanche 22 septembre 2019

Si le mois de Nissan est le commencement des mois, pourquoi célèbre t-on le nouvel an en Tichri ?
,

Chavoua tov Rav Chaya !

N'ayant pas trouvé sur le moteur de recherche, B'HM pouvez-vous svp m'expliquer 2 points dans Chemot, chapitre XII :

  • 12-1
    • L'Éternel parla à Moïse et à Aaron, dans le pays d'Égypte, en ces termes:

  • 12-2
    • "Ce mois-ci est pour vous le commencement des mois; il sera pour vous le premier des mois de l'année.

  • 12,3
    • Parlez à toute la communauté d'Israël en ces termes: Au dixième jour de ce mois, que chacun se procure un agneau pour sa famille paternelle, un agneau par maison.
  1. Si le mois de Nissan est le commencement des mois, pourquoi célèbre t-on le nouvel an en Tichri ?

  2. Avec la redondance "un agneau par maison", faut-il en déduire et apprendre quelque chose de cette répétition ou s'agit-il uniquement d'une précision ? C'est quoi le message, l'information en filigrane, si il y en a une ?

    • En général, c'est pas anodin la narration et le style Thoranique...

  3. Autre chose, j'avais cru comprendre qu'il était dit que si Israël n'aurait pas accepté la Torah au Mont Sinaï, alors le monde serait retourné au tohu-bohu, c'est bien ça ?

    • Pourtant selon plusieurs Midrach, les hébreux n'avaient pas eu véritablement le choix, en cas de refus, D' les avait menacé de renverser la montagne sur leur tête !
      • Comment faut-il comprendre et voir le "truc" ??? :-)

    • Des marches pour le climat un peu partout, une violence généralisée dans le monde et dans toutes les sociétés, la débauche et l'indécence banalisées, l'Iran qui inévitablement va franchir tôt ou tard la ligne rouge et déclencher des réactions en masse non diplomatiques cette fois, etc... Boudi, ça "sent" des bouleversements majeurs (doux euphémisme !!!!!) tout ça...

Avec mes respects et mes remerciements.

,

Chalom,

Voici les réponses à tes questions :

  1. Comme l’explique la première Michna du traité Roch Hachana, il y a 4 Roch Hachana par année.

    • Celui qui concerne les années, la Chemita, le Yovel, le maasser des légumes, le jour du jugement etc. est le 1er
      Tichri.

    • À propos de Nissan, il s’agit du Roch Hachana des Rois et des mois.

      • Des Rois signifie qu’à l’époque, on écrivait sur les contrats la date en fonction des années de règne du Roi
        • (par exemple : La 4ème année du Roi Darius, etc.)

          • Or il est nécessaire de connaître à partir de quand on compte l'année.
            On ne peut pas prendre en considération la date à laquelle le roi a été couronné (pour les raisons expliquées là-bas dans la Guémara), et donc la date que fixe les Sages d'Israël est le premier Nissan.

      • C'est aussi le Roch Hachana des mois, c'est-à-dire que par exemple quelqu'un qui a fait un néder (pour un korban) doit l'amener avant que passent 3 fêtes.

        • Depuis quand on compte ces 3 fêtes ?

          • Depuis Pessa’h car il est dans le premier mois de l'année ;
            si quelqu'un a fait un néder après Pessa’h, il peut l'amener jusqu'à Souccot de l'année d'après
            • (c'est-à-dire après que ne soient passées 5 fêtes)

  2. À propos de Chémot, chapitre 12, verset 3, les Sages d’Israël expliquent qu'il faut prendre un agneau (le korban Pessa’h) pour une famille paternelle, et si jamais cet agneau ne suffit pas pour toute la famille car la famille est grande, on prend un agneau par maison.

  3. Effectivement, à mon avis c’est la fin :
    Si D. veut, je pense durant les Yamin Noraïm, ce sera la guéoula.

    Pour plus de détails consulte le cours que j’ai fait sur le sujet qui sera mis en ligne ce soir.

Chavoua Tov, et Ketiva vé-‘Hatima Tova

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Si le mois de Nissan est le commencement des mois, pourquoi

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Fabrice, Lundi 19 août 2019

Chalom cher Rav, J'ai une question par rapport à la Paracha de cette semaine. Je lis dans le commentaire Meam Loez que Moché pensait qu''Am Israël allait prier pour lui afin d'annuler le décret lui interdisant d'entrer en terre sainte. Comme nous ne l'avons pas fait, est-ce pour faire ce tikoun que la majorité du peuple a été en exil ? Comme nous n'avons pas prier pour que Moché entre en Israël, nous n'y rentrerons ...

Hicham, Dimanche 18 août 2019

Chalom Rav, Les chrétiens disent que dans la Paracha de Vayera Hachem (dieu le fils selon eux) est apparut à Avraham Avinou avec deux anges... Que répondre ? Merci...

Amelanchier arborea, Mardi 13 août 2019

Bonjour Rav, J'espère que vous allez bien. J'avais deux questions à vous poser : A-t-on le droit de mélanger la volaille et le lait ? Je m'explique. J'ai entendu dire qu'à la base on ne devait pas mélanger le lait et la viande mais que la volaille était autorisée et que ce sont les grands sages qui ont finalement décidé que la volaille et la viande ne devaient pas se mélanger avec le lait car nous faisions pas la ...

Phacélie, Mercredi 07 août 2019

Chalom... J'aimerai une traduction mot à mot : וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים, נַעֲשֶׂה אָדָם בְּצַלְמֵנוּ כִּדְמוּתֵנוּ; וְיִרְדּוּ בִדְגַת הַיָּם וּבְעוֹף הַשָּׁמַיִם, וּבַבְּהֵמָה וּבְכָל-הָאָרֶץ, וּבְכָל-הָרֶמֶשׂ, הָרֹמֵשׂ עַל-הָאָרֶץ Merci...

Mau, Lundi 05 août 2019

Bonjour, Je voudrais savoir : Est-ce que toute la Torah orale a été donnée au Har Sinaï puisqu'on voit à la fin de la Paracha de Massé qu’apparemment de nouvelles halakhot qui n'étaient pas connu de Moché Rabénou lui ont été données. En d'autres termes, il en ressort qu'il n'est pas vrai qu'au mont Sinaï, parallèlement à la Torah écrite, aient aussi été ...

Naphtali , Lundi 05 août 2019

Bonjour Rav, J'entends souvent dire que dans l'armée il y a problème de פיקוח נפש et ביטול תורה J'aurai quelques questions à ce sujet : Pourriez vous développer le point du bitoul Torah car il n'est pas très clair à mes yeux... Car selon ça, il serait totalement interdit daller à l'armée, quoi qu'il se passe, sauf pour sauver sa propre peau. Or on voit bien qu'il y a une mitsva (voire même obligation) ...

Didier, Dimanche 04 août 2019

Chalom Rav, Si l'avortement est un meurtre, comment Rivka a-t-elle pu désirer provoquer une fausse couche en marchant sur des ongles qui se trouvent sur le sol lorsqu'elle s'est rendue à la Yéchiva de Chèm et Ever ? Elle a voulu avorter, donc c'est un meurtre non ? Merci de m'apporter l'éclairage qui me manque pour avoir la vérité sur ce sujet :)...

Benjamin, Vendredi 02 août 2019

Kvodharav, Dans la question précédente, je parlais du "drap' que la Torah parle pour prouver la virginité de sa fille ; en quoi consiste cette preuve (ce drap) ? Merci...

Benjamin, Mercredi 31 juillet 2019

Chalom, Dans Devarim, "une fille qui a une relation hors mariage et perd sa virginité s'est "débauchée" dans la maison paternelle", comme nous le dit la traduction française. Qu'est ce que ça signifie ? C'est une honte pour les parents? De plus, la cérémonie pour prouver la virginité de la fille ne se fait plus aujourd'hui, pourquoi ? Ce n'est plus important pour nous ? Pour information, j'ai vu des familles gitans le faire ! Kol...

David, Mercredi 31 juillet 2019

Chalom Rav, J'ai une question concernant le Chéma : Dans le premier paragraphe il est écrit "tu en parleras... à ton coucher et à ton lever...." Pourquoi la Torah commence par dire ton coucher, puis, ton lever ? Pourquoi pas l'inverse, sachant que notre journée commence par la prière le matin puis l’étude. Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Meilleure est la blancheur des dents que l'on offre à son ami qu'un bon verre de lait" "

(Ketouboth 111b)