DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Crocoideae du Vendredi 07 juin 2019

Si votre raisonnement est dire qu'avoir vu D. est trop gros pour être faux, je vous rétorque que dans la chrétienté c’est aussi gros...
,

Chalom Rav,
Je reviens sur votre réponse concernant mon sujet précédent.

Vous expliquez que le fait que le peuple juif ait vu D.ieu et que c'est marqué dans la Torah constitue grosso modo une preuve que cela soit arrivé.
C'est en quelque sorte trop "gros" et il est impossible que cela n'ait pas eu lieu.

Je comprends donc de votre raisonnement que cet événement est tellement énorme qu'il a forcément du se transmettre de génération en génération.

  • Il est impossible qu'à un moment donné une génération X découvre la Torah d'un coup sans en avoir entendu parler avant.

A mon sens, ce raisonnement est similaire au fait imagé suivant :

  • J'ai un verre avec de l'eau et je bois avec une paille.

  • Pour que l'eau arrive à ma bouche, il est impossible qu'elle n'ait pas traversé la paille de bas en haut.

  • L'eau ne peut ni « éviter » un bout de la paille ni partir du milieu par exemple.

    • C'est forcément un flux continu qui arrive jusqu'à moi depuis l’origine.

Dans la chrétienté, je ne vois pas en quoi les faits rapportés seraient moins gros :

  • Dire que jésus le fils de D.ieu est tout aussi osé,
    • tout comme les actions/miracles qu’il a accompli.
      • Ces faits sont marqués noir sur blanc dans leurs textes.

  • De plus, vous semblez baser votre raisonnement sur une certaine hiérarchie dans les faits :

    • Dire que tout le peuple juif voit D.ieu serait plus « consistant » que de dire que jésus est le fils de D.ieu.

De mon point de vu, dire que jesus n’a pas de père est tout aussi surnaturel et sort du bon sens (qui a déjà vu cela avant ?).

  • De plus, cette religion s’est diffusée encore plus massivement que le judaïsme.
    • Ainsi, l’immense majorité des gens (et non pas uniquement les religieux) n’auraient pas besoin de savoir et leur croyance leur suffirait.

  • Est-ce que les hommes sont dans leur majorité des « imbéciles » qui croient ?

Dans le sens de ce questionnement, j’ai eu différentes discussions avec des musulmans et des chrétiens :

  • C’est un petit échantillon, mais je n’ai vu aucun d’entre eux être capable d’expliquer rationnellement la véracité de sa religion.
  • Pire que cela, majoritairement, ils croient dans leur « cœur » que c’est vrai sans arguments.
    • Ils ne sont pas du tout dans une logique d’appliquer la raison sur la religion (quand bien même intellectuellement ils en seraient capables).

  • Cela me donne envie de me dire qu’il est tout à fait possible de croire tous ces faits sans que ce soit vrai.

    • Et vous savez également qu’il y a beaucoup de juifs aujourd’hui qui se contentent de croire comme des moutons.

Ainsi votre tentative d’expliquer comme quoi il faut savoir et non croire est très perspicace, mais je doute que les juifs à travers l’histoire aient été des sachant ou aient tenté de l’être.

Donc en résumé :

Si votre raisonnement est dire qu'avoir vu D.ieu est trop gros pour que ce soit faux et que forcément cela été transmis de génération en génération depuis les premiers sans interruption, je vous rétorque que dans la chrétienté c’est gros aussi et cela n’a pas empêché qu’elle se diffuse massivement et même largement plus que le judaïsme.

Ainsi il est tout à fait possible que le judaïsme se soit diffusé sur une croyance...

,

Bonjour,

Je n’ai pas de problème avec le fait qu’un événement « gros » se transmette à des millions de personnes qui vont y croire comme des moutons (et la réalité nous montre que c’est possible).

La question est de savoir quelle est la nature de cet événement…

  • Est-ce que si nous avions été présent lorsque cet événement s’est réalisé,

    • Aurions-nous su qu’il y avait ici une réalité authentique de D.,
      • Ou non,
    • Peut-être aurait-ce été un mensonge ?

Et là est toute la différence…

  • Quand un peuple entier voit D., forcement, c’est vrai ;

  • Quand un homme vient et dit « je suis le fils de D. », on ne sait pas :
    • Peut-être est-ce un menteur, et bien qu’il fasse des miracles,
      • ce n’est pas encore une preuve de divinité.

  • Idem avec un homme qui vient et qui dit que D. lui a parlé cette nuit alors qu’il dormait…

Donc ces 3 informations :

  • Celle des évènements du mont Sinaï

  • Celle que jc se prend pour le fils de D.

  • Et celle que Mohamad dit que D. lui a parlé la nuit

sont des évènements « gros »,

mais lequel des trois est une preuve de divinité ?

Uniquement celui des juifs ;

  • Les autres ne sont en rien une preuve.

    • Même si nous étions présents à ce moment-là,
      • on aurait dû y croire,
        • et nous n’aurions pas pu savoir si cela était vrai ou pas...

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Si votre raisonnement est dire qu'avoir vu D. est trop gros

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Chicorée, Jeudi 11 avril 2019

Chalom, J'aimerais savoir pourquoi on fait des prières sur les tombes des Tsadikim alors que le Deut 18 interdit de communiquer avec les morts... Merci pour votre réponse....

Mabsuthat, Mercredi 10 avril 2019

Bonjour Rav, Il y a de cela quelques temps, j’ai visionné le film « Yentl » avec Barbara Streisand, et dans ce film, il est question à un moment, d’un passage du Talmud, qui évoquerait « la vertu du péché », « du mal peut naître un bien etc » auriez-vous, éventuellement, les références de ce passage-ci ?  Seriez-vous en mesure de me l’expliquer brièvement ? Je vous ...

David, Dimanche 07 avril 2019

Chalom Rav Chaya, Quels sont les commentaires du verset 4 des Proverbes Chapitre 30 ? "Qui est monté au Ciel et en est redescendu ? Qui a recueilli le vent dans le creux de sa main ? Qui a enserré les eaux dans le pan de son manteau ? Qui a établi toutes les limites de la Terre ? Quel est son nom, quel est le nom de son fils? [Dis-le] si tu le sais." Sachant que les chrétiens ramènent souvent ce verset, selon notre tradition de qui parle-t-on et qui ...

Stéphane, Vendredi 05 avril 2019

Chalom Rav, J'aide un petit de CE1 dans ses devoirs de Kodech, mais dernièrement il m'a posé une colle : (Il doit remettre la réponse lundi à son professeur) : "Pourquoi Hachem a envoyé 10 plaies et pas 20,30 ou 100 ?" J'ai déjà vu des explications que chaque plaie correspond à une Sfira, mais ce n'est pas une réponse adaptée pour un enfant de cet âge. Quoi répondre à cette question pour un petit de 7 ans ...

Corinne, Vendredi 05 avril 2019

Bonjour Rav, J’ai plusieurs questions : Peut-on rendre cachère pour Pessa'h une marmite (ou faitout) dont on se sert pendant l’année ? Si oui, comment faire ? Pourquoi tremper le pain dans le sel pour motsi ? Pourquoi ne parle-t-on pas entre netilat et motsi ? Par quel mérite et action les Cohen ont acquis leurs statuts dans le peuple juif ? Avec tous mes remerciements et mon profond respect...

Fumeterre, Jeudi 04 avril 2019

Chavoua tov Rav Ron CHAYA, J'aimerai savoir si le fleuve Dinour existe, et si oui, où se trouve-t-il ? Merci...

Aldebaran, Jeudi 04 avril 2019

Chalom Rav, J'ai une réflexion sur le erev rav : Sachant qu'Hachem ne voulait pas du erev rav (comme Il le reproche à Moché), le erev était aussi refusé par les anané kavod, et on voit dans la Paracha Vayakel comme le dit le Zohar Hakadoch, que Moché a séparé le erev rav des Bné Israël quand il a réuni les Bné Israël avant la construction du Michkan. Ma question est malgré tout, pourquoi le ...

Lychnis, Jeudi 04 avril 2019

Chalom Rav , voici mes questions : Une personne m'a dit qu'elle a recu la meilleure nouvelle de sa vie lorsqu'elle a lu le passage suivant d'un livre Breslev : " On sait que l'attribut de rigueur plane au-dessus de celui qui souffre des yeux ou du ventre ( Sefer aMdidot , adoucir les jugements 14 ) . Ne verront pas l'enfer : Ceux qui souffrent de la pauvreté ou des intestins , qui sont poursuivis par les créanciers ou sont esclaves des exigences étatiques . ...

Reouven, Jeudi 04 avril 2019

Chalom Rav ! Est-ce que c’est vrai que tous les soldats de l’armée du roi David devaient laisser pousser la barbe ? Et qu’ils étaient choisi pour leurs midot ressemblant le moins possible à des animaux ? J’ai entendu parler d’un exercice qui demandais à boire dans une rivière et que David regardait ceux qui buvaient directement avec la bouche (animal) et ceux qui tendait la main pour boire (homme) ; sur quoi il choisissait les...

Perce-neige, Jeudi 04 avril 2019

Chalom Rav, Pourquoi Hachem nous a-t-Il choisi pour être Son peuple ? Est ce qu’avons nous une qualité particulière par exemple ? Quand je vois toute cette assimilation et tout ces juifs égarés malheureusement je me dit que ont ne devrait pas avoir ce privilège la d’être le peuple de D. Pourquoi ne pas avoir choisie les arabes par exemple ? Eux sont aussi des fervents serviteurs de D. alors pourquoi nous ? Comment se fait-il que ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Si je ne suis pas pour moi, qui le sera? Et si je suis pour moi, qui suis-je? Et si ce n'est maintenant, quand ce sera?" "

(Pirke Avoth (1-14))