Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


4

Jours restants

Question de Anonyme du Mercredi 13 juillet 2011

Ma famille, juive du côté maternel et musulmane du côté paternel, pratique à la fois le judaïsme et l'Islam. Je veux un foyer juif pratiquant. Pourquoi ai-je le sentiment d'avoir une identité perdue?
,

Bonjour,


je suis une jeune fille marocaine qui réside en france, je suis issue d'une famille juive d'origine et non pas de religion. la grand mère de ma mère était juive mais on n' a pas vraiment l'arbre généalogique, sa fille( c'est à dire ma grand mère) elle est musulmane marié avec un musulman ( mon grand père, qui a aussi un sang juif de la part de son père , c'est à dire mon grand père maternel a une mère musulmane et un père juif) ma mère elle croit à toute les religions, elle a gardé des pratiques juives mais aussi des pratiques musulmanes, par contre ses frères et sa soeur, ils sont plutot musulmans pratiquants.


concernant mon père, il est juif d'origine, mais pas de religions, il croit au judaisme mais il croit à l'islam aussi, et lui pareil il a des pratiques juives et musulmanes..


dans la vie sociale, mes parents s'entendent beaucoup mieux avec des juifs ( surtout des juifs d'origines et pas de religions, ou des juifs de mariages mixtes juif- musulman) moi personnellement, ca fait 3 ans que je suis devenue pratiquante, j'ai parlé avec mes parents, ma mère m'a laissé la liberté de faire ce que je veux, elle m'a dit que l'essentiel est d'etre quelqu'un de bien, et de croire à Hachem ..


le judaisme est devenue très important pour moi, et je deviens de plus en plus pratiquante, j'ai 20 ans, il ya 9 mois j'ai décidé de ne pas avoir des relations d'amour avec des non juifs, car je reve plutot d'avoir un foyer juif et des enfants juifs pratiquants..


par hasard , je me suis inscrite sur un site de rencontre juif, apriori je m'attendais pas à grand chose ou à quelques chose de sérieux, mais j'ai rencontré quelqu'un de bien , et je suis tombé amoureuse de lui..


je veux savoir si il est primordial de chercher les arbres généalogiques.. dès fois, je me sens perdue, mais je tiens énormément à cette religion qui présente pour moi la véracité est ce que le fait que ma famille est juive d'origine et non pas de religion la met dans une position de péché?
et comment je peux faire pour arreter de sentir une identité perdue?


merci

,

Chalom,


En tant que juif, il est primordial de rechercher la généalogie, c'est-à-dire qu'il faut vérifier notre identité juive ainsi que celle du candidat au mariage que vous rencontrez.


En effet, il est interdit pour un juif de se marier avec une non-juive et vice-versa.
Il faut donc vérifier attentivement la filiation maternelle.


En ce qui vous concerne, il semble que vous soyez juive ; mais il faudra aussi clarifier ce détail chez la personne que vous avez rencontrée.


A propos de votre famille, effectivement, chaque personne juive est tenue de pratiquer la Torah.
Dans cette mesure, si votre famille ne la pratique pas, elle est en situation de péché.


Il va de soi qu'Hachem comprend que votre famille ait perdu la pratique de la Torah, donc les enfants qui en sont nés ne sont pas responsables de ne pas pratiquer la Torah puisqu'ils n'ont pas reçus une éducation dans ce sens.
Néanmoins, en tant que juifs, s'ils pratiquaient la Torah, ils rempliraient leur âme de réalité divine, ce qu'ils ne font pas ; en arrivant au olam haba, ils seront passablement vides, donc il y a une grande nécessité de les informer qu'ils ne sont pas en règle par rapport à Hachem.


Vous devez donc essayer de les y habituer du mieux que vous pouvez, lentement et calmement.


Je vous propose de leur montrer quelques cours qui vont dans ce sens sur le site léava.fr : « La preuve irréfutable », « Guermamia », « Ahmedinejad ».


Je vous recommande aussi de leur montrer les réponses que j'ai écrites concernant l'islam.


A propos de votre identité, il n'y a pas lieu de ressentir que votre identité est perdue.


Vous êtes juive à 100% vu que votre filiation maternelle est juive.


Bienheureuse vous êtes de faire une techouva vers Hachem, qu'Il vous aide dans ce sens vous et toute votre famille.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Ma famille, juive du côté maternel et musulmane du côté

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Roxélane, Mercredi 19 décembre 2018

Bonjour Rav Chaya, Le prénom Noâm est-il un prénom hébraïque conseillé (sachant qu il s’agit d'un dérivé de Noa'h), ou mieux vaut il choisir un autre prénom ? Merci pour votre conseil. Kol touv...

Leptidea sinapis, Mercredi 19 décembre 2018

Chalom, Concernant le kiboud horim (l'honneur et le respect des parents), j'ai entendu : Qu'une femme reporte le kavod qu'elle doit originellement à ses parents vers son mari ; Que le mari a la mitsva complète de kiboud horim ; Que la femme doit aussi le respect à ses beaux-parents.   Voici ma question :  Lors d'un repas de famille, par exemple, la femme sert d'abord son mari, mais ensuite ?  Ses parents ou ses beaux-parents selon cette logique ? Qui ...

Moiré lancéolé, Jeudi 06 décembre 2018

Bonjour. Je pars en déplacement en Chine jusqu’à vendredi. Dois-je emmener de quoi allumer dans ma chambre d’hôtel ou puis-je me contenter d’aller à l’allumage de la synagogue et laisser mon mari m’acquitter à Paris ? Merci...

Hypolimnas misippus, Jeudi 06 décembre 2018

Bonsoir Rav Chaya, J'ai un soucis et besoin d'un conseil : Mon fils s 'est cassé le bras à 1 mois de sa bar mitsva... D'après l'hôpital, il aura un plâtre durant un mois ; que dois je faire avec la date de la Bar Mitsva ? Je vous avouerez que je suis très angoissée.. Merci...

Nacré de Thunberg, Mardi 04 décembre 2018

Bonjour Rav Chaya J'ai une question sur 'hanouka concernant les enfants garçons : Est-il permis pour un séfarade (tunisien) de donner à ses garçons pas encore bar-mitsva leur propre 'hanoukia et les laisser l’allumer tous les soirs comme l’avis du Rambam ? Merci...

Erora laeta, Lundi 03 décembre 2018

Chalom alehem Rav, Dans le cadre familial, un père demande "Qui a cassé le vase" par exemple il demande à ses enfants pour faire une remontrance au coupable. Est-ce que c'est avak lachone hara ce que je dit ? Et aussi est ce que c'est du lachone hara pour l'enfant de balancer son frère ? Kol touv...

Archon apollinaris, Vendredi 30 novembre 2018

Bonjour Rav Déjà un grand merci à vous et toute votre équipe pour tout ce que vous faites. On m'a rapporté qu'il existe 3 façons de prendre une femme pour épouse à savoir :  Donner une alliance (un objet avec une certaine valeur pour acter le fait de la "prendre), La 'Houppa et là la façon assez surprenante on m'a dit qu'avoir un rapport suffisait à se considérer comme marié. Je suis sûr ...

Criblé-de-nacre, Jeudi 29 novembre 2018

Chalom, Voici deux questions SVP : Dans mes tiroirs de cuisine, il y a des choses mouksé ; faut-il tout retirer a chaque fois ou cela n'est pas grave ? Ma fille m'a offert une boîte à musique, mais je me sens pas a l'aise car ma fille ne savait pas que la musique est ''douce nuit..'' (une musique de noël). Tout le monde me dit de la garder et de ne pas mettre la musique ; ma fille n'a pas vu qu'il y avait des dessins de houx... En plus je pense que si mes petits ...

Boarmie des résineux, Jeudi 29 novembre 2018

Bonjour Rav, Merci pour les chiourims que vous faites qui nous donnent du hizouk chaque jour. Connaissez vous l’école Toldot Nissim à Bayit Vagan ?  Je compte mettre mon fils la bas et je voulais savoir si c’était une bonne école 'haredi avec des bonnes retombés ? Merci pour vos précieux conseils...

Didier, Mercredi 28 novembre 2018

Chalom Rav, Vous dites qu'on doit commencer le décompte des 30 jours de deuils à partir du jour de l'enterrement ; mais vu que l'âme ne peut commencer son processus d'élévation qu'à partir de l'enterrement, alors "l'anniversaire du décès" correspond aux un an à partir de l'enterrement ou bien à partir du décès ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Il n'est de pauvreté que pour ce qui est de la connaissance." "

(Abbayé )