DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Mandragore du Jeudi 29 juin 2017

B"h je suis marié depuis plus d'un an et demi, malheureusement nous n'arrivons pas à avoir encore d'enfant.
,

Chalom Rav,

B"h je suis marié depuis plus d'un an et demi, malheureusement nous n'arrivons pas à avoir encore d'enfant.
Nous avons consulté quelque gynécologues qui ont proposé des traitements pour ma femme.
Un traitement est en cours.

Cependant après avoir consulté un gynécologue spécialisé il a dit que lui souhaitait d'abord poser un diagnostic avant de se lancer dans le poindre traitement.
Il a donc prescrit pour le mois de septembre examens pour ma femme, mais également pour moi, notamment une analyse du sperme qui doit être réalisé à partir d'échantillon issu de masturbation...
Ce qui m'inquiète beaucoup vis à vis de la halakha.

Ma question était de savoir si cela est autorisé ?
Si oui sous quelles conditions ?
Quelles précautions sont à prendre (bien sur sans regarder les magazines qu'ils mettent à disposition) ?
Est ce que cela nécessiterait ensuite un tikoun ou quelque chose ?

Merci d'avance, en espérant entendre des bonnes nouvelles d'ici là pour ne pas avoir à rentrer dans ce genre de choses...
Si d'ailleurs vous auriez une ségoula particulière

Qu'Hachem vous bénisse pour ce que vous faites, ainsi que tout le peuple d’Israël Amen

,

Chalom,

Il n’est possible de faire ce type de traitement qu’en prenant conseil chez des rabbins spécialistes qui vous expliqueront comment procéder.

Par exemple, pour ce qui est du spermogramme, on a une relation avec sa femme en utilisant un préservatif masculin troué en son bout (les rabbins spécialistes vous les procureront).
Ainsi, cela est permis d’après la halakha, mais il y a beaucoup d’autres détails à prendre en considération.

Donc contactez les spécialistes en la matière, l’Institut Pouah*, et ne vous écartez pas d’un pas de ce qu’ils vous indiqueront.

En espérant d’entendre de bonnes nouvelles de votre part très rapidement.

Voici un complément de réponse vidéo.

Voici des ségoulot aidant à avoir des enfants :

  • Faire la mitsva de chiloua’h haken

  • Si vous vous trouvez en Israël, faire la ségoula sur la tombe du Admor de Zvil.

  • Faire la Havdala sur du vin et non sur du jus de raisin ;

  • Lire après l’allumage des bougies de Chabbat depuis le début du Séfer Chmouel jusqu’à la fin de téfilat 'Hanna ;

  • Payer les études de Torah d’enfants à des parents démunis.
    Ainsi, comme nous nous occupons des enfants des autres, D.ieu s’occupera de nos enfants.

  • Si vous en êtes capables, il est bien que vous et votre femme étudiez un peu du commentaire du Or Ha’haïm sur la Torah le vendredi après-midi avant Chabbat.

  • Un grand Tsadik qui a vécu il y a quelques siècles a promis qu’il intercèdera auprès d’Hachem pour que tous ceux qui étudieront son livre aient des enfants.
    Ce livre s’appelle Zéra Chimchon.

  • Que la femme se trempe 151 fois dans le lac de Tibériade.

Chabbat Chalom

Au revoir,
Rav Ron Chaya

*Comment procéder ?
Il faut contacter l’Institut Pouah (institut en Israël s’occupant de tous les problèmes relatif à la fertilité) qui a mis au point un préservatif masculin qui est légèrement fendu à son extrémité, et ainsi une petite quantité de sperme peut en sortir et ainsi l’interdit de zéra lévatala n’existe plus vu que le sperme abouti un tant soit peu chez la femme.
Ce préservatif est tout à fait accepté et reconnu par les médecins.

Si vous voulez vous en procurer un, il vous faudra contacter le Rav David Binyamin (francophone et spécialiste en questions de fertilité) en Israël au 00972 2 651 50 50.
Après vous avoir posé quelques questions, il vous permettra de contacter la branche de l’institut Pouah à Paris (au 01.40.24.04.25) où vous pourrez alors recevoir ce type de préservatif.

Réagir sur B"h je suis marié depuis plus d'un an et demi,

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Fumeterre, Lundi 01 juillet 2019

Bonjour Rav, Mon fils a ramené a la maison un Game Boy du Talmud Torah (un camarade lui aurait offert). Chez nous, il n'y a pas ce genre d’écrans. Que faire ? Faut il lui laisser jouer ? Lui confisquer et interdire totalement ? Merci pour vos conseils......

Eliahou, Vendredi 28 juin 2019

Chalom, A partir de quand un endeuillé qui vient de faire les chiva, peut-il faire chéhé'hiyanou sur un Talith neuf ? Merci...

Clématite, Lundi 17 juin 2019

Bonjour, J'aimerai savoir si le prénom de Naomi est un prénom qu'il est bon de donner ? Je sais qu'elle a été la belle mère de Ruth mais je n'en sais pas plus et j'aimerai savoir si elle n'a pas un destin "trop dur" ? Merci...

Silène, Vendredi 14 juin 2019

Bonjour Rav, Quand la hazkara d'un proche tombe un jour où je ne peux pas aller le visiter (un jour où je travail, le cimetière est loin de mon domicile), puis je y aller la veille ou deux jours plus tard ? Cela a-t-il la même valeur que si j'y étais allé le jour même de la hazkara ? Cette année, cela tombe un jeudi, je peux y aller soit le mercredi soit le dimanche....  Y-a-t-il une certaine valeur à y aller le jour de ...

Euphorbe, Vendredi 07 juin 2019

Bonjour Rav, Je me marie bientôt si D. veut, et j’aimerai savoir s'il est possible que ma future femme prenne pour témoin son beau-père (le nouveau marie de sa mère), sachant qu'il est Chomer Chabbat et tout... Merci...

Carline, Mardi 04 juin 2019

Chalom, Ma mère très âgée est dans une maison de retraite sur une chaise roulante toute la journée, totalement dépendante pour la nourriture et les soins. J'ai le choix entre deux établissements : Un non-cachère où le confort et les soins sont plus important (que le deuxième qui lui est cachère) Il possède du matériel plus adapté et plus confortable Les soignantes sont tout le temps ...

Sheratan, Jeudi 09 mai 2019

Bonjour Rav, Est-il vrai qu’un enfant ne peut ni prendre la place de son père à table et ni dans son lit ? Merci...

Muscari, Mercredi 08 mai 2019

Cher rav Ron Chaya, J'ai perdu mon papa il y a presque 2 ans, et depuis qu'il est parti, je pense constamment aux choses que je pourrai faire léilouï nichmato. Qu'y a-t-il de mieux à faire ? J'ai pensé à une étude quotidienne par des ba'hourim, à offrir des livres pour une synagogue, mais je suis un peu dans le flou... Auriez-vous la possibilité de m'aiguiller ? Merci...

Rose trémière, Vendredi 12 avril 2019

Bonjour Rav, J’ai écouté votre cours sur les célibataires qui viennent passer Pessa'h en Israël. J’ai donc une question : Ma mère est célibataire, elle habite en France et voyage pour Pessa'h en Israël ; doit-elle faire 1 jour ? Malgré le fait qu’elle ne prévoit pas du tout de venir habiter en Israël pour l’instant, même si on lui présente quelqu’un... Merci...

Azalée, Lundi 01 avril 2019

Chalom, Est-ce que les parents qui ne sont plus de ce monde continuent à prier pour leurs enfants ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""On connaît un homme par son vin, son porte-monnaie et sa colère." "

(Talmud de Babylone Traité 'Erouvin 63a)