Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


Moins de 1

jour restant

Question de Hêtre austral du Lundi 21 décembre 2015

Je viens de perdre mon bébé et je ne comprends pas pourquoi...
,

​Bonjour Rav,

Je viens de perdre ma fille, mon petit bébé, et je ne comprends pas pourquoi...

Pouvez-vous essayer s'il vous plaît de m'apporter des réponses et me conseiller des cours ?
(sachant que j'ai déjà vu le cours sur la reconstruction est le cours sur morts jeunes)

Merci

,

Chalom,
Tout d’abord toutes mes condoléances, à vous et à toute votre famille ; je ne sais pas s’il existe une épreuve aussi dure dans le monde que celle que vous être en train de vivre…
Que D. vous aide à surmonter cette épreuve et ces moment difficiles.

  • J’ai des cours qui expliquent une peu le pourquoi et le comment de la souffrance, mais vous devez savoir que ce n’est pas parce qu’on comprend pourquoi on souffre qu’on souffre moins.

  • Vous devez comprendre aussi que nous ne sommes pas capables de saisir les raisons totales pour lesquelles Hachem a fait cela.

Hachem est infini, nous sommes finis ; nous ne savons même pas qui nous sommes, qui nous étions dans les réincarnations passées, qui nous saurons après notre mort, nous ne savons même pas qui nous sommes quand nous dormons ; nous ne connaissons que notre corps (et encore), et même pas notre âme.

  • Nous ne comprenons pas le pourquoi ni le comment des choses, mais une chose est certaine :
    Votre fille za’’l a fait un tikoun en venant chez vous :
    Elle était une tsadékèt, elle a fini et est repartie près d’Hachem.

Pourquoi est-ce que cela vous est arrivé à vous ? 
Il peut y avoir plusieurs raison, mais je ne sais pas s’il est intelligent de les rechercher.
Il est mieux de travailler sur la émouna, savoir que le but ultime des souffrances est le rapprochement de D. (bien que ce soit précisément bien plus dur à ce moment, car de façon naturelle on a tendance à vouloir se révolter, D. nous en préserve) et c’est justement dans ces moments où on ne comprend pas qu’on peut commencer à exercer sa foi, car si on comprenait tout, alors il n’y aurait plus lieu d’avoir foi en D., tout serait compréhensible.

Je vous recommande beaucoup de lire des livres de Tsadikim qui ont beaucoup souffert dans leur vie et qui sont des exemples de grandes émouna, par exemple des livres comme :

Il faut aussi savoir que très souvent, les souffrances viennent pour expier nos péchés (et qui peut dire qu’il n’a pas fait de péchés, et qui sait ce qu’il a fait dans ses réincarnations passées…).

Béézrat Hachem, très bientôt Machia’h se dévoile, et celui qui aura encore des péchés souffrira d’être dans une situation terrible, terriblement honteuse et terriblement dure car il ne pourra plus réparer ce qu’il a fait.
Donc cette souffrance que vous endurez maintenait, et qui est probablement une des plus grande qu’on puisse avoir sur Terre, est certainement un moyen de vous blanchir et de vous nettoyer.

Soyez certaine que D. ne fait que les choses pour le bien, et Il nous aime plus qu’on ne s’aime soit même ; il faut finir par comprendre qu’Il sait ce qu’Il fait, et là-aussi, il y a un travail d’amour envers Lui, lui rendre cet amour et avoir foi en Lui malgré toutes les difficultés, comme cela est expliqué dans les livres cités plus haut. 

N'hésitez pas à me réécrire, et tenez-moi au courant.

Au revoir,
Rav Ron Chaya 

Réagir sur Je viens de perdre mon bébé et je ne comprends pas

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Vanesse du céanothe, Vendredi 23 novembre 2018

Bonjour Rav, J'aimerai votre avis concernant l'éducation des enfants : Mon fils aîné a 12 ans, et malgré le fait qu'il soit dans une école juive assez religieuse, il est venu à ses oreilles des choses concernant les relations intimes des adultes ! Il en a été très perturbé, mais je n avais pas les mots pour lui répondre. Du coup, je lui ai dit que c'était des bêtises et qu'il ne devait plus rester avec ce ...

Agrius convolvuli, Jeudi 22 novembre 2018

Chalom Rav, Ai-je le droit d’essayer d'expliquer à mes parents qu’ils ont tort quand ils incitent leur fille à divorcer, en médisant sur leur gendre toute la journée, sachant que leur couple va bien ?  Tout ceci suite a une altercation verbale avec leur gendre (le gendre a renvoyé mes parents de chez lui )... Ai-je le droit d'aller voir ma sœur et apaiser leur couple sachant que mes parents me l'interdisent ? (Ils me parlent de trahison ...

Colias palaeno, Mercredi 21 novembre 2018

Chalom Rav, Je viens d’apprendre que mes parents (qui actuellement ne sont plus ensemble depuis presque 16 ans) ne sont jamais mariés religieusement, ni même à la mairie. Est-ce que cela a des répercussions sur mon frère et moi ? C’est en quelque sorte une relation interdite... Y a-t-il quelque chose à faire Rav ?  Merci...

Roxélane, Mercredi 21 novembre 2018

Bonjour Rav, J'ai deux questions à vous poser aujourd'hui concernant les prénoms : On souhaiterait appeler notre fils bzh "Naor Yossef", qu'en pensez vous ? Mon père et mon beau père (père de mon mari) ont tous les deux le même prénom ; j'ai appris ce Chabbat qu'il fallait que le plus jeune des deux (à savoir mon père) devait changer son nom ou en rajouter un deuxième... Vous confirmez cela ? Si oui, comment trouver le ...

Anonyme, Dimanche 18 novembre 2018

Bonjour rav, J’ai une personne de ma famille qui se marie avec un non juif chez les libéraux, je voulais vous demander quoi faire pour le chalom de la famille ; est ce que je peux assister à la soirée ? Ou du moins juste au buffet afin d’éviter les disputes ? Merci d’avance pour votre réponse...

Gustavo, Mercredi 14 novembre 2018

Bonjour Rav, J'ai une amie qui a perdu son grand père maternelle. Le monsieur était juif (il avait échappé la shoa) et Il s'était marie avec une femme non juive. Ce monsieur avait laissé son judaïsme de côté mais avant son décès il avait donné quelques instructions très précises que ses fils et grand fils ne comprenaient pas (enterrement au lieu d'être brûlé, le faire le plus vite ...

Vanessa cardui, Mercredi 07 novembre 2018

Bonsoir, Ma mère est en deuil ; a-t-elle le droit d’amener ma sœur au cirque ? Merci...

Daniel, Lundi 05 novembre 2018

Chalom, Une jeune fille dont le père est converti (père juif / mère non juive) peut-elle épouser un Cohen ? Merci...

Moiré lancéolé, Lundi 05 novembre 2018

Kavod HaRav, Je me pose une question profonde... Etant donné qu'on doit se travailler tout au long de la vie, et qu'on a des enfants bien avant le temps ou on se serait perfectionné... Comment les enfants se remettent des manques de leurs parents à leur égard ? Je suis loin d'être la maman que j'aurais aimé que mes enfants aient...et peut-être que j'y arriverais, mais ils seront déjà grands... Je travaille beaucoup pour ...

Botys du sureau, Jeudi 01 novembre 2018

Bonjour Rav, Merci pour votre travail. Est ce un invité qui a participé à l’an fête de mariage mais pas aux Cheva Brakhot de fin de soirée, peut-il être considéré comme Invité des Cheva Brakhots pendant la semaine ? Merci beaucoup...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Le juste tombe sept fois et se relève." "

(Le roi Salomon, Proverbes 24:16)