Question de Châtaignier d'Amérique du Mercredi 08 février 2017

Le rôle de la mère dans la Torah...
,

Bonjour Rav,

J'aurais besoin que vous m'éclairiez sur le rôle de la mère dans la Torah...

1/ La mère peut elle bloquer l'entrée de son enfant au "paradis"?

2/ Qu'en est-il d'une malédiction d'une mère à son enfant ?
La malédiction est elle acceptée par Notre Seigneur même quand la raison qui a poussé la mère à maudire son enfant est fausse ?

3/ Et qu'en est t il d'une mère qui maltraite ses enfants ?
Quelles sont les options dont disposent les enfants pour sen sortir sans tomber dans le péché ?

Je vous remercie par avance de vos réponse.

,

Chalom,

Voici les réponses à vos questions :

  1. Une mère ne peut bloquer l’entrée de son enfant au paradis par ses mauvaises actions.

    En revanche, elle peut le faire si elle l’influence à ne pas pratiquer la Torah.
    À cause d’elle, son fils n’ira pas au paradis ou accèdera à un niveau du paradis moins élevé.
    Elle en sera bien sûr en grande partie responsable.

    L’enfant devenu adulte aura quant à lui un libre-arbitre de devoir pratiquer la Torah bien qu’il ait été éduqué dans la direction contraire, mais il est clair qu’il aura de véritables circonstances atténuantes étant donné que sa mère est en partie responsable de cette mauvaise éducation.

  2. Une malédiction d’une mère sur son enfant a beaucoup de pouvoir et dans cette mesure, les parents devront faire attention à ne jamais maudire leurs enfants.
    Toutefois, si cela a eu lieu, les enfants pourront faire ce que l’on appelle une hatarat kelalot, une annulation des malédictions.
    On lit un certain texte devant trois hommes qui annule l’effet néfaste de la malédiction.

  3. Il est clair qu’une mère qui maltraite son enfant est absolument coupable, mais il est clair aussi que tout ce qui nous arrive provient de D.ieu.

    L’enfant devra donc faire des efforts pour accepter les décrets de D.ieu avec abnégation et amour car lorsque D.ieu fait souffrir une personne, Il le fait pour la meilleure des raisons qui soit, uniquement pour son bien.

    Il est vrai que nous savons rarement pourquoi mais cette ignorance fait également partie de la souffrance que nous devons endurer, pour une raison que seul Hachem connaît.

    Pour plus de détails à ce sujet, consultez les cours suivants.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Le rôle de la mère dans la Torah...

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Fumeterre, Lundi 01 juillet 2019

Bonjour Rav, Mon fils a ramené a la maison un Game Boy du Talmud Torah (un camarade lui aurait offert). Chez nous, il n'y a pas ce genre d’écrans. Que faire ? Faut il lui laisser jouer ? Lui confisquer et interdire totalement ? Merci pour vos conseils......

Eliahou, Vendredi 28 juin 2019

Chalom, A partir de quand un endeuillé qui vient de faire les chiva, peut-il faire chéhé'hiyanou sur un Talith neuf ? Merci...

Clématite, Lundi 17 juin 2019

Bonjour, J'aimerai savoir si le prénom de Naomi est un prénom qu'il est bon de donner ? Je sais qu'elle a été la belle mère de Ruth mais je n'en sais pas plus et j'aimerai savoir si elle n'a pas un destin "trop dur" ? Merci...

Silène, Vendredi 14 juin 2019

Bonjour Rav, Quand la hazkara d'un proche tombe un jour où je ne peux pas aller le visiter (un jour où je travail, le cimetière est loin de mon domicile), puis je y aller la veille ou deux jours plus tard ? Cela a-t-il la même valeur que si j'y étais allé le jour même de la hazkara ? Cette année, cela tombe un jeudi, je peux y aller soit le mercredi soit le dimanche....  Y-a-t-il une certaine valeur à y aller le jour de ...

Euphorbe, Vendredi 07 juin 2019

Bonjour Rav, Je me marie bientôt si D. veut, et j’aimerai savoir s'il est possible que ma future femme prenne pour témoin son beau-père (le nouveau marie de sa mère), sachant qu'il est Chomer Chabbat et tout... Merci...

Carline, Mardi 04 juin 2019

Chalom, Ma mère très âgée est dans une maison de retraite sur une chaise roulante toute la journée, totalement dépendante pour la nourriture et les soins. J'ai le choix entre deux établissements : Un non-cachère où le confort et les soins sont plus important (que le deuxième qui lui est cachère) Il possède du matériel plus adapté et plus confortable Les soignantes sont tout le temps ...

Sheratan, Jeudi 09 mai 2019

Bonjour Rav, Est-il vrai qu’un enfant ne peut ni prendre la place de son père à table et ni dans son lit ? Merci...

Muscari, Mercredi 08 mai 2019

Cher rav Ron Chaya, J'ai perdu mon papa il y a presque 2 ans, et depuis qu'il est parti, je pense constamment aux choses que je pourrai faire léilouï nichmato. Qu'y a-t-il de mieux à faire ? J'ai pensé à une étude quotidienne par des ba'hourim, à offrir des livres pour une synagogue, mais je suis un peu dans le flou... Auriez-vous la possibilité de m'aiguiller ? Merci...

Rose trémière, Vendredi 12 avril 2019

Bonjour Rav, J’ai écouté votre cours sur les célibataires qui viennent passer Pessa'h en Israël. J’ai donc une question : Ma mère est célibataire, elle habite en France et voyage pour Pessa'h en Israël ; doit-elle faire 1 jour ? Malgré le fait qu’elle ne prévoit pas du tout de venir habiter en Israël pour l’instant, même si on lui présente quelqu’un... Merci...

Azalée, Lundi 01 avril 2019

Chalom, Est-ce que les parents qui ne sont plus de ce monde continuent à prier pour leurs enfants ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Un homme doit être souple comme un roseau et non pas rigide comme un cèdre" "

(Traité Chabbath 33b)