Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


3

Jours restants

Question de Iochrome du Mercredi 18 mai 2016

Ma téchouva ne sied pas à mes parents...
,

Cher Rav,

J'ai bien lu votre réponse récente sur l'entourage qui va à l'encontre de la Torah, mais qu'en est-il des parents ?

  • Pour eux, je suis, comme vous le dites si bien, intégriste, fanatique, obscurantiste, moyenâgeuse...
    J'en passe et des meilleurs et avec l'âge, cela ne s'arrange pas.

  • Plus le temps passe, plus ils se demandent comment je fais pour être si peu ouverte sur le monde (pas de télé, mes enfants étant dans des écoles non-mixtes, etc.).

  • Je suis mariée et mère de famille et avec le recul, il m'est devenu de plus en plus difficile d’accepter toutes ces remarques mêlées d’indifférence ou de méchanceté...

Cela dépend...

  • Je prends conscience avec l'âge (je parle du mien ce coup-ci) que la famille et ses valeurs sont quelque chose de très très précieux et donc le comportement de mes parents m'est de plus en plus douloureux.

  • Je sais aussi que j'ai des factures envers Hachem, et que rien n'arrive par hasard (je parle de David et Chimi ben Guera
  1. Les souffrances que me font ressentir mes parents peuvent-elles expier mes fautes ?
    Puis-je prier dans ce sens ?

  2. Concernant un niveau plus terre à terre, quel est le minimum syndical en matière de respect des parents ?
    Ils ont encore toute leur indépendance dans tous les domaines : ils travaillent, ils voyagent, sortent...
    Comment puis-je les respecter ? Sachant que lorsque je les appelle pour prendre des nouvelles, je les dérange constamment.
    Et que la solution de couper complètement les liens n'en est pas une pour moi...

C'est une mitsva si difficile...et je ne veux pas passer à côté.
Merci pour tout, que D. vous bénisse !

,

Chalom,

Il est clair que les efforts et la souffrance que vous endurez pour bien réaliser la Mitsva d’honorer ses parents sont non seulement une grande expiation de vos fautes, mais aussi et surtout une très grande Mitsva.

  • La Mitsva d’honorer son père et sa mère est l’un des 10 commandements.
    Étrangement, elle se trouve dans la première Table de la loi dont les commandements qui y figurent concernent tous la relation de l’homme avec D.ieu, alors que dans la deuxième Table de la loi, se trouvent les Mitsvot concernant l’homme et son prochain.

La raison à cela est la suivante :

  • Comme le dit la Guémara, il y a 3 associés pour la création de l’homme :
    le père,
    la mère
    et D.ieu.

    S’il y a association, il y a aussi ressemblance ; cela signifie que quelque part, si on peut s’exprimer ainsi, nos parents sont un peu comme D.ieu.
    Nous devons donc les honorer à ce point.

La Guémara raconte que la mère de Rabbi Tarfone est venue au Beth Hamidrach afin de demander aux élèves de prier pour son fils malade.

  • Elle leur déclara :
    « Mon fils a un grand mérite car il m’honore beaucoup ! »

  • Comment vous honore-t-il ? 
    demandèrent les élèves.

  • Lorsque je me lève du lit, il met ses mains par terre afin que j’y dépose mes pieds pour ne pas qu’ils se salissent.

  • Si c’est ainsi, il n’est pas encore arrivé au millième de ce que demande la Torah

Autre exemple cité dans la Guémara :

  • La mère de Rabbi Ichmaël ben Elicha Cohen Gadol est venue se plaindre au Beth Hamidrach que son fils (qui était l’un des grands Tsadikim de l’histoire juive) ne l’honorait pas.

  • Étonnés, les élèves lui demandèrent :
    « En quoi ne vous honore-t-il pas ? »

  • La mère répondit :
    « Je veux lui laver les pieds et boire l’eau avec laquelle je lui ai lavés les pieds (elle connaissait le niveau spirituel de son fils et voulait en profiter ainsi), mais il refuse ! »

  • Par la suite, les Sages d’Israël ont dit à Rabbi Ichmaël ben Elicha Cohen Gadol qu’il avait l’obligation d’accepter la requête de sa mère.

  • Les larmes aux yeux, il leur répondit :
    « Comment pourrais-je accepter une telle chose ? ».

  • Ils lui rétorquèrent :
    « Si c’est son désir, en cela est la Mitsva de Kiboud Av Vaèm ».

Il s’agit donc d’une très grande Mitsva.

Par ailleurs, ‘Hazal ont dit qu’une Mitsva accomplie avec souffrance vaut davantage que 100 Mitsvot réalisées sans souffrance.

Qui sait ?
Peut-être que votre vie et votre santé vous sont données grâce aux souffrances que vous subissez.
Il est clair qu’il est extrêmement difficile de respecter ses parents.

En effet, la Guémara déclare : « Heureux sont les orphelins ! ».

Pourquoi ?
Car ils n’ont pas à se mesurer à une Mitsva aussi difficile qu’il est presque impossible de réaliser à 100%.
Néanmoins nous devons faire tous les efforts possibles dans ce sens.

Concernant la façon de les honorer, faites tout simplement ce qu’ils vous demandent, et même s’ils ne vous demandent rien, essayez de réaliser leur désir (bien entendu, tant que cela ne va pas à l’encontre du désir de D.ieu).

Le Rav Ben Tsion Aba Chaoul Zatsal témoigna que sa mère ne lui a jamais rien demandé.
En effet, il devinait toujours ce qu’elle souhaitait avant qu’elle ne le lui demande, et le faisait immédiatement.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Et agav

A voir aussi :

Réagir sur Ma téchouva ne sied pas à mes parents...

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Bleuet, Dimanche 08 décembre 2019

Kvod HaRav, J’ai entendu que garder les cadeaux de ses ex pouvaient bloquer le Mazal. Est ce vrai ? Merci...

Jasmin, Lundi 02 décembre 2019

Boker tov Rav, Vous m'aviez convaincue lors d'un week end séminaire en 1996 de la divinité de la Torah, car comme vous le répétiez si bien "si toute cette Torah vient des hommes et pas de D.. alors moi bonjour Honolulu la plage les cocotiers!!" . Mon gros problème aujourd’hui est que, depuis presque 2 ans mariée, je me retrouve à ne pas pouvoir tomber enceinte car mon ovulation tombe pendant les שבעה נקיים soit bien avant mon ...

Onagre, Mardi 26 novembre 2019

בס"ד Bonjour, Ma fille de 2 ans veut sortir de son lit a barreau et dormir dans un grand lit ; peut-elle dormir tête-bêche avec un de ses frères (6 et 4 ans) ? A partir de quel âge des frères et sœurs n'ont pas le droit de dormir ensemble ? Merci beaucoup. Kol touv...

Xanthium, Mardi 19 novembre 2019

Bonsoir Rav, Quelles sont les halakhot lorsque la femme ne va pas tarder à accoucher ? Merci....

Pulsatille, Dimanche 10 novembre 2019

Chalom Rav, J'ai envie de faire que du collel ; que répondre aux gens qui me disent fait moitié collel, moitié travail ? Merci d'avance...

Phacélie, Mercredi 23 octobre 2019

Chalom Rav, J'ai lu dans Yalkout Yossef qu'une mère qui veut pas que son fils dorment dans la soucca (car elle a peur pour lui), du coup il sera obligé de l'écouter. Est-ce selon tous les posskim et est-ce que ça marche même le 1er soir ? Merci d'avance...

Polygale, Mardi 17 septembre 2019

Kvod Harav, J'ai plusieurs chéélot : A partir de quel âge puis-je amener mon fils à la choul ? Quelles téfilots prioriser ? Comment l'occuper ? Mon jeune fils a certaines fois un comportement effronté, il n'accepte pas la réprimande et répond mal certaines fois. C'est un enfant plutôt précoce qui analyse, comprend et retiens les choses rapidement Baroukh Hachem. Comment gérer ces conflits et arriver à ...

Phacélie, Dimanche 08 septembre 2019

Bonjour Rav, Si D. veut je vais me marier avec ma femme et nous discutons sur le fait d’avoir un enfant durant notre première année tout en sachant que nous sommes étudiants à l'université. Ma femme quant à elle commence sa première année dans une nouvelle ville (avec moi) et ne sent pas prête car elle veut prendre ses repères dans sa nouvelle vie avant d avoir un enfant en utilisant le moyen de contraception ...

Seren, Dimanche 18 août 2019

Bonjour Kvod HaRav, Je voudrais savoir s'il vous plaît, s'il est permis à un enfant de faire le tikoun 'hatsot dans la première année du deuil d'un parent. Merci d'avance....

Benjamin, Mercredi 14 août 2019

Chalom Rav! J’avais une question concernant le Pidyon HaBen. Est-ce qu’un père adoptif est tenu de faire cette mitsva ? Par exemple, un homme qui épouserait une veuve qui est enceinte de son défunt mari (et dont l’enfant est son fils premier né), est ce que le nouveau mari, qui sera le père adoptif de l’enfant, peut faire le rachat ou pas ? Merci beaucoup! En espérant la venue immédiate du Machia'h !...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Acquérir la sagesse est mieux que l'or fin. Acquérir l'intelligence est préférable à l'argent" "

(Proverbes du Roi Salomon 16-16)