DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

* Reçu cerfa et Seif 56 pour défiscaliser jusqu'à 66% 


Question de Xanthorrhoea du Lundi 13 septembre 2010

Dois-je payer pour la poussette dans le bus si elle n'est pas pliée ? Vaisselle et ranger son linge Chabbat... Quand une famille est très juste dans ses revenus a-t-elle le devoir de faire maasser ?
,

Bonjour,

J'ai 4 questions de halakha à poser :

  1. Quand on monte dans un bus en Israël avec une poussette on doit payer pour la poussette sinon la plier ; dans un cas ou il y a de la place dans le bus et qu'on ne la plie pas, est ce un issour de ne pas payer pour la poussette ?

  2. Le Chabbat il est interdit de laver de la vaisselle qui ne sera pas utile pour le Chabbat même, (selon Rav Ovadia il me semble) ; cependant je vois beaucoup de monde pratiquant qui lave tout de même, dans le cas où cela est dérangeant de laisser cette vaisselle sale tout Chabbat...
    Donc peut-on la laver tout de même ?
    Les références svp

  3. En général le vendredi soir après avoir fini les préparatifs de Chabbat, il me reste un peu de linge à ranger, or Chabbat est déja rentré...
    Puis je le ranger sachant que c'est pour l'ordre de la maison pour Chabbat et que ce linge ne sera pas utilisé Chabbat ?

  4. Quand une famille est très juste dans ses revenus, si ce n'est en manque, a-t-il le devoir de faire maasser ?
    Est-ce vrai que les frais de scolarisation (juive évidemment) et les Sifrei Kodech sont considérés comme maasser ?
    Y a-t-il d'autres frais considérés ?

Merci pour tout

,

Chalom,

Voici la réponse à vos questions :

  1. Il faut appeler Egged et leur demander.

  2. A propos de laver la vaisselle qui ne sera pas utilisée pour le Chabbat même, aucun décisionnaire n'autorise de le faire.

    Le Rav Chlomo Zalman Auerbach ( Chemirat chabbat kehilkhelta, chapitre 12, alinéa 3) autorise de tremper la vaisselle dans l'eau, si on a peur que les détritus durcissent, ce qui engendrera donc un nettoyage plus difficile motsé Chabbat (argumentant que le fait de tremper la vaisselle ne change rien à rien à la situation présente, elle empêche simplement de se détériorer).
    Et donc, il interdira de tremper de la vaisselle sur laquelle la nourriture a déjà durci.
    Par contre, il autorise de faire la vaisselle si on a peur que la nourriture qu'il y a sur la vaisselle amène des bestioles dans la maison, telles que des fourmis ou des cafards.
    Il autorise aussi de nettoyer des ustensiles d'argent, qui risqueraient de se gâter si on ne les lave pas immédiatement.
    Hors ces cas cités, cela est interdit.

    Rav Ben Tsion Aba Chaoul Zatsal, dans Or letsion 2 chapitre 34, alinéa , n'est pas d'accord avec Rav Chlomo Zalman Auerbach, disant que même si l'on trempe les ustensiles pour empêcher que la nourriture durcisse, on fait une préparation pour motsé Chabbat, et dans cette mesure cela est interdit.

    Le Yalkout Yossef écrit qu'il est mieux de ne pas faire la vaisselle pendant Chabbat, même si on en a besoin, si on a la même vaisselle déjà propre (Yalkout Yossef, Otsar dinim laïcha, page 352).

    Presque tout les poskim autorisent de ranger la vaisselle dans un lave-vaisselle, à condition qu'on ait l'habitude de faire ainsi en ‘hol.
    Et à condition de le faire en y posant simplement les ustensiles sans les ranger à leur place de façon à les préparer pour le rinçage qui aura lieu motsé Chabbat.
    Le Rav Moché Feinstein dans Kountrass Tora vé-horaa ( tome 1 page 4) , autorise même d'y poser les ustensiles à leur place, cependant s'ils n'ont pas été posés à leur place, il interdit de les y ranger ensuite.

  3. Si le linge met la maison en désordre, alors on peut le ranger, car on le fait en l'honneur du Chabbat.

    S'il se trouve dans le bac à linge, et qu'on le range pour gagner du travail alors cela est interdit, à cause de la préparation au ‘hol, ou tout simplement en raison de ce qu'on appelle ‘ovdin de ‘hol', une action profane.

  4. Une famille qui est très juste dans ses revenus, si ce n'est en manque, n'est pas obligée de donner le maasser.
    Mais par mesure de piété, il convient de le faire, dans la mesure où c'est une chose qui amène la berakha (la bénédiction).

A propos des frais de scolarisation des écoles juives :

A propos des livres d'études de Torah :

  • Le Chakh et le Taz, au début du chapitre 249 de Yoré déa, autorisent d'acheter des livres d'étude de Torah avec l'argent du maasser, à condition que l'on écrive dans ces livres qu'ils ont été achetés avec l'argent du maasser, afin que les héritiers ne les gardent pas pour eux.

Néanmoins, beaucoup de poskim ne sont plus d'accord avec cela.

  • Le Aroukh hachoul'han, alinéa 10, écrit que si l'on autorise cela, on sera amené à autoriser à acheter aussi des talit et des tefilin avec l'argent du maasser.

  • Le Rav Eliachiv Zatsal dit à propos de cette autorisation, que ce sont des dvarim bétélim, des bêtises.

  • Le Rav Wozner Zatsal dit aussi qu'il est très difficile de compter sur cette autorisation dans la mesure où il est impossible de prêter ses livres sans cesse aux autres personnes.

  • Le Rav Haïm Kaniewski Chalita, dans son livre « Derekh émouna », lui aussi n'est pas d'accord avec cette autorisation ( Biour halakha, chapitre 7, commençant par les mots ‘é'had maassère'), et il argumente qu'à l'époque du Chakh et du Taz, il y avait très peu de livres, et celui qui avait un livre, forcement, le prêtait à tout celui qui étudiait.
    Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

  • Néanmoins le Rav Chlomo Zalman Auerbach Zatsal autorise de le faire.

En conclusion :

  • Si on achète les livres et qu'on les met dans une synagogue ou un beth midrach, il n'y a aucun problème.

  • Si on les garde à la maison, il est bien d'être ma'hmir, et de ne pas le faire.

Agav

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Réagir sur Dois-je payer pour la poussette dans le bus si elle n'est

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Phacélie, Lundi 11 novembre 2019

Chalom Rav, Dans la coutume 'Habad, on nous dit de mettre les tefillins Rabbenou Tam après les Rachi. J'ai investi dans une paire de tefilins Rabbenou Tam, mais ceux-ci sont beaucoup plus gros que les Rachi... Est-ce correct ? Merci...

David, Dimanche 10 novembre 2019

Chalom Rav, J'aurais 3 questions à vous poser, si vous me permettez : Y a-t-il un minag de placer contre le cœur les tsitsit réunis dans la main durant la lecture du Chema' ? Mes tefiline sont rangées dans un étui en tissu, lequel est rangé au fond de mon mon sac à dos. Puis-je poser mon sac à dos à même le sol ou faut-il le surélever d'une certaine distance, un tefa'h par exemple ? Quel enseignement tirer de la ...

Eupatoire, Jeudi 07 novembre 2019

Chalom Rav, J'ai une question a propos du maboul. La Guemara Sanhédrin page 83b dit que Noa'h ne savait pas comment nourrir le zikit. Une fois, il a coupé une grenade et un vers en est sorti ; le zikit l'a mangé. Noa'h en voyant ça a compris que c'était cela sa nourriture, et il en a fait se reproduire. 2 problèmes : Dans la Tévah, tous les êtres vivants n'avaient pas le droit de se reproduire... Alors comment Noa'h s'est-il ...

Isaac, Jeudi 07 novembre 2019

Chalom Rav, Je voulais savoir si nous devions reverser le maasser sur les cadeaux de mariage que nous avons réçu selon la halakha. Merci...

Michel Israël, Mercredi 06 novembre 2019

Très cher Rav, Tout d abord qu'Hachem vous bénisse pour tout ce que vous faites pour 'Am Israël amen. Est-ce qu un juif qui est marié avec une goya peut compléter un minyan ? Est-ce qu'il peut monter au Séfer Torah le Chabbat ? Est-ce qu un juif qui est mé'halel Chabbat peut monter au Séfer Torah le Chabbat ? Merci pour vos réponses Qu'Hachem vous bénisse !...

David, Mercredi 06 novembre 2019

Bonjour Rav, Peut-on se ronger les ongles ou la peau des doigts pendant Chabbat ? Quelles sont les sources des possekim ? Si j'arrive a un minyan qui se trouve au milieu d'une Amida silencieuse, devrais-je commencer aussitôt possible la amida, ou est-il mieux d'attendre que le 'hazan finisse, et je commence en même temps que lui ? Merci...

Carline, Jeudi 24 octobre 2019

Bonjour Rav, Dans la vidéo sur votre site, Tefiline partie 2 à la minute 24:20, vous dites qu'il est bien de regarder puis d'embrasser les branches du tefillin de la tête. J'ai effectivement lu qu'il fallait les regarder dans le livre d'halakhot du Ari Zal, mais je n'ai pas lu qu'il fallait les embrasser. Dans la video vous dites qu'il y a des references dans les Rishonim, vous pouvez me dire exactement dans quel livre et dans quelle partie du livre s il vous ...

Gesse, Jeudi 24 octobre 2019

Chalom Rav, Ici en France où je suis, l'horaire pour Chema du matin est au minimum 7h32. Je dois être à 8h à mon travail, c'est proche de chez moi, j'ai donc juste le temps de faire le Chema et ses berakhot avant de partir. Bien sur je ne peux pas faire la Amida, je la fais en rentrant du travail avant 'Hatsot Yom (je précise que je cherche à déménager et donc à changer d'emploi, pour un emploi moins contraignant quant aux tefilot)....

Lotier, Mercredi 23 octobre 2019

Chalom Rav, J'ai cuit des pizza au fromage dans le four ; comment je fais maintenant pour le cachériser et y faire cuire du pain que je consommerai avec de la viande ? Merci...

Phacélie, Mercredi 23 octobre 2019

Chalom Rav, J'ai lu dans Yalkout Yossef qu'une mère qui veut pas que son fils dorment dans la soucca (car elle a peur pour lui), du coup il sera obligé de l'écouter. Est-ce selon tous les posskim et est-ce que ça marche même le 1er soir ? Merci d'avance...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Les paroles de Torah ressemblent à un sac de soie, difficile à tisser et facile à déchirer" "

(Avoth de Rabbi Nathan 31)