Des bénédictions dans le Nord - Adar 2020

*Remplissez vite le formulaire de demande de Bérakha en cliquant ici

 

En l'honneur du mois d'Adar, le mois de la joie et de la bénédiction, un mois où Hachem écoute nos prières, mes élèves et moi-même irons prier sur la Tombe des Tsaddikim du nord d’Israël.
Avec l'aide d'Hachem, nous rappellerons les noms transmis et vos Téfilot seront exaucées ! Je vous donne rendez-vous pour des Lives vidéo sur nos supports...
Transmettez vos noms !"*

Rav Ron Chaya

*Remplissez vite le formulaire de demande de Bérakha en cliquant ici


2

Jours restants

Question de Steven du Vendredi 13 mai 2011

Quelle est la définition précise d'un racha et les applications pratiques vis-à-vis de lui ?
,

Bonjour rav.

Souvent la halakha permet d'agir d'une manière plus dure, ben adam la'havero, dans le cas où l'on est confronté à un RACHA (notamment dans les hilkhot lachone hara)

Question :

  1. Quelle est la définition précise d'un racha, al pi Torah ?

  2. Quelles sont les permissions vis à vis d'eux ?

MERCI

,

Chalom Steven,

Le ‘Hafèts ‘Haïm, dans Hilkhot lachon hara klal 4, halakha 7, écrit qu'il est permis de dire du lachon hara (suivant les conditions que nous allons écrire un peu plus loin) sur un homme racha.

Il explique qu'il s'agit d'un homme qui n'a pas la crainte d'Hachem et qui fait toujours le mal.

Par exemple :

  • Si cette personne ôte de lui-même le joug de la royauté céleste
    ou
  • qu'il transgresse un péché connu de tous comme interdit par la Torah,
    ou
  • qu'il transgresse la Torah de façon consciente plusieurs fois.

Donc ce n'est pas que le yétser hara l'a submergé de façon ponctuelle au point de transgresser la volonté divine, mais il n'a tout simplement plus de crainte d'Hachem et il fait ce qu'il veut.

On peut dire du lachon hara sur lui, même en face de lui.

Si on a un doute sur la nature d'un acte qu'il a fait, on aura la mitsva de le juger de façon négative.

Les conditions pour dire du lachon hara (Béér maïm ‘haïm, numéro 32 du klal 4) sont les suivantes :

  1. On doit avoir vu nous-mêmes les péchés qu'a faits ce racha ou alors il a déjà une réputation bien établie dans la ville qu'il est racha.

  2. S'il ne s'agit pas de « péché simple » tel que manger non-cachère, on doit bien vérifier si ce qu'il fait est vraiment considéré comme un péché d'après la Torah.

  3. Ne pas exagérer le mal qu'il a fait.

  4. Penser qu'on fait ce lachon hara avec utilité, c'est-à-dire pour que les gens ne soient pas influencés en mal par l'exemple de ce racha, et que lui-même fasse peut-être téchouva lorsqu'il verra qu'on dit du lachon hara en public sur lui.
    Il ne faudra donc pas le faire par haine mais uniquement par amour de la vérité.

  5. Ne pas avoir peur de le dire en public, à moins qu'on ait peur de représailles de la part du racha, ou qu'il y ait un risque de ma'hlokèt.

Toutes ces conditions ne concernent que le racha d'après la définition susmentionnée.

Un apikoross, c'est-à-dire quelqu'un qui ne croit pas en la Torah,

  • que ce soit la Torah ché-béal pé (orale)

  • ou la Torah ché-bikhtav (écrite)

    • ne serait-ce qu'à propos d'une seule loi,

  • ou celui qui est mé'halèl Chabbat béfarhessia devant 10 religieux,



n'est pas pas concernés par ces conditions.

On pourra dire du lachon hara sur lui autant qu'on veut, et il y aura une mitsva de les haïr.

Tout cela est tiré du ‘Hafèts ‘Haïm sur les lois de lachon hara.

Néanmoins, il faut savoir :

  • Que le ‘Hazon Ich écrit qu'aujourd'hui, la majorité des réchaïm n'ont pas le statut de racha ou d'apikoross dans la mesure où ils n'ont pas été éduqués dans la religion.

    • On les considère comme tinokot ché-nichbou,
      c'est-à-dire comme des bébés qui ont été pris au couvent et qui ne savent pas qu'ils sont juifs.

      • Dans cette mesure, il sont totalement innocents.

  • Le Rav Elyachiv Zatsal, qui opte pour une position médiane entre le ‘Hafèts ‘Haïm et le ‘Hazon Ich, considère que si la personne a été éduquée dans une ville où il y a des juifs religieux,
    on ne peut pas la considérer comme tinok ché-nichba.

    • Elle sera donc considérée comme consciente et responsable de toutes ses actions à moins qu'elle n'ait été éduquée dans une autre religion.

    • Par contre, si elle habite dans une ville où il n'y a aucun juif religieux, on pourra la considérer comme tinok ché-nichba.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav

Réagir sur Quelle est la définition précise d'un racha et les

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Ben, Mercredi 01 janvier 2020

Bonjour Rav, Pouvez-vous me dire quand fêtez vous Pourim à Ramot ? J'ai trouvé une réponse sur le site mais elle date de 2009 et je sais qu'il y a eu de nouveaux pssakim depuis. Merci...

Marjolaine, Mercredi 25 décembre 2019

'Hanoukka Saméa'h Kvod haRav, Comment procède-t-on a l'allumage des bougies de 'Hanoukka quand 'Hanoukka coïncide avec Chabbat ? Combien d'heures doivent brûler les bougies de 'Hanoukka et celle de Chabbat. Merci de votre précieuse aide. Cordialement...

Marjolaine, Dimanche 22 décembre 2019

Bonjour Rav J'ai un problème concernant un soir de Hanouka : Je travaille à des horaires "variables" en hôpital et je me retrouve le jeudi 26 décembre à sortir de chez moi pour 24h ! Je serais à l’hôpital et donc je ne sais pas ce que je dois faire pour l'allumage. Puis-je payer une personne pour qu'elle allume pour moi ? Me rendre Yosté de son allumage? Et les 30 minutes après l'allumage où on ne doit pas travailler? ...

Ethan, Dimanche 22 décembre 2019

Bonjour Rav, Pourquoi ne pas dire likboa mezouzot pour acquitter plusieurs mézouzot comme la tévilat Kelim ou nous disons al tévilat kélim pour acquitter plusieurs ustensiles ? Merci...

Gesse, Vendredi 20 décembre 2019

Bonjour Rav, J’ai une question pour 'Hanoukka : Dimanche soir j’ai un mariage sans mes parents et mon père rentre du travail le soir, je ne serai pas là. Est-ce que je dois allumer avant qu’il rentre ou bien si mon père allume il m’acquitte ? Merci...

Joseph, Mercredi 18 décembre 2019

Cher Rav Chaya Chlita, Je suis très heureux concernant les derniers cous sur le kidouch. C'est cours sont très bien et pratiques pour tous le monde. Vous avez dit qu'il faut du vin pur pour remplir le koss dans le cours N°5. Ma famille a la tradition de remplir rov koss et finir avec un petit verre d'eau jusqu'à cela déborde en disant "Hachem Mélèkh, Hachem Malakh, Hachem yimlokh Léolam Vaèd" D'autre part, il faut faire un cour ...

Sanve, Lundi 16 décembre 2019

Bonjour Rav, Ai-je le droit d’aller au cinéma voir un film sur des voitures (une sorte de documentaire sur les voitures) ou est-ce que c’est quand même interdit ? Merci! Kol Touv....

Olivier, Dimanche 15 décembre 2019

Chalom Rav, Je voudrai savoir si on a le droit de déplacer la 'Hanoukia une fois éteinte et la poser ailleurs ? Le lendemain soir la remettre au même endroit et l'allumé de nouveau. Je voudrai faire ça car j'ai peur que mon fils en mon absence en journée bouge le meuble et fasse tomber la 'Hanoukia. Merci d'avance kol touv...

David, Dimanche 15 décembre 2019

Bonjour Rav Chaya, Si vous permettez, j'aimerais vous poser 4 questions concernant la tefila : Au moment où le chalia'h tsibour dit "Hachem Mélèkh", faut-il se lever alors que l'on est soit en avance soit en retard (et donc que l'on n'a pas alors à répéter ces psoukim) ? Quand on prie bé-minyan mais que l'on est en retard sur le chali'ah tsibour, peut-on dire le(s) vaya'avor un peu plus tard, pour soi ? Ou alors vaut-il mieux s'interrompre, ...

Yoann, Mercredi 11 décembre 2019

Bonjour Rav, Est-il possible durant Chabbat d'épaissir une sauce en ajoutant de la Maïzena ou bien de la farine ? Merci et Kol Touv...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Dix mesures de beauté sont descendues dans le monde, neuf ont été pour Jérusalem et une pour le monde entier" "

(Kidouchin 49b)