Rappel Mitsva : donner le zekher Ma'hatsit HaShékel avant Pourim

Nous rappelons à nos internautes de donner le zekher léma’hatsit hashékel avant le lundi 09 mars 2020 au soir, c’est-à-dire le jour de Pourim, avant la lecture de la Méguilat Esther.

Reçu Cerfa délivré 

  Je donne le zekher léma’hatsit hashékel pour :

1 personne : 5 €

2 personnes : 10 €

3 personnes : 15 €

4 personnes : 20€

5 personnes : 25 €

10 personnes : 50 €

Faire un don libre


11

Jours restants

Question de Steven du Vendredi 13 mai 2011

Quelle est la définition précise d'un racha et les applications pratiques vis-à-vis de lui ?
,

Bonjour rav.

Souvent la halakha permet d'agir d'une manière plus dure, ben adam la'havero, dans le cas où l'on est confronté à un RACHA (notamment dans les hilkhot lachone hara)

Question :

  1. Quelle est la définition précise d'un racha, al pi Torah ?

  2. Quelles sont les permissions vis à vis d'eux ?

MERCI

,

Chalom Steven,

Le ‘Hafèts ‘Haïm, dans Hilkhot lachon hara klal 4, halakha 7, écrit qu'il est permis de dire du lachon hara (suivant les conditions que nous allons écrire un peu plus loin) sur un homme racha.

Il explique qu'il s'agit d'un homme qui n'a pas la crainte d'Hachem et qui fait toujours le mal.

Par exemple :

  • Si cette personne ôte de lui-même le joug de la royauté céleste
    ou
  • qu'il transgresse un péché connu de tous comme interdit par la Torah,
    ou
  • qu'il transgresse la Torah de façon consciente plusieurs fois.

Donc ce n'est pas que le yétser hara l'a submergé de façon ponctuelle au point de transgresser la volonté divine, mais il n'a tout simplement plus de crainte d'Hachem et il fait ce qu'il veut.

On peut dire du lachon hara sur lui, même en face de lui.

Si on a un doute sur la nature d'un acte qu'il a fait, on aura la mitsva de le juger de façon négative.

Les conditions pour dire du lachon hara (Béér maïm ‘haïm, numéro 32 du klal 4) sont les suivantes :

  1. On doit avoir vu nous-mêmes les péchés qu'a faits ce racha ou alors il a déjà une réputation bien établie dans la ville qu'il est racha.

  2. S'il ne s'agit pas de « péché simple » tel que manger non-cachère, on doit bien vérifier si ce qu'il fait est vraiment considéré comme un péché d'après la Torah.

  3. Ne pas exagérer le mal qu'il a fait.

  4. Penser qu'on fait ce lachon hara avec utilité, c'est-à-dire pour que les gens ne soient pas influencés en mal par l'exemple de ce racha, et que lui-même fasse peut-être téchouva lorsqu'il verra qu'on dit du lachon hara en public sur lui.
    Il ne faudra donc pas le faire par haine mais uniquement par amour de la vérité.

  5. Ne pas avoir peur de le dire en public, à moins qu'on ait peur de représailles de la part du racha, ou qu'il y ait un risque de ma'hlokèt.

Toutes ces conditions ne concernent que le racha d'après la définition susmentionnée.

Un apikoross, c'est-à-dire quelqu'un qui ne croit pas en la Torah,

  • que ce soit la Torah ché-béal pé (orale)

  • ou la Torah ché-bikhtav (écrite)

    • ne serait-ce qu'à propos d'une seule loi,

  • ou celui qui est mé'halèl Chabbat béfarhessia devant 10 religieux,



n'est pas pas concernés par ces conditions.

On pourra dire du lachon hara sur lui autant qu'on veut, et il y aura une mitsva de les haïr.

Tout cela est tiré du ‘Hafèts ‘Haïm sur les lois de lachon hara.

Néanmoins, il faut savoir :

  • Que le ‘Hazon Ich écrit qu'aujourd'hui, la majorité des réchaïm n'ont pas le statut de racha ou d'apikoross dans la mesure où ils n'ont pas été éduqués dans la religion.

    • On les considère comme tinokot ché-nichbou,
      c'est-à-dire comme des bébés qui ont été pris au couvent et qui ne savent pas qu'ils sont juifs.

      • Dans cette mesure, il sont totalement innocents.

  • Le Rav Elyachiv Zatsal, qui opte pour une position médiane entre le ‘Hafèts ‘Haïm et le ‘Hazon Ich, considère que si la personne a été éduquée dans une ville où il y a des juifs religieux,
    on ne peut pas la considérer comme tinok ché-nichba.

    • Elle sera donc considérée comme consciente et responsable de toutes ses actions à moins qu'elle n'ait été éduquée dans une autre religion.

    • Par contre, si elle habite dans une ville où il n'y a aucun juif religieux, on pourra la considérer comme tinok ché-nichba.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav

Réagir sur Quelle est la définition précise d'un racha et les

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Tussilage, Lundi 09 décembre 2019

Chalom Rav, Je souhaiterais savoir s’il est possible de louer une voiture de vendredi à dimanche à un non-juif. Bien à vous, Chavoua Tov...

Réséda, Lundi 09 décembre 2019

Bonjour, Je suis adhérant à une mutuelle, et chaque année je dispose d’une somme disponible pour changer mes lunettes cependant n’ayant pas le besoin pour le moment, un ami opticien me propose d’utiliser cette somme en faisant comme si je prenait des lunettes dans son établissement (sauf que ce n’est pas le cas) et de partager la somme perçue. Sachant que à la fin du mois de décembre cette somme sera perdue si elle ...

Tom, Lundi 09 décembre 2019

Chalom Rav Ron Chaya Mes questions portent sur L'alimentation : S'il y a sur Terre  : Des animaux que l'on peut manger et d'autres non ; Des fleurs ou plantes qui soignent et d'autres qui détruise ou même tue. Si tout se que l'on ingère joue sur notre âme et notre corps, vu que notre âme et notre corps se nourrissent de l'intégrité que contient ce mets, si dans tout choix il y a le bon ou le mauvais, le pur et l'impur... Ma question ...

Agapanthe, Dimanche 08 décembre 2019

Chalom Rav, Je souhaiterais s'il est permis d'acheter du vin non-cachère à des fins d'investissement. Bien à vous, Chavoua Tov...

Isaac, Mardi 03 décembre 2019

Bonjour Rav, Ma femme a par erreur (ou pas) coupé des oignons à froid avec un couteau 'halavi ; elle a ensuite mit les oignons à bouillir avec de la viande dans une casserole de viande... Le plat était-il cachère ? S'il ne l'était pas, je suppose qu'il y a une cacherisation à faire pour la casserole... Quelle est-elle ? Les couverts de viande que nous avons utilisé (entièrement en fer) doivent-ils également être ...

Liseron, Mardi 03 décembre 2019

Chalom Rav, Pendant Chabbat, dans le salon, la porte en verre d'une bibliothèque s'est partiellement déboîtée ; elle risquait de tomber et de s’éclater en morceaux coupants. J'ai donc entrepris de démonter la porte avec un tournevis pour éviter le danger pour nos enfants en bas age. Est-ce permis ? Sachant que la bibliothèque en question est une armoire simple mais reliée au mur par une petite équerre vissée. Kol ...

Esparcette, Lundi 02 décembre 2019

Bonjour Kvod Harav, J'ai plusieurs questions de cacherout : J’ai des saladiers en verre et en inox que j’ai utilisé pour mettre dedans des fois des aliments viandes des fois des aliments laits. J’aimerai faire les choses correctement et réserver les saladiers en inox pour la viande et ceux en verre pour le lait. Comment dois je m’y prendre ? J’ai des mugs où j’ai mis du lait à chaud mais j’ai utilisé ces ...

Lotier, Dimanche 01 décembre 2019

Chabbat Chalom Rav, Peut-on se raser avec une lame la barbe qui est située dans le cou seulement ? De juste au-dessus la "pomme d'Adam" et vers le bas ? Je n'ai pas trouvé de réponse précise à ce sujet. Merci....

Onagre, Mardi 26 novembre 2019

בס"ד Bonjour, Ma fille de 2 ans veut sortir de son lit a barreau et dormir dans un grand lit ; peut-elle dormir tête-bêche avec un de ses frères (6 et 4 ans) ? A partir de quel âge des frères et sœurs n'ont pas le droit de dormir ensemble ? Merci beaucoup. Kol touv...

Eliahou, Jeudi 21 novembre 2019

Kvod Arav, Le matin au réveil, je n'ai pas fait Netilat yadaim et bien sur pas les bénédictions de la Torah. Ai-je le droit de lire et de penser à des divré Torah ? Merci...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Vois, J'ai placé devant toi la vie et la mort....choisis la vie afin que tu vives" "

((Deutéronome 30-19))