DIFFUSION DE LA TORAH

Soutenir les actions du Rav Ron Chaya et acquérir un mérite éternel dans la diffusion de la Torah francophone* :

  • Plus de 80 nouveaux cours diffusés chaque mois

  • Plus de 1000 questions personnelles répondues chaque mois

  • plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur tous nos supports

⇒  Tout cela grâce à vous ! Aidez-nous à développer cette diffusion

  • Reçu cerfa et Seif 46 pour défiscaliser jusqu'à 66% 

 

RAV RON CHAYA

 

+ d'infos : Pour plus d'informations, vous pouvez m'appeler l'après-midi au 00972.2.586.84.90 

Défiscalisation en France : 66 % du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable). L’excédent net éventuel peut être reporté sur les 5 années suivantes. 

 


Question de Cotonnier mexicain du Mardi 20 avril 2010

Quelle est la source de l'interdit de toucher une femme ?
,

Bonjour rav,

J'aurai voulu savoir quel était la source de l'interdit de toucher une femme, et si il n'y aurai pas des exceptions à cette interdit car c'est quelque fois très contraignant, que ce soit dans la vie professionnelle (serrer la main) ou bien même pour se faire couper les cheveux,

merci d'avance.

,

Chalom,

Chaque femme qui nous est interdite est appelée dans la Torah « erva », or il est écrit dans Vayikra chapitre 18 verset 6 :

« Lo tikrévou légalote erva -

vous ne vous rapprocherez pas de la erva ».

Quelle est la nature de ce rapprochement ?
Chaque contact physique de rapprochement, hormis la relation elle-même qui est bien-sûr beaucoup plus grave. 

La relation interdite est sanctionnée au moins par le karet ; le rapprochement sans relation est un interdit de la Torah au même titre que de manger du porc et le contact physique qui n'a pas le but de rapprochement, tel que serrer la main, est interdit dérabanan.

Comme sources, tu peux consulter :

  • Beit Yossef sur Yoré déa chapitre 195 alinéa 17 ;
  • Maïmonide, Sefer Mitsvot lo taassé 355 ;
  • Hilkhote issouré biya chapitre 21 halakha 1 ;
  • Le Sifté Cohen (Chakh) Yoré déa chapitre 157 alinéa 10.

  • Tu peux voir aussi le Beit Chmouël, Even haézer chapitre 20 alinéa 1.

Pour plus de détails, consulte les cours Pas touche ! (2 parties).

Il est vrai que cela peut être contraignant, mais mon cher ami, si nous sommes encore le peuple juif après près de 4000 ans d'histoire, c'est parce que dans les situations où la réalité de notre temps était en contraction avec les ordonnances de la Torah, le peuple d'Israël, dans l'ensemble, a résisté à la tentation et a suivi la Torah.
Dans cette mesure, il s'est branché avec l'Eternel, et dans cette mesure est resté un peuple éternel.

Chaque génération a des épreuves :

Il y a quelques années...

  • Mettre les tefillin en Russie signifiait une mort presque certaine de faim et de froid en Sibérie ;
  • Il y a 70 ans, être circoncis signifiait la mort à Auschwitz,
  • Etc.

Chaque génération a ses épreuves.

Il est clair que le problème numéro un de notre génération est le contact interdit par la Torah entre le monde masculin et le monde féminin.
Que D.ieu t'aide à surmonter ces épreuves et nous fasse mériter notre nom d'Israël, ainsi que dit D.ieu dans le verset :

« Tu es Mon serviteur, Israël, c'est par toi que Je Me couvre de gloire »
(Isaïe 49).

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav

Réagir sur Quelle est la source de l'interdit de toucher une femme ?

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Hélianthème, Lundi 23 septembre 2019

Chalom Rav, Je viens de me marier, et nous avons reçu moi et ma femme des cadeaux pour le mariage. J'aimerai savoir si nous devons donner le maasser dessus ? Si oui, ai je le droit de donner une partie au Rav qui nous à marié pour le remercier ? Merci...

Ononis, Dimanche 22 septembre 2019

Chalom Rav, Ayant eu un empêchement de pratiquer le Chabbat du samedi, est-ce autorisé de le reporter  à dimanche ? Bien à vous Chana Tova...

Michael, Dimanche 22 septembre 2019

Bonjour, Est-on obligé de lire la haftara avec les ta'amim Chabbat et fêtes à la synagogue ? Merci...

Oseille, Vendredi 20 septembre 2019

Bonjour, Au sujet du Maasser, 'Homech plus exactement, nous entendons des avis divergents en ce qui concerne le fait de donner 20% du salaire reçu ou de donner 2 fois 10% du salaire reçu. Je vais prendre un exemple : Je reçois 1000€. Dans le 1er cas je donne 20% de 1000 soit 200€. Dans le 2ème cas je donne 10% de 1000 soit 100€, il me reste 900 et je prélève à nouveau 10% de 900 soit 90€, j'aurais donc donné ...

Naphtali, Mercredi 18 septembre 2019

Bonjour Rav, Question sur le הר הבית : La majorité des possekim ont dit qu'il est interdit d'y monter car on ne connaît pas les limites et donc crainte de karet. J'ai du mal à comprendre leur paroles car : Tout d'abord, cette punition est uniquement dans le Saint des Saint, et donc sa zone reste tout de même limite. De plus, même en étant très prudent sur les limites, il y a forcément une zone où c'est évident que ...

Perce-neige, Vendredi 13 septembre 2019

Bonjour, J’ai accouché d’une petite fille ; comment de passe le compte des jours pour le mikvé ? Merci de votre réponse Chabbat Chalom...

David, Mardi 10 septembre 2019

Chalom Rav, J'aimerais vous poser 3 questions, si vous voulez bien : Dans votre cours "Les lois de Netilat Yadaim", pour reprendre l'exemple de la pomme : Si on lave la peau du fruit mais qu'on l'épluche et qu'on mange donc le fruit qui n'a pas été en contact avec l'eau, faut-il faire netilath yadaïm ? Dans tous les cas de netila appliqués aux aliments mouillés, on parle bien de la même netila qu'avant de manger du pain, c'est-à-dire 3...

Thierry, Lundi 09 septembre 2019

Chalom Rav CHAYA, Si une personne juive achète un cadeau le Chabbat et me l'offre le Chabbat (deux choses interdites), que dois-je faire avec ce cadeau ? Le laisser de coté ? Le jeter ? L'utiliser ? Merci de votre réponse, et chalom, Rav CHAYA, En espérant que la guéoula arrive très rapidement ! Amen....

Scorsonère, Lundi 09 septembre 2019

Bonjour Rav, Que peut-on manger dans un restaurant vegan ? Merci...

Edelweiss, Dimanche 08 septembre 2019

Chalom, Excusez moi de vous déranger , voici quelques questions : Est-ce obligatoire d'avoir un keli pour netilat avec deux anses ? A la fin de la berakha des bougies de Chabbat, j'ai vu que quelque fois il y était ajouté "Kodèch", et d'autres fois, cela n'est pas mentionné... Alors on le dit ou pas ? Je suis séfarade et j'aimerais savoir si je doit acheter (plus tard, si D. veut) un Sefer Torah chez les 'Habbad (ou ailleurs)... Pouvez-vous me ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"Lorsqu'on a coutume d'être salué par son prochain, on doit essayer de devancer son salut."

(Midrach Rabba)