Question de Eytan du Lundi 02 novembre 2015

Avant de réciter le keriat chma il faut avoir l'intention d'accomplir la mitsva, mais si on n'a oublié de penser peut on encore le faire pendant la lecture ? Et autres questions...
,

Chalom Rav,

  1. Avant de réciter le keriat chma il faut avoir l'intention d'accomplir la mitsva
    (en réalité deux :
    de réciter le keryat Chéma en son temps ;
    d'unifier Hachem ),
    mais si on n'a oublié de penser peut on encore le faire pendant la lecture ?
    (lorsqu'on récite le chéma israël on pense qu'on accompli une mitsva).

  2. S'il y'a deux fois le nom d'Hachem ( qui sont à la suite ) , doit - on dire Hachem Eloquim au lieu d'Hachem ; Hachem ?

  3. Il m'est arrivé il y'a un peu plus d'un mois environ d'avoir prié sans kippa (sans le savoir , et d'avoir fait le kiddouch ensuite) ma prière était elle valable ?

  4. Si on faute sans savoir que c'est une faute ( par inconscience voir par inadvertance ) est ce considéré comme une faute ?

  5. Y a-t-il une obligation de réciter les Téhilim tout les jours et peut on étudier le Talmud sans avoir étudié dans la journée la halah'a (ou/et le moussar) ?

  6. Enfin peut on faire chné mira vé éhad targum la soirée ?

Merci

,

Chalom Eytan ;

Voici les réponses à tes questions :

  1. Même si on n’a pas pensé avant de faire le Kiriat chéma qu’on faisait par cela deux mitsvot 

    • Celle du Kiriat chéma
      et
    • Celle d’unifier Hachem,
      étant donné qu’on n’aurait pas dit ces versets pour rien, et qu’on l'a fait certainement dans l’optique de pratiquer une mitsva, ils sont comptabilisés comme une mitsva ; néanmoins il est mieux d’avoir cette pensée-là.

    Si jamais on ne l’a pas eu, le top (non obligatoire) serait de recommencer le Kiriat chéma depuis le début, mais sinon il n’y a rien de mal à avoir cette pensée pendant le reste de la lecture du Kiriat chéma ;
    ce qu’on a déjà dit n’est pas récupéré, mais ce qu’on continue à dire sera mieux.

  2. Si il y a deux fois le nom d’Hachem, il faut bien regarder quelles sont les voyelles.

    • Si ce sont les voyelles du Nom Hachem, il faut répéter Hachem.
      Ce sera le cas par exemple dans les 13 attributs de miséricordes d’Hachem « Hachem ; Hachem, Kel ra’houm vé’hanoun… ».

    • Si le second Nom est écrit avec les points des voyelles du Nom Elokim, alors on Le prononce Elokim.
      Ce sera le cas par exemple dans quelques Téhilim.
  3. Une prière dite sans kippa, bien qu’il soit interdit de la faire et qu’on ait fait un péché par cela, est néanmoins valable.

  4. Si on faute sans savoir que c’est une faute, cela s’appelle un péché béchogeg.
    Cela est aussi considéré comme une faute, mais beaucoup moins grave que si on l’avait fait de façon volontaire et en connaissance de cause.
    Si on avait fait très attention de ne rien faire de mal dans le domaine dans lequel on a fauté, D. ne nous aurait pas fait faire cette faute de façon involontaire, et c’est sur ce manque d’attention qu’on doit faire téchouva pour réparer cette faute.

  5. Il n’y a pas une obligation de réciter des Téhilim tous les jours, néanmoins il est extrêmement conseillé d’étudier dans la journée de la halakha et du moussar.

  6. On ne fait pas chnaïm mikra vé'had targoum la nuit.

Au revoir,
Rav Ron Chaya 

Réagir sur Avant de réciter le keriat chma il faut avoir l'intention

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Pulsatille, Mardi 28 mai 2019

Bonjour Rav, Je suis opticien. Si je suis embauché dans un magasin ou il y a des salariés hommes et femmes. Ai-je le droit dans le cadre du travail de serrer la main par signe de respect à ces femmes salariées ? Si non, quel excuse peut-ai je donner sachant que c'est ma parnassa? Ai-je le droit d'ajuster une monture d'une cliente même si je la touche légèrement ? Merci d'avoir répondu à mes questions....

Solidage, Mardi 28 mai 2019

Chalom Rav, J’avais une question. Parfois je parie sur des paris sportifs avec des sommes qui peuvent être importantes.... On m’a dit que celui qui parie ne peut pas témoigner et compter dans un mynian... Est-ce que cela est permis ? Merci pour votre réponse....

Kip, Mardi 28 mai 2019

Bonjour rav, J'aimerais savoir si l'on a l'obligation de prier dans une synagogue même si il n'y a pas de minian ? Peut-on dans ce cas prier seul chez soi ? Cordialement...

Nenuphar, Dimanche 26 mai 2019

Bonjour Rav, Je me trouve dans un pays lointain où il n’y a pas la présence d’un mikvé. Je dois faire mon mikvé dans les prochains jours et j'ai plusieurs questions afin de pouvoir réaliser au mieux ce mikvé « exceptionnel ». Je loge sur une petite maison sur la mer avec accès à la mer de mon balcon par une échelle. Le problème est que de ce côté de la mer il y a des coraux et des petits ...

Michael, Vendredi 24 mai 2019

Bonjour Rabbi, J’ai 3 question sur Cha'harit : Quelqu’un m’a dit que du fait qu’il était impossible de ne penser à rien entre le tefillin du bras et celui de la tête. Lui du coup faisait la berakha « al mitsvat tefillin » ? C’était aussi mon opinion avant mais en définitive n’est-ce pas levatana ? Dans la Amida, le passage sur la techouva, j’ai pris l’habitude de faire le yéhi ratsone... ...

Petunia, Mercredi 22 mai 2019

Bonjour Rav, Si un homme mamzer épouse une convertie, ses enfants ont le droit d’épouser des juifs normaux ou ils doivent attendre encore des générations ? Et si un homme mamzer épouse une fille juive ( alors qu’il n’a pas le droit ) et fonde une famille juive religieuse, ses enfants ont le droit d’épouser des juifs normaux ou non ? Et est-ce très grave si un mamzer épouse une fille juive ? Merci ...

Arneb, Mercredi 22 mai 2019

Bonjour Rav, Je suis dans un séminaire en Israël ; on dort dans des dirot (4 filles par chambre (nous sommes sefarades)) : Doit-on allumer les nerot de Chabbat ? (en général on ne mange pas à la maison on est invité chez le rav ou autre ). On m'a dit que c'est que les filles ashkénazes qui allument (il y a des dirot où les filles n'allument pas du tout ; sont-elles acquittées par leur parents en France ?) Merci pour vos ...

Nathaniel, Mardi 21 mai 2019

Chalom Rav, J'ai une question qui me préoccupe... Jusqu'où faut il aller dans le Derekh Erets ? Exemple : Je suis en voiture, et un autre conducteur me coupe la route. Je peux le klaxonner, parce que sa conduite est dangereuse, pour lui en faire prendre conscience et peut être éviter dans le futur qu'il fasse un accident grave. Mais peut être qu'en klaxonnant, je vais réveiller une personne qui dormait chez elle, qui du coup sera ...

Eden, Mardi 21 mai 2019

Bonjour Rav, Si pendant un repas de pain je consomme un avocat, est-ce que je fais la berakha dessus ? Est ce que ça change si je le mange avec de la sauce ? Merci beaucoup pour votre aide...

Jeremy, Lundi 20 mai 2019

Bonjour Rav, Je me permets de vous adresser les questions suivantes : Une personne qui m’est proche me demande de justifier la légitimité de la loi rabbinique. Je précise que je ne remets personnellement aucunement au cause l’autorite Rabbinique. J’aurais aimé savoir comment je peux démontrer par les textes ( le Tanah ou même la Torah ( Orale ou écrite ) le fait que remettre en question l’ordre Rabbinique revient ...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg
/files/img/Blog/que-nous-reserve-le-daech-les-jours-a-venir.jpg
/files/img/2016/GEOPO1.png

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Essentielseminairedete800.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/Eliran-Sofer.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

"« L’humilité est la grandeur de l’homme lorsque son être est lié à sa source (L’âme), [tandis] que l’orgueil provient du corps qui est [par nature] éloigné d’Hachem. »"

(Rabbenou Tsadok Hacohen de Loublin)